Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Robert Ménard va offrir une blouse à tous les écoliers de Béziers

Ce mardi soir lors du conseil municipal, le nouveau maire de Béziers, Robert Ménard, a proposé d’offrir une blouse avec l’écusson de la ville aux enfants de maternelle et de primaire.

La municipalité prendra en charge le coût de fabrication et la proposera à toutes les familles qui le souhaitent.

Le port de la blouse ne sera pas obligatoire.

Voir aussi, sur E&R :

Rebondir sur le sujet, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

143 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mesure de bon sens pour l égalité de tous pour tous !!!


  • sans oublier de renforcer la cohesion au sein de l’ecole...


  • Bonne initiative de la part de Ménard je trouve


  • Une très bonne initiative de Monsieur Ménard...le retour de l’uniforme ferait beaucoup de bien à nos jeunes ! ils se concentreraient sur leur réussite scolaire, leur volonté de se démarquer par leur intelligence, leur esprit d’initiative, leur savoir... et non pas par les marques de leurs vêtements !


  • #838097

    Je trouve cette mesure excellente. C’est, comme l’uniforme dans certains pays, le meilleur moyen de contrer les travers de la société de consommation comme le rattachement des enfants à des marques.

    L’uniforme que j’ai payé à ma gamine (16 ans) me coûte moins cher que de passer tous les mois chez les vendeurs de nippes véreuses genre Mango, Zarra et autres pour acheter des ticheurtes floqués "yé soui ouna grossé poufiasse et yé souce les bites par paquets dé douze" parce que ses copines en ont un. Certes, l’uniforme ne dispense pas d’acheter des vêtements plus classiques mais leur usure, et donc leur mise au rebut, est plus longue entendu qu’ils ne les portent pas fréquemment.

    Un autre intérêt est que la gosse a appris que l’élégance est avant tout une question de port et d’attitude, en d’autres termes, de contenu que de contenant.


  • très bonne initiative ! l’uniforme permet de supprimer les barrières d’apparence pour faire ressortir la profondeur des personnes. Évidemment les bien pensants n’aiment pas ça...
    Par contre, à première vue elle est moche la blouse :(


  • Il a raison Ménard ! Et regardez ces sous-merdes qui s’esclaffent à l’écoute de cette proposition ! D’ailleurs cela serait prendre les clowns de l’égalitarisme à leur propre piège d’imposer la blouse !
    La blouse devrait être rendue obligatoire ! On ne va pas à l’école pour se pavaner ! On y va pour s’instruire ! Issu d’une famille qui a connu des difficultés économiques j’ai souvent été humilié pour être allé à l’école habillé comme l’as de pique avec des vieilles godasses troués que je portais jusqu’à ce que les semelles se décollent ! Je n’en suis pas mort mais cela a été dure à vivre pour le gosse que j’étais, quand même ! Dans le temps habillé avec une blouse comme tout le monde personne ne se serait foutu de ma gueule.
    A vrai dire dans l’école de la république blouse, chaussures, montre, cartable et fournitures scolaires devraient être fournies par l’école avec la stricte interdiction d’amener quoique se soit d’autre à l’école ! L’école devrait être un lieu où l’on doit briller par ses performances intellectuelles et non un défilé de mode où des petits gars sont grimés par leurs parents dégénérés en maquereaux et les petites filles en prostituées comme on le voit si souvent aujourd’hui !


  • Je suis d’accord avec vous Mr Ménard, mais l’habit ne fait pas le moine même s’il peut mettre l’élève dans de meilleures dispositions. Quant aux arguments éculés des opposants qui sont encore en 1968........ !!

     

  • Bonne initiative.
    La mafia umps criera "réactionnaire", mais on s’en moque !


  • Je ne crois pas que réinstaurer la blouse soit réellement efficace et ce d’autant plus que les enfants chercheront toujours à se différencier ou à se dominer qu’ils aient une blouse ou pas. C’est ce genre d’action nostalgique pour ne pas dire réactionnaire qui discrédite la pensée nationaliste sérieuse à mon sens.

     

    • Tout à fait,

      Je m’étonne de l’enthousiasme de beaucoup d’internautes ici, l’initiative est certes louable selon certains points, mais déconnectée de la réalité, particulièrement absurde il faut le dire.
      Ce n’est pas en retournant à des pratiques d’antan que l’on retrouvera la France d’antan, être passéiste ne changera rien.
      L’initiative discrédite les idées nationalistes, c’est du sociétal dispensable comme la gauche progressiste en produit elle aussi par kilotonnes.


    • Évidement... Surtout si cette mesurette est appliquée à moitié...
      Ajoutons à cela qu’une seule blouse ne peut suffire... Les riches en auront des propres, les autres des rapiécées... Biensure faire une commande en gros chez un fabricant chinois (oubliez tout de suite la marinère patriotique) pourrais rendre l’exercice économiquement possible... L’enfant aurait le droit à une blouse par an et celle de rechange pour ceux qui le désire serait à coût coutant. Quoi qu’il en soit pour être efficace la mesure doit être obligatoire.. et les contribuables devront accepter de payer la note et ceci chaque années. Bref trop risqué pour qu’un élu de la république fasse réellement le boulot... Avec cette mesurette on voit le bon esprit et les retombées seront positives... mais ça restera de l’anédotique... Prennez moi pour un parano complotiste mais je ne suis pas le genre naïf... ces politiques sont une race à part... des arracheurs de dents qui savent ce qui plait au vieux, au retraités, aux vielles dames qui emmène leur chien chez le toileteur, bref c’est du marketing... ET moi conservateur (normal) comme un con je suis leur cœur de cible... j’ai l’impression qu’ils parlent à mes sensibilités... Trop facile de nous embobiner.


    • cher camarade je ne partage pas cet avis ! dans certains pays Anglos-saxons, les enfants Portent des uniformes.Mais à juste titre, comme vous le dites, certains élèves tenteront de se démarquer/différencier, mais ayant fréquenté moi aussi un établissement où l’uniforme était obligatoire (début 2000), je peux vous assurer que quoique un élève fasse pour se distinguer, le fait même de porter une blouse le remet à sa place : ( " il aura beau faire ce qu’il veut, il porte une blouse comme moi"). La mesure est quand même salutaire. Dans les autres commentaires, certains déplorent le fait que ce ne soit pas obligatoire, certes, mais en meme temps le retour de la blouse dans les écoles n’est plus dans les moeurs françaises, on peut dire...

      Mizani


  • Magnifique ! Voilà la véritable égalité au sein des établissements scolaires . Parfois, il m’arrive d’avoir mal lorsqu’en allant chercher mon enfant en primaire je vois cette différence sociale qui saute, vestimentairement, aux yeux ! BRAVO.


  • N’est ce pas là un signe ostentatoire de la laïcité ?

     

    • Non.
      j’ai fait mon collège dans un lycée catholique où la blouse était obligatoire.
      Comme l’ont très bien dit d’autres commentaires, l’uniformité de l’habit permet une mise à niveau égal qui conduit à se focaliser sa perception de l’autre sur l’individu et non sur son apparence.
      Sauf à penser que l’uniformité des robes des prêtres ou des moines, l’uniforme des militaires ou les tenues d’équipe des sportifs sont des signes de laïcité.


  • Bleu pour les garçons et Rose pour les filles !


  • L’initiative a du sens. Pour autant vu que ce ne peut être rendu obligatoire, que les malfaisants roquets d’Anal+ vont dénigrer cela à l’échelle nationale, la mise en oeuvre risque d’être difficile.
    Il parait que le "petit journal" serait focalisé sur Ménard. Une parodie de ce vulgaire propagandiste "petit journal" par quelques bons artistes dissidents s’impose !
    Soit dit en passant, hormis les dessinateurs, plus guère de sujet légers, humoristiques sur ER. Au moins Dieudo pourrait lacher quelques extraits de ses spectacles...


  • L’argument avancé par Menard sur les disparités de fortune est pertinent. Pourquoi l’uniformisation serait-elle un problème dans ce cas précis ? Quelqu’un a-t-il la réponse ?


  • Je crois que les accoutrements mondialistes de la supercherie à la reconnaissance sociale auront, malheureusement, gain de cause sur cette tentative à contre-courant, d’élever les consciences sur l’intérêt de l’uniformité des classes sociales des enfants.

    RM.


  • Hélas ça ne va pas avoir beaucoup d’effet si elle n’est pas obligatoire. Et Dylan et Shirley continueront à habiller leurs enfants en marques de la tête aux pieds, entendant par là exhiber leur "réussite".


  • Bravo à Robert Ménard qui a toute ma sympathie. Ce qui serait génial c’est que la confection soit confiée à un atelier de couture local qui fournirait du travail à des Bitérois. L’application concrète du patriotisme économique..


  • "ne sera pas obligatoire"... C’est en pratiquant les aller-retours que Louis XVI est mort en laissant la France aux mains des brigands.

    Soit il impose le port de la blouse soit il fait un référendum local sur le sujet soit ça n’est qu’une proposition dans le vent qui se retournera contre lui sur le plan de la crédibilité.

    Le peuple de gauche refusera que ses enfants ne puissent pas afficher leur asservissement au marché, c’est l’apparence de leur réussite sociale, une des occasions, dans leur imagination, avec la voiture et les vacances low-cost, de rendre jaloux leurs camarades d’infortune.

     

  • Vivant dans un pays Anglosaxon les enfants Portent des uniformes.
    1 tres egalitaire
    2 tres Jolie
    3 facile le matin et juste une machine le samedi.
    C est top.

     

    • Malte demeure en cela (et pour d’autres raisons) un pays Anglosaxon.
      De l’Afrique du nord à Madagascar nombre de pays ont opté pour la blouse, et les familles s’en portent très bien.
      Voir ces enfants rentrer (seuls à pied !!) chez eux en chantonnant sous le soleil éclatant de leur pays, c’est que du bonheur.


  • Félicitations pour Ménard.
    Effectivement, les vrais uniformes sont Nike, Adidas, Reebook et toute cette merde.

    Que de mauvais souvenirs du collège, lorsque des crétins vous faisaient bien remarquer que vous portiez du bas de gamme... Puis le soir en rentrant je faisait chier mon paternel pour cramer une semaine de salaire dans une paire de pompes pour être comme les autres...


  • bonjour,

    moi, je l’aime bien robert ménard ;

    la blouse, ça me rappelle quand j’étais à l’école primaire, on avait obligation de porter une blouse tous les vendredi ;
    je salue donc l’initiative de robert ménard ;
    maryam.

     

  • Si le port de cette blouse est optionnel, il y a de fortes chances que cela devienne contre productif...

    Si le but est de cacher les inégalités "de fortune", il parait assez évident que les "fils de riches" ne la porterons pas.
    Cette blouse risque alors d’être un vecteur d’humiliation pour les plus défavorisés et c’est alors l’effet inverse de celui recherché qui se produira.

    Le fait de la rendre optionnelle peut également transformer le fait de la porter en affichage d’opinion politique, ce qui est totalement contraire encore une fois au but recherché...

    Il est malheureusement parfois pire de faire les choses à moitié que pas du tout.
    Même si j’espère sincèrement avoir tord sur mon "pronostique", je le sent plutôt mal.

     

  • Génial ! Mais il faut la rendre obligatoire.. ..ah oui c’est pas lui qui commande :(


  • Apres le linge et les paraboles, Mr Menard s’attaque aux petits string des taspés ! parfait


  • Quenelle scolaire. Le bon sens l’anime.


  • J’approuve, quand on rentre dans une école, tous le monde à égalité ! et éjecter au maximum les influences extérieure
    +6 000 000


  • Oh ils feront des blouses Nike et Adidas....


  • En effet, la blouse française vaut mieux que l’uniforme américain... Reste à remplacer les baskets sino-us par des espadrilles...


  • Je conseille à ceux qui s’intéressent au sujet, la lecture de "La face cachée de l’école" d’Arnauld de Tocquesaint qui dresse un bilan chiffré et très argumenté de nos écoles et de l’enseignement, mais pas seulement, puisqu’un chapitre est consacré aux solutions possibles.
    Je l’ai lu et fait lire à plusieurs personnes, et tous nous sommes d’accord sur le fait que ce livre est très instructif, il permet de parfaitement comprendre le système éducatif français depuis une trentaine d’année, voire depuis mai 68.


  • Heureusement qu’il a pas fait ça avec une cocarde française, ça serait pas passé si facilement !...


  • M’ouais... L’idée de base est bonne, mais en 2014 les codes vestimentaires ont changé. Il vaudrait mieux appliquer un type de tenue obligatoire !!! Par exemple, pantalon sombre avec chemise blanche pour les garçons...

    Mais si c’est facultatif, il vaut mieux exiger une tenue classe !!! J’envoie pas mes gosses en blouse à côté de leurs camarades en tenue ’’mode’’ mais parfois élégante.

     

    • Moi, je suis pour le pantalon à une jambe, obligatoire. Pour qu’on se souvienne dezheureslesplussombres.

      D’ailleurs j’ai tout un stock que j’ai acheté à jacouille la fripouille. Et je l’ai pas payé en sesstrelles !!! Il faut que je rentre dans mes fonds !!! Quand même !


    • tu es donc une victime de la mode vestimentaire (voulu par les multinationales vendeuses d’habits bien markétés fabriqués par des enfants chinois), et tu imposes cette norme à tes enfants. en tant que choix conscient rien à dire, au nom des sacro-saints droits de l’individu on ne peut pas critiquer son prochain. restons en donc à la critique de la société comme somme d’individus libres pour dire que c’est une socitété d’aliénés.


  • Pour le monsieur qui ironise, qui bougonne qu’il commence par décroiser ses bras, il pourra ainsi donner l’attitude d’une personne ouverte : au dialogue, au débat constructif, au changement positif dans l’intérêt des enfants et de leur instruction.
    Maintenant si ce n’est pas possible, ce n’est pas possible.


  • Quelqu’un peut me dire à quoi ça sert ?

     

    • Si c’était pas un coup marketing (seul Dieu sait) l’avantage serais de barrer le chemin au cerveau des enfants... En effet très tôt la mode influence nos habitudes de consommation*, nous rends esclave de désire régulièrement renouvelés pour servir le Kapital... Une mesure tel que celle-ci au niveau national ne serais plus de l’anecdotique... elle enverrais un signal clair au Medef &Co mais ne rêvons pas personne a les couilles pour défendre le peuple... les politiques sont tous des vendus qui se nourrissent sur le dos de la bête qui se nourrie elle-même de notre chaire.

      *allez donc interdire les pubs ciblant spécifiquement les enfants, si ils cherchaient notre bien ils le feraient ? Non, le système est libérale, si tu es éduqué tu seras qu’il faut protéger tes enfants de la télévision, l’éducation national... Si t’es pauvre et un gros bêta.. tes enfants seront la cible des entreprises marchandes, des arracheurs de dents qui paient honorablement leurs impôts.. qui contribuent aux intérêts de la nation (ou au caisse de l’état ça dépendant de la pilule rouge ou de la pilule bleue que tu avales).


  • Devenu le premier parti de France , le FN devrait promouvoir cette excellente mesure , la plupart des parents seront évidemment pour , sauf évidemment les sionistes et leurs navrants suiveurs, qui aiment "frimer" et montrer "la thune" qu’ils ont le plus souvent escroqué .


  • Le pragmatisme+L’intélligence=Le bon sens.
    Ps:Ma génération » » » » » » »Blouses bleus pour tous les élèves du primaire.
    Je sais...je sais.....je suis vieux :-))


  • Très bonne initiative qui devrait être reprise partout en France jusqu’aux lycées.
    Ainsi, il n’y aura plus de 2 poids, 2 mesures entre celles qui portent le voile et les punk ou mini-putes avec string apparant, ni vêtements de riches et de pauvres.


  • J’ai eu droit a l’uniforme scolaire etant jeune, personne ne s’en plaignait, par contre bemol les chaussures faisait pas partie de l’uniforme, donc c’est la dessus que se jouait le concours de celui qui pisse le plus loin.


  • Mauvaise initiative visiblement mal pensée et mal préparée et donc une dépense inutile pour la commune.
    Je suis pourtant pour le retour de l’uniforme à l’école afin de renforcer une cohésion parmi les élèves et surtout les protéger de la société de consommation, du dictat de l’apparence dont les jeunes sont la cible favorite des grands groupes de la mode) et de la concurrence aux affaires "branchées" entre élèves.

    Le gros problème est dans la volonté de ne pas rendre obligatoire le port d’un uniforme (ou d’une blouse). Aucun élève ne le portera car les autres camarades continuerons de porter des habits tendance (tandis que la blouse fait un peu vieillotte et ringarde) et surtout porter une blouse passera au final pour un soutient politique à Ménard et ne pas la porter comme un rejet. Résultat personne ne la mettra.

    Aussi la blouse fait un peu passéiste. D’accord ce n’est pas très chère à fabriquer, mais on pourrait au contraire chercher à créer un bel uniforme aux lignes moderne et distinguées. Elle flatterait les élèves (leur donnant une distinction et un respect d’eux même à rebours de ce que cherchent à faire les vêtement "à la mode"), ferait mieux passer la pilule du retour de l’uniforme et permettrait de mieux faire comprendre qu’une société privilégiant les valeurs collectives n’est pas pour autant une société passéiste et rétrograde.
    Il faut chercher à traduire de manière moderne les valeurs traditionnelle, sinon nous n’arriverons pas à faire comprendre en quoi elles sont primordiales, surtout dans la société actuelle.

     

    • excellente argumentation, et parfaitement logique ! toutes mes félicitations, camarade !
      Tu n’as plus qu’a aller la défendre aupres de Ménard qui a été mal conseillé : ce que tu as prédit va arriver très exactement (personne ne la mettra car ringard et "marquant").
      Le probleme de l’obligatoire, c’est que cela devrait être partout.
      IL me semble qu’aux US les étudiants sont fiers de leurs uniformes (qu’il ne mettent que pour les remises de prix)


    • Excellente analyse de Gloups . Surtout la fin .
      Cordialement


    • #838502
      le 28/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Robert Ménard va offrir une blouse à tous les écoliers de Béziers

      Bien en accord avec toi Gloups. Non que l’idée en elle même soit totalement dénuée de sens civique. Le fait que certains portent des blouses parmi les shorts, jeans, et autres mini jupes à ras du "bonbon" n’est pas une bonne initiative si on veut éviter un désastre violent socio-éducatif. Mine de rien il faut aller en Afrique pour voir des élèves de primaire disciplinés et habillés en "uniformes scolaires" et qui apprennent le français pendant que leurs cousins exilés ne causent plus que le n’importawak et qu’ils devraient bien faire un retour aux sources pour mieux appréhender la connerie intrinsèque qui les anime ; pas plus éveillés que des invertébrés. Comme si les valeurs éducatives françaises se portaient mieux aujourd’hui dans ses
      anciennes colonies ? Sic !
      Si un tel projet devait voir le jour il ne pourrait-qu’être promulgué par un pouvoir en place sérieusement décidé à remettre les pendules à l’heure...
      Malheureusement ce ne sont pas les "pros-gender" qui tiennent actuellement les rênes de l’éducation nationale (tout UMPS puent du cul confondus) qui oseraient proposer cette initiative...
      Ménard devrait lui même revoir son devoir d’ancien Reporter Sans Frontière car c’est une manière de balancer de l’huile sur un FEU qui ne demande pas mieux. Bobby quitte la politique...


    • Tout à fait d’accord !
      Uniforme oui, mais blouse c’est un peu exagéré dans la forme...C’est très strict en apparence sans être obligatoire.
      Résultat seuls certains élèves la porteront et seront la risée des autres.
      Mieux vaut un uniforme bien fait et obligatoire !
      Où je vis c’est polo blanc pour tout le monde, jupe pour les filles et pantalon pour les garcons, et survêtement pour tout le monde les jours de sport...et personne ne s’en plaint !
      Maintenant je pense que l’idée de départ était de le rendre obligatoire, mais dans notre société ca fait "facho", tellement les gens sont obsédés par leur supposée liberté...
      Mauvaise décision, qui fait du tort à Ménard pour rien, alors que je pense qu’il est bien intentionné.
      Lui qui connaît le monde médiatique, devrait plus s’en méfier. Ou alors c’est une stratégie pour provoquer le débat.


    • Modernité, s’adapter aux élèves, dénigrement du passéisme, volonté de ne pas rendre obligatoire...

      Toute l’idéologie des Lumières en un seul post !


  • Une bonne idée pour revenir progressivement au port de l’uniforme. Les artifices vestimentaires et donc l’apparence à pris bien trop de place dans les écoles.


  • Cette EGALITE vestimentaire favorisera le sentiment de FRATERNITE entre les élèves, chacun conservant la LIBERTE de la porter ou pas . Ca ne plaira pas aux Juifs qui ne conçoivent la fraternité qu’entre coréligionnaires, et qui pensent qu’une fraternité entre "goyim" risque de les marginaliser .


  • super initiative monsieur menard,bravo


  • Qui aura l’esprit assez tordu pour s’opposer à cette excellente idée ?


  • Bonne idée, le NPA ne peux pas renier une telle initiative sauf à regretter que la blouse n’ait pas de capuche.
    Reste que je l’aurai rendu obligatoire y compris pour faire chier les médias railleurs !


  • Tres bonne idee elle devrais etre obligatoire et dans tt les ecoles


  • Comme c’est bizarre les médias ne relayent pas cette decision


  • Excellent, bravo ! On est pas encore à l’Anglaise, plus classe, mais c’est vraiment une excellente idée, surtout si on prend le temps de l’expliquer.

    Je suis pas FN (plutôt Chouard, UPR et E&R), mais je respect et admire Mr Ménard pour l’ensemble de son oeuvre.

    20/20

     

    • Entièrement de votre avis. Petit, j’en portais une, c’était avant tout pratique... et ça évitait à certains de se la péter avec des fringues de marque, véritable asservissement commercial que certains imposent aux mômes dès le plus jeune âge aujourd’hui.

      Ou lors une blouse quenelle graduée... nan j’déconne. ;-)


  • L’aut’ là, qui râle : "vous voulez uniformiser tout le monde." C’est sûr que l’américanisation de nos gosses c’est pas un problème, hein. Il plane.
    .
    Quand à la remarque sur "la corde à linge" livrée en sus ; bonjour le niveau au conseil municipal.
    .
    Sinon : sur le fond : très bonne initiative. Il faut aller plus loin et séparer les filles et les garçons qui ne récoltent aucun avantage de la mixité forcée, au contraire.
    .
    La blouse pour les profs aussi. On n’a pas de frais de vêtements et, franchement, le seul "avantage" à venir habillé en dimanche, outre le fait de ne pas passer pour des cons face aux élèves, c’est de croire appartenir à une classe sociale qui n’est pas la nôtre (entre l’ouvrier, en blouse, et le vrai richard, en costard). Un no-man’s land pathétique. La blouse est le moyen de rentrer dans ce que l’on représente : un fonctionnaire du peuple chargé d’une mission d’enseignement (et d’éducation, dit le ministère, mais je lui pisse au cul, ça c’est le rôle des parents).

     

    • euh si j’avais pas eu des gonzesses dans mes differentes ecoles j’y serais certainement pas resté aussi longtemps a moins qu’on nous apprenne alors de vrai trucs..mais a l’epoque d’internet on se fait sa propre instruction, tu peux devenir chirurgien en regardant youtube


    • #838583
      le 28/05/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Robert Ménard va offrir une blouse à tous les écoliers de Béziers

      @Pff
      Il te manque un "i" dedans ; à moins que tu ne veuille que ça tourne en bourre pifs automatiques dans les écoles ? T’es con ou quoi ? Trimballe toi, toi, avec un T-shirt Marine FN dans le métro avant de pousser les jeunes à la provoc inutile ; et tu verras ta gueule le soir dans le miroir du plus proche hôpital !
      Une révolution ne se prépare pas en faisant n’importe quoi.
      Moi j’ai connu l’époque des blouses à l’école et la séparation des écoles filles-garçons et non seulement je ne m’en plains pas, mais je la regrette sincèrement. Mais le fait est que le petit Ménard (qui soit dit en passant ne se privait pas de détruire ses interlocuteurs du FN quand il officiait à la télévision) est incapable de réfléchir aux conséquences de ses idées débiles !
      A moins qu’il ne soit ici que pour çà ?
      Et s’il me lit j’aimerai bien qu’il s’explique...
      Ce n’est pas des pantins désarticulés de ce style qui vont aidé la mouvance Marine...ça c’est sûr et certain !


    • "Il faut aller plus loin et séparer les filles et les garçons qui ne récoltent aucun avantage de la mixité forcée"

      Tu confonds la promotion de l’égalité à tout va (ABCD et autre inepties) qui effectivement n’apportent rien sinon de la perversité... Et la mixité qui est processus tout à fait naturel depuis Adam et Eve. Séparer garçons et filles est un non-sens sinon une aberration purement née de cerveaux humains (religion, féminisme, lesbianisme outrancier genre Fourest...)

      Un environnement social uniquement composé d’un sexe unique est une catastrophe à terme (exemple : milieu carcéral mais aussi travail non mixte... En passant par les femen^^) Le pire étant sans doute des femmes uniquement entre elles contrairement à ce qu’on pourrait croire.^^


  • Je suis un enfant. Je ne suis pas obligé de la porter ? Alors si je met cette blouse je vais passer pour un bouffon. Je ne la mettrai jamais.
    Si mes parents m’obligent, on va me traiter de facho et je vais beaucoup pleurer.
    Mais comme c’est gratuit je vais en prendre une quand même. Pour faire de la peinture chez moi, ou l’oublier dans un coin.

     

  • Excellente initiative !
    Beaucoup d’étudiants ont gardé leur uniformes comme dans beaucoup de pays d’Asie et d’Afrique, je trouve ça vraiment très bien et très beau et beaucoup plus sérieux,moins guignolesque, et ça permet aussi surtout de virer toutes ces marques et ces modes qui incitent à la comparaison sociale inutile et débile et gênent la concentration.

    Beaucoup de problèmes (bagarres, racket, etc) viennent à cause d’une belle paire de Nike, ou d’un ensemble Lévy, pardon Levis... Tout cela n’a rien à faire dans une école 100 % d’accord !


  • J’ai enseigné de 1963 à 1965 dans une grammar school de l’East-end londonien, (quartier populaire) l’équivalent de nos lycées, à une époque où le Royaume-Uni n’était pas encore dans le Marché commun,avant de devenir l’Union européenne. A cette époque les élèves portaient un uniforme constitué de pantalons gris, d’un blazer noir avec l’écusson de l’école, d’un cravate club aux couleurs de l’école et une casquette noire avec écusson portant la devise de l’école. Les élèves ne trimbalaient pas leurs livres comme ils le font en France. Chacun avait son casier. Dans chaque classe, il y avait un prefect, élève préalablement désigné par ses camarades et qui servait de liaison entre les professeurs et les élèves. Le flogging ou punition des verges était appliqué. En général, le punitif n’y revenait pas deux fois. Le matin en arrivant c’était l’enseignement des valeurs morales de l’Angleterre, L’après-midi était entièrement consacré aux sports. Croyez-moi, ça avait de la gueule et les élèves étaient fiers de leur appartenance. Cette Angleterre que j’ai eu la chance de connaître et que j’ai admirée en tant que Français, a été elle aussi profondément laminée par l’U.E. A cette occasion je dis bravo à Nigel Farage et à UKIP qui, souvenez-vous, a eu l’audace, avec son talent oratoire churchillien de caricaturer en pleine assemblée le président, van Ripouille. La (R)épublique (avec ou sans majuscule) des magouilles, des fripouilles, des trahisons, des reniements, des mensonges, aurait besoin d’un sérieux lessivage.... A quand notre "Vladimir Bonaparte Poutine" au pouvoir ?


  • Dans mon pays j’ai fait toute les années au jardin d’enfant et au cycle primaire avec ma blouse et personne n’en est mort et je ne consulte aucun psychiatre jusqu’à ce jour.


  • #838323
    le 28/05/2014 par PER CAPITA ..............................
    Robert Ménard va offrir une blouse à tous les écoliers de Béziers

    La blouse n’a d’intérêt que si elle est "obligatoire" !..
    Mais un Maire a t-il la possibilité légale de contraindre les écoliers au port de la blouse ?.. je n’en suis pas convaincu !..
    De surcroît, cette blouse même obligatoire empêcherait-elle un élève d’être en "tong" à 1 € alors que son voisin porterait des Lobb à 1200 € ?..
    Tout cela va être bien compliqué ... mais que peut donc faire Ménard de très important puisque si l’on prend par exemple la préférence nationale au logement, il ne peut RIEN FAIRE, ayant la loi contre lui ... je ne vois donc que la possibilité de prendre quelques dispositions minimes et crains hélas que ses électeurs ne soient rapidement déçus de ne pas voir changer les choses en profondeur, ce que, hélas aucun Maire ne peut faire ?..
    J’aime beaucoup Ménard, mais je crains qu’il ne se heurte à une foultitude de difficultés ?.. les électeurs auront-ils la patience d’attendre que les choses se fassent petit à petit ... c’est - à mon sens du moins - la GROSSE INTERROGATION !..

     

    • Faut pas voir les maires FN comme des révolutionnaires, ils ne sont qu’un maillon, si ils font du bon boulot, à leur niveau, ils crédibiliseront le FN. Car le grand reproche que font les médias et autres ..... bip .... au FN c’est qu’il n’a jamais exercé le pouvoir. La prochaine fois espérons qu’ils pourront citer leurs maires.

      Kroc Blanc, Paix.


  • Excellent !

    Alors qu’en dit le Front Républicain* !?
    C’est fasciste ?

    * sous la pression des lobbys des marques de sports et de luxes ...

    ps : quelqu’un l’a en mémoire la citation, en gros ->
    "l’histoire se répète, la première fois en drame, la deuxième fois en plaisanterie"

     

    • Attali aurait pu raconter cette histoire :
      Pour faire court, c’est Jacob qui vend des blouses à Samuel et Samuel qui vend à son tour les blouses à Shmol et Shmol qui voudrait bien vendre les blouses à Ménard, mais Ménard le gros malin ne ce laisse pas embobiner facilement et ouvre un des ballots de blouses pour s’assurer de la qualité mais revient en courant voir Schmol :
      - Dis Schmol tu te fous de moi ou quoi ?
      - Qu-est-ce qui y a Ménard, qu’est-ce qui va pas ?
      - Ben enfin, tes blouses, elles n’ont qu’une manche !
      - Mais t’as rien compris Ménard (dans le rôle du goy), c’est pas pour acheter, c’est pour vendre Aliot qui revend à Filippot, qui revend à Briois, etc, etc, etc...


  • Excellente initiative.
    Il faudra faire preuve de pédagogie pour qu’elle s’impose, mais cela peut fonctionner et seuls ceux qui ne tentent rien n’ont rien : les détracteurs, éternels laudateurs du "on n’y peut rien", en seront pour leurs frais.
    La France n’est pas encore mûre pour que le port d’une telle blouse soit rendu obligatoire, mais on y viendra.
    Il fallait oser : assurons le buzz...
    Bravo !


  • Bravo Ménard ..une proposition qui a du sens .


  • Les enfants qui porteront la blouse risqueront de se faire traiter de facho et de se faire taper par les racailles, pas forcément d’outre mer .


  • Excusez moi mais j’étais allé dans un collège privé et on avait droit à la blouse. La question que je me pose en quoi est-elle un outil contre les discriminations ? Je n’ai vu aucune différence ! La discrimination, les moqueries ont toujours perdures.

     

  • Bravo ! je suis pour !!!


  • C’est juste grotesque de vouloir jouer la carte réac dans sa caricature.
    Au royaume uni l’uniforme est obligatoire dans la plupart des écoles publique et c’est pas pour autant que les gens ont un rapport plus sain face à la violence de la société de consommation c’est même l’inverse.
    Au contraire que les enfants soit très tôt exposé aux injustices des rapports de classe ça les endurcit notamment les plus faibles.


  • J’aime bien Ménard mais cet égalitarisme de droite est aussi superficiel qu’inutile.

    - Et les chaussures alors ? (Nike Vs Decathlon)
    - Et les coupes de cheveux ? (coupe à 40 euros + accessoires chics Vs coupe pourrie faite par maman).
    - Et le traitement anti-acné ? (riche au visage lisse Vs pauvre boutonneux suintant)
    - Et la blancheur des dents, également source d’insupportables frustrations en milieu scolaire.

    Allez Robert ! Il va vite falloir s’attaquer à ces inégalités, causes majeures de l’illettrisme et de désagrégation nationale...

     

  • Les partisans du gender ont déjà fait une proposition d’uniformisation de la tenue qui gomme l’origine sociale.
    Tous à poil.

     

  • Un uniforme bleu ciel top ringard, style année 30 avec un bel écusson de la ville pour ne pas oublié à qui on doit ça...
    Il aurait fallu rappeler à M.Ménard que les temps changes et que relancer les modes ringards dans l’espoir de voir de nouveau fleurir le patriotisme et les valeurs ancestrales c’est illusoires, après l’uniforme ? peut être le béret et le short au dessus du genoux avec les chaussettes jusqu’en haut des mollets et les p’tit souliers ??? comme l’arrière grand père...


  • Les blouses (unisexes) sont proposées avec le blason de la ville de Béziers, pas très "républicain"...mais très "français" : http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A...

    Je ne suis pas sûr du succès de l’initiative, mais qui ne tente rien n’a rien !

    En tout cas, Ménard fait le buzz, et Béziers ne pourra pas dire que son maire ne bosse pas.

    Enfin, tous les autres maires de France trouveront dans son action , un modèle.

    Et les socialistes, peut-être un début d’explication à leur déconfiture.


  • Cela peut-etre bien a condition de veiller a ce que ca ne tourne pas comme au Royaume Uni ou l’opulence s’affiche a travers la qualité des tissus utilisés pour confectionner l’uniforme...sans compter les chaussures qui font toutes la difference a elles seules.


  • si c’est pas obligatoire c’est de l’argent foutu en l’air bobby de plus les irlandais sont en uniforme comme d’autre d’ailleurs et ca les empeche pas d’etre des fashion victims au contraire

    et puis casser les marques c’est comme brider les BMW a 130 ca tue le commerce

    arriere garde tu vaux mieux que ca


  • 12:50 par nana " Bleu pour les garçons et Rose pour les filles ! "

    Non nana ! Bleue pour les filles et rose pour les filles ! Gender oblige !

     

    • perso j’ai connu la petite blouse " vichy " rose ( en Maternelle, les années 69/70 ), et tous garçons ( filles et garçons séparés ) nous la portions...elles ne faisait pas de nous des petits gays en herbe...aujourd’hui, la couleur serait bienvenue des autorités sosionistes mais le motif " vichy " serait considéré comme du révisionnisme, au mieux... :)


  • Excellente idée de Mr Ménard, j’espère que les familles suivront !
    Il est important de gommer toutes les disparités financières, sociales entres les élèves d’un même établissement scolaire, d’une même classe.
    Il en va de la réussite, de l’intégration et de la sociabilité de ceux-ci à l’école.
    Du bon sens, encore et toujours, bravo Mr Ménard !


  • Désolé de ne pas réagir dans le sens du courant, mais c’est tout aussi stupide que l’incitation faite par L’Education Nationale aux garçons de certains collèges à venir en jupe...
    Ménard reprend à son compte , sans même s’en rendre compte, semble-t-il, les principes de la Ripoublik maçonnique visant à araser toute différence au nom du sacro-saint principe de l’égalité réductrice qu’il doit dénoncer (avec raison, cette fois) dans l’idéologie du Gender...
    Fallait-il donc attendre l’arrivée d’une municipalité "Canada-dry/FN" pour voir ressurgir la promotion d’un monde indifférencié, cher à Jacques Attali ?
    Réfléchissez un brin avant d’applaudir des 2 mains à une mesure ridicule, purement démago et qui en plus légitime les attaques de nos adversaires...
    Qu’en pense Mme Farida Belghoul ?

     

    • D’accord, mais d’un autre côté, il faut considérer l’impact psychologique de l’uniforme. On le voit dans l’armée, il incite au respect du supérieur, ici le professeur.
      Les élèves, dans le cadre de leur classe et de leur école,se sentent davantage égaux. Les vêtements pousse à se démarquer davantage, à faire le malin ou inversément à être humilié, ostracisé.
      Trop long comme débat, donc stop. Mais faut réfléchir et je ne suis pas contre à priori au vu des expériences positives dans ce sens.


  • Si cela était "imposé" je trouverais ça limite et je serais contre, mais ça n’est pas le cas.
    Mais le gros problème c’est que ce genre d’attitude ça donne aux moutons qui (n’ont pas pu oublier l’histoire, car il ne là connaisse pas) sont comme des chiens galeux la bave aux lèvres, des petits arguments qu’ils peuvent extrapoler et le faire savoir.

    Le gros problème est là, c’est comme si on marchait sur des oeufs et une erreur sortie de son contexte engendre une avalanche d’insultes. Même tous les arguments que je leur balance sur les réseaux sociaux, on se fait tous traiter de "racistes", "Fhainneux" et "fasciste" (si encore ils connaissaient la définition de fasciste).

    C’est vraiment pas évident d’installer un dialogue avec des gens aussi incultes et dans le négationnisme le plus totale franchement.
    Tu leurs balances 36 arguments, sources vidéos, preuves à l’appuies, et rien n’y fait, tu reçois une pluie d’insultes et de haine alors que déjà dans les preuves que tu balances il n’y a rien qui concerne le "racisme".
    C’est vraiment horrible et très difficile de garder son calme quand des cons osent vous traiter de cons sans argumenter un seul de vos commentaires.

     

    • "C’est vraiment horrible et très difficile de garder son calme quand des cons osent vous traiter de cons sans argumenter un seul de vos commentaires."

      Ouaip ! je comprends ce sentiment pour l’avoir vécu de nombreuse fois ....

      J’ai un baromètre interne qui me dit ceci :

      "Météo-claque prévois quelques pluies éparses de gifles et de tatanes sur de nombreuses régions,
      parfois suivi de quelques coup de pied au cul içi et là, n’empêchant toutefois pas
      une certaine impression de beau temps sur tout le pays.

      Cette dépression laissera derrière elle un air plus frais mais revigorant,
      qui sera suivi d’un anticyclone en fin de semaine
      avec un retour progressif des températures a des normales de saison ...

      Demain c’est la saint guignol :
      " a la saint guignol tout les français se disent bonjour" .

      Le soleil se lèvera après une majorité d’ouvriers et de cadres moyens,
      tant dit qu’il se couchera bien avant de nombreux bobos jet-setteur ,journaleux ou rentiers ,donneurs de leçon moraliste.

      A demain pour un nouveau lavage de cerv... de nouvelles infos "


  • Excellente initiative.
    Bien que la blouse soit un peu ringarde, toutefois.
    Au lycée, en atelier, ceux qui ont la blouse ne veulent pas sortir avec, par rapport aux autres qui ont gilet et pantalon de travail.

    Au Royaume-Uni, les élèves ont chemise/gilet et pantalon/jupe en guise d’uniforme, c’est très joli, c’est ce qu’on devrait faire en France.


  • #838666

    la blouse dérange car elle va a l’encontre de la consommations d’achats de vêtements qui sont par ailleurs de plus en plus cher et de plus en plus fragiles .


  • Ce mec est une caricature quand meme, qu’il fasse en sorte de réconcilier les français, de s’attaquer aux vrais problèmes, au lieu de s’attaquer aux paraboles et aux tabliers.

     

    • @Karim,
      Il me semble qu’il ne fait pas que cela (plus de 40 délib le soir du tablier)
      Ces initiatives sont choisies par le merdia pour le côté clivant et anti68tard.
      Pour finir, elles sont malhonnêtement sous expliquées à dessein.
      Exemples, les paraboles ne seront pas interdites mais cachées et le linge aux fenêtres interdit que dans les endroits "classés".


  • Dans ma région, toutes les écoles publiques jusqu’au lycée imposent le port d’un tee shirt d’une certaine couleur, sans motifs, ainsi que le jean.

    Ca n’a que des points positifs.


  • En Martinique (donc en France), zone "sensible" sur ce genre de sujet "égalitaire", le port de "l’uniforme" scolaire (très bien orchestré d’ailleurs) est... de mise. Entre autres avantages, les élèves ne peuvent pas faire de "bleus" car repérés immédiatement. Je ne parle pas des impacts d’appartenance à une école (fierté...), de la qualité de l’éducation relayée par les élèves "selon le sentiment d’appartenance à leur établissement" (politesse, etc.). Excellente idée M. Ménard. Laissez rire les cons, enfin laissez les pour ce qu’ils sont.


  • Et en même temps il se fait du fric ;)


  • le problème c’est bien la république. blouse ou pas sans doute droit dans le mur.


  • En effet, le port de la blouse devra se conjuguer avec le retour des châtiments corporels comme dans les années cinquante. Le port de la blouse n’avait pas pour sens jadis d’uniformiser mais de protéger les vêtements des enfants des salissures de l’encre et autre activité scolaires à une époque ou le vêtement coûtait cher.
    Le port de l’uniforme dans les pays anglo-saxons n’a rien à voir avec le gommage des différences sociales bien au contraire chaque collège affiche ainsi par cet uniforme sa supériorité et son rang sur les autres collèges.


  • Je suis désolé, la blouse surtout rayée est une marque déposée par Claude Lanzmann.
    De même que la marque "devoir de mémoire".


  • L’école de Jules Ferry est devenue un endroit où les garçons portent des jupes et les filles portent le string dans le dos sur des bourrelets plus qu’adipeux. L’ascenseur social est en panne en France parce qu’une oligarchie a mis en place le plafond de verre pour protéger l’avenir de leurs propres enfants. On se retrouve donc dans un pays où les dirigeants sont, non pas compétents ni intelligents, mais demeurés et fainéants à souhait. Ils sont journalistes, animateurs de télévision, politicards de père en fils et se créent des salaires qu’on ne connaissait pas avant.

    Ménard a raison, retrouvons une France où les enfants ont un avenir possible en ayant le goût de l’effort et du travail bien fait. Cette remise à plat des chances commence par une égalité vestimentaire.


  • Des blouses "made in france" j’espère .

     

  • La blouse ça veut dire que je t’aime !


  • Tout à fait d’accord pour le retrait des paraboles, tout à fait d’accord avec le port de la blouse à l’école, mais tout à fait contre ce fasciste sioniste qu’est Robert Ménard. N’ayons pas la méoire courte !


  • bravo Mr Menard .... je suis completement pour le port de la blouse , "egalitaire" dans les ecoles........ plutot que de voir des differances sociales entre eleves a travers travers les marques de vetements ... j’en ai tellement souffert ..

     

    • je ne suis pas d’accord avec vous .
      cacher la différence sociale a des gamins n’a aucun sens .
      à la sortie de l’école ils l’enlèveront et se verront les uns les autres , l’un en jeans de 25 euros l’autre en pantalon de 200 euros .
      à moins que le port de la blouse sera contrôlé même à la maison !!
      et puis c’est quoi ce complexe qui n’existe qu’en France ??
      pourquoi vouloir enlever a quelqu’un ce que la vie lui a offert ? et vouloir absolument le rabaisser à notre niveau .

      je pense que les différences font partie de la vie et je ne ferais pas porter la blouse a mon enfant pour lui faire croire qu’il est comme l’autre alors que l’autre est mieux que lui ou moins aisé que lui .
      moi je montrerais toute les différences qui existent et je lui dirais que si tu veux avoir les même beaux vêtement que ton voisin il va falloir travailler mieux à l’école pour pouvoir te les acheter si moi je n’arrive pas à te les offrir .
      je lui apprendrais surtout à travailler non pas à envier .
      et pour celui qui est pire que lui alors je le lui garderais son sort comme exemple s’il ne réussi pas .
      après ce sera a lui de choisir .

      donc non à la blouse oui à la différence .


  • Un certif .de fin d’etude a 15 ans....et 3 annees d’apprentissage chez un patron ....a la sortie ..on est un homme.....avec un metier qui est capable de nourrir une famille .....et merde a la CGT....fondatrice du sionisme

     

    • Exactement. Plombier, charpentier, ébéniste, menuisier,carreleur, maçon, boucher traiteur... Tout le monde devrait apprendre un métier manuel. Tout le monde devrait savoir "faire" quelque chose. Instituteur comptable secrétaire c’est très très bien. Après on s’occupe de se cultiver. L’état devrait favoriser les Universités pour adultes pour passer ses diplômes en psycho, histoire, sociologie etc..


    • Mes parents m’ont toujours poussé à faire un métier intellectuel... Je suis un branleur maintenant... Et célibataire en plus...


  • bravo Monsieur Ménard !
    la blouse ne fait pas de distinction de classe sociale et mieux encore elle indique qu’à l’école de la république on vient travailler on vient s’instruire ,elle rétablit la discipline chose que les gouvernements successifs ont détruit à l’arme de destruction massive la plus abjecte qui soit j’ai nommé la démagogie et ses comparses le laxisme et l’hypocrisie et la déviation morale !


  • Bonjour à tous,
    J’habite à Béziers, je suis biterrois et j’ai voté pour Ménard parce qu’il représentait aux municipales la seule alternative crédible face à l’umps et ses succursales, et est soutenu par le front national et debout la République. Il est manifeste que de nombreux pièges lui seront tendus par l’opposition. J’ai déjà entendu que Béziers allait être dégagée de l’Agglo, l’Agglo qui gère du budget pour Montpellier et Béziers. Les formulations de budget et les partenariats risquent d’être difficiles...
    J’entends beaucoup parlé de ses nouvelles mesures qui me semblent cohérentes pour notre ville jusqu’à présent. J’explique :
    l’avenue du colonel d’Ornano est une artère de la ville qui mène du centre au pont neuf (sortie de ville direction Narbonne et Saint-Pons.). Et dans ce secteur, il est très coutumier de voir beaucoup de linges étendus aux fenêtres et de nombreuses antennes paraboliques. Il suffit de taper "avenue colonel d’ornano béziers" sur google map pour vous donner une idée. Ce quartier n’a déjà pas fière allure (bâtiments sales, vétustes, délabrés), tout ce linge et ces paraboles en plus nous projettent dans une sorte de favela. Ça ne résous pas les problèmes de fond sur l’emploi, certes, mais un peu de salubrité, si j’ose dire, ne sera pas mal venue. Nous avons des tranches de populations qui restent peu éduquées, voire archaïque, dans cette ville, et je pense que cette mesure les cible.
    Concernant les blouses, j’exerce une activité d’enseignant et je suis très au contact des jeunes. Je suis moi-même encore jeune ! Il faut savoir que Béziers est une ville méditerranéenne avec tous ses avantages liés au climat et son excellente situation géographique à tous égards, qui incitent les gens fortunés ou aisés à s’y installer. Cependant, elle reste une ville pauvre qui a progressivement vue son centre-ville se "zombifier". Nous avons donc deux catégories de gens qui se toisent beaucoup et c’est une ambiance qui est palpable. Je vois la blouse de Ménard comme un moyen d’aider à réguler le climat social dans les établissements entre tous ces jeunes d’origines variées et de situations sociales variées, tout en étant fier de représenter leur ville. Pour faire un peu d’humour, je dirais que bien des jeunes seront mieux habillés dans cette blouse qu’avec leur vêtement du quotidien !!
    Concernant le couvre-feu des moins de 13 ans, cette mesure vise évidemment cette tranche de population suffisamment irresponsable dans le centre pour laisser traî


  • pour laisser traîner ses gosses aussi tard le soir. Bref, ce n’est pas une folle mesure, mais une impulsion qui cherche à stimuler le bon sens de certains.
    Amitiés à E&R.
    Et merci.

     

    • Je suis tres content que vous ayez laissé ce message, non pas parce que vos arguments sont percutants mais parce que vous êtes le symbole d’un état d’esprit qui s’est installé chez les professeurs depuis quelques années dêjà ; une tendance à la droitisation extrême des agents de l’éducation nationale et des professeurs en particulier. Ayant été moi-même professeur dans une ZEP (j’ai démissionné car ulcéré par les pratiques corporatistes et les propos indignes de nombreux collègues) j’ai pu assisté à des débats complètement surréalistes (par exemple des professeurs qui non contents de toucher tous les mois une prime supplémentaire de 150 euros du fait qu’ils soient dans une ZEP se permettaient ouvertement de taxer les élèves d’homophobes, d’antisémites et d’extremistes. Je n’invente rien je l’ai entendu). L’école qui était le lieu du progrès et parfois de la subversion est devenue un véritable cloaque dans lequel s’est réfugiée une nouvelle classe de professeurs qui n’ont d’autres sujet de conversation que leur salaire, leurs vacances et se posant la question de savoir si leurs jours de grève ne vont pas être déduits de leur paye (je vous rassure cela arrive tres rarement que ce soit déduit de la paye), par exemple les professeurs du collège dans lequel j’étais en poste on fait grève pendant 1 mois complet, ce qui signifie que les élèves n’ont pas eu cours pendant 1mois, ont eu l’intégralité de leur paye ! De nombreux professeurs quittent la profession, non pas du fait du caractère ingrat de la tâche, mais à cause de cet état d’esprit qui anime aujourd’hui ceux qui sont passés du col Mao au club Rotary.


    • Entre le col Mao et le Rotary Alligatory Club ils ont été se bourrer la gueule dans les bars dansants et les Cabarets à travesties du Gay-village. Du coup avoir des valeurs fait très rabat-joie...


  • Elles sont unisexe à ce que j’ai compris, dommage, ça aurait été plus fort qu’il y en ai eu un pour les filles et un pour les garçons, question de s’attaquer au gender.

     

  • Le Japon possède de loin le meilleur système éducatif au monde, dans les sens où les élèves sont très tôt responsabilisés et prennent très vite soin de leur école en y faisant même pafois le ménage ! Ils sont bien sûr toujours aussi fiers de porter l’uniforme et sont autant discipliné que joyeux, j’ai eu la chance de les observer en vrai, c’est très impressionnant !

    Même durant les vacances, des élèves et des professeurs organisent des tas d’évènements culturels et sportifs dans les lycées qui ne ferment pratiquement jamais (un peu comme les universités d’été chez nous), ils ont un tel respect et amour pour leur éducation !
    La France devrait vraiment s’en inspirer...
    Les différences entre les systèmes éducatifs japonais et français sont assez frappantes : http://www.nautiljon.com/actualite/...

     

    • C’est surement pour ça que le Japon à le taux de suicide le plus élevé chez les jeunes... !


    • J’ai le souvenir d’un instituteur qui nous faisait cirer nos bureaux en bois en fin de semaine....C’était un moment très agréable,
      un petit rituel qui marquait le début du week-end avec un geste de respect pour le lieu que nous quittions ....Et cette bonne odeur de cire nous accueillait le lundi....De bons souvenirs....


    • @Gauvinois
      Votre vision est tronquée, la réalité est qu’en général, il y a plus de suicides au Japon qu’en France, mais il y a plus de suicides chez les jeunes en France qu’au Japon.
      La raison à cela est que suicide rituel (seppuku) est profondément ancré dans leur culture ça n’a rien à voir, pour eux il vaut mieux mourir que d’être déshonoré, il ne faut pas tout mélanger.

      La raison du suicide chez les jeunes en France n’a pas grand chose à voir avec le déshonneur, mais plutôt avec le fait d’être harcelé par des petits cons en cours ou sur facebook, ou du fait de mal vivre sa "vie" d’LGBT, voir Marion Sigaut : https://www.youtube.com/watch?v=7wa..., bien sûr, cela existe aussi au Japon (voir l’excellente série GTO qui parle très bien de ces problèmes de harcèlement) mais en très moindre proportion car le groupe prime toujours sur l’individualisme. En ce qui concerne le nombre de suicides totaux par an, le Japon est à la huitième place, largement devancé par la Russie et les pays de l’est : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89...

      @Tatiebaba,
      Merci pour votre intervention !
      _ :) Il parait que c’est excellent pour enlever l’arrogance de l’égo, il faudrait que la France s’y mette, France blessée en partie dans son orgueil par les partisans de Satan, nous devons retrouver notre fierté et ça commence par apprendre à aimer nos écoles et pourquoi pas à y faire le ménage (comme dans un temple sacré). C’est sûr que cela ne se fera pas du jour au lendemain car l’homme ne change réellement que grâce à l’amour et non à la contrainte. Il faudrait avant tout que la France apprenne à s’aimer profondément, j’espère que c’est au programme du FN.

      La japonaise qui a fait de longues études en France, (voir le lien vers l’article indiqué sur mon com précédant) résume très bien ces différences je trouve :

      Aïmi — « C’est difficile de comparer car nos deux écoles n’ont pas les mêmes objectifs : en France on cultive le concept du « travailler bien » et au Japon celui « d’aimer travailler ». La France développe plus la logique critique et le Japon plus l’apprentissage et la connaissance. Les résultats vont aussi dépendre des matières, mais je crois que globalement la France sera meilleure pour former des élites et le Japon meilleur pour former le plus grand nombre. On revient à cette idée d’une école-armée. Toujours cette notion de l’individu et du collectif. L’école reflète nos mentalités respectives. »


  • Un acte anti-sémite, sans aucun doute.


  • Et après on s’étonne que beaucoup de gens, qui pourraient adhérer aux idées FN, s’en détournent. Ce genre d’initiative vieillotte est inutile et ne fait que renforcer dans l’esprit des indécis ou des gauchistes que FN = retour en arrière désuet. Pour les écoles, demander simplement aux gosses d’être habillés décemment et de ne pas avoir de portables est suffisant. Autant le couvre feu pour mineurs est une bonne idée, autant là c’est du grand n’importe quoi. Il y a plus urgent à faire dans les villes que de s’occuper chiffons.


  • Amateurisme politique.

    Toutes ces premières initiatives tout de même un peu dérisoires sentent beaucoup trop l’amateurisme politique... Mr Ménard a tort de vouloir s’éloigner des professionnels de la politique que sont les gens du FN... Il ne va pas tarder à s’en mordre les doigts !


  • Le port de la blouse est toujours mieux que la théorie du genre !


  • En tous cas à Madagascar, ancienne colonie française. Nous avons garder cette règle. Les élèves chantent l’hymne national et se mettent en rang avant d’entrer en classe.


Afficher les commentaires suivants