Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

On se calme tout de suite, les assoces : le titre, c’est une vanne. On va rester dans ce registre parce qu’on parle de la magnifique et talentueuse Rosa, devant qui toutes les fées médiatiques se penchent. Selon TMC (Télé Ma Communauté), c’est la nouvelle reine du stand-up. Eux disent « l’étoile montante », et on imagine qu’ils n’ont pas fait exprès. Rosa, déjà, le prénom, ça sent la Luxemburg, les parents trotskistes, et c’est le cas. Elle l’avoue dans cette vidéo de Quotidien, le magazine LGBT de la rédaction de TF1.

 

Rosa admire Glucksmann, qui est « trop beau »

 

 

Son spectacle parle de « sexualité » et son podcast s’appelle « Les mecs que j’veux ken ». Bursztein, c’est sûrement le futur grand nom de l’humour : Dieudonné, Gaspard et Blanche n’ont qu’à bien se tenir ! Le premier, déjà, n’a même pas accès à tous les médias que Rosa a faits, la honte.

En plus, elle rit en permanence, ce qui nous entraîne fatidiquement à rire. Dieudonné, lui, sur scène, ne rit pas souvent. En plus, il crie tout le temps, il gronde le public et il fait la tête. Tout pour déplaire !

 

 

Et puis les spectacles de Rosa sont intelligents, par exemple ça parle de psy et de Bund, de trotskisme, mais on n’a pas trop compris si cette vidéo était de l’humour ou de la propagande sioniste, c’est pas clair et on n’a pas été au bout, malgré le talent des deux grands comédiens.

 

 

Le stand-up, avec ou sans trait d’union, est un art difficile. On a l’air de critiquer Rosa, mais il faut beaucoup de courage – ou d’ego – pour aller au devant d’un public, même acquis (on pense à celui de Yann Barthès, wokissime).

On a été piquer, au hasard, une autre humoriste seule en scène, car aujourd’hui, grâce au féminisme et à la discrimination positive, les femmes occupent le terrain de l’humour et en chassent les hommes. Voilà ce que ça donne :

 

 

On va terminer cette pénétration intellectuelle dans l’univers de l’humour féministe par une bonne femme tirée de l’université, Sabine Melchior-Bonnet (toujours doubler le nom plus faire plus mieux et bien montrer qu’on existe en tant que femme et que le mari est accessoire) qui nous explique que le rire féminin est révolutionnaire et anti-hommes, l’homme incarnant le « sérieux ».

Inter : « Au fond ce sont un peu les hommes qui ont interdit aux femmes de rire, c’est ça un peu ce que vous êtes en train de nous dire ? »

Melchior : « C’est ça. »

(Cliquez n’importe où sur l’image et Melchior parlera)

 

Son étude extrêmement poussée dans Le Rire des femmes, paru aux PUF, arrive à une conclusion assez incroyable :

Pour les femmes, pour qui il fut longtemps mal interdit, « le rire, c’est un pouvoir de subversion », explique l’historienne. « Une façon de détourner l’ordre de la raison masculin, le sérieux masculin. C’est une manière de contester la parole masculine. »
« Mais le rire des femmes a probablement toujours existé, d’une façon ou d’une autre. C’est du poil à gratter dans le dialogue ! »

Du « poil à gratter dans le dialogue », voilà une découverte fondamentale. Dès qu’on tombe sur sa thèse, on vous envoie la grosse PUF en PDF.

Le véritable humour féministe

 






Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3067380
    Le 22 novembre à 06:41 par wizzz
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    Rosa Bursztein ou l’apologie de la vulgarité.

     

    Répondre à ce message

  • #3067391
    Le 22 novembre à 07:07 par Fourre-tout fascistique et théocratique
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    C’est la télévision de Tel-Aviv ou de Jérusalem ?

     

    Répondre à ce message

  • #3067395
    Le 22 novembre à 07:17 par JP
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    Quelqu’un peut m’expliquer ce que les gens trouvent de bien chez Blanche Gardin ? Perso je ne l’ai jamais trouvé drôle, elle est surtout hyper vulgaire.
    Je pense qu’ils nous l’a mettent en avant pour nous donner du Dieudonné sans Dieudonné.

     

    Répondre à ce message

    • #3067567
      Le 22 novembre à 13:43 par !
      Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

      C’est un clown triste, le pensant féminin de Gaspard Proust !

       
    • #3067594
      Le 22 novembre à 14:22 par Domus
      Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

      Pas tout à fait d’accord : elle est grossière, pas vulgaire. Et c’est fait exprès pour appeler un chat un chat , ! Ensuite, "elle balance quand même quelques quenelles ".pour reprendre la formule . Donc un cran au -dessus de certaines qui essaient de la copier justement, mais avec moins de classe.

       
    • #3067776
      Le 22 novembre à 19:02 par Ch_rles
      Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

      Allez j’ose .

      La ligne de flottaison .

       
  • #3067398
    Le 22 novembre à 07:28 par VaeVictis
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    L’étoile de David montante.

     

    Répondre à ce message

  • #3067476
    Le 22 novembre à 10:31 par dédé
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    les videos de Franjo font entre 300 000 et 1 million de vues. Celles de Rosa font 100 fois moins ( entre 2 et 10 000 vues) .
    Autrefois, les producteurs télé et les producteurs d’artistes faisaient le tour des cabarets, pour repérer les artistes et humoristes qui avaient un succès local , pour les faire connaitre et parce qu’ils imaginaient leur potentiel
    A croire que les producteurs de TMC n’ont pas été jusqu’à Melun chez Franjo et se sont contentés du spectacle de Rosa .
    Qui a déja vu Franjo à la télé ?

     

    Répondre à ce message

  • #3067489
    Le 22 novembre à 10:50 par Domus
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    Le problème avec l’humour, c’est que lui aussi, en a pris un coup dans l’aile. Car, il ne faut pas mettre ça sur le dos, encore de genre, qu’on soit homme ou femme, le talent, lui, il est ou il n’est pas. Et en plus, chacun n’a pas le même. Certains ont fait carrière, et il faudra qu’on m’explique.

    Ce problème aujourd’hui, c’est le niveau ! maintenant, il se situe en-dessous de la ceinture. Ce qui n’esT pas anodin, car ca permet, non pas de déniaiser certains timides, mais de continuer une certaine propagande ( lobby, éducation nationale et maintenant l’humour ).

     

    Répondre à ce message

    • #3067732
      Le 22 novembre à 17:54 par dédé
      Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

      domus, quand un comique où humoriste, n’a pas de talent, il utilise 2 pratiques :
      - être le premier à rire ou ricaner de ses vannes, pour donner le tempo à son public
      - aller au dessous de la ceinture et un JM Bigard a largement pratiqué cette technique .

      Et Rosa machin, elle utilise les 2 pratiques en alternance, voir en même temps.

       
    • #3068338
      Le 23 novembre à 15:42 par H. K. Daghlian
      Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

      C’est surtout que de mon expérience, les femmes ont peu ou pas d’humour tout simplement.
      Avoir de l’humour (le vrai, je ne parle pas des bouffonneries) nécessite une certaine capacité de synthèse, une vision globale des questions abordées, un soupçon d’auto dérision, beaucoup de projection et d’empathie et surtout beaucoup de vécu (se prendre la vie dans la gueule). Je ne connais aucune femme qui réunit tout ça à la fois, sinon, on est dans le narcissisme, le moi-je et le je sais tout j’ai un diplôme.

       
  • #3067492
    Le 22 novembre à 10:55 par Rusty James
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    L’article est très drôle. Rosa va être rappelé à l’ordre par le Rav Touitou. J’espère que Madame Bonnet n’a aucun lien de parenté avec un autre Bonnet ...

     

    Répondre à ce message

  • #3067545
    Le 22 novembre à 12:59 par Tatou
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    L’humour féminin prospère sur les décombres de son homologue masculin.

     

    Répondre à ce message

    • #3068607
      Le 24 novembre à 02:09 par Ceslaoui
      Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

      L’humour féminin c’est comme le foot féminin gros cul poussif et ça rate son but !
      Rosae Rosa Rosam Rosarum Rosis Rosis…

       
  • #3067773
    Le 22 novembre à 18:58 par Guillotine
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    Doit-on prononcer Bursztiiine ! ???????

     

    Répondre à ce message

    • #3067995
      Le 23 novembre à 05:36 par L’index dans le rectum et le pouce dans le nez
      Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

      Oui et séparer l’œuvre de la meuf
      Comme Polanski et Samantha Gailey, jeune fille alors âgée de treize ans.

       
  • #3069726
    Le 26 novembre à 07:17 par nounou
    Rosa Bursztein, une étoile (jeune) est née

    Une femme vulgaire c’est laid,même si c’est la plus belle femme au monde ..

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents