Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

Et Carrère d’Encausse ne la rassure pas

Ruth Elkrief miaule : « Est-ce qu’on peut lui faire confiance, est-ce qu’on peut travailler avec Vladimir Poutine ? »

Affronter Ruth Elkrief en plateau n’est pas une mince affaire. Chaque phrase de l’animatrice pète-sec de « 19H Ruth Elkrief  » est tellement chargée d’atlantisme, d’ultralibéralisme, d’antisoralisme, d’antidieudonnisme, d’ultrasionisme, de méprisme ( ?) et autres américanismes, que le temps de contrer ce bombardement de clichés caractéristiques de l’idéologie dominante (on se demande toujours si elle fait exprès ou si elle est née comme ça), l’invité n’a plus le temps de placer un mot intelligent.

 

Hélène Carrère d’Encausse : « Je ne dis pas que Poutine a raison, je dis que… »

Hélène Carrère d’Encausse, pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est la Dame (du rideau) de Fer français, celle qui a « prévu » la chute de l’Empire soviétique dans les années 80. Cette spécialiste de la Russie, proaméricaine bon teint récompensée par un fauteuil à l’Académie française, semble à la fois contrariée par le retour en force très impérial de la Russie sur la scène internationale, et très excitée par la stature nouvelle du Tsar Poutine, l’homme fort qui fait vibrer les occidentaux déprimés par la figure chewing-gumesque de François Hollande et les mensonges pour rednecks de Barack Obama. Faut dire qu’Hélène doit à Vladimir de faire son grand retour sur les plateaux télés (comme quoi la connaissance de la Russie n’a pas vraiment évolué dans nos médias dominants) ! Même si c’est dans l’antre de Ruth…

Voici l’émission du 2 octobre 2015 :

 

Ruth Elkrief, ou le difficile mariage du lobbying et de la déontologie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1284462
    le 05/10/2015 par retron
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Est-ce qu`on peut faire confiance a Ruth Elkrief, et avant tout est-ce que si elle ment on peut la virer...elle monopolise mon televiseur avec ses anneries

     

  • #1284474
    le 05/10/2015 par The Shoavengers à la NSA
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Le seul invité de Ruth Elkrief, c’est elle-même.

     

  • #1284498
    le 05/10/2015 par vigile
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Les sionistes ont mis la Syrie à feu et à sang et trouvent insupportable que Poutine vienne sauver ce qui peut l’être .

     

    • #1284529

      Attention ! On va bientôt avoir le droit à une seconde vague migratoire : celle des "gentils terroristes" made in CIA fuyant les bombardements du méchant Poutine et on nous expliquera encore une fois que le grand responsable c’est la Russie.


  • #1284502

    Enfin une analyste politique calme, équilibrée, raisonnable, intelligente, informée, qui travaille pour les intérêts de la France et pour la paix.

    Merci madame Carrère d’Encausse !


  • #1284519
    le 05/10/2015 par vapincum
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Hélène Carrère d’Encausse, pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est la Dame (du rideau) de Fer français, celle qui a « prévu » la chute de l’Empire soviétique dans les années 80.




    Sauf qu’Hélène Carrère d’Encausse avait basé toute son argumentation à la fois sur la "contagion afghane" et la montée en puissance démographiques des républiques musulmanes au sein de l’Union soviétique, montée en puissance qui devait aboutir à une déstabilisation de l’URSS. En réalité, on sait que les républiques "musulmanes" n’ont pas été gagnées par une quelconque fièvre islamiste et que si les unités musulmanes ont été retirées assez rapidement du territoire afghan du fait de leur faible combativité, on n’a pas observé de radicalisation islamiste en Asie centrale. Le problème Tchétchène n’est intervenu que bien après la guerre d’Afghanistan, une fois que la CIA et l’Arabie saoudite aient misé sur le Caucase pour déstabiliser la Russie. L’écroulement de l’URSS tient son origine dans l’affranchissement des pays "satellites" d’Europe de l’Est ainsi que de la rébellion des républiques baltes.
    Donc , madame Carrère d’Encausse avait tout faux. Et aujourd’hui elle recommence à brandir la menace islamiste sur le territoire russe lui-même, alors que les musulmans russes sont pacifiques et que les Tchétchènes sous influence wahabite ont été matés depuis longtemps !

     

    • #1284647
      le 05/10/2015 par Frunze
      Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

      Ne pensez-vous pas que le démantèlement de l’URSS, décidé par Eltsine et ses comparses en forêt ait obéi à une autre logique, qui provient de l’analyse de la comptabilité de l’union, où seules la République de Russie et une ou deux autres Républiques de cette Union Soviétique, lui donnaient davantage qu’ils en recevaient. N’est-ce pas la volonté de se débarrasser du parasitisme des Républiques toujours davantage consommatrices de ressources communes que contributrices à leur production, afin de pouvoir rebâtir sur un socle structurellement viable, qui a prévalu, à votre avis ? Les autres Républiques ont été mises devant le fait accompli, et ont habillé leur abandon par les moteurs de l’Union, en affranchissement, en indépendance, ce qui ne les a pas rendues structurellement non déficitaires depuis plus de vingt ans.


    • #1285198
      le 06/10/2015 par solmed
      Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

      @ Frunze
      C’est exactement ce que m’avait révélé à l’époque un ambassadeur russe en poste (la CEI à l’époque, il me semble) off the record comme l’on dit dans le jargon ;)


    • #1285286
      le 06/10/2015 par Jojo l’Affreux
      Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

      Certains états de l’ex-URSS sont très riches et ne lésaient certainement pas les finances publiques (Azerbaïzan pétrolier pillé pendant un siècle, Kazakhstan ses mines et son pétrole, Turkménistan, Ouzbékistan, Ukraine essentiellement pour ses champs). Si Moscou a consenti à offrir aux populations de ces pays qu’elle occupait et qu’elle pillait une éducation relativement très bonne (ce qui à un cout certain), il faut bien reconnaitre que du point de vu des infrastructures lourdes, les routes, les ponts, les réseaux électrique, téléphonique, d’adduction des eaux, ces pays étaient encore très sous-développé au moment de l’effondrement.
      L’Empire soviétique rapportait beaucoup, c’était notamment le plus gros producteur de pétrole du monde, ce qui l’a coulé c’est probablement plutôt une mauvaise attribution des ressources disponibles (notamment dans la ruineuse guerre d’Afghanistan) et une mauvaise appréciation des priorités (le manque d’investissements industriels qui a finit par tuer la croissance puis amener la récession et l’effondrement économique quand les Américain chuter le prix du pétrole).
      Et le chaos social qui s’en est suivit, ainsi que le problème physique d’enclavement des pays d’Asie centrale ne les a pas vraiment aidé à maintenir le même niveau de production pour pouvoir se prendre en main plus efficacement.

      Ce qui est amusant quand on regarde bien le truc, c’est que l’occident, Etats-Unis en tête, mais incontestablement France comprise dedans, est actuellement en train de souffrir exactement des mêmes maux. Les mêmes causes entraineront-elles les mêmes conséquences ?

      Moi je dirais que le démantèlement de l’URSS s’est fait pacifiquement mais avec le pistolet sur la tempe parce que les dirigeants soviétiques n’ont pas voulu s’infliger la honte et la responsabilité devant l’Histoire d’avoir encore fait mourir de famine des centaines de milliers de citoyens dont ils avaient la charge, qu’ils ont supplié les Américains de leur fournir assistance alimentaire et que les Américains qui ne font jamais rien pour rien ont posé leur condition... avec les résultats qu’on a vu, les famines ont quand même eu lieu, mais elles auraient pu être encore plus dramatique.


  • #1284543
    le 05/10/2015 par Argument
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    C’est quoi ces deux sottes qui disent n’importe quoi ?
    Je connais plus la vérité que elles en allant partout sur le net.
    Je lis la presse Russe .. quand même ....


  • #1284554

    Ruth pose la question : " Quel est son (Poutine) veritable but ? "
    J’aurais aime qu’HCdE lui pose en retour la question : "Quel est le veritable but de l’Empire a soutenir Al Quaida et autres Islamistes ?" Ca c’est la vrai question ques des millions d’occidentaux se posent !


  • #1284776
    le 05/10/2015 par solmed
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Qu’est-ce que c’est faible !!! D’une nullité incroyable et d’une confusion sans nom !!!
    J’ai fait tous les efforts mais je n’ai pas pu aller jusqu’au bout de cette "soupe" indigeste.
    Vraiment, je comprends pourquoi l’une est propagandiste chez Barouf Folklore et Médiocrité et l’autre casée chez les Inutiles...

     

    • #1285141
      le 06/10/2015 par esperanza
      Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

      Oui. C’est géopolitique chez Angelina. Vous reprendrez bien un peu de Mont-Blanc ? L’une dit quand même moins de bêtises que l’autre (quelle bécasse, cette autre), mais de là à justifier son statut d’oracle sur la Russie... Rien à voir avec Sapir qui touche en plus sa bille en économie, philosophie politique, géostratégie... Bref, évidemment c’est lui qui devrait être à l’Académie...


  • #1284825
    le 05/10/2015 par doctissimo
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Il faudrait arrêter de nous balancer du Ruth,c’est lui faire encore de la pub,ses questions sont tellement axiologiquement biaisées qu’il est aisé de les anticiper,désespérément monomaniaque,Assad est responsable des 200 000 morts on affirme mordicus,le soutien d’Israël (même plus implicite à Al Nosra),on élude,...peut on faire confiance à Poutine et à l’Iran ?, on insiste lourdement sur leur peu de fiabilité.
    Lamentable, du niveau de Fox News,CNN,c’est dire...

     

    • #1285330

      Elles n’ont pas compris encore qu’à l’ère d’internet ce qui a la plus grande importance c’est de dire la vérité.
      C’est ce que Poutine et le comité de réflexion qui le soutient ont bien compris et qu’ils mettent en oeuvre tous les jours. Cela leur donne une force inouïe.

      Qui peut encore nous faire croire que Bachar el Assad est responsable des 200.000 morts ? On ne parle plus des gaz toxiques, c’est plus décent, mais le crime est pourtant bien là, ce n’est pas lui qui en est responsable, ce qui à été prouvé, qui a monté cette machination ?

      Il faut garder cette vidéo : dans peu de temps, elles fera partie des scènes d’anthologie pour caractériser cette période marquée par la trahison de nos médias.


  • #1285019
    le 06/10/2015 par Erdoval
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Que Mme Carrère d’Encausse puisse à nouveau être entendue sur les questions qui touchent la Russie on ne peut que s’en féliciter. Parce que cette voix tranche totalement avec celles des pseudo-experts que nous servent habituellement les médias, presque tous sionisés, presque tous atlantisés. Ce qui est remarquable dans cette interview c’est que cette confrontation entre une vraie spécialiste de la Russie qui tentent de comprendre les situations, les évènements et les acteurs à la lumière de considérations profondément enracinées dans l’histoire du monde et une journaliste dont le point de vue se cantonne dans un parti-pris buté réducteur montre que la système médiatico-politique n’est plus en mesure de penser quoique ce soit ni même d’écouter des gens qui savent et qui réfléchissent. Si ce n’était l’évènement que constitue la parution d’un nouvel ouvrage de cette spécialiste dont il est encore presque impossible même pour un média tel que BFM TV de refuser de faire la promotion, on peut parier que Madame Carrère d’Encausse sera vite oubliée par les journaux ignorants. On ne l’entendra pas plus longtemps sur la Russie en Syrie qu’on ne l’a entendue sur la Russie en Ukraine.


  • #1285023
    le 06/10/2015 par JooL_321
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    "Est-ce qu’ON peut faire confiance ...", "... ensuite ON vire Bashar Al Assad ...", ... C’est avant tout au PEUPLE Syrien de décider ou alors ça signifie qu’ON s’asseye sur la démocratie qu’ON est sensé amener. Ces discutions sont consternantes.


  • #1285075
    le 06/10/2015 par philippe emmanuel
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    J’ai beau le savoir j’en reviens jamais qu’il soit possible de voir des journalistes aussi médiocres et ignares que madame El-K occuper d’aussi gros fauteuils sur les plateaux de télé.


  • #1285188
    le 06/10/2015 par awrassi
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Une sioniste qui interroge une tsariste ... Sur quoi voulez-vous que leur débat débouche ? Que la Russie non tsariste est comme Bachar et tous les Arabes progressistes : l’axe du Mal ? Bush l’a déjà dit !!!


  • #1285233
    le 06/10/2015 par Verner
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Si Mme Cd’E argumentait avec ’’quelque’’ justesse à l’époque de l’Union Soviétique aujourd’hui visiblement elle n’est plus en capacité de le faire ! Il lui manque des éléments capitaux qu’elle ignore ou qu’elle feint d’ignorer...
    Cet entretien est d’une nullité sans nom !
    Mais bien sûr il ne fallait pas s’attendre à mieux avec BFM...


  • #1285392
    le 06/10/2015 par la pince mon seigneur
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Si tu es juif orthodoxe hassidique tu peux p-etre, si t’es juif laïc, ça risque d’être compliqué


  • #1285626
    le 06/10/2015 par tabouret1789
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Pauvre Ruth Elkrief........J’ ai toujours le souvenir, pendant la "première guerre du golfe" (j’ étais à Alger à ce moment là) de quelle manière elle avait chié dans son froc quand elle tentait de commenter en direct des "attaques de scud" sur une terrasse de Tel Aviv.....elle s’ était tirée micro en main et caille au cul.....Elle aussi doit s’ en souvenir.


  • #1285857
    le 07/10/2015 par L’Australien
    Ruth Elkrief craint une "poutinemania"

    Ça me fait penser à des gamines qui jouent à la dinette pour imiter les adultes
    .... une émission d’imitation de débat


Afficher les commentaires suivants