Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

 

À gauche, on assume pas. Alors on change les mots. Par exemple, on remplace « détruire » par « déconstruire ». Ça passe mieux dans l’esprit handicapé des pacifistes. Du coup, Sandrine la verte peut se pavaner sur les plateaux télés en se vantant de vivre avec un homme déconstruit.

 

Un homme déconstruit, c’est un mec qui ne regarde pas les matchs de foot avec sa bière à la main en gueulant des propos homophobes contre l’arbitre. À la place, il engage un débat sociétal avec sa compagne sur le dernier document d’Arte consacré à la place de la femme noire asiatique lesbienne borgne dans les westerns spaghetti. Tout en grignotant son tofu agrémenté de trois tagliatelles sauce bolognaise végane (c’est à dire sans viande et sans tomates qui ont poussé à l’aide de fumier, donc en gros une sauce de merde avec des protéines de sojas). Débat qui n’en est pas un puisque, quoi qu’il arrive, il donnera raison à sa femme.

À gauche, on a aussi Clémentine la rouge. Rouge parce que de gauche. C’est écrit dans sa fiche Wikipédia, juste avant son histoire de viol par un homme armé... Du coup, comme elle voulait devenir féministe institutionnelle, elle avait là le diplôme pour accéder rapidement à des postes sympas, du genre que t’as plus besoin de bosser pour payer le loyer.

Mais Clémentine a la même passion que Sandrine pour l’homme soja. Ce qui met les deux éco-féministes un peu en concurrence. C’est vrai que l’homme soja n’est pas un adepte du viol, du moins dans le sens du violeur, ni un amateur de belles nanas. Aucun risque. Le problème, c’est que, quand Sandrine dit une connerie, Clémentine se sent obligée d’enfoncer le clou. Histoire de montrer que c’est elle encore la « leadeuse » (ou l’hideuse ?) du féminisme de gauche, sans trop tomber non plus sur sa collègue car il faut faire croire à la fameuse solidarité féminine (de gauche).

Donc le dernier thème inventé par nos deux olibrius (dois-je féminiser ce mot ?) concerne la consommation de viande par les hommes, jugée inégalitaire. En gros, si les hommes mangent plus de viande, c’est par virilisme. Donc c’est la faute au patriarcat.

Oui, les hommes mangent plus de viande. Mais ça marche aussi pour les autres aliments puisqu’un homme mange en moyenne deux fois plus qu’une femme (je ne parle pas des hommes sojas, du coup ce n’est pas très inclusif). En tenant compte de la masse musculaire, un homme a besoin de nettement plus de protéines qu’une femme. Demandez des précisions au maître cheikh Delavier, il vous donnera en prime un cours sur les zététiciens, des espèces de mutants entre l’homme soja et le geek de World of Warcraft. On sait pas trop d’où ça sort et on veut pas trop savoir.

Et que les écolos urbains ne nous sortent pas la blague du réchauffement climatique provoqué par la consommation de viande des mâles dominateurs. Si on prend en compte les produits cosmétiques, les fringues, les serviettes hygiéniques et autres tampons, la pilule, le chocolat au lait et les glaces qui sont des produits transformés, on peut évaluer la pollution générée dans une vie par une nana supérieure à celle de dix hommes. Bon, je n’ai pas de source, c’est une logique viriliste pleine de bon sens.

Une fois de plus on entre dans le combat de la gauche contre les bouffeurs de viande. « Iels » veulent nous déconstruire en homme soja. Il est vraiment temps de remettre les choses à leur place : l’Église au centre du village et la femme à la cuisine !

Adolf

 

 

Retrouvez Adolf chez Kontre Kulture !

 

 

Adolf, sur E&R :

 
 






Alerter

89 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3020631
    Le 31 août à 08:30 par Sigmund
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    manger des oeufs de caviar, c est ecologiste ?
    ca empeche la reproduction des poissons

     

    Répondre à ce message

  • #3020693
    Le 31 août à 10:00 par milesdavis
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    "le chocolat au lait et les glaces", c’est exactement ça ! Au supermarché au rayon chocolat, il n’y a que des "meuf". Et ensuite ça chouine et ça fait des régimes en regardant des "soap" à la télé... Vous oubliez un truc essentiel, quand une femme instaure des règles, ces règles ne sont pas pour elle, c’est pour les autres, elle trouvera toujours une "bonne" raison quand elle ne les applique pas. Heureusement que toutes les femmes ne sont pas comme ça, mais il y en a quand même un sacré paquet. C’est sur ce profil, narcissique/manipulatrice, que s’appuie tout le "féminisme".

     

    Répondre à ce message

  • #3020877
    Le 31 août à 12:45 par Jérômeproudhon
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    Déjà, les vegans et dans la moindre mesure les végétariens sont un lobby très puissant, et comme tout les lobbys , ils essaient de faire disparaître les informations réelles ,le soja par exemple est énormément riche en phyto oestrogènes ,et féminise l’homme, deuxièmement, ce monde d’homoeconomicus n’est pas fait pour les femmes, regarder tout les chiffres du mal être chez la gente féminine ? Comme le dernier en date, des maladies mentales https://www.causette.fr/en-prive/co...’anxi%C3%A9t%C3%A9%20alimentaire. Dans un commentaire, soral a écrit que les femmes étaient un trou vide, qui feraient tout ce que l’oligarchie demandait. Il faut absolument qu’elles se réveillent pour pouvoir calmer le monde.

     

    Répondre à ce message

  • #3020882
    Le 31 août à 12:49 par Aliénor
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    Les hommes sont vraiment en perte de repères ! Un homme n’est pas plus viril parce qu’il mange de la viande rouge, ou parce qu’il se laisse pousser la barbe, qu’il est couvert de tatouages ou qu’il est taillé comme Baptiste Marchais ou Tiboinshape. Tout ça, ce sont des clichés !

    Le Christ était un homme fort, viril, doux et humble. C’est avec cette virilité-là que les hommes doivent renouer. Qu’ils arrêtent de jouer les Cro-Magnon ! En tant que femme, je suis dégoûtée par cette interminable mode de la barbe masculine. À quand le retour des hommes classe et soignés ?

     

    Répondre à ce message

    • #3021176
      Le 31 août à 20:02 par Adolf
      Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

      Jésus était barbu.

       
    • #3021444
      Le 1er septembre à 10:11 par Zack
      Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

      À quand le retour des femmes minces, pieuses et mères au foyer ?

       
    • #3021551
      Le 1er septembre à 13:00 par apluie
      Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

      Les hommes sont en manque de repères, en partie grâce aux femmes. le fameux "droit des femmes", et autres fadaises, que beaucoup revendiquent avec force, et qui est une manière politiquement correcte de demander a pouvoir jouir des plaisirs de la vie sans entrave.

      Même les hommes virils ont des limites. Viril ne signifie pas pouvoir encaisser absolument tout, sans effet sur la santé mentale. Dans cette société dégénérée, les hommes virils classes et soignés sont dévirilisés, ou vivent autant que possible a l’écart de la société moderne, ou se sont barrés a l’étranger en quête d’un environnement plus sain.

      Les femmes sont aussi en manque de repères. Porter des jeans/hauts moulants ou des jupes ultra courtes ne rend pas les femmes plus féminines ni plus belles. Pourtant c’est quasiment la norme chez les femmes.

      Le pompon revient a ces femmes qui sont capables d’une part de se plaindre du manque de droit des femmes, du manque d’égalité hommes-femmes, en occident, et d’autre part parce que leur inconscient leur demande de s’unir avec un homme viril, se convertissent a l’islam. Ça existe en Europe. La on est réellement chez les dingos.

      Vous faites bien de parler du Christ, car c’est la la clé. Les manques de repères chez les hommes ET les femmes sont largement liés a l’absence du Christianisme, AMHA. A contrario, la présence du Christianisme signifie le respect de l’ordre naturel, et donc de la place de l’homme et de la femme dans la société, la famille, le couple. C’est ce qui a permis de construire nos sociétés Européennes, qui représentent ce que l’on peut faire de mieux si on juge par le degré d’avancement de celles-ci et par le niveau d’immigration compare a d’autres régions du globe.

       
    • #3021599
      Le 1er septembre à 14:25 par Barbu bouffeur de...
      Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

      A quand le retour des femmes féminines qui s’habillent comme des femmes,avec classe,se maquillent et se coiffent correctement ???
      Je vois beaucoup de souillons,de voilées,de baba-cool crasseuses,gougnasses tatouées "sportives" et femmes quadra ou quinqua s’habillant comme leurs filles autour de moi mais peu de femmes sachant se mettre en valeur ou même choisir des fringues ne les rendant pas plus moches qu’elles ne le sont ou ridicules.
      Et aussi de plus en plus d’hommes homosexuels parmi les nouvelles générations...

       
    • #3022036
      Le 2 septembre à 07:06 par calal
      Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

      Jordan peterson a remis l’eglise au centre du village : Dieu c’est le nom que l’on donne a la plus haute valeur que l’on a.

      Est qu’une femme est prete a renoncer a ses desirs pour obeir aux commandements de Dieu ? Prefere t elle obeir a la loi humaine issue du droit positif, a son patron,a ses desirs ou choisira t elle de subir le joug et le fardeau de Jesus ?
      Evidemment c’est pareil pour un homme : pret a tout pour du pognon et l’amour des femmes ou je mets une limite et cette limite c’est les regles de l’evangile ?

      Matthieu 11
      …29Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. 30Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

      Matthieu 16:26
      Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? ou, que donnerait un homme en échange de son âme ?

       
  • #3020918
    Le 31 août à 13:28 par Clofer
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    Si je puis me permettre, le déconstruit de la sardine doit aller se reconstruire avec des morues lascives et enjoleuses. Histoire de ne pas pêcher toujours les mêmes espèces.

     

    Répondre à ce message

  • #3021136
    Le 31 août à 18:58 par Julien
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    Excellent. Adolf sait décidément tout faire.

     

    Répondre à ce message

  • #3021469
    Le 1er septembre à 10:54 par anonyme
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    Ce sont les journalopes qui font de ce sujet un débat ! On s’en fout de savoir si l’homme mange plus de viande que la femme et qui doit s’occuper du barbecue ! Quelle préoccupation de cons pour éluder les vrais sujets (guerre, pénuries, effondrement économique, etc). On amuse la galerie avec les délires d’une folle gauchiste !

     

    Répondre à ce message

  • #3022033
    Le 2 septembre à 06:56 par calal
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    "on ne nait pas femme,on le devient" : encore une inversion car l’etat de "femme" est l’etat de base dans l’espece humaine. Effectivement,un homme qui ne fait pas d’activites physiques ressemble physiquement a une femme.Stephane edouard dans certaines de ces videos, "tacle sur le physique " et remarque que certains hommes "sojas" ont des bras plus fins que leur compagne...

    En fait "on ne nait pas homme,on le devient" : faut se bouger le cul ( pour un homme urbain,sedentaire dans le tertiaire ca veut dire se mettre a la muscu ) et apres on mange de la viande pour construire les muscles qui nous distingueront des femelles de l’espece...

     

    Répondre à ce message

  • #3022153
    Le 2 septembre à 09:50 par Pépé le Moko
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    Le Véganisme , c’est pour les lapins ...

    La barbaque , c’est pour les tếtes de noeuds / têtes de lard ...

    La cuisine végétarienne Indoue ( avec force produits laitiers ), c’est pour les Aryens ...

    Moi , quand je regarde un mangeur de viande dans les yeux , je suis sensé sauter dans le Gange pour me purifier ( Mais ceci dit , une forme de chasse virile est toujours autorisée dans une société Aryenne )

     

    Répondre à ce message

  • #3029947
    Le 15 septembre à 12:26 par jacques
    Sandrine, Clémentine et les hommes sojas

    « les femmes mangent moins de viande rouge que les hommes » et alors en observant la sortie des colléges et lycées vous constaterez qu’il y a bien plus de grosses ados voir très grosses en comparaison avec les garçons

    et pour ce qui est du gaspillage vestimentaire il en est de même les filles -femmes suivent la mode au jour prés demain sortez des pantallons une jambe longue et l’autre courte ((on y revient :-D ))en moins d’une semaine elles en porteront toutes ou presque et jeteront les jeans mittés qui leurs sont si cher à leurs coeurs de consomatrices gaspilleuses effrénées

    alors que la mode chez les garçons - homme et moins suivie en temps réel il y à une inertie ils garderont pour la plupart leur vêtements jusqu’au bout alors que les femmes non c’est immédiat

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents