Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Serait-ce la catastrophe annoncée si la France sortait de la Zone Euro ?

La sortie de l’euro, qui paraissait impossible voici encore quelques mois, devient une hypothèse sérieuse à laquelle il convient de se préparer. Jacques Attali, par exemple, partisan inconditionnel de la monnaie unique, écrit que l’euro a une chance sur deux de disparaître avant Noël.

La sortie de l’euro est présentée tous les jours comme une catastrophe allant de soi. Philippe Murer, professeur vacataire de Finance à la Sorbonne, président de l’association Manifeste pour un débat sur le Libre Echange, essaye d’examiner la question froidement, de façon technique.

Imaginons que la France souhaite sortir de la Zone Euro et décide d’en sortir unilatéralement. Elle recrée donc des Francs. Pour la simplicité, la France retient la règle suivante : 1 nouveau Franc vaut 1 Euro. Examinons s’il y aura une catastrophe ou si le scénario est maîtrisable ?

Lire la suite de l’article : Marianne2.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Putain mais faut qu’ils s’arrêtent de se référer à cette merde d’Attali... je me souviens encore d’une intervention de lui à Ce soir ou jamais, en 2009 ou 2010 (je n’arrive pas à la retrouver) où il disait, avec sa fatuité habituelle, "c’est fini, la crise est finie, oui c’est fini".
    Il faut ABSOLUMENT retrouver cette vidéo et dégonfler au plus vite la baudruche ! J’espère que quelqu’un ici sait de quoi je parle et peut la retrouver.

    Et Asselineau, qui est excellent quand il consacre son énergie aux vrais sujets et non pas à taper sur le FN de façon bancale, a bien montré les articles de l’époque (Le Monde) en faveur de la monnaie unique, avec le même tocard Attali.

     

  • La question ne se pose même plus ! Mais, c’est très bien de savoir ce qui nous attend concrètement pendant la phase de transition. Merci à Marianne2 et à E&R !!!
    En politique, on ne mise pas sur la fatalité. Le message du redressement passera mieux que le discours de l’austérité inéluctable. Pour reprendre les termes de nos ennemis : "Il faut dire la vérité aux français. Ils sont capables de l’entendre".
    Alors leur dire que c’est surtout les banques qui vont en pâtir !!!


  • comme les états d’esprit chez nos "merdias" bougent ! est ce que Marianne aurait publié un tel article il y a seulement quelques mois ? un article qui confirme en gros d’ailleurs les analyses de MLP
    Mais rassurez vous nos "merdias " ne feront aucune concession à la peste brune , la maison brule mais on ne veut pas du pompier trop blond


  • Ce qui est rigolot c’est que tout ce qui arrive est prévus par marine Le Pen mais tout le monde se moque d’elle et la traite de démago , ils préfèrent nous conduire au précipice que de reconnaitre que marine Le Pen a raison , c’est quasi de la haute trahison . Sarkozy par exemple a vendu une partie de l’or de la France pour sauver le dollar (vous avez bien lu) et dernièrement il vient de faire allégeance à l’Allemagne ... 2 guerres contre l’Allemagne n’auront donc servit à rien puisque nous revenons au point de départ .

     

  • Encore un expert qui vient nous faire sa petite analyse d’économie pour les nuls. Le retour au franc, consiste à repeindre des billets d’euros en francs. On peut changer le nom d’une escroquerie, cela reste toujours une arnaque.
    .
    La démonstration de faussaires crève les yeux, mais ça passera très facilement chez les français gogos, qui penseront avoir la preuve d’un retour au franc, puisse que c’est marqué sur les billets. La simplicité de processus est tellement évidente, qu’on pourrait se demander pourquoi les experts si éclairés, ceux-là mêmes qui n’avaient pas vu venir la crise, n’y ont pas pensé plus tôt ?
    .
    Dans leur solution "prêt à l’emploi", il ne faut surtout pas dire qu’un billet de banque n’est rien d’autre qu’un bon valant une fraction d’un capital, dont de l’Etat est proprétaire. Les experts en économie, sont surtout des experts en communication. Maintenant qu’il a été révélé que l’euro n’est plus viable, ils nous expliquent qu’un retour au franc (on remarque qu’ils utilisent le terme "retour au franc" comme s’il s’agissait uniquement, dans la tête des français, d’effacer 12 ans d’euros) consisterait à sortir le photocopieur et à dupliquer autant de billets que bon leur semblent.
    .
    Bien sûr il ne faut surtout pas négliger l’effet de manche pour dire que LA FRANCE ne peut être que la meneuse qui entrainerait derrière elle, tous les pays vers l’indépendance monétaire. Vive l’exception française, le pays des lumières. Les grecs sont vraiment des idiots pour n’avoir pas pensé à créer de la fausse monnaie pour échapper à l’austérité.
    .
    Pendant ce temps là, à l’autre bout de l’océan, un mec sans prétention d’être un expert, se réjouit d’avoir rapatrié la réserve d’or de son pays. Il doit être si bête, qu’il est incapable de comprendre le mode d’emploi d’un photocopieur. Le mec est tellement idiot, qu’il croit que la vraie valeur d’un billet de banque est son équivalent en or. D’ailleurs, il n’est pas le seul. Un autre abruti aux yeux bridés, alimente ses coffres en or, de manière tout à fait irraisonnable. Heureusement pour nous, nos experts savent que l’indépendance monétaire d’un pays ne consiste pas à croire que la seule et véritable monnaie d’un pays est l’or métal sur lequel est adossé sa monnaie scripturale.
    .
    Au fait, Marine Le Pen, ne parle plus du tout de revenir au standard or. Elle aura compris que pour se faire élire, elle a besoin du soutient financier de l’Empire. On ne peut rien attendre de ces gens là, disait Chavez.

     

    • "Au fait, Marine Le Pen, ne parle plus du tout de revenir au standard or."

      Heu faut pas exagérer, elle en parlait y’a même pas un mois, mais elle va pas centrer toutes ses interventions sur ça, surtout que la plupart des Français ont perdu la notion de ce qu’est l’or.


    • D’accord avec Pharao.
      Je retrouve plus les vidéos,mais MLP a plusieurs fois exprimé son désir impératif d’adosser à nouveau la Monnaie à un métal précieux:Or,Argent ou Platine.


    • Bonsoir,

      je ne suis pas nécessairement objectif, en tant que l’un des conseillers de Marine Le Pen, mais "l’argumentaire" de ceux qui disent que le retour au franc serait une catastrophe me semble "peu argumenté"

      Je vous engage à regarder ce que j’ai écrit à ce sujet sur NPI, ou sur mon blog personnel http://monnaiepublique.blogspot.com...

      Il ne s’agit d’ailleurs pas de "retour au franc", puisque le franc2012 ne sera ni le franc1999 ni le franc1957.

      Très cordialement

      Bruno Lemaire, Professeur Emérite HEC


    • @ bruno lemaire
      .
      Votre billet date du 28 novembre et vous ne faites que répéter ce qu’a annoncé MLP 2.0. L’unique raison qui m’attirait vers elle, était sa détermination à sortir de l’euro définitivement et de se retirer du traité de Lisbonne. Je suis extrêmement déçue de m’apercevoir qu’il n’en est rien. Depuis son retour des USA, on a affaire à une nouvelle MLP.
      .
      Vous savez parfaitement que la valeur d’une vraie monnaie scripturale doit avoir une contrepartie physique. Une monnaie adossée sur rien, est une fausse monnaie. Les français on le droit de savoir que le franc que propose MLP est une fausse monnaie. Dire le contraire, c’est mentir. On peut donner la valeur que l’on veut à une fausse monnaie, par exemple 1 franc = 1 euro, mais cela restera toujours un billet de Monopoly, n’est-ce-pas ?
      .
      Je n’ai sûrement pas la prétention d’expliquer à un prof d’HEC le fonctionnement de l’euro. Ce serait ridicule et il vous serait facile de me balancer des formules techniques pour me renvoyer dans mon ignorance et vous auriez raison. Je n’ai que mon bon sens de française moyenne et ma logique de mère de famille pour tenter de comprendre un peu de quoi on parle. Or il me semble, que le nouveau projet de MLP comporte des anomalies :
      .
      1) faire croire aux français que le franc n’existe plus est un mensonge. Sans le franc, l’euro n’existe pas. L’euro est toujours convertible en franc. Sa conversion est inscrite sur tous les relevés de comptes bancaires et si le franc n’a pas bougé depuis 12 ans, c’est que l’euro rempli bien son rôle : rendre impossible la dévaluation de la monnaie nationale.
      .
      2) faire croire aux français que l’euro est une monnaie unique est un mensonge. C’est bien une monnaie commune, puisque chaque pays a conservé sa monnaie sur laquelle l’euro est adossé. Sinon l’euro est convertible en quoi ?
      .
      3) Les français ont échangé à la Bce des euros à 6,55957 francs l’unité. MLP se propose d’échanger ces euros à 1 franc et dit conserver la monnaie commune à sa valeur actuelle. C’est une dévaluation déguisée.
      .
      4) faire croire aux français que 8000 francs, c’est pareil que 1400 francs est un mensonge. Les français s’en rendront compte à la pompe de carburant. Pour éviter la hausse, MLP propose de baisser les taxes de sorte que la hausse de dépasse pas 2 %. Comment s’y prend t-elle pour compenser le manque à gagner euro/franc des compagnies pétrolières ?
      .
      Merci de lire ma conclusion ci-dessous et de m’expliquer pourquoi je me trompe.


    • @ bruno lemaire
      .
      (Suite)
      .
      J’ai bien compris que le changement de monnaie n’est qu’un volet dans le processus de relance économique, mais il me semble être un volet primordial et même directeur d’un ensemble de mesures qui en découleraient. Il m’apparait donc légitime d’ouvrir un débat public, pour que chaque électeur puisse exprimer ses craintes, ses doutes, ses attentes, afin qu’au moment de sa décision il soit instruit de l’avenir de son pays. Il serait quand même fâcheux que le FN n’en soit pas l’instigateur et le pilote.
      .
      Mais il est essentiel, pour un parti jugé "infréquentable" par les mondialistes, d’être plus sincère et lisible que les autres. Les français exigent la vérité sur la guerre des monnaies ! Pourquoi les pays non alignés sur le dollar engrangent-ils des quantités astronomiques d’or ? Pourquoi ont-ils fait alliance pour supprimer le dollar et l’euro dans leur échanges économiques ? Pourquoi les pays qui ont adossé leur monnaie sur le standard or ne sont pas sur-endettés ?
      .
      La première question sur laquelle le FN doit amener ses adversaires, n’est pas, doit-on ou ne doit-on pas changer la monnaie, mais doit-on revenir au standard or ? Tant que MLP ne répondra pas à cette question de manière claire et précise, sans détour, il persistera un doute sur les réelles intentions de la candidate Marine Le Pen. Veut-elle oui, ou non adosser une nouvelle monnaie sur le standard or et ainsi interdire à la Banque de France d’émettre plus de monnaie que le permet les réserves de l’Etat ?
      .
      Si les intentions de MLP n’ont pas changé, alors pourquoi annoncer, que, pour des raisons de facilité auprès de nos partenaires de la zone euro, qu’elle disait ne plus vouloir, mais bref, la nouvelle monnaie serait adossée sur le cadavre de l’euro ?
      .
      J’y vois 2 explications possibles, un peu tirées par les cheveux, j’en conviens. Soit le parti républicain des yankees a accepté de financer sa campagne à condition qu’elle abandonne ses idées nationalistes et pense en priorité à sa carrière politique. Dans ce cas, elle aurait pactisé avec le diable. Soit son revirement est du bluff pour faire croire aux yankees qu’ils ont soumis l’indomptable et qu’elle prépare son voyage à Moscou avec la ferme intention de rejoindre l’alliance des pays non alignés. Auquel cas la nouvelle monnaie serait bien une vraie monnaie adossée au standard or, comme elle l’avait annoncé avant son voyage aux USA. Aurait-elle les qualités d’un fin stratège ?


    • non Marine parle bien de revenir au standard or et concernant l’Empire voir son colloque sur la défense, elle dénonce l’emprise de sarko par ses maîtres(banque et finance) de plus elle soutien Chavez, vous êtes de mauvaise foi


    • @ patriote



      "non Marine parle bien de revenir au standard or et concernant l’Empire voir son colloque sur la défense, elle dénonce l’emprise de sarko par ses maîtres(banque et finance) de plus elle soutien Chavez, vous êtes de mauvaise foi"



      Vous parlez de l’ancienne MLP des mois précédents avec qui j’étais entièrement d’accord. Moi je parle de la nouvelle MLP, revenue des USA avec dans sa besace une nouvelle version de son programme. Il n’est plus question de revenir au standard or, mais d’adosser une nouvelle monnaie sur l’euro (1 franc = 1 euro). Il n’est plus question, non plus, de quitter la zone euro, puisque les échanges commerciaux en import/export se feront en euros. Ce n’est pas moi qui suis de mauvaise foi, mais Marine Le Pen qui devient de plus en plus illisible.


    • @ nanabel qui m’interroge directement

      Bonsoir

      Je vais essayer d’éviter tout jargon, et être aussi clair que possible. Si ce n’est pas le cas, je ne serais pas du tout fâché que vous me le disiez.

      La question que vous soulevez sur la valeur d’une monnaie est une vraie question, délicate.

      Quand on écrit 1 euro = 1 franc, cela signifie simplement que ce pouviez acheter avec un euro, vous pourrez l’acheter avec un franc.

      Mais il faut bien comprendre qu’il faudrait écrire :

      1 euro = 1 franc2012 avec 1franc2012 = 6,56franc1999

      On aurait peut être pu écrire 1 franc libéré ou un franc libre plutôt qu’ 1 franc tout court.

      Voilà ce que Marine Le Pen dit, elle ne dit rien d’autre.

      Bien entendu, ce n’est pas la seule réforme qu’il convient de faire, pour garantir qu’un franc 2012 un franc libéré de la tutelle de la Banque Centrale Européenne, vaille 6,56 franc1999.

      Très cordialement

      Bruno Lemaire

      PS franc2012 = 6,56 franc1999 = 656 franc1957. Ce ne sont donc pas les mêmes francs, ce n’est pas un "retour au franc".


    • @nanabel, suite

      J’ai fini par comprendre ce que vous vouliez dire en écrivant que le franc 1999 existe encore.

      Sur les relevés bancaires, on met effectivement, en face des euros, des francs 1999.

      Mais c’est juste une écriture, la seule monnaie, légale est le franc. Je pense qu’il n’y a guère qu’une centaine de commerçants dans toute la France qui doit encore accepter des francs 1999.

      La valeur d’un euro n’est pas adossé à la valeur d’un franc, ou d’une peseta, ou d’une lire.
      Elle est ce qu’elle est, elle permet d’acheter en France entre une baguette et une baguette et demie, cela dépend des endroits et du boulanger.

      Plus généralement, la valeur d’une monnaie dépend à la richesse de la zone monétaire dans laquelle elle a cours, et c’est pour cela que l’euro a des problèmes en zone euro, beaucoup trop hétérogène au niveau social, politique et économique.

      En espérant avoir fait un peu progresser notre débat, très cordialement

      Bruno Lemaire, conseiller économique auprès de Marine Le Pen

      PS. Je ne trouve ni courtois, ni juste, de dire que M L P ment. elle peut se tromper, mais je crois pouvoir affirmer qu’elle dit ce qu’elle pense.

      En ce qui concerne l’étalon-or, il y a des discussions en ce moment à ce sujet, mais ce n’est pas une question d’actualité. Le véritable étalon d’une économie, c’est sa réelle puissance économique, la monnaie n’est qu’un moyen.

      La zone euro, enfin, est trop hétérogène, comme je l’ai déjà écrit. L’euro actuel est donc condamné.

      Il faudra donc nécessairement revenir à des monnaies nationales, qui s’échangeront à travers une monnaie "commune" - qui sera au moins une monnaie de compte - mais qui ne sera plus une monnaie unique. Les échanges en France se feront en utilisant le franc2012. Nous (c’est à dire la France de Marine L. P. si elle est élue) rechercherons avec tous les pays qui le veulent à reconstruire une zone de compensation monétaire aussi étendue que possible, avec une monnaie commune et des monnaies nationales. Est-ce que cette zone sera plus étendue, moins étendue, que la zone euro actuelle, seul l’avenir pourra nous le dire.

      Quel sera le nom de cette monnaie commune ? Peut être l’euro2, ou l’ecu2, ou un tout autre nom, cela dépendra de nos accords de coopération. C’est tout ce que l’on peut dire pour le moment. Il ne s’agit donc pas de "sortir de l’euro", ou de pas en sortir, mais de prendre en mains notre propre destin monétaire, seule façon de prendre en mains notre destin économique et politique.


    • @ Bruno Lemaire



      Mais c’est juste une écriture, la seule monnaie, légale est le franc.



      Je corrige votre lapsus, vous vouliez dire "[..] la seule monnaie, légale est l’euro".

      Vous souhaitant beaucoup de pédagogie/courage avec nanabel... moi et d’autres avons eu cette explication avec elle sur ce sujet sans un autre post... en vain : pour nanabel, 1€=6.55956Fr. Point final circulez il n’y a rien à voir...

      Je vous mets juste en garde parce qu’il vaut mieux parfois avoir une brebis égarée que les nerfs en pelote ;D..


    • @ Bruno Lemaire
      .
      Si j’insiste ce n’est pas pour vous embêter, comme le laisse entendre Mate, mais parce que la question monétaire sera décisive dans mon choix de vote en 2012. Vous dites :



      En ce qui concerne l’étalon-or, il y a des discussions en ce moment à ce sujet, mais ce n’est pas une question d’actualité.



      Pas une question d’actualité ?? La guerre des monnaies qui redessine les blocs macro-économiques vers une gouvernance mondiale commerciale est imaginaire, donc. J’ai des preuves vidéos dans lesquelles Marine L.P. en faisait une priorité nationale il y a encore quelques mois. A la question des journalistes : quelles seront les premières mesures que vous mettrez en oeuvre si vous êtes élue ? Elle répondait, qu’elle avait la ferme intention de revenir au standard or et d’y adosser la nouvelle monnaie ! Elle en faisait une priorité absolue. D’ailleurs, tous les sympathisants FN le confirmeront.
      .
      Vous êtes conseiller économique de Marine L.P., puis-je oser vous demander si vous avez fait vos études à l’école de Chicago, comme Christine Lagarde ? Parce qu’il me semble que votre vision de la monnaie est Keynésienne. Est-ce vous qui avait conseillé Marine d’émettre de la fausse monnaie ?
      .
      Dans son histoire, la France a déjà changé plusieurs fois de monnaies. Votre projet d’une monnaie exclusivement intérieure n’est pas une nouveauté. Ça a déjà été fait en 1791 avec les Assignats. Une fausse monnaie d’Etat adossée sur le patrimoine national qui a vécu 4 ans. Votre nouveau franc, adossé sur du vent, aura quelle durée de vie ?
      .
      Pourquoi êtes-vous accroché à une monnaie commune pour remplacer l’euro, alors qu’une alliance monétaire des pays non alignés sur le dollar et l’euro, existe déjà depuis 2 ans avec un système de compensation. Pour commercer avec ces pays il n’y a pas besoin d’inventer une monnaie commune. Remplacer l’euro serait même un handicap, puisque ces pays refusent de commercer avec une autre monnaie que la leur. C’est une question de souveraineté nationale. La question monétaire est primordiale pour l’avenir de notre pays. Dans pas longtemps il faudra choisir son camp. Soit rester assujetti au dollar et sa dictature impérialiste, soit rejoindre les pays non alignés et faire prévaloir notre indépendance monétaire. La France ne pourra pas rester neutre.
      .
      MLP avait vu juste, le standard or n’est pas une question secondaire que l’on peut remettre à plus tard.


    • Après avoir lues les explications de M.Bruno Lemaire,j’en suis arrivé à me demander si les interrogations de Nanabel n’étaient pas sacrément justifiées !
      Le doute m’habite donc désormais...
      C’est du joli Nanabel !


    • @ Bill
      .
      Après lecture de la réponse de Bruno Lemaire (en dessous), j’ai bien peur que mon questionnement se soit révélé exact. Le conseiller de Marine L.P. est un keynésien, adepte de l’école de Chicago. Les keynésiens sont tous mondialistes est pour une économie ultra libérale. Malgré ses promesses, qu’elle défendait avec conviction, MLP ne reviendra pas au standard or. Les sympathisants du FN doivent en être informés.
      .
      La nouvelle monnaie nationale que le FN propose, ne sera ni plus ni moins qu’un euro repeint en franc et déprécié 5 fois de sa valeur. En plus non exportable. Inutile de prévoir un stage ou un voyage à l’étranger, les banques ne pourront pas faire de change de monnaie.
      .
      Pour ma part je pense que MLP n’a pas besoin de conseillers de campagne. Elle s’en sortait bien mieux sans eux. Entre un keynésien et un franc-maçon, elle doit subir des pressions terribles à l’intérieur de son staff.


  • sortir de l’euro ça ne changera rien si on ne sort pas de Schengen ,le franc aujourd’hui c’est l’euro
    1 franc= 1 euro Euro Franc :
    Ca ne change rien au probleme 1 franc =1,36 dollars alors qu’avant l’euro ; le franc était 3x moindre que le dollars donc plus compétitif ,la sortie de l’euro ça ne change pas le probleme si on ne maitrise pas sa monnaie de façon souveraine pour la dévaluer

     

    • Bonjour

      Parler d’une monnaie forte ou d’une monnaie faible n’a aucun sens dans l’absolu

      La valeur d’une monnaie n’a un sens que relatif, soit dans le temps (sa valeur évolue t-elle) soit dans l’espace (est-elle adaptée aux échanges internationaux, et quel est son pouvoir d’achat ?)

      Exemple. Est-ce que le franc2012 va évoluer face à l’euro2012, ou face au dollar 2012
      Est-ce que ce je peux acheter en 2012 avec un franc2012 sera moins important que ce que je pourrai acheter en 2013 avec un franc2013
      Est-ce que le déficit de la France par rapport à la la Chine augmentera, ou non, du fait de la modification éventuelle de parité du franc vis à vis de la monnaie chinoise.

      Tout cela est bien connu, certes, mais des piqures de rappel sont parfois utiles ?
      Parler d’une monnaie forte n’a donc aucun sens dans l’absolu.
      Cordialement

      Bruno Lemaire.

      La question des changes, fixes ou flottants, mériterait aussi d’être posée ...


  • Bien sûr que non ! Il faut arrêter cette construction européenne apatride !

    Allons enfants de la patrie !


  • Ha Ha ha !!! On reprend les mêmes et on recommence, yeaaaaah !!!! C’est reparti pour un tour de foliiie !!! Vivement Noel...

    Keep going France...


  • Je suis Québecois et ca me suprend qu’il y ai encore de nos politiciens qui revent d’une monnaie unique Nord-Americaine... Sa serait tellement le bordel que je m’exilerait en antartique.


  • Ca commence a bien faire ! Ne voulez-vous donc pas comprendre que cette crise financière est orchestrée depuis le début ? Lorsque vous serez nu-pieds, le ventre vide, en plein désarrois vous n’aurez aucune énergie pour vous révolter contre le troisième guerre mondiale ! Ne voulez-vous pas comprendre ce que dit Attali ? Crise économique et financière pour vous mettre dans un tel pétrin que la guerre vous semblera anecdotique... MLP souhaite justement sortir la France de cet engrenage et éviter la guerre... saurez vous ouvrir les yeux et la saluer pour son courage ? C’est pour VOUS et vos familles qu’elle prend tous les risques !


  • Marianne valide enfin le programme économique de Marine. Quelle constance ! Merci messieurs.


  • @ nanabel sur l’étalon-or (et sur les étalons monétaires en particulier)

    D’après moi, mais cette fois-ci à titre personnel - des discussions sont en cours à ce sujet - les priorités ’monétaires’ (qui ont toutes pour objectif de tenter de sortir la France de la mouise actuelle, sans une politique d’austérité qui, comme d’habitude pénaliserait plus les ’petits’ - disons 80% de la communauté nationale - que les ’gros’ - 10%, dont je fais partie, heureusement sans doute pour moi, mais je le sais, c’est déjà un début ;-) Disons que je suis un "petit gros" ) les priorités monétaires, donc, sont :

    une renationalisation de la monnaie ou une déprivatisation de la monnaie, qui doit être émise uniquement par la Banque de France, ou un Institut monétaire national (sous certains conditions ’surveillées de près’ par les ’forces vives de la nation : politiques, syndicalistes, entrepreneurs, salariés, consommateurs ...). Cela se traduira, ou traduirait, par l’émission du franc2012, ou "franc libéré", ou "franc libre". L’idée étant de se libérer de la zone euro, véritable carcan, sans pour antant se replier sur soi, donc l’intérêt de construire simultanément, avec les pays qui le voudraient, une monnaie commune, monnaie de compte, qui ne serait utilisée que dans les échanges internationaux.

    Cette monnaie commune (cf les idées de Keynes et de Davidson sur la question) regrouperait tous les déçus de l’euro et de l’europe, mais peut aller au delà, bien sûr. Les monnaies ’nationales’ qui la composeraient auraient une parité fixe à l’intérieur de cette monnaie commune, appelons là, si vous voulez, ecu2012 ou "euro libéré"

    Parmi les fonctions d’une monnaie, il y a la notion de fonction de réserve, soit interne à une zone monétaire donnée, soit plus générale.

    ainsi, actuellment, les chinois qui exportent vers les USA sont payés en dollars, dollars que les USA fabriquent à satiété. si l’économie des USA s’effondre, les chinois seront bien embêtés, leurs ’réserves en dollars’ ne leur permettront plus que de s’essuyer les yeux, et encore.

    D’où l’idée d’avoir quelque chose de valeur ’intrinsèque’. Ce ne sera jamais une valeur absolue, mais cette réserve devrait correspondre à quelque chose d’aussi stable que possible, à la fois dans l’espace et dans le temps. C’est une 3ème priorité (l’idée du bancor de Keynes, mais le mot ’or’ n’est que symbolique, voire mythique).

    La véritable valeur d’une monnaie repose évidemment sur les richesses réelles de la zone géographique concernée

     

    • Le franc signifie libre, le libre. le franc libre est un pléonasme, mais si ça permet de faire passer le message, on est plus à une cotradiction sémantique près en pleine crise de sens.


    • Je pense qu’on ne pourra pas être d’accord et c’est bien dommage. Je suis anti-keynésienne. Ce sont les adeptes des principes économiques de Keynes qui ont mené les USA et l’UE là où ils sont aujourd’hui. En faillite !
      .
      L’objectif de Keynes était la mondialisation de l’économie. Attali, Todd, La Garde, ou Dsk sont de fervents défenseurs du système keynésien, tout comme Obama et Sarkozy d’ailleurs. C’est une vision ultra libérale de l’économie.
      .
      Les keynésiens (ou l’école de Chicago, créée par Rockefeller) veulent faire croire que la valeur d’une monnaie papier est la richesse d’un pays. Autrement dit, plus le pays produit de marchandises, de crédits et d’armements, plus la monnaie prend de la valeur (voir le fordisme). A l’inverse, en période de crise et de baisse de la balance commerciale, on sort la planche à billet et on injecte autant de monnaie que nécessaire pour combler les déficits. On peut ainsi émettre de la monnaie de manière illimitée puisqu’elle ne repose sur rien, à part la confiance des investisseurs.
      .
      Keynes a écrit qu’avec son système monétaire les Etats-Unis ne pourraient jamais faire faillite. J’en ris encore ! Pour les keynésiens, l’or métal n’a qu’une valeur symbolique et ne peut en aucun cas être une véritable monnaie. Il peut donc être dématérialisé en or papier. La plus grosse inquiétude de ces gens là, c’est la possession d’or d’un particulier ou d’un Etat. Parce que, celui qui possède de l’or n’a pas besoin de vivre à crédit.
      .
      A votre avis pourquoi les pays non alignés sur le dollar reconstituent-ils leurs réserves d’or ? C’est juste pour faire beau ? Si l’or n’est pas la monnaie naturelle, pourquoi les 2000 tonnes d’or de la réserve française faisaient de la France le pays le plus riche d’Europe, jusqu’à 1970, où il fut décidé d’adosser le franc sur le dollar ? Sarkozy a vendu 600 tonnes d’or pour soutenir symboliquement le dollar ;-)
      .
      La seule monnaie naturelle est universelle est l’or métal (Karl Marx). Keynes peut aller se rhabiller avec son système de fausses monnaies.
      .
      En tous les cas, je prends note que Marine L.P. n’a aucunement l’intention de revenir au standard or, contrairement à ce qu’elle annonçait il n’y a pas si longtemps. Je suis déçue et mon vote s’en trouve contrarié.


    • @nanabe Sur l’or et divers étalons ...

      Dire que l’or est la seule monnaie, m^me si Marx - que j’ai beaucoup étudié ;-) - l’écrit, me semble être une grossière erreur, que Midas (le roi, pas le garagiste) a partagé avec vous.

      Dire que Keynes et l’école de Chicago, c’est pareil, celle là, je ne l’avais encore jamais entendue.

      La seule véritable question, et sur ce point je suis d’accord avec vous, c’est comment faire en sorte que la valeur d’une monnaie ne varie pas, ou pas trop, au cours du temps. comment faire en sorte, dit autrement, pour que le pouvoir d’achat d’une unité monétaire ne varie pas au cours du temps.

      On a donc besoin d’un étalon stable.

      Autre question. L’économie s’effondre totalement. Vous serez sûrement plus riche relativement avec votre tas d’or, et alors ? Que deviendront vos petits copains ? C’est bien de richesse collective dont il faut parler.

      si vous voulez me faire dire que, pour un spéculateur, il n’y a rien de mieux que l’or, je pourrais y consentir. Pour les millions de chômeurs et d’exclus, cela me semble presque obscène de parler de l’or comme d’un refuge ...

      Très cordialement, Bruno Lemaire.


    • @ Bruno Lemaire... Sur l’or et divers étalons ...
      .
      Tous les modèles monétaires possibles ont déjà été inventés par nos ancêtres. Il se trouve, que les systèmes qui ont le mieux fonctionné et duré le plus longtemps étaient ceux où la monnaie était adossée à un standard or ou un panier de métaux comme le Bancor. Vous aurez beau chercher le meilleur système, vous reviendrez systématiquement à l’or métal. On est donc bien obligeait d’admettre que Marx avait raison.



      Autre question. L’économie s’effondre totalement. Vous serez sûrement plus riche relativement avec votre tas d’or, et alors ? Que deviendront vos petits copains ? C’est bien de richesse collective dont il faut parler.




      On parle bien de donner une valeur réelle à une monnaie scripturale, donc rien à voir avec la spéculation et l’enrichissement. La réserve d’or d’un Etat détermine la masse monétaire, plus la réserve est importante, plus l’Etat peut créer de la monnaie. L’Etat ne peut pas créer plus de monnaie papier qui ne possède d’or. En cas de besoin il préférera dévaluer la monnaie pour relancer une économie un peu faible en créant un peu d’inflation. On est dans une économie classique, contrôlée par l’Etat.
      .
      Mais le standard or est une question de fond qui est plus un choix politique qu’un choix économique. C’est une base de garantie de stabilité de la monnaie sur le long terme. Un étalon virtuel est bien moins stable en cas de crise économique prolongée comme celle que l’on traverse en ce moment par exemple.
      .
      Je sais que je n’arriverai pas à vous convaincre, mais je pense que dans une période aussi chaotique que celle que l’on traverse actuellement, il serait souhaitable d’adopter les solutions les plus sûres et les plus simples à mettre en oeuvre, que de chercher des solutions incertaines et compliquées à appliquer.


  • Chers tous,

    je suis toujours surpris de voir des étiquettes collées avec ou sans réflexion sur tel ou tel débatteur, et cette surprise se transforme en tristesse quand c’est sur le site de Alain Soral, "droite des valeurs, gauche du travail".

    C’est le système qu’il faut combattre, pas des boucs émissaires.

    Pour ceux que cela intéresse, je ne suis ni keynésien, ni anti-keynésien. Je fais par ailleurs partie de ceux qui pensent que le livre de Alain Soral est excellent, je n’en suis pas nécessairement soralien pour autant. Enfin, en tant que catholique, je ne suis évidemment pas franc-maçon.

    Aussi, de grâce, évitez de coller des étiquettes sur quelqu’un, au lieu de débattre avec le plus de courtoisie possible. Je peux me tromper, comme tout un, chacun, m^me si, lorsque j’interviens officiellement pour exposer le point de vue d’un personnage que je soutiens, j’essaye de ne pas déformer sa pensée.

    Les 3 piliers de la pensée économique de Marine Le Pen concernent une réforme monétaire, une réforme économique, et une réforme fiscale. En ce qui concerne les deux premiers piliers, le droit de battre monnaie doit être enlevé, partiellement ou totalement (je suis personnellement pour la deuxième optique) aux banques commerciales, dites aussi de second rang. En ce qui concerne le deuxième pilier, il s’agit de lutter contre la désindustrialisation de la France et son déficit commercial, en équilibrant les échanges comme ce qui étéit suggéré dans la charte de la Havane, que les USA ont fini par rejeter. Je trouve cela mieux que l’OMC, non ?

    La question d’étalon monétaire n’est pas encore ficelée. J’espère avoir été clair.

    Bruno Lemaire.

    Autre position, très personnelle celle-là. Je défends depuis près de 16 ans le concept de revenu minimum de dignité, que j’ai exposé en divers endroits, en particulier dans un ouquin "de Karl Marx à Bill Gates ...", disponible sur internet. Je n’en suis pas marxiste pour autant, m^me si ma thèse a porté sur MArx. Evitons les amalgames, pour rester dans la lignée de "Egalité et Réconciliation".

     


    • C’est le système qu’il faut combattre, pas des boucs émissaires.




      Et si vous voulez combattre le système, vous devez choisir votre camp. Ce sont bien les adeptes des théories de Keynes qui ont été les artisans de la mondialisation.



      La question d’étalon monétaire n’est pas encore ficelée. J’espère avoir été clair.




      Très clair.... Oh, la vilaine expression keynésienne "étalon monétaire" ;-)
      .
      Moi aussi je suis pour l’application de la Charte de la Havane, basée sur une coopération et non sur une concurrence. Il est clair qu’il ne faut pas compter sur les yankees pour ratifier une telle alliance.
      .
      "De Karl Marx à Bill Gates...", ce titre a excité ma curiosité. Je vais chercher le bouquin sur le woueb.


    • Sur la volonté du FN de reprendre le droit de battre monnaie.

      ... Cette décision seule me semble gage de bonne foi.

      Une question cependant... il y a deux manières de battre monnaie :

      - En émettant pièces et billets.
      - En émettant une dette, par le système de réserve fractionnaire.

      En toute rigueur, pour reprendre totalement le pouvoir sur l’émission de la monnaie, l’État devrait :
      - Nationaliser les banques et faire de cette activité un monopole d’État.
      - Abroger le système de réserve fractionnaire pour les banques privées... celles ci deviendraient alors de simples fonds d’investissement.

      Je sais que les mots "nationalisation" font assez peur "à droite"... que ce sont des termes de "gauche".
      Je sais également que dès qu’on confie des activités à la fonction publique, il ne faut pas toujours attendre longtemps pour que l’efficience du service plonge...

      Mais je serais quand même curieux de connaitre la position de FN sur le sujet... parce que c’est un truc qui me semble assez épineux et dont la résolution passe probablement par une remise en cause du statut de la fonction publique.

      Sur Keynes.

      Il est difficile de se dire Keynésien en ces temps ci... c’est un peu comme se réclamer du "Gaullisme" après les passages de Chirac, Villepin ou même Sarkozy : on risque toujours de ne pas parler de la même chose avec son interlocuteur.
      Je pense que nous sommes en présence de ce cas.
      La politique monétaire et économique que nous vivons depuis des décennies a peu à voir avec la vision originelle de Keynes... mais elle s’en réclame... du coup, les gens accolent "Keynes" à "surendettement" et "monnaie fictive".

      Sur l’étalonnage de la monnaie.

      Si le nouveau Franc est adossé à l’Or, on sera d’accord...
      Si le nouveau Franc est adossé uniquement à l’Or, on ne sera pas d’accord... car ça reviendrait à estimer qu’il n’est d’autres richesses que l’Or... une pure imbécilité*.
      Donc, j’adhère à l’idée de "panier" pour adosser notre monnaie... après, la question est de savoir où on met le curseur.

      C’est la dessus que je jugerai. Décision en suspens "avec perspective positive" me concernant.

      -------------
      *Combien de tonnes d’Or en France (État + particulier) ?
      Moins de 5000... soit une valeur faciale actuelle de 205 Milliards d’Euro, soit 3400€ par personne (maxi)...
      Des amateurs pour une monnaie adossée uniquement à l’Or ?
      Qui parmi vous serait pauvre ?
      Qui, à part nanab’, se voit rentier ?


  • @ Mate qui écrit :

    “En toute rigueur, pour reprendre totalement le pouvoir sur l’émission de la monnaie, l’État devrait :
    - Nationaliser les banques et faire de cette activité un monopole d’État.
    - Abroger le système de réserve fractionnaire pour les banques privées... celles ci deviendraient alors de simples fonds d’investissement.”

    C’est dans les tuyaux, il y a encore quelques discussions à ce sujet : faut-il faire seulement du Fisher, ou du Fisher-Allais ?

    Comment contrôler tout cela, pour éviter que l’Etat ne devienne trop puissant (pour le peuple, par le peuple). Il faut savoir bien mettre le curseur entre libéralisme et étatisme, repenser la notion d’Etat Stratège.

    Mais, encore une fois, on y travaille. C’est pour cela qu’il y a 2 conseillers économiques, qui, je l’espère se complètent harmonieusement ;-)

    Amicalement

    Bruno Lemaire.

    PS. On travaille aussi sur la question des dettes, dans 2 optiques :
    a) se sortir le plus vite possible de la tutelle des marchés financiers (donc en réduisant le plus vite possible notre déficit commercial)
    b) ne pas faire payer les pauvres pour permettre aux "faux droits" des riches de continuer à être exercés.

     

    • @ bruno lemaire

      Bonjour. Je viens d’entendre la dernière intervention de MLP. Apparemment, j’ai mieux compris ce qu’elle comptait faire si elle était élue. C’est bien, j’avance ;-). Il ne vous reste que 6 mois pour convaincre l’électorat. C’est très court. Si Marine L.P veut réellement agir pour tous les français, si elle veut vraiment rétablir l’unité nationale, alors elle ne doit pas se contenter d’en parler, elle doit le faire avant les élections.
      .
      Dans un contexte où la grande majorité des français se sentent trahis par des élites corrompues. Où beaucoup pensent que voter ne changera pas leur avenir, le FN, doit créer un évènement populaire.
      .
      Les gens n’ont plus envie d’écouter, ils veulent qu’on les écoute. Gouverner par le peuple, veut dire que le peuple doit pouvoir s’exprimer. Gouverner pour le peuple veut dire se faire comprendre de lui. Promettre la proportionnelle, des référendums, des débats médiatiques, ne suffisent plus à rétablir la confiance.
      .
      Les indignés, les révoltes arabes, les occupy wall-street, sont autant d’incitation à la révolte. La France a beaucoup d’ennemis très puissants qui ont les moyens de manipuler l’opinion publique. Le prochain gouvernement pourrait bien être celui de l’insurrection populaire.
      .
      L’électorat a besoin d’une démonstration, d’une preuve qu’il sera écouté. Le FN doit créer un évènement démocratique dans lequel chaque français aura la possibilité de déposer ses doléances sans contrainte. Ouvrir un bureau des doléances dans chaque bureau locaux, ouvert à tous, récupérer par le bureau national qui en fera la lecture et répondra à chacune d’elles. Cela peut se faire par le biais du site de campagne, par exemple. Cela montrera que Marine L.P veut représenter tous les français, quelles que soient leurs appartenances politiques, sociales ou ethniques. Que les militants de base sont capables de débattre et d’expliquer le projet nationaliste sans fanatisme, sans slogan de campagne. Il faut s’inspirer des anciennes dictatures sud américaines. Si Chavez a remporté les élections, dans un pays où la démocratie n’existait plus depuis longtemps, c’est parce qu’à travers son réseau de doléances, il a redonné la parole aux vénézuéliens. A tous ceux qui ne croyaient plus à la politique, à tous ceux qui n’avaient plus l’espoir d’être entendus, à la majorité silencieuse. Grâce à son réseau, il a rétabli l’unité nationale.
      .
      Les adversaires des nationalistes, ne pourront pas rivaliser sur le terrain démocratique.