Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Standard & Poor’s dégrade la note russe

La décision de l’agence S&P de rabaisser la note souveraine russe en catégorie spéculative est « insensée », estime l’économiste américain James Rickards.

« La Russie dispose de réserves suffisantes pour payer sa dette souveraine (…). Il est difficile de comprendre les causes de cette décision erronée et insensée », a déclaré l’économiste contacté par l’agence Sputnik.

Selon lui, il est inutile de s’attendre que la Russie se retrouve en défaut de paiement, le pays ayant entre autres accès aux réserves de change chinoises.

« La Chine, qui possède 4 000 milliards de dollars d’actifs, est en mesure de fournir à la Russie tout ce dont elle a besoin », explique M. Rickards, auteur du livre Guerre des devises (Currency Wars).

L’agence de notation internationale Standard & Poor’s a abaissé lundi la note souveraine de la Russie de BBB- à BB+, lui assignant une perspective négative. L’agence a expliqué sa décision par la baisse de la souplesse de la politique monétaire russe, la dégradation du système financier du pays et la contraction des réserves due aux pressions extérieures.

Il s’agit de la première fois depuis plus de 10 ans que la dette russe est assortie d’un statut spéculatif.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1103166

    C’est la paniqu à bord tous azimuths, à ce qu’il semble, côté ricain. Cette décision doit certainement avoir un rapport avec l’info sur le rachat des actifs pétroliers russes par le Kremlin en surfant sur la baisse du rouble (si c’est confirmé).


  • #1103170
    le 27/01/2015 par Colère Bleu Blanc Noire
    Standard & Poor’s dégrade la note russe

    Qui peut encore croire ces agences de manipulation dont le niveau de propagande et de crédibilité est encore plus bas que celui des journaleux.

     

    • #1103273

      Bien dit colere bleu ,personne ne croit plus ces grabataires bedonnants assis derriere des PC pour distribuer des bons et des mauvais points en fonction de leurs interets personnels sur des nations entières Ce sont des ESCROCS point barre.


  • #1103190
    le 27/01/2015 par gaulliste
    Standard & Poor’s dégrade la note russe

    cette agence est corrompue...
    Elle note mal les pays non soumis à l’empire !!!

    Les US, et l’Europe qui sont dans une situation bien pire que la russie, sont encore notés AAA.
    La russie n’a que 15% de dettes, bien loin que la grèce, portugal, france...


  • #1103658

    que cette agence dise vraie ou non, la Russie est quand même dans le trou ! Inflation de 15% pour tout les produits, surtout alimentaire ! La popularité de Poutine est passé de 88% en décembre a 70% en Janvier !
    Beaucoup de dirigeants russe appellent la population a moins manger et gratter leur budget ! La Russie est dans le trou !


  • #1103794

    L’ "économiste" ricain (qui perdrait sa qualité de "profession" dans un monde revenu à l’étalon or/argent,il suffit juste de savoir lire et compter pour échanger des biens,mais soit) aurait dû dire "c’est le fait qu’une agence privée donne des ordres,impose ses desideratas à un Etat-nation plein de ses millions de citoyens et sécurisé par quelques têtes nucléaires qui est insensé"...Vlad’,envoie leurs donc un petit missile perdu sur une de leurs agences,tu diras que t’as pas fait exprès (comme lorsque l’OTAN avait bombardé l’ambassade de Chine en ex-Yougoslavie,ils ont dit "ni hao ! nos excuses,c’était juste une petite erreur,avec un petit missile de rien du tout,xiéxié !")...Féthi


  • #1104979
    le 28/01/2015 par Glumotte
    Standard & Poor’s dégrade la note russe

    « « La Russie dispose de réserves suffisantes pour payer sa dette souveraine (…). Il est difficile de comprendre les causes de cette décision erronée et insensée », a déclaré l’économiste contacté par l’agence Sputnik. »

    Soit il est con, soit il est, lui aussi, soumis à une baisse de compréhension.
    Ca saute aux yeux de tous les lecteurs ER, et lui, il ne comprend pas...
    Fous-moi la paix !


  • #1105555

    Mythes et réalité de l’industrie pétrolière en Russie : deux chiffres !

    La récente dégradation de la note de la Russie a une fois de plus drainé son flot d’analyses nous ré assenant la doxa économique anti Poutine. Une fois de plus, les anticipations du « consensus » sont mauvaises pour l’économie Russe, mettant en cause la forte dépendance du budget de l’État à l’évolution du baril de pétrole.

    En synthèse, la propagande des médias aux ordres consiste à dire que sous l’ère Poutine, de 2000 jusqu’à présent, la Russie n’a rien fait pour diversifier et moderniser son économie. Cette dernière ne reposerait que sur la rente pétrolière et gazière.

    Vous retrouverez les principaux arguments de cette propagande économique dans l’article suivant du Telegraph.

    C’est donc l’occasion de rappeler deux chiffres concernant la Russie :

    - Selon la banque mondiale, la part de PIB russe liée à l’industrie de rente (pétrole, gaz, charbon, minerai, bois…) a été divisée par plus de deux entre 2000 et 2012, passant de 44.5% à … 18.7%. La part du pétrole et du gaz est de 16%.

    - Contrairement à ce que les analystes ce succédant sur BFM nous affirment, le secteur pétrolier et gazier ne contribue pas à 50% des revenus de l’État Russe mais 27%... La plus importante contribution au budget de l’État provient de la taxe sur les revenus contribuant à hauteur de 28.8% ...