Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2730974
    Le 23 mai à 14:22 par Petit français.
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    Et c’est pour le "crime" d’avoir tourné cette vidéo qu’il a été interpellé par la police des frontières de l’aéroport de Paris comme s’il avait passé 2 ans en Irak-Syrie ?

    La police des frontières fait du bon boulot , comme dirait Laurent Fabius (ex-ministre du sang contaminé au sida mais écoulé quand même, ex-ministre des affaires étrangères exportateurs d’armes et de guerres civiles, et actuel protecteur des présidents de la République a la cours constitutionnelle).

     

    Répondre à ce message

  • #2730978
    Le 23 mai à 14:34 par alex
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    Excellent, j’attend l’ album !!!!

     

    Répondre à ce message

  • #2730995
    Le 23 mai à 15:12 par Mal Waldron
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    Le texte est très bien écrit et déclamé par Dieudonné. Libertango de Piazzola est un morceau magnifique très bien interprété par Stéphane Blet.
    Cependant, lire un texte inédit à ce rythme effréné sur une musique si connue et emblématique ne crée pas d’œuvre nouvelle, au sens majeur du terme.
    Dans le meilleur cas, cette vidéo fera découvrir un incontournable de la musique XXe siècle au public de Dieudonné ; mais j’aurais personnellement préféré écouter le texte sans musique, voire le lire ; ou encore écouter l’interprétation de Stéphane Blet sans le texte. Connaissant déjà la composition musicale, elle me fait ici l’effet d’un fond sonore me distrayant de la qualité et du sens profond du texte.
    Puisque ces deux géants sont réunis et disposés à produire, je les encourage à faire quelque chose de totalement inédit, et de plus organique (phrasés de piano s’adaptant aux silences de la voix par exemple). Cela permettrait de donner naissance à une œuvre totale plutôt qu’à une version anecdotique d’un texte et d’une musique, tous les deux rapiécés avec ce procédé « sample » que Gainsbourg et les rappeurs ont exploité ad nauseam dans un but uniquement idéologique.
    Tout mon soutien à ces deux artistes, en souhaitant que la contribution annoncée de Gilad Atzmon leur apporte quelque chose de plus organique !

     

    Répondre à ce message

    • #2731159
      Le 23 mai à 19:40 par Pierre Albert Espénel
      Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

      Dieudo aspire à se propulser vers les nimbes de la prose façon poésie urbaine. Hélas, il ne parvient pas à lâcher le premièr étage de sa fusée tant qu’il s’évertue à singer son maître Nougaro , aussi bien dans la diction voire l’accent toulousain emprunté, que dans la recherche parfois poussive de figure de style qui se veulent elliptiques.
      Nougaro ne cherchait pas à faire rire, Dieudo excelle dans cet art mais ses déclamations soigneusement consignées dans d’innombrables cahiers à spirale ne perdureront pas autant que celle du poète toulousain.

       
    • #2731326
      Le 24 mai à 00:55 par Girag
      Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

      Je confirme : Dieudo, génial auteur + Stéphane, génial pianiste, cela ne fonctionne pas ici.

      Mais c’est aussi un problème de technique : le mixage est mauvais, l’un et l’autre ne fusionnent pas correctement (les ingés-son comprendront : histoire de placement dans le mix, de compression de la voix, de gestion des fréquences, etc.).

       
  • #2731036
    Le 23 mai à 16:44 par dédé
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    en 2022, la France pourra gagner l’eurovision en présentant le duo Blet-Dieudonné

     

    Répondre à ce message

  • #2731298
    Le 23 mai à 23:34 par bardamu
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    Libertango : Astor Piazzolla

     

    Répondre à ce message

  • #2731575
    Le 24 mai à 14:03 par Colombin
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    Je ne me permettrai pas de faire de
    commentaire technique, ne connaissant rien à la question.
    Je ne suis pas certain d’avoir bien compris la signification ni la fin du poème. Le poisson, après avoir mordu à l’hameçon, arrive à se sauver avec l’hameçon et/ou avec la canne à pêche ? Donc il retrouve sa liberté...
    N’étant pas un fan de la pêche à la ligne ni au filet où les poissons meurent entassés et/ou asphyxiés lorsque le filet est remonté, ce beau texte ne me fait pas rêver, même s’il est poétique, mais je comprends très bien qu’un Breton puisse aimer la pêche, sport national chez eux.
    Également en Turquie ?
    J’ai des goûts très particuliers et ne suis donc pas une référence.
    Les commentateurs trouvent le thème original. Et c’est vrai.
    Bonne chance pour le CD !

    A part cela, je ne sais pas comment faire pour communiquer avec Stéphane car je ne pratique pas la télépathie. Donc c’est assez compliqué.
    Ni dans quelle langue lui parler. La musique est une langue internationale.
    Merci, Stéphane, pour les vidéos que tu mets en ligne. Elles nous permettent de perfectionner nos connaissances.
    Hier, j’ai écouté du piano, du violon et de la musique vocale religieuse.
    Un enchantement.
    A mon avis, aucun Art ne surpasse la Musique, à condition que ce soit de la Musique et non une horrible cacophonie.
    Pour moi, l’art le plus complet serait l’opéra (poésie, musique, chant, danse, arts plastiques etc. réunis).
    Quand en plus on peut apercevoir l’orchestre dans la fosse, c’est le top.
    Les comédies musicales représentent également un très bon compromis, plus accessible au plus grand nombre.
    Bonne Pentecôte ! C’est une fête chrétienne très importante et un thème très inspirant (les langues, l’Esprit Saint, la colombe).

     

    Répondre à ce message

  • #2732317
    Le 25 mai à 16:02 par manicouagan
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    Oh boy les fantasmes asiatiques sont affligeants de naiveté, les vietnamiens et chinois vivant en occident sont plus matérialistes et racistes que leur pays d’accueil qu’ils méprisent sournoisement, une hypocrisie et des non-dits dans leur famille à créer des malaises insupportables, si vous voulez je peux en rajouter au niveau de l’ordre et de la propreté......hahum ! et des petits déjeuners aux concombres marinés.....des sauces plein de sucre de sirop de mais.....hahum.....Et aucunement boudhiste dans leur vie de tout les jours, ça c’est du pur fantasme de laique décatholiser qui se cherche une identité ou une vie. Merci !

     

    Répondre à ce message

  • #2733005
    Le 26 mai à 17:57 par nathan rien
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    Maginifique...

    Merci à vous, Messieurs Dieudonné et Stéphane Blet, de sublimer nos lamentables existences... car c’est sûrement la seule chose qu’il nous restera grâce à vous... La Beauté de la Danse... puisque la ligne s’est déjà tendue et que 2022 approche...

     

    Répondre à ce message

    • #2733124
      Le 26 mai à 20:58 par fils de pute
      Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

      Lamentables existences ?
      Parlez pour vous cher Nathan.
      Pour ma part, mon existence est extraordinaire.

       
    • #2733441
      Le 27 mai à 11:25 par Lisztomania
      Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

      @ fils de : Avec un pseudo pareil, ton existence doit effectivement être extraordinaire, et je te le souhaite. Nous sommes tous uniques. Stéphane, un parent vient de me prêter "Ungarische Rhapsodie" de Zsolt von (prononcer "Fon" à l’allemande) Harsanyi (accent aigu sur le "a"), traduit en allemand du hongrois par J.P. Toth et A. Luther. Titre original : "Magyar Rapszodia" (avec accent aigu sur le "o"), copyright 1936, 1000 pages. Vie de Liszt à partir de dix ans et même avant. Sa mère était tombée dans un puits durant sa grossesse. On lui avait prédit un enfant au destin extraordinaire. A sept ans, il souffrait énormément de ne pas pouvoir couvrir plus d’une octave avec ses doigts lorsqu’il fallait couvrir dix notes. Il les jouait parfois avec son nez et suppliait Dieu de faire grandir au plus vite ses mains. Le matin, sa mère lui permettait de jouer de 7h30 à 10h30. Stéphane, on a du mal à trouver tes enregistrements en France. Je ne t’apprends rien. :) On en trouve encore quelques-uns en stock à la FNAC, en vente en magasin ou en ligne, mais les quelques CD non en stock sont expédiés à l’unité par de petites maisons (librairies ?) françaises, suisses et même allemandes. C’est navrant. Et la plupart de tes livres sur la musicologie sont épuisés. Tu devrais avoir des contacts capables de t’aider à rebondir en Europe où on est en train de t’oublier depuis quatre ans, même si tu privilégies actuellement la composition. Depuis ce matin (j’ai commencé la lecture du livre), je me dis que la priorité pour toi serait de rédiger ton autobiographie, surtout tes expériences avec Janis et Horowitz. Janis est apparemment encore en vie (93 ans). Il n’est pas sénile, j’espère. En plus son épouse était la fille de Gary Cooper. Extraordinaire. Tu devrais en avoir des choses passionnantes à nous dire. Si tu venais à disparaître, ce serait une très grosse perte. On comprend pourquoi la Turquie est tellement contente de t’avoir accueilli. Sois prudent et évite les provocations inutiles.
      Petite anecdote : Le Tsar bavardait pendant que Liszt invité chez lui jouait du piano. Lorsque Liszt s’est arrêté de jouer, le Tsar lui en a demandé la raison. Liszt a répondu : "Lorsque le Tsar parle, nous nous taisons". :)
      Je n’ai pas encore regardé la vidéo sur la Turquie car pas eu le temps de me connecter sur mon PC. Bises, bonne journée et à plus.

       
  • #2733580
    Le 27 mai à 13:44 par ta mère la chienne
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    J’adore cette nouvelle vidéo avec 2 artistes bouleversants de sincérité.
    Continuez comme ça !
    Vous nous faites rêver.
    Vraiment.

     

    Répondre à ce message

  • #2734377
    Le 28 mai à 15:57 par PIS IBNE KAKA YAPAN
    Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

    Salut la Dissidence,

    Après écoute de ce texte (un slam) voici mon interprétation :

    Le poisson = le naïf / celui qui mord à l’hameçon / l’escroqué
    Le hameçon = les médias / le discours officiel / l’escroquerie
    Le pêcheur = le méchant / l’escroc (suivez mon regard)

    Cette allégorie renvoie à la célèbre parole biblique ’l"homme ne se nourrit pas seulement de pain..."
    Il s’agit de dépasser notre condition humaine et d’accéder à un autre niveau de conscience. Ce texte est une invitation à dépasser la "nourriture terrestre" pour aspirer enfin à une autre "nourriture" plus spirituelle...

    Enfin rappelons que l’espadon symbolise l’aventure et l’indépendance. Son bec est tel une épée qui inspire l’action héroïque, la prise de risque et l’habileté.

    N’est ce pas le projet de nos 2 artistes qui tels des espadons ont le courage de s’élever à contre-courant de la doxa ?

    Merci pour votre collaboration artistique.

     

    Répondre à ce message

    • #2734415
      Le 28 mai à 16:19 par Ta mère la pute
      Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

      Bien vu !

      Autrement dit (en langage plus cru mais cela n’est pas gênant sur ce site qui prône la liberté d’expression) : il y a le enculeurs et les enculés !

      Il faut être du bon côté :)

       
    • #2734527
      Le 28 mai à 18:23 par Trouduc
      Stéphane Blet et Dieudonné – L’Espadon

      Belle réflexion qui permet de prendre un peu de hauteur en ces temps de décadence !

      Pour ma part, c’est le grand orateur Tariq Ramadan qui m’a donné envie de croie en Dieu.

      Quand à Monsieur Blet, il me donne envie de croire en l’Homme.

      Avec tout mon respect,

      AMK

       
Afficher les commentaires précédents