Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Syrie : un carnage pour éliminer les preuves de l’usage d’armes chimiques par les "rebelles"

Des centaines de civils et de soldats gouvernementaux ont été exécutés et sauvagement torturés par les djihadistes du Front al-Nosra, après la prise d’assaut de Khan-Al-Asal, une localité près d’Alep. Cet horrible carnage, la presse occidentale l’a occulté.

Les images d’une insupportable dureté, filmées par les auteurs du crime eux-mêmes, montrent dans toute leur effrayante monstruosité qui sont, en vérité, ces « opposants » qui veulent renverser le gouvernement légal syrien et que l’appareil médiatique et politique occidental a toujours présenté comme des « révolutionnaires » luttant contre un « régime tyrannique ». La journaliste Anastasia Popova qui s’est rendue, plusieurs fois en Syrie à la rencontre des victimes – et non pas à l’écoute des bourreaux – apporte un peu de vérité et d’humanité là où ses consœurs Sofia Amara, Édith Bouvier, Florence Aubenas ont affiché un total mépris des victimes et du sort que des hordes d’islamistes fanatisés font subir au peuple syrien qui, à plus de 70 %, soutient les forces gouvernementales qui les combattent dans des conditions difficiles.

Silvia Cattori : À la fin mars vous vous étiez rendue à Khan Al-Assal [1] – une localité fidèle au gouvernement de Bachar el-Assad – où vous aviez rencontré des témoins de l’attaque à l’arme chimique qui, le 19 mars, avait fait de nombreuses victimes. Après plusieurs mois d’assauts, le 22 juillet, Khan al-Assal est passé sous le contrôle du front terroriste al-Nosra. Avez-vous pu entrer en contact avec les témoins que vous avez connus alors ?

Anastasia Popova : De ce que j’ai pu apprendre, les forces gouvernementales, environ 100 soldats, ont été prises par surprise [le 26 juillet]. Ils savaient qu’il y avait des activités suspectes autour de Khan Al-Asal mais ne se doutaient pas que cela serait aussi important. Mes sources parlent d’environ 5 000 rebelles [en majorité des mercenaires entrés via la Turquie] qui ont attaqué simultanément. Ils ont même utilisé des tanks contre ces soldats. Que pouvaient faire 100 soldats contre 5 000 assaillants ? Malgré toute leur bravoure et leur courage, il leur était impossible de s’en sortir vivants. Ainsi quand Al-Nosra est entré et s’est emparé de la zone, ils ont rassemblé tous les soldats dans la rue principale, à l’entrée du quartier, sur une colline, et les ont exécutés. Quelques uns ont été trouvés plus tard avec de profondes blessures, peut-être ont-ils subi des tortures ; il y a eu aussi des décapitations.

Sur une photo diffusée par les rebelles [voir ci-dessous], j’ai reconnu la rue et l’endroit que nous avions visité quand nous étions là bas, à la fin du mois de mars. Dans la rue devant cette maison, nous avions bu avec ces jeunes soldats un café et du maté (une infusion traditionnelle). En effet, ils ne voulaient pas nous laisser partir avant que nous ayons accepté de boire et manger avec eux, un geste de courtoisie, une façon traditionnelle chez les Syriens d’inviter et de partager tout ce qu’ils ont avec leurs invités. Ils étaient drôles, faisaient des plaisanteries, se projetaient dans le futur en parlant de paix, mariage, enfants..., de leurs familles qui leur manquaient...

Sur les images prises par Al-Nosra, ce sont ces mêmes soldats que j’avais rencontrés que l’on voit allongés sur le sol, la plupart blessés, l’un d’entre eux n’avait que 22 ans. Son corps a été retrouvé plus tard à proximité des autres dans une décharge à l’extérieur de la ville.

Al-Nosra a tué des civils, des témoins oculaires de l’attaque chimique survenue en mars. J’ai essayé désespérément de contacter mes connaissances sur place ; leurs téléphones ne répondent pas. Lorsque vous apprenez que quelqu’un que vous connaissez a été tué, vous refusez de le croire, vous commencez par l’appeler et quand vous entendez cette voix glaciale et métallique répétant cette même phrase « Le numéro que vous avez demandé, n’est pas disponible actuellement », vous haïssez cette phrase... Je ne sais pas si des témoins ont réussi à s’échapper. Mais je crains que tous aient été tués. Plus de 200 personnes en un jour ont été exécutées par Al-Nosra.

Silvia Cattori : Quelles peuvent être maintenant les conséquences pour la population, qui ne se trouve plus sous la protection des forces gouvernementale ?

Anastasia Popova : Que peuvent être les conséquences d’un massacre, d’un crime contre l’humanité, d’une injustice flagrante et d’un déni total de l’Occident et de l’ONU ? Des centaines de vies ruinées juste dans un petit quartier, les souffrances insupportables et inimaginables de gens ordinaires, des vies brisées, des orphelins traumatisés, l’horreur dans les rues.

Parce qu’il n’avait pas prié au bon moment, des hommes d’Al-Nosra ont coupé la langue d’un enfant de 10 ans. Essayez juste une fois de regarder un enfant dans les yeux et de répondre à sa question muette. Qu’a t-il fait de mal pour mériter une telle « démocratie de la Charia » ? Il ne connait rien à la politique ; ce qu’il veut seulement, c’est jouer avec d’autres enfants comme il le faisait avant cette guerre. Des gens s’étaient enfuis de la région de Kafr Douli pour venir se réfugier à Khan Al-Asal afin d’échapper à ces rebelles. Mais ceux-ci ont réussi à les rejoindre et ils ont eu leur « jour de revanche ». Ainsi plus de 200 personnes ont été assassinées, plus de 200 vies ont été supprimées en une seule journée. C’est vraiment horrible.

Silvia Cattori : La diplomatie russe a remis récemment au secrétaire général de l’ONU les résultats de l’analyse des échantillons prélevés à l’endroit où où une attaque chimique avait frappé les habitants de Khan al-Assal en mars [2]. Les autorités syriennes ont demandé à l’ONU de se rendre en Syrie pour enquêter sur cette attaque. Une délégation vient juste d’arriver en Syrie [3]. Leurs experts seront-ils encore en mesure de trouver des survivants parmi les témoins de l’attaque chimique ? Ou pensez-vous que, désormais, toute enquête sera impossible et que la France et la Grande Bretagne, qui apportent leur aide aux groupes « rebelles » et attribuent ce crime au gouvernement, vont pouvoir contester les preuves apportées par la Russie ?

Anastasia Popova : Alors maintenant l’ONU a subitement accepté de se rendre à Khan Al-Asal ? Alors maintenant les experts de l’ONU veulent aller inspecter la zone ? Et ceci après presque quatre mois de demandes de la part du gouvernement syrien ?

Quelle curieuse coïncidence ! Avec qui les experts de l’ONU ont-ils l’intention de parler de l’attaque à l’arme chimique qui a fait de nombreuses victimes en mars ? Avec les âmes des témoins oculaires ? Ou peut être avec leurs dépouilles ?

Bien sûr, ils ne remarqueront même pas qu’un nouveau massacre s’est produit. Ainsi peut-être que les rebelles d’Al-Nosra se confesseront et diront aux inspecteurs de l’ONU comment ils ont tiré une roquette avec du gaz sarin hautement toxique sur les habitants de Khan Al-Assal. Peut-être que les rebelles leur expliqueront pourquoi ils ont tué avec du poison chimique une trentaine de civils incluant femmes et enfants ? Peut-être leur diront-ils où sont enterré les témoins qui avaient parlé avec la commission de l’ONU et avaient fourni les éléments qui avaient permis à Mme Carla del Ponte d’affirmer que c’étaient les rebelles qui avaient utilisé des armes chimiques et non pas le gouvernement syrien. Ou peut-être peuvent-ils remercier ces enquêteurs qui se sont comportés comme des lâches en ne mentionnant pas ces éléments de preuve dans le rapport final de la Commission d’investigation ?

Il est évident que l’assaut qui a frappé Khan Al-Assal, juste après qu’un accord a été trouvé entre l’ONU et Damas, était planifié. Il est évident que si les enquêteurs de l’ONU visitent la zone, les témoignages qu’ils pourront obtenir sur place seront biaisés parce que les véritables témoins, s’il y en a qui sont encore en vie, ne parleront plus maintenant que les rebelles d’Al-Nosra sont sur place.

Et que diront les rebelles aux enquêteurs ? Que c’est le gouvernement de Bachar el-Assad qui a lancé l’obus qu’ils avaient eux-mêmes lancé. Que c’est le gouvernement qui a tué ses propres sympathisants et ses propres soldats dans ce quartier de Khan Al-Assal – où tous les habitants sont fidèles au gouvernement d’el-Assad – parce que le gouvernement est démoniaque… Ce qui est un non-sens pour les gens qui se donnent la peine de penser… mais une vérité cristalline pour l’ONU !

Silvia Cattori : Je vous remercie, chère Anastasia Popova.

 

JPEG - 20.7 ko
Dans cette photo prise par les terroristes d’Al-Nosra, les soldats de l’armée gouvernementale syrienne sont étendus sur le sol, la plupart d’entre eux blessés ; l’un deux, rencontré par A. Popova, avait 22 ans.

 

 

 

Sur les « printemps arabes », chez Kontre Kulture :

Notes

[1] Un reportage de la journaliste russe Anastasia Popova http://www.silviacattori.net/article4520.html

[2] Syrie : les rebelles ont utilisé du gaz sarin affirme l’ambassadeur de la Russie auprès de l’ONU (vidéo). http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=92XsxA-Szd0#at=13

[3] Fin mars 2013, les autorités syriennes ont demandé à l’ONU d’enquêter sur l’attaque chimique perpétrée à Alep.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Faudrait être sérieux ! L’article laisse entendre que les syeiens sont incapables de prendre en images vidéo les méfaits des mercenaires qui déstabilisent leur pays.

    Les gouvernements syrien, voire russe sont-ils si imcompétents ?

    Merci

     

    • Je vois pas de quoi tu parle...


    • bonjour,
      je suis assez d’accord avec vous... Dans un monde ou même un simple portable peut capturer une "scène" il est assez étrange voire inquiétant que les partisans d’El Assad ne le puissent pas ??? Je dirais même que cela enlève toute crédibilité à la journaliste qui à rédiger cet article.
      Enfin ce n’est que mon avis...
      Bien cordialement


    • Je ne crois pas que ce soit si simple.

      - Premièrement les syriens n’ont peut-être pas tous le dernier IPhone... Vous savez dans bien des pays les modèles plus récents de smartphones ne sont même pas disponible à la vente. C’est pour cela que les vols à l’arache sont si payants, parc’que les réseaux les revendent dans ces pays où des gens payeront le plein prix pour un telephone volé. Sans parler que ce pays est EN GUERRE !!! Non mais sérieusement vous ne croyez pas qu’ils peuvent avoir des petits soucis de fournisseurs, de pertes de courant pour les chargeurs etc. Non ?

      - Deuxièmement dans une ville occupé, je ne crois pas que ce soit si facile d’aller près de la pile de cadavres gardée par des mecs armés et prendre quelque petites photos. Imaginez un peu ; le garde lui dit "qu’est c’que tu fous ?" et l’autre bah je prend quelques images pour la télé...

      - Troisièmement c’est beau prendre la photo mais ils ne peuvent peut-être pas la metre sur YouTube la minute d’après. Peut-être que y’a des checkpoints partout et que autant les forces gouvernementales que les barbares confisquent les images

      - Quatrièmement les armées russes et syriennes ne sont pas le National Geographic, dans une guerre c’est possible que les militaires priorisent les combats et sauver des vies plutot que les relations de presse...

      - Cinquièmement ce n’est pas une guerre de chars, de jets, de bombardiers etc. Ils n’ont peut-être pas les moyens techniques que vous envisagez dans c’qui semblerait être un film américain que vous vous jouez dans vos têtes.

      L’autre qui nous parle de crédibilité... Je vais prendre une grande respiration et m’efforcer de rester poli. Partir de son petit confort pour aller dans une zone de guerre d’où les gens fuient par millions devrait forcer le respect... Cette femme connait les noms et l’ages des victimes, les noms des villes, des institutions, des groupes bref elle sait clairement de quoi elle parle. C’est à ce demander ce qu’il faut faire pour avoir de la crédibilité à vos yeux.

      L’arrogance c’est très laid chez ceux qui peuvent se le permetre mais venant de petits blogueurs du dimanche (Je m’inclus, évidemment) c’est vraiment gerbant.

      Je ne peux pas parler au nom de cette journaliste, mais si j’avais été là-bas, rencontré les gens, revus plus tard les images des cadavres de ces gens avec qui j’avais sympathisé et ensuite tomber sur des gens comme vous qui font du blabla bla... crédibilité... blablabla ... Au mieux je vous cracherais à la gueule !


    • Je confirme la réponse précédente.
      En 2011 avant la guerre, trouver des gens qui aient un portable qui prenne des vidéos en Syrie n’était vraiment pas aussi évident que vous semblez le croire, surtout dans mes zones rurales. Et depuis 2011, ça doit être encore pire.



  • À la fin de la journée, les six légionnaires encore en état de combattre, à court de munitions, chargèrent les troupes mexicaines à la baïonnette.




    fini ce temps-la...


  • Notre pseudo gouvernement cosmopolite, par l’intermédiaire de Fabius et consorts, est totalement impliqué dans ces massacres. Tous ces assassins par procuration devraient (devront !?) être jugés pour crime contre l’humanité... ni plus, ni moins !

     


  • Alors maintenant l’ONU a subitement accepté de se rendre à Khan Al-Asal ? Alors maintenant les experts de l’ONU veulent aller inspecter la zone ? Et ceci après presque quatre mois de demandes de la part du gouvernement syrien ?

    Quelle curieuse coïncidence ! Avec qui les experts de l’ONU ont-ils l’intention de parler de l’attaque à l’arme chimique qui a fait de nombreuses victimes en mars ? Avec les âmes des témoins oculaires ? Ou peut être avec leurs dépouilles ?



    Puisqu’ils sont si forts pour manipuler, ça vaudrait le coup de retourner leur saloperie de tactique démoniaque contre eux : se débrouiller pour que les experts de l’ONU tombent dans une embuscade tendue par les terroristes...ça forcerait l’ONU à agir contre eux et peut-être même qu’il y aurait des représailles contre les pays qui arment des terroristes qui prennent pour cibles des représentants de l’ONU.

    Fabius & Hollande traduits devant le tribunal pénal international de La Haye ... Comme ce serait drôle !


  • Le chariot rempli de cadavres empilés m’a glacé le sang. Esperons que leur dieu existe, les pauvres.

    Reste que ils n’ont pas d’âme ces barbares ? Non-t-il pas eu une mère, des amis ou quelque chose qui leurs auraient appris la compassion et puis on est en 2013 merde !

    Et qui peut supporter ces sociopathes....

    Je suis choqué... faudrait une notice "ames sensibles s’abstenir" la prochaine fois. Quoique j’aurais surement regardé quand même.


  • les rebelles se sentent encouragés par l’attitude de l’O.N.U.et l’Amérique ; cela leur permet d’assouvir leurs pires instincts de meurtre et la jouissance sadique de faire souffrir autrui.
    la barbarie à l’état pur. Ils se disent porteurs d’un message religieux.
    et bien il a eu quelques modifications dans la traduction.


  • Bien que je ne supporte aucun des deux camp, j’aime pas lire le mot "terroriste".

    Le mot "terroriste" ne veut plus rien dire, c’est de la propagande pure.

    Même le Hezbollah est maintenant considéré comme "organisation terroriste".


  • Comment dès lors expliquer que les musulmans se plaignent d’être stigmatisés par les médias ?
    Quand on voit ce qui est fait pour surtout ne pas parler des crimes de leurs frères de foi, on se dit que l’islam est plutôt le chouchou des élites qui font tout leur possible pour masquer au public les crimes abominables commis en son nom.
    Car il faut que pour le bon peuple cela reste une religion de tolérance et de paix, dire le contraire vous expose d’ailleurs à des poursuites judiciaires, sociales ou islamistes, et souvent les 3 ensemble.

     

    • @granuch

      Ton discours manque énormément de nuances.

      Déjà je te rappelle que les gens qui se font massacrer par ces barbares sont aussi pour la plupart des musulmans.

      L’Islam sera une religion de paix et de tolérance pour certains et une idéologie haineuse pour d’autres, tu oublis le facteur humain et le fait que les gens sont les produits de leurs environnements.

      Perso moi je trouve que les religions abrahamiques sont tous des idéologies haineuses, incluant le christianisme depuis qu’il est passé d’une religion anti impérialiste a une religion imperialiste du temps des Romains.

      Tu sais le vrai problème ce sont les généralisations on dit les juifs ceci les juifs cela mais les juifs batissent des hopitaux au travers du monde dont le plus important hopitale de l’Iran, il y a beaucoup de fondations et organismes de charité juives. C’est la même chose avec les autres. Des "gentils" musulmans il y en a énormément, seulement les pires sont très très "bruillants" alors on remarque surtout ceux là et c’est normal et humain.

      Mais si il faut comparer les extremes moi, même si j’en suis un, c’est les occidentaux qui me font le plus peur. Les banksters, les corporporations comme McDo, WalMart ou Monsanto, les guerres atroces et tellement d’autre exemples.

      On dit les musumans veulent imposer l’Islam au Monde entier, pourtant nous on ne fait pas que le vouloir avec le N.O.M. dont les contours (OTAN, EU, ONU et autres) sont déjà là.

      On dit les musulmans font la guerre, massacrent les gens. Pourtant Les USA sont en guerre et ses alliés , notamment la France et le Canada sont inderectement ou non en guerre contre l’Irak, l’Afghanistan, l’Iran, la Libye, le Liban, la Syrie, le Pakistan, le Yemen, la Palestine, le Mali, le Soudan,etc.
      Nous utilisons des armes comme les "DU shells" qui sont des munitions en uranium appauvris (déchets nucléaire). Ces munitions contaminent presque entièrement des pays comme l’Irak et là on parle quand même de faire la guerre aux enfants à venir, ce n’est pas rien question inhumanité.

      Alors pourquoi un musulmans qui n’a rien fait à personne peut se plaindre d’être stigmatisé pour des crimes commis sur un autre continent ? Tu ne ferais pas pareil si on te tenait responsable pour tout les crimes des occidentaux ?

      "des élites qui font tout leur possible pour masquer au public les crimes abominables commis en son nom"

      On pourrait dire la même chose de la démocratie, du droit-de-l’hommisme ou du mondialisme.


    • Ton message est pitoyable parler d’islam qui tue alors que ce sont des musulmans qui sont trucider par centaines de millier depuis des années maintenant que ce soit par le judéoprotestantisme ou ces sanguinaires qu’on n’appelle islamistes ce qui est dingues quand on sait qu’ils tuent majoritairement des musulmans !!! C’est pas parcqu’ils crient le nom de Dieu à tout bout de champs que ça en fait des croyants,d’ailleurs en FRANCE on adore les appeller les islamistes ce qui ne veut rien dire,une pure invention linguistique car prendre le nom d’une religion et lui rajouté un isme pour désigner un individu aussi extrémiste soit il n’en fait pas un porte parole,d’ailleurs pourquoi on ne dit pas judaistes ou juifistes pour les extrémistes juifs qui n’ont rien à envier à ces islamistes je t’invite à lire leur littérature et leur projet qui fait froid dans le dos !!! peu importe car comme dit SORAL ceux qui controle le language controle le cervau et on n’est malheureusement dans ce piége.Et moi qui croyais au contraire de toi que la haine anti musulmanes est encourager et meme promue par l’Etat de droite comme de gauche et surtout par les merdias et biensur les sionnistes je les voit pas courir les palais de justices et si un seul y échoue par une plainte de ces associations d’incitation à la haine raciale il est toujours relaxé avec en prime une bonne publicité !! Essaie avec le judaisme et tu verra ce qu’est l’acharnement judiciaire aux ordres demande à SORAL il en sait quelque chose lui !! Apparement on doit pas vivre dans le meme pay !!!!


  • L’Enfer est aux portes d’Israel . Que faire pour préserver la France de pareilles ordures ?