Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trafic d’organes en Ukraine : l’horreur monte d’un cran

Interview de Slobodan Despot pour La Voix de la Russie, précédée d’une introduction de Françoise Compoint, sur le trafic d’organes à l’œuvre en Ukraine :

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’Ukraine, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’Ukraine, une plaque tournante d’un autre trafic dont on ne vous parlera jamais dans les médias : le trafic de femmes blanches à destination d’Israël.

    Les femmes slaves sont acheminées jusqu’à Tel-Aviv où elles servent d’esclaves sexuelles.

     

    • bonjour
      pour compléter ton post qui m’a donné envie d’en savoir plus ,je propose ce lien qui parle de la traite des blanches en Israël .http://traitedesblanches.unblog.fr/


    • Elles ne vont pas qu’en Ïsraël, mais aussi en Turquie ! Les ex-républiques de l’URSS sont le plus grand pourvoyeur d’esclaves sexuelles de tout le Moyen-Orient, et Odessa le plus grand port de trafic d’humains !

      http://www.dailymotion.com/video/xd...


    • Mmmm... Tu m’as l’air connaisseur sur le sujet, camarade... Pour ne pas dire expert, petit coquin va !


    • #895393
      le 15/07/2014 par Philippe de Macédoine
      Trafic d’organes en Ukraine : l’horreur monte d’un cran

      Le traffic des Ukrainiennes a commencé dans les années 90 et a été organisé par les Ukrainiens eux-mêmes. La direction privilégiée était l’Europe au début. Tout se faisait dans des conditions sordides. La lutte avec les mafias albanaises et yougoslave a tourné à l’avantage de ces derniers. L’Ukrainienne a laissé la place à la Roumaine, bien moins chère, plus solide et moins exigeante en termes de confort de vie.

      Désormais, le traffic porte vers Dubai, le Qatar, l’Egypte et la Turquie. Indépendamment du traffic à proprement parler, beaucoup de filles filent vers ces pays, font commerce de leurs charmes en hiver et reviennent l’été à Kiev pour faire étalage de leur richesse acquise ; ce qui ne les dispense pas de faire une ou deux passes avec des VIP occidentaux en Ukraine. Je le sais, je les vois...

      Il y a également beaucoup de mouvements vers Tel Aviv. Tout d’abord, beaucoup de jeunes ukrainiennes vont rejoindre leur famille installées là bas dans les années 90. Nul besoin de lire Marion Sigault pour savoir que la condition sociale de ces émigrés est souvent atroce et que les filles n’y trouvent pas l’eldorado convoité. Par ailleurs, Israël étant un des rares pays ne requérant pas de visa à l’entrée de son territoire, Tel Aviv se voit être une destination prisée pour les vacances et certaines filles font une passe ou deux pour extorquer de l’argent dans les poches de ce qui en ont et ainsi payer leurs vacances. Cela ne nie pas l’existence d’une traite des blanches. Mais cela relativise votre propos.

      La prostitution est une réalité sordide en Ukraine. Cela tient surtout de l’absence de tabou et de retenue qu’ont les Slaves vis-à-vis du sexe et de l’omniprésence de la pornographie dans ces pays.

      Des milliers de filles traînaient dans les bars, boites de nuits et bordels de Kiev. C’étaient des gamines décervelées filles mères à 20 ans ou des étudiantes qui meurent de faim et on besoin d’un petit pécule pour payer leurs études (précisément arroser leurs profs). Yanukovich avait bien nettoyé Kiev. Le retour des libéraux les fait réapparaître.

      Quant au traffic d’organes, il y a une mafia très active sur ce point depuis toujours. En 2008-2009, pendant la grande crise, cette activité a connu un essor conséquent. On voyait tous les jours des affiches de ces frimousses de gamins et gamines enlevés et sans doute débités pour être vendus. Puis ça s’est calmé. Sans doute que ça redémarre du fait des conditions économiques ici...


    • 80 ans de communisme athée ont enlevé toutes les barrières morales dans ce pays comme dans la Russie. En Russie, le spectaculaire redressement de la religion est un phénomène exceptionnel. Je ne sais pas si le même phénomène a atteint l’Ukraine.
      Oui les femmes sont devenus des salopes et c’est d’ailleurs le même chemin que prennent les sociétés occidentales paganisées. C’est l’’idéologie de l’égalité de la femme (mon corps m’appartient) qui entraine mécaniquement leur statut d’objet sexuel.
      Il en allait de même dans la Rome païenne qui sombrait dans la dépravation et érigeait la prostitution au rang de culte faisant de l’adultère un service public encourageant les orgies bacchanaliennes où toute femme du pays devait se prostituer au premier venu. Strip-tease (aulétrides) et prostitution, luxure, orgies, et ce que l’on appellerait aujourd’hui pornographie furent le commun de l’époque babylonienne, de l’Assyrie, de l’Egypte et du monde gréco-romain.

      « l’homme véritable veut deux choses : le danger et le jeu. C’est pourquoi il veut la femme, le jouet le plus dangereux. L’homme doit être élevé pour la guerre, et la femme pour le délassement du guerrier ; tout le reste est folie. »
      Nietzsche in Ainsi parlait Zarathoustra, 1901


  • Je comprends mieux pourquoi le gouvernement Ukrainien traite les Russes de "kidnappeur d’enfants" à propos des jeunes orphelins qui vont se réfugier en Russie car ils sont sous les bombes chez eux.

    Ils disent mêmes que les Russes violent leur droits civiques.

    http://rt.com/news/172396-ukraine-o...


  • Il en manquait un dans cette sordide affaire. C’est plus lisible maintenant.


  • Le rire Homérique et Diabolique de Kouchner est assez éloquent dans son implication d’un trafic d’organes !!!.................ISRAËL plaque tournante ???.....Bon d’accord !!!..........mais est ce que les organes sont casher au moins ???..............................dégueulasse !!!............


  • On peut faire un parallèle avec la Syrie, et se dire que les soit-disant djihadiste-mangeurs d’organes ont bon dos pour masquer le traffic.


  • Les "Nazis qui faisaient des abats-jours en peau humaine"... ratée l’introduction de Françoise Compoint. Y en a marre de rattacher systématiquement l’horreur et la HAINE aux nazis, surtout lorsque l’on se fonde sur un mythe maintenant reconnu faux même par les exterminationistes (soit les historiens officiels, qui s’opposent aux Faurisson appelés révisionnistes ou négationnistes).

     

  • T’en fait pas Bernard on va pas te prendre et trafiquer tes organes !!!.........tu es bien trop pourrit !!!.........


  • "Là où la vie n’a plus de valeur, la mort, elle, peut avoir son prix"
    Sergio Leone (Et pour quelques dollars de plus)