Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Transhumanisme, le crépuscule de l’humain – Conférence du père Jean Boboc à Nice

L’association Culture Populaire a reçu le père Jean Boboc, prêtre et docteur en médecine, le 26 mai 2018 à Nice pour une conférence intitulée « Transhumanisme, le crépuscule de l’humain ».

 

 

Retrouvez le père Jean Boboc sur ERFM :

Prolonger la conférence avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’Orthodoxie, dernier refuge spirituel chrétien. Les résistants catholiques doivent changer de paradigme s’ils veulent survivre.

     

    • "changer de paradigme", pour ne pas dire cesser de se dire catholique mais orthodoxe, vous pourriez avoir la franchise de le dire clairement.

      Le catholicisme bien compris, traditionnel, n’a pas à rougir de ce qu’il est ; que le pape actuel soit un anti pape n’invalide en rien la catholicité, bien au contraire... les papes eux-même ont déclaré l’Eglise romaine infiltrée. Les Ecritures anticipent les trahisons, la relégation de l’Eglise à sa portion congrue... aux catholiques de savoir défendre leur foi contre les rangées de faux prêtres, faux evèques, faux cardinaux... faux croyants, non prêcheurs de salut mais d’égarement.

      Que Rome soit si ardemment combatu par les fumées de Satan est pour ma part la preuve livrée par l’action du démon que Rome dérange au plus haut point, tout comme les procès de Soral montrent qu’il dérange le système.


    • Bonjour Igor,

      En aucun cas en tant qu’orthodoxe je ne dirai à un catholique de se dire orthodoxe alors qu’il ne l’est pas, sauf s’il décide de lui même de découvrir l’Orthodoxie et peut-être la suite de se convertir mais la n’est pas le but de mon message car la conception du prosélytisme est différente entre orthodoxie et catholicisme. Rapport à l’esprit saint et à la matière différente, autrement dit une autre vision de l’homme. Si vous voulez plus d’explications ce sera avec plaisir.

      Par ailleurs les orthodoxes sont catholiques, à chaque liturgie nous proclamons appartenir à l’Eglise une sainte catholique et apostolique.
      Et lorsque je parle de changer de paradigme il s’agit surtout de ne plus être romano-papo centré, je connais très bien vos arguments puisque j’ai grandi en France au milieu de catholiques plus ou moins pratiquant venant de familles diverses et variées.

      Mon souhait est surtout que les catholiques ayant encore un peu d’authenticité utilisent leur capacité de discernement que les Pères de l’Eglise nous ont enseigné. Votre auto critique sur l’Eglise infiltrée est signe d’espoir, à savoir que nous aussi du côté orthodoxe avons nos conjurés.

      Le soleil se lève à l’Est, particulièrement en Russie.


    • A Fatima, la Saint Vierge a demandé que la Russie lui soit consacrée par le pape en association avec les évêques du monde entier, afin de la convertir.

      La si mal nommée Orthodoxie est schismatique.
      Il n’y a pas d’Église sans pape. Que tel ou tel pape soit calamiteux n’y change rien.

      A vous de comprendre que L’Église Catholique romaine, authentique corps mystique du Christ, subit actuellement sa Passion.
      Et tout comme Notre Seigneur apparut alors méconnaissable, rampant dans la poussière, couvert de plaies et de crachats, L’Église sous ses dehors aujourd’hui repoussants, reste bel et bien L’Église.
      Auriez-vous abandonné le Christ en croix, sous prétexte qu’il n’avait visiblement plus rien du Messie ? La plupart des apôtres l’ont alors fait, mais nous n’avons pas l’excuse de l’ignorance : nous savons qu’à la fin Il ressuscite et triomphe de ses ennemis. Et il en ira de même de son corps mystique, L’Église Catholique romaine.

      Convertissez-vous !


    • Tout a fait d’accord avec vous. Le catholicisme n’a plus rien a proposer. Il vegetait, et se vidait de son sens maintenant il s’etiole et se corrompt. Quand je vois la qualite du discours du Pere Jean Boboc, homme de science et d’eglise, la fermete de ses convictions, l’intelligence de son discours et la force de son coeur, j’ai envie d’aller le rencontrer dans son eglise et d’en savoir plus sur l’Orthodoxie. Se rendre a la messe du dimanche et a la confession avec leur lot d’hypocrisie, d’ennui et d’idiotie utile, tres peu pour moi. J’ai longtemps cherche une paroisse qui soit different, je n’ai pas trouve. Quant au message de Fatima, excusez moi, il me semble que la Russie est certainement beaucoup plus devouee au coeur de Marie que la France LGBT-liberale-sioniste, regardez les faits et sortez de votre endoctrinement.


    • Ole, votre réponse parle d’elle-même. C’est votre droit de proclamer ce genre de choses. Sauf que ça fait 1000 ans que vous dites ça (pas vous seul hein...). Et voila ou vous en êtes.
      Je me dis toujours que dans la vie ce qui compte ce sont les résultats.

      J’aimerais toutefois rectifier certaines choses. C’est le Pape de Rome qui s’est écarté des autres Patriarches et non l’inverse. Lisez "Le chemin historique de l’orthodoxie" du Père Alexandre Schmemann (1921-1983)
      Les papes succéssifs ont ensuite adapté à leur sauce la théologie originelle greco byzantine, avec les écrits de saint thomas d’acquin par exemple qui n’est pas reconnu dans l’Eglise Orthodoxe.
      Si je devais prendre un exemple révélateur de nos différences. Les Orthodoxes préfèrent de loin le Christ en Gloire (pantocrator) au Christ en croix, car nous ne vénérons pas la souffrance mais bien la résurrection et la victoire sur la mort.
      Lisez aussi saint jean climaque et saint jean damascène.

      A Noor,

      Ne vous bercez pas d’illusion. Nous avons aussi notre lot de bigots, de bigoterie et d’abrutis finis et infinis et de problèmes internes. Toutefois nous avons gardé par notre orthodoxie, par nos traditions universelles et locales, une authenticité du message et de la vision chrétienne que vous ne retrouverez nul part en Occident. Aujourd’hui seuls les chato tradi se rapprochent encore de quelque chose de vrai et de concret, avec cependant 1000 de dissociation.

      Bien à vous


  • toute civilsation a eu sa décadence qui a entrainé sa destruction
    grecs , etrusque , romain , sumer ,ectc... bref on y va droit .
    la question n’est pas de savoir que ceci est inexorable et que l’on doit l’admettre pour qu’apparaisse une nouvelle civilisation ou , plutôt, de profiter de l’expérience de l’histoire pour redresser la barre ?
    y’a du boulot
    finalement c’est peut etre un don du ciel d’etre mortel et de ne pas avoir a subir des choses que l’on ne peut admettre

     

    • L’expérience de l’histoire aujourd’hui c’est un tweet, valider, tweet suivant... smiley...


    • La théorie des fins de civilisations " obligatoires " est une connerie. Certains cancers étaient antérieurement incurables, maintenant ils ne le sont plus..Les civilisations sont comme les organismes biologiques, biofeeedback...Hein Onfray ?


    • Le transhumanisme va bientôt avoir les moyens de changer l’être humain avec un eugénisme faustien. L’apocalypse de Jean 13 dans la bible est en train de se réaliser avec la marque de la bête qui va s’imposer à l’humanité dans l’indifférence générale (implant connecté de nano puce dans la main droite ou la tête et modification de l’ADN). La nouvelle créature hybride dite améliorée sera coupée de son Créateur et perdra son âme, elle pourra acheter et vendre par l’argent électronique (barres code des produits de consommation avec le nombre caché 666), être connecté à l’intelligence artificielle et vivra plus longtemps mais : perdra son âme. Heureusement tout finit bien si on est informé de l’arnaque, la vie est une succession de choix ...


  • Merci au père Jean Boboc, et à E&R, pour cette conférence vraiment intéressante, et qui le grand mérite de clarifier les choses, sur le sujet abordé.

     

  • C’est quand meme aller vite en besogne que d associer metempsychose et transhumanisme (ou noosphere).

    "L’ ame" est censee survivre ou se tranferer par des moyens ou un cheminement subtil qui font que ce n est pas tout a fait la meme ame..meme si elle en conserve les traits principaux (et une capacite d evolution "naturelle")

    Je ne vois pas le rapport avec le transhumanisme qui virtualise/informatise l ame a l identique ... quelles sont les garanties d evolutions dans ce cas ? basees sur des modeles ou des algorythmes ? Ca n"a rien a voir.

     

    • Pardon ????...

      Il n’est pas question "d’informatiser l’âme", il est question de programmation génétique avant la naissance des êtres, et de leur modification génétique de l’ADN (merci Clare Séverac) notamment par pulsations électro-magnétiques, via par exemple : le téléphone portable, et par l’implant forcé à l’insu de mon plein gré de composant nano-tehcnologiques, via par exemple : les produits alimentaires industriels transformés (plats préparés en langage goy).

      Les êtres qui résisteront continueront à travailler pour le peuple-prêtre, les autres crèveront - "pas assez solide, mon fils".


  • Conférence extrêmement importante : elle résume implicitement les raisons de la détérioration de nos conditions d’existence, détruisant notre humanité à petits feux par un génocide/ethnocide programmé.

    Parallèle évident entre cette destruction des valeurs humaines dont le Christianisme est le phare y compris pour athées et agnostiques et cette entreprise démoniaque dite de « transhumanisme ». D’ailleurs faussement appelé encore humanisme accolé à -trans ! Quel humanisme contiendra-t-il sinon un copié-collé sur la Vie donné par notre Créateur ? Les créatures que nous sommes ne sont-elles pas à l’image du Créateur ? Mais l’image n’est qu’une représentation, une manière d’indiquer une similarité mais non pas la Réalité divine, elle-même. Donc vouloir se prendre pour le Créateur et outrepasser ses Pouvoirs c’est blasphémer au possible.

    Nous avons affaire à des dingues complètement investis par des esprits démoniaques qui les entraînent vers un abîme terrible et nous vers un piège abscons mortel.

    « Qui donc peut commettre le péché impardonnable ? Celui dont la conscience a été rendue insensible. L’apôtre Paul le décrit comme étant une personne avec une ‘conscience cautérisée. »

    « Or l’Esprit dit expressément qu’aux derniers temps quelques–uns apostasieront de la Foi, s’attachant à des esprits séducteurs et à des enseignements de démons, disant des mensonges par hypocrisie, ayant leur propre conscience cautérisée. C’est-à-dire, brûlée par un fer chaud. Notre conscience est comparée à la peau. Un morceau de fer rougi au feu qui vient en contact avec la peau cause la destruction des terminaisons nerveuses. Cette peau perd alors toute sensibilité. »

    « Si un homme fait constamment taire sa conscience, elle devient de moins en moins sensible, et elle finit par ne plus rien sentir : détruite, cautérisée. »

    « La destruction de la conscience rompt la communication entre Dieu et l’Homme. L’Esprit Saint ne peut plus lui parler. Un tel individu peut commettre le Mal sans se faire aucun scrupule. Il ne cherchera pas à demander pardon pour ses torts. S’il ne voit pas la nécessité du pardon, comment pourra-t-il alors être pardonné ? Il ne pourra jamais être pardonné puisque le pardon est un acte de Grâce auquel on doit répondre par la repentance (Luc 24.47 ; Actes 2.38). Celui qui commet le péché impardonnable n’est plus amené à la repentance car il a détruit sa conscience.
    _ »

    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Rabelais

     

    • suite de mon commentaire :

      « La sagesse ne peut pas entrer dans un esprit méchant, et science sans conscience n’est que ruine de l’âme. » citation dans Pantagruel, œuvre majeure de François Rabelais probablement un Initié comme Saint-Paul et Homère.

      Cette pensée peut être considérée comme l’amorce de la « bioéthique », discipline cherchant à réconcilier les capacités scientifiques et leur acceptabilité morale. Le terme « conscience » est absent de l’Ancien Testament.

      Cependant, l’idée de la conscience y est certainement présente. Deux passages de l’A.T. font allusion à l’activité de la conscience. Le premier texte se trouve en 2 Chroniques 36.15-16.

      15. « Et l’Éternel, le Dieu de leurs pères, envoya vers eux par ses messagers, se levant de bonne heure et envoyant, car il avait compassion de son peuple et de sa demeure. »

      16 « Mais ils se moquaient des messagers de Dieu, et méprisaient ses paroles, et se raillaient de ses prophètes, jusqu’à ce que la fureur de l’Éternel monta contre son peuple et qu’il n’y eut plus de remède. »

      Derniers mots : jusqu’à ce qu’il n’y eut plus de remède , jusqu’à ce qu’il n’y eut plus aucun espoir de guérison, jusqu’à ce que le pardon ne fut plus possible. Le peuple de Juda fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel. Mais Dieu s’est montré patient et miséricordieux. Il leur envoya de nombreux avertissements par la voix de ses prophètes. Personne n’a voulu les écouter et se sont moqués des envoyés de Dieu, méprisé leur message.

      La situation s’est poursuivie jusqu’à ce que l’irritation de Dieu atteigne le point de non-retour.
      Juda ne pouvait plus bénéficier de la clémence de Dieu. Le Seigneur ne pouvait plus continuer à pardonner ses péchés. S’ensuivit la destruction du royaume de Juda quand le roi de Babylone a décidé de faire sentir la puissance de son bras au peuple hébreu. Ceux qui ont réussi à échapper au fer de cet envahisseur furent déportés en Babylonie.

      Jusqu’à ce qu’il n’y eut plus de remède.’ La gravité de ces mots se reflète également dans la phrase exprimée en Proverbes 29.1.

      Proverbes 29.1. « Un homme qui mérite d’être repris, et qui raidit le cou, sera brisé subitement et sans remède. »

      L’homme obstiné dont il est question ici a été réprimandé à plusieurs reprises, mais comme le peuple de Juda, il n’a pas voulu écouter. On peut dire qu’il avait un cou raide, un cœur endurci, ou encore une conscience cautérisée.

      Au point God Win, ... God fut le Winner


    • Tout à fait, tout à fait...

      Moi je me demande comment ils vont faire pour appliquer leur projet jusqu’au bout, il va falloir nécessairement beaucoup de temps, avancer à petits pas, à tâtons, une puce par ci, une loi par là, tiens si on mettait une caméra dans les chiottes...

      Il va falloir nous faire gober que le cyborg-zombie c’est mieux qu’avant... et vous savez comment ?
      Parce qu’on va nous vendre l’immortalité, qui deviendra possible (remplacement des organes usagés, vitamines, botox nouvelle génération...).

      Et comme tout le monde a peur de la mort (si, si) - conséquence de "la mort de Dieu" et de toute spiritualité -, les braves cakes diront "oui, pourquoi pas ?! Çà peut être une bonne expérience !"

      Y’aura des pubs pour appuyer le projet, BFM en parlera ("Vivre 200 ans, OUI pourquoi pas ?"), ce sera bien foutu...

      On les voit déjà ceux-là, dans leur comportement ils sont possédés - l’idole Dieu a été remplacé par les idoles multiples du Marché.

      Exemple : faire la queue trois heures devant le magasin Nique des Champs-Élysées pour avoir le nouveau maillot de l’équipe de France avec LES DEUX ÉTOILES svp !... (non, c’est pas deux fois moins cher)

      À ceux-là on pourra tout leur vendre, on s’en frotte déjà les mains gniak gniak gniak.


    • Et science avec conscience ... Fin de l’âme.


    • bon c’est bien gentil tout ce discours mais l’histoire c’est pas une fake news ??

      écrit dans l’humour et le respect de la rédaction de votre texte qui est particulièrement érudit et bien écrit
      bien cordialement


  • Au moins les Chinois récupèrent des organes sur des condamnés à mort...chez nous il y a des réseaux spécialisés dans le trafic d’organes prélevés sur des personnes innocentes, de préférence des enfants, adolescents du Maghreb, d’Afrique noire...ainsi que sur les victimes civiles lors de conflits armés. Par exemple en Syrie il a été rapporté que des blessés civils "sauvés" par les casques blancs étaient emmenés dans des salles de prélèvement où on procédait au prélèvement de leurs organes sains.


  • L’église catholique manque de tels prêtres au verbe franc, fort sans concession et savoureux. Comme si l’affaire Dreyfus les avait émasculés.


  • @ Lovyves #2026322

    Science même étym. que scire en latin signifiant couper, scinder, scier ...

    Le savoir, les savoirs, les connaissances, les disciplines, les sous-catégories de savoirs etc ....sont des reflets de la science spirituelle des Origines.

    Il n’y a de sciences que spirituelles à savoir reliées à la Source divine. Spirituel même étym que respiration, inspiration, expiration, et conspiration, aspiration mais aussi espoir et espérance.

    La spiritualité EST Souffle de la Vie, le rythme, le flux et le reflux, l’accueil, le don, entrée, sortie, ....

    Lorsque nous respirons, chacun de nos inspirs et expirs est celui du divin car il y a une similitude entre les mouvements d’un planète, le mouvement des vagues en mer, le jour et la nuit, : ce sont des respirations.

    Tout ça pour dire que les sciences actuelles ne sont que des surgeons de la Science spirituelle.

    Qui réunit tout cela sinon l’âme ? L’âme de chacun est une parcelle, une étincelle de l’ÂME cosmique universelle (la Source, le PÈRE) laquelle est reliée par un fil ténu et qui l’informe de la totalité : elle est holistique = le Tout dans la partie & la partie dans le Tout.

    L’âme c’est l’amour, la Vibration cosmique UNE. La conscience divise ce que l’amour réunit. Il y a donc tension pour aller vers des accords lesquels font naître d’autres tensions pour renaître sous forme d’autres accords. Ainsi, procède la Vie.

    Ceci est conforme à la Parole de Jésus : Le JESUIS de l’ETRE, est le chemin, la vérité, la Vie car mon PÈRE et moi nous sommes UN à savoir procédons du même mouvement et de la même origine.

    Conforme à la Trinité, la Tri-Unité, Le PÈRE (Zéus-Déus, Dieu, MASCULIN de l’ETRE, impersonnel, invisible, CONSCIENCE ...) dans les Principes se contemple dans ses Oeuvres (Le FILS) par l’intercession du Saint-Esprit (Héra, la MÈRE, son FÉMININ, AMOUR sa Manifestation visible incarnée). Relation et communion entre les trois hypostases, reliés, non divisibles

    Seul l’orgueil assombrit et voile ces réalités. Il conduit à de telles aberrations et expériences à vomir.

    Et dire qu’on nous rabat les oreilles du matin au soir avec Auschwitz. Pendant, ce temps les caravanes d’expériences en tous genres passent : SILENCE ON TUE !

    « Josef Mengele utilisa Auschwitz pour poursuivre ses recherches anthropologiques et génétiques en menant des expérimentations sur les détenus sans égards pour leur vie. » (wikipedia)

     

    • Zut alors !
      De mon plein gré, à mon insu, il me semblait savoir que science en français, venait de : escience, du latin scientia (« connaissance »), lui-même du verbe scire (« savoir »).
      Et que tout ce qui est de séparer, couper, vient du latin secare.
      Quant à la spiritualité, elle n’est pas beoin de Dieu, des Dieux, et des croyances divines.
      Quant aux résultats des sciences, comme la machine à laver le linge et autres du même acabit ; ainsi que le matériel chirurgical, et beaucoup d’autres inventions, tuent elles beaucoup de personnes ? j’en doute.
      Par contre le mauvais usage, par certains humains, des découvertes scientifiques, oui ceci tue, voir beaucoup.
      Et attention aux "points Godwin", il est facile d’en gagner.


  • Pas facile de transférer sa conscience sur un disque dur... Posez vous la question : est-ce que ce sera un copier-coller ou bien couper-coller ?

    Si c’est copier alors que se passera-t-il ? Votre conscience sera-t-elle en 2 endroits à la fois ? Évidemment on ne peut rien prouver mais j’ai l’impression que vous n’aurez simplement pas changé de place et que vous aurez simplement créer un "machin" qui prétendra être vous !

    Bon et maintenant si c’est couper-coller, je ne vous fait pas un dessin : vous êtes mort et il ne restera qu’une boite qui jurera à qui veut l’entendre qu’elle est bien vous... mais non...

    Bref qui veut essayer le transhumanisme ? Je vous regarde !

     

  • @ Lovyves #2026857

    Voici de mes recherches à partir de scire (infinitif) puis par convention en latin, est utilisé la 1ère personne du singulier ce qui donne scio et on trouve sur wikipedia :

    De l’indo-européen commun *skei[1] (« couper, séparer ») qui donne σχίζω skhízô en grec ancien, Schienbein en allemand, scindo (« fendre »), scipio (« bâton »), scutum (« bouclier ») en latin.

    « Le Dictionnaire étymologique latin explique : « le sens primitif de scio est « trancher, décider ». C’est le sens qu’il a gardé dans le composé plebiscitum. »

    « On trouve aussi une trace de cette acception dans la locution consacrée scires (« tu jugerais »). Ovide : seu pingebat acu ; scires a Pallade doctam (« ou que son aiguille peigne sur la trame, on la prendrait pour l’élève de Pallas »). Le sens « décider » ayant été attribué plus spécialement à l’inchoatif sciscere, les deux verbes scio et scisco furent ainsi séparés, quoique dans l’usage leurs acceptions se touchent fréquemment. D’autre part, scisco a quelquefois le sens de « savoir ». De même, rescisco. Il ne faut pas confondre adsciscere « approuver » et accire « faire venir » qui a une toute autre racine (→ voir cieo). II semble que la langue latine les ait quelquefois confondus. Au sujet de la locution scĭlĭcet, c’est un composé de scire et de licet. »

    Sapio c’est aussi le savoir ! Est-ce à rapprocher de sapiens = sagesse ?

    Le langage parlé et puis écrit est issu de la séparation du Verbe divin. Il est séquentiel. Donc, scire en acception première et scire pour savoir portent la même idée de séparation tout simplement parce que dans l’ordre cosmique la séparation n’est pas. Elle est dans l’existence, dans la manifestation. Pas dans l’Essence. Car, en fait on retranche donc on coupe une idée du TOUT lequel demeure TOUT puisqu’il est insécable par Essence. Mais nous avons encore besoin de cette séparation des choses tant que n’avons pas encore intégrés la totalité de l’ETRE.

    Cet état divin supra-humain sera le lot de races-mère futures. Nous sommes la 5e. Il y en a 7.

    Les occultistes savent ces choses. Ils ont décidé d’accélérer le processus sans tenir compte des prescriptions divines. Ce sont des mages noirs de la contre-initiation luciférienne oeuvrant par la violence. Ils ont donc décidé de créer un homme-machine. Erreur fatale d’orgueilleux et de rebelles.

    On ne fait pas pousser des fleurs en tirant dessus !


Commentaires suivants