Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Turquie : les manifestants continuent de défier le gouvernement

Des centaines de manifestants ont occupé dimanche la place Taksim d’Istanbul, désertée par la police après deux jours de violents affrontements suscités par un projet d’aménagement urbain. Ils étaient déterminés à poursuivre leur confrontation avec le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Quelques heures seulement après avoir fait plier les autorités, de nouveaux incidents ont opposé dans la nuit de samedi à dimanche les forces de l’ordre à des manifestants. Ceci tant à Ankara qu’à Istanbul.

Dans la capitale turque, la police a dispersé par des jets de grenades lacrymogènes et des canons à eau une foule de plusieurs milliers de personnes chantant des slogans hostiles au chef du gouvernement, a rapporté l’agence de presse Anatolie.

Ces échauffourées ont fait 56 blessés parmi les forces de l’ordre et plusieurs protestataires ont été interpellés. Le syndicat des médecins d’Ankara a indiqué que 414 civils avaient été blessés samedi dans les incidents survenus dans la capitale, dont six souffrent de traumatismes crâniens graves.

Signes de défiance

Signe de la volonté des manifestants de défier M. Erdogan, des barricades restaient dressées dans toutes les rues menant à la place Taksim. Celles-ci étaient composées de mobilier urbain, de voitures renversées ou même de bus municipaux.

Au pied de ces barricades recouvertes de slogans comme "hukumet istifa" (gouvernement démission), des grappes de manifestants se préparaient à en découdre à nouveau.

Répression critiquée

La violence de la répression a suscité un flot de critiques. À commencer par celles d’organisations de défense des droits de l’Homme turques et étrangères, qui ont fait état de plus d’un millier de blessés. Amnesty International a même évoqué la mort de deux personnes.

Ces chiffres n’ont pas été confirmés de source officielle. Le ministre de l’Intérieur Muammer Güler a cité samedi soir des chiffres nettement inférieurs, parlant de 79 blessés, 53 civils et 26 policiers, et 939 interpellations dans toute la Turquie.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #424080

    ..."des centaines"...ils doivent être déçu les turcophobes...

     

    • Ça existe ça ? On a appris celle de Voltaire grâce Mme Sigaut mais....


    • Qu’est-ce qui te fait dire que les Turcophobes sont anti-Erdogan ?


    • #425126

      Yavuz Sultan Sikim, les turcophones soutient Erdoğan ! Est-ce que les terroristes du PKK qui soutient Erdoğan aime le peuple Turc ? Est-ce que les États-Unis qui soutient Erdoğan aime le peuple Turc ? La fin de ton prophète(!) MERDoğan est arriver :)


    • #425462

      @ Serefsizin ta kendisi :

      Est ce que le sang coule depuis 6 mois en Turquie ? Est ce que le pkk avait déjà accepté de se retirer avant ? est ce que la Turquie avait refusé dans le passé le passage des armées américaines sur son territoire comme le parlement l’a fait sur la dernière campagne irakienne ?
      Mais bon, je sais quel type de personnage tu es, je pourrai te citer milles exemples, mais nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir...j’ai pitié de toi...


  • Le " mariage pour tous " en Turquie ? n’essaie même pas !


  • il s’agit de la lutte des laïcs face à Erdogan et les anti-laïcs qui tentent d’instaurer une religion d’état. L’objectif est simple pour M. Erdogan soumis à Washington : un état musulman ne peut pas être démocratique et laïc.
    Je parle d’anti-laïc et non de religieux car Erdogan et ses amis ne sont pas religieux (tout comme Bush, Berlusconi, Sarkozy et autres...), ils font de la religion une rente.


  • #424211

    Question sur la Turquie : est-ce que le gouvernement a mis en place une politique d’austérité ? Est-ce que depuis la crise de 2008, la situation sociale a changé dans le pays ?

     

    • La Turquie n a plus aucune dette,vous avez beau critiquer Erdogan mais avant ca venu la Turquie etais gouverné par les mafias et la population mourraient de faim...Aujourdhui la Turquie est devenu la 17ème puissance mondiale.Les arabes ont beau critiquer les turcs,leur gouvernants arabe donne sans rien recevoir.En gros l empire vient se sert et part !Erdogan est un patriote,il ne bosse pas pour ses propres interets mais pour les interets de son peuple et ca se voit dans les chiffres,la croissance et le pouvoir d achat.Les etats unis ne se servent plus,ils sont maintenant obligé de négocier avec Erdogan,et lui ne se prive pas de faire plaisir son peuple.Si on avait un Erdogan francais,je suis sur qu il aurait remonté la France comme personne.


    • La Turquie a remboursé entièrement sa dette et est, aujourd’hui, capable de prêter de l’argent au FMI ..
      Par contre Erdogan est tantôt bon tantôt mauvais .. Donc parfois il montre clairement sa soumission à l’Oligarchie, tantôt il aide son peuple.


    • La Turquie c’est la Chine du Proche Orient qui exporte ses produits partout (des vêtements aux armes de guerre) et vers laquelle beaucoup de chaînes internationales (zara etc) ont orient leur production.

      Donc pas de politique d’austérité actuellement.

      Mais le développement est un peu moins rapide que prévu l’année dernière.


    • Le pays s’est plus que développer avec Erdogan et l’AKP, à tous les niveaux : croissance économique élevée, hausse objectife et générale du niveau de vie, résistance à la crise, baisse de l’inflation, chômage beaucoup moins élevé qu’avant, développement de l’infrastructure (routes, télécommunications), l’éducation et les soins de santé.

      Son bilan socio-économique est irréprochable, autant on peut critiquer certaines de ses allégences face aux US, autant au niveau intérieur, il était plus que bon. D’ailleurs, aucun de ces manifestants sont là pour ça.

      Ils sont là parce qu’ils ont peur d’une "dérive autoritaire islamisante"...


    • #425083

      Merci pour l’info.


    • @matrix le gaulois
      Pour répondre à votre question quoi de plus instructif qu’un article de "The Economist" pas franchement anti turc ou anti capitaliste et qui tire la sonnette d’alarme depuis déjà une année. A méditer !!!
      http://www.turquieeuropeenne.eu/524...


  • À Taksim se trouve la plupart des loges massonique.
    Les protestations sont dirigées par le loge de grand orient.
    C est pour cela qu on en parle dans les médias français de ces manifestations.
    Quel intérêt pour le peuple français ?
    Français ; réveillez vous, ces sionistes vont nous faire très mal !!!!

     

    • Adulhamid, pourquoi vous parlez de sionistes ?

      Vous faites allusion à la phrase d’Erdogan selon laquelle "le sionisme est un crime contre l’humanité" ?

      http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/03/01/erdogan-assimile-le-sionisme-a-un-crime-contre-l-humanite_1841404_3214.html

      Mais les choses sont plus compliquées : Erdogan est aussi contre le Régime syrien, comme les USA et la plupart des pays occidentaux.

      Je ne suis pas sur que les grilles de lecture simplistes du type "sioniste/antisioniste" s’appliquent systématiquement à la situation turque


    • RI - DI - CULE...

      Arrêtez un peu de voir des francs-maçons et des sionistes partout, faites vous soigner...

      L’AKP au pouvoir est, sous couvert de prétentions néo-ottomanes, le tapin de l’OTAN, ça ce sont les faits.
      Qui héberge tout ce qui compte de djihadistes sur son territoire sous l’égide de la CIA et du MI6, ça ce sont les faits.

      Un état policer qui n’a ni besoin des kémalistesfrancsmaçonsennemisdelislam, ni du PKK, ni des syndicats communistes ou de Bachar al Assad pour sévir, punir, emprisonner...

      A bon entendeur.


    • Abdul Halmid reviens ils sont devenus fous ! Tes turcs musulmans se sont alliés à Israel, toi qui a perdu le pouvoir pour avoir refusé de VENDRE la Palestine aux sionistes !


    • #425144

      Les Islamosioniste panique !

      Le peuple Turc c’est réveiller !

      La fin de MERDoğan est arriver !


    • Arrêtez avec votre obsession "anti sioniste", ça vous empêche de voir la complexité de la société turque et ses déchirements internes.

      C’est une société où doivent coexister des projets de société très différents, entre pan-touraniens, pan-sunnites, alévis, nationalistes laics, Kurdes, outre les communautés plus petites comme les domneh

      Chacune a sa vision de l’histoire et même de la civilisation.

      Même s’il est manifeste que certains medias occidentaux semblent contre Erdogan, celui-ci est main dans la main avec les occidentaux dans la crise syrienne.

      Et tout en déclarant que "le sioniste est un crime", Erdogan n’appelle pas pour autant à la destruction d’Israel contrairement au Hezbollah allié de Bachar el Assad.


    • serefsiz erdogan@En turc sa veut dire "Erdogan sans honneur"...je sait pas quel age tu as mais sache qu avant Erdogan c est la Turquie toute entiere qui n avait plus d honneur.Tu suit juste la conjoncture de la pensée des banlieux,qui dit que Erdogan est un chien et que les dirigeant arabes sont beaucoup plus honorable que lui...


    • #425595

      AKP est un mouvement terroriste !

      Erdoğan est un dictateur !

      Erdoğan est le coprésident du projet Sioniste "La doctrine du remodelage du Grand Moyen-Orient". Bachar el-Assad et Ahmedinejad sont contre le projet sioniste, c’est pour cette raison qu’ils veulent les supprimer. On ne montre pas à la TV, mais le peuple Turc à beaucoup manifester contre la politique d’Erdoğan, ils ont soutenu Bachar el-Assad. Les terroristes on bombarder la ville de Reyhanlı pour punir le peuple Turc d’avoir soutenu Bachar el-Assad. Erdoğan a joué avec l’honneur du peuple Turc, il a collaboré avec les terroristes du PKK. Erdoğan veut devenir un sultan, c’est pour cette raison qu’il aide les sionistes, parce qu’ont lui a promis de l’aider s’il soutenait le projet sioniste. Erdoğan et les dirigeants arabe sont des vendues, des ŞEREFSİZ (sans honneur) !

      Je suis Kémaliste, je suis contre la sharia, mais je peux dire que Ahmedinejad et Bashar el-Assad sont les vrais leaders du Moyent-Orient !

      Le Islamosioniste Erdoğan attendait que Bachar el-Assad part, mais finalement c’est Erdoğan qui va partir :D


  • Selon quelques sources, les policiers utilisent l’agent orange contre les manifestants.

    L’agent orange, est le surnom donné à l’herbicide (ou plus exactement dans ce cas défoliant) le plus employé par l’armée des États-Unis lors de la guerre du Viêtnam, en particulier entre 1961 et 1971. Notamment en raison de la présence de dioxine, ce défoliant chimique est responsable de plusieurs maladies chez les personnes exposées à cet herbicide. La stabilité de la dioxine a fait que les habitants des régions touchées ont continué à être exposés après la fin des combats, occasionnant ainsi des cas de cancers ou de malformations à la naissance.
    Très décevant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Si les Musulmans de Turquie avaient un minimum de couilles et de dignité ils exigeraient la démission de ce gouvernement de Donmeh ( marranes ) ou la dénonciation du traité d’alliance militaire avec Israel . Mais ils semblent aussi abrutis et enjuivés que les Français .


  • Je suis très pressé d’entendre l’avis d’Alain Soral sur ces manifestations et sur Erdogan...
    Son avis est souvent juste et en avance sur son temps... #Visionnaire


  • C’est une bonne chose vous croyez ? après j’imagine qu’il ni a ni bon ni mauvais je devrais plutôt dire une pire chose ou une moins pire chose pour la Turquie.
    j’y connais rien a la Turquie et ma pensé pour le moment est très simple, comme en France on nous en parle comme d’une bonne chose alors sen est une mauvaise donc une pire...
    Si l’un de vous a le temps et l’amabilité de m’éclairer sur cet événement je l’en remercie.

     

    • A Son of Priam

      Certains groupes en Turquie détestent Erdogan :

      - certains jeunes bourgeois branchés des grandes villes qui ne rêvent que d’imiter l’Occident

      - les nationalistes kémalistes ;

      - les laics, qu’ils se sentent de gauche ou qu’ils soient kémalistes ;

      - certains alévis (même communauté que celle de Bachar El Assad en Syrie, les Alévis de Turquie sont des musulmans très modérés très égalitaires dans les relations hommes/ femmes et sont 20% de la population turque ; c’est la partie de la population turque à mon avis la plus proche de l’Europe du point de vue des moeurs et de l’égalité homme/femme)

      Mais cela représente-t-il la majorité de la population,

      A mon avis, non


    • D’accord merci beaucoup d’avoir pris le temps de résumé ça me donne des bases pour pouvoir mieux approfondir


  • Demander la démission d’un gouvernement venu au pouvoir avec 50% des voix ? C’est démocratique ça... ????

     

    • MERCI !
      Certains sont pour la démocratie juste quand ça les arrange...


    • Tu ne sais pas ce qui ce cache derrière ces 50%. il a distribué du charbon et de la nourriture contre ces voix. Alors beaucoup de turc vivent dans le seuil de la pauvreté, donc font augmenter ces voix. Et il mélange la religion avec la politique étant donné que beaucoup de turc sont musulmans et fort croyant.

      Pour l’instant il abuse de son pouvoir, par exemple en limitant la liberté d expression.


  • C’est le début de la fin pour Erdogan. Toutes les conditions sont réunies pour le faire sortir du jeu politique. Les manifestations régulières contre la politique anti-syrienne d’Erdogan, quasiment jamais médiatisées, ont mûri. Il a fallu une convergence d’intérêts entre écologistes stanbouliotes et la gauche turque (il s’agit d’un quartier populaire) pour déclencher un mouvement de contestation irréversible qui embrase la quasi totalité du pays. Aujourd’hui ce sont les 18 plus grandes villes turques en situation de quasi insurrection jusqu’à la chute d’un gouvernement bien trop servile dans sa quête de "dégommer" le président syrien pour des intérêts qui ne sont pas turcs. Et lorsque les principales forces que compte le pays font cause commune, je ne vois vraiment pas comment l’AKP avec Erdogan pourrait continuer à espérer un quelconque avenir politique. Les principaux partis d’opposition sont sur une plateforme commune, l’essentiel des forces armées ainsi que la majorité des syndicats. Qui peut sauver le soldat Tayyip.... ?


  • http://occupygezipics.tumblr.com/ voici quelques images des protestations qui se déroulent en turquie, elles sont ajoutées en continu au fil des jours de protestations, ca peut valoir le coup de les faire circuler.
    Cordialement


  • Et nous, quand est-ce qu’on s’ y met ? Deux millions de personnes à Paris avec "gouvernement démission" ?


Afficher les commentaires suivants