Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Kiev se retire de Debaltsevo, les États-Unis et l’OTAN menacent la Russie

Face à l’avancée des troupes séparatistes à Debaltsevo, Kiev a pris la décision d’évacuer après dix jours de combats.

La ville étant déjà en partie aux mains des combattants du Donbass, l’état-major ukrainien a préféré se replier. La garde nationale a achevé ce matin son plan d’évacuation totale, évitant à son matériel et à ses hommes de tomber entres les mains des séparatistes.

 

 

Le président ukrainien Porochenko a présidé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité nationale et de défense avant de partir à la rencontre des militaires qui ont quitté Debaltsevo. Il s’est également entretenu avec Joe Biden, vice-président étasunien, qui a prévenu que « si Moscou continue de violer les accords de Minsk, le prix à payer pour la Russie sera plus lourd ».

 

 

Kiev réclame des Occidentaux une « réponse sévère à l’égard de Moscou », une demande appuyée par le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, qui a expliqué à la presse que si les combattants russophones l’avaient emporté, c’était grâce à la supériorité technologique, fournie et servie par des soldats russes :

« Nous avons vu que le cessez-le-feu n’a pas été respecté, nous avons vu les séparatistes gagner du terrain, en particulier dans et autour de Debaltsevo. Et ils ont utilisé des armements sophistiqués pour attaquer les forces ukrainiennes. Les troupes russes, l’artillerie ainsi que les unités de défense anti-aérienne, de même que les éléments de commandement et de contrôle, sont toujours actifs en Ukraine. »

Et d’accuser la Russie de concentrer des chars et des véhicules blindés près de la frontière avec l’Ukraine... Une énième affirmation étayée par aucune preuve mais qui conforte l’OTAN dans sa volonté de se faire plus menaçante vis-à-vis du Kremlin :

« Nous allons apporter notre soutien pratique à l’Ukraine, à la modernisation et à la réforme de ses forces de défense. Et, bien sûr, nous adaptons également nos propres moyens de défense au fait que l’environnement sécuritaire en Europe est en train de changer, à cause des actions de la Russie en Ukraine. »

Participant à New Dehli à une conférence sur l’énergie, Amos Hochstein, émissaire spécial et coordinateur étasunien pour les questions énergétiques internationales et responsable de la mise en place des sanctions économiques contre la Russie et l’Iran pour le département d’État, a menacé Moscou :

« Nous n’avons pas épuisé notre arsenal. Chacun souhaite ne plus avoir besoin de recourir à de nouvelles sanctions, mais si les menées de la Russie continuent dans l’est de l’Ukraine, je m’attends à ce que de nouvelles sanctions suivent. »

 

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Poutine engrange les victoires comme Fedor dans le MMA.

     

  • Les USA se prendraient un missile nucléaire intercontinental dans la tronche qu’ils ne l’auraient pas volé à force de fouttre leur petite merde partout hors de chez eux .

     

  • "...le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, qui a expliqué à la presse que si les combattants russophones l’avaient emporté, c’était grâce à la supériorité technologique, fournie et servie par des soldats russes"

    Ce qui nous permet donc de conclure que le matériel militaire de l’OTAN n’est qu’un gros tas de merde et qu’il ne vaut pas celui des dépôts datant de l’époque de l’ex-URSS avec lequel se battent les séparatistes.

    Je ne sais pas si ce secrétaire général est un bon militaire, mais par contre ce que je sais c’est que si j’étais un marchand d’arme américain, je ne pourrais pas rêver d’avoir pire comme VRP.

    On peut tenter de travestir les faits, mais la réalité est une vacharde qui fini tôt ou tard par rattraper l’imbécile qui persiste à essayer d’ignorer le jugement du champ de bataille... ou à le dénigrer.

    Il était pourtant facile de comprendre que n’ayant comme seule alternative celle de la victoire ou la mort, les populations russophones de l’Est de l’Ukraine allaient se battre comme des lions et que chacun d’entre eux vaudrait 20 des mercenaires que Washington ou Kiev leur enverrait pour trancher la gorge de leurs enfants.

    Mais bon, comme on dit "Dieu aveugle ceux qu’il veut perdre".

    Le régime de Kiev vit manifestement ses derniers jours...


  • En voyant ces informations je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec ce que vivent les dissidents en France qui n’ont pas la liberté d’expression et d’opinion et sont vilipendés. Comme nous les Russes sont toujours les fautifs et les mauvais.
    Est-ce les mêmes qui déterminent dans les deux cas ceux qui sont du côté de l’axe du mal ?

    A propos de l’allégeance éternelle de Manuel Valls envers la communauté juive et Israël Finkelkraut dit " Un lien qui ne l’empêche pas de soutenir la cause de l’état Palestine, mais au contraire qui l’y encourage "...ceux qui soutiennent la Russie attaquée de manière mensongère et abjecte ne sont pas anti-européens ou anti-américains mais pour la réconciliation et la paix entre les hommes dans le respect mutuel. De manière générale il est logique d’avoir plus d’empathie pour celui qui est faible ou attaqué injustement mais c’est probablement le point de vue du Gentil !


  • Pas sûre, mais c’est peut être une stratégie de laisser Debaltsevé, pour (ré)affirmer le soutient Total de l’onu en pratique, modernisation etc..le paquet quoi ! et pour s’emparer une bonne fois pour toute du territoire ! ça va devenir bouillant...


  • “Amos Hochstein : Nous n’avons pas épuisé notre arsenal. ” Notre ami israelo-américain se donne des airs.
    Ouiais...Et puis ? Que doit-on s’attendre ? Nos ricains veulent ils intervenir comme en Irak ? Si oui, alors ça sera coup ci la même décolutée.
    On a vu ce que valait réellement l’armée US en Irak, une valeur proche de zero, comme celle d’Israel, proche de zéro.
    Si la Russie avait voulu intervenir, en 3 jours les chars russes seraient aux portes de Varsovie-pas seuleument aux portes de Kiev -. Quelle ingratitude ! Les américains sont entrain d’oublier que toutes leur victoires ne sont dûes que grace à l’aide russe. Ce fût le cas en 1945 contre l’Allemangne, ce fût le cas en 1991 contre l’Irak, ce fût le cas en 1999 contre la Serbie.
    Desert Storm leur est peut être monter à la tête ? Ce coup ci c’est fini, Poutine n’est pas Yeltsine. Quand à l’économie US, c’est elle qui a besoin d’aide.

     

  • LES pro-russes se s’arrêteront pas là...ils s’arrêterons que si une autonomie large est accordée aux régions administratives de l’est...
    C’est pour moi un bon compromis qui permettrait à tous de ne pas perdre la face.
    Si pas d’autonomie, elle sera prise par la force jusqu’à ce que les terres conquises correspondent aux divisions ethniques du pays (Ukrainiens vs Russes)


  • Euronews ment. Les troupes Ukrainiennes se repliant ne sont pas celles qui étaient à Debaltsevo. Contrairement à ce que leur carte pourrait faire croire, Debaltsevo est complètement fermé depuis au moins vendredi dernier (même un peu plus longtemps que ça car l’autoroute sortant de Debaltsevo était sous le feu de l’artillerie Novorussienne). Les troupes qui étaient dans la poche se rendent massivement. Les innombrables vidéos novorusiennes sont là pour l’attester.

     

    • En fait de repli , Kiev vient de connaître une nouvelle débandade , similaire à celle du printemps dernier .
      Hier , sur la chaîne ukrainienne 112 , le général Vladislav Seleznev a reconnu que les unités des forces de Nouvelle Russie avaient pris d’assaut le camp de base des Ukrainiens à Debaltsevo , détruit les postes de commandement, et que les troupes de la junte , encerclées , s’étaient effondrées .
      L’état-major de Kiev n’a pu faire autrement que d’ordonner le repli de ses forces et de se sortir du chaudron dans lesquelles elles étaient enfermées depuis 12 jours sans ravitaillement munitions et vivres , les voies principales carrossables étant tenues sous le feu des forces séparatistes . Un millier d’hommes ont déjà quitté Debaltsevo par des voies secondaires et des chemins , abandonnant armes lourdes , blindés , munitions , équipements divers lorsque ceux-ci n’ont pu être détruits par manque de temps . quelques rares colonnes aillant pu rejoindre Artemovsk , non sans peine . Environ 400 chars et blindés de tous types ont été abandonnés , en panne , endommagés , à court de munitions et de carburant ; le butin question équipements et armement lourds semble déjà considérable .
      Environ 3500 combattants Kieviens seraient encore en recherche d’extraction d’une poche qui se réduit inexorablement . Des centaines d’entre eux auraient été fait prisonniers ( voir vidéo )

      https://www.youtube.com/watch?v=yL3...


  • Ce qui n’est pas évoqué par nos merdias c’est l’échec de la mobilisation et de l’état d’urgence décrété côté krevien. C’est exactement l’inverse du côté des résistants. Leurs familles et leurs proches à l’abri ils n’ont de cesse de s’engager. Les prises de guerre avec l’effondrement de Debaltsevo et de ce qu’il reste du chaudron va notablement augmenter les moyens militaires des républicains. La victoire est totale tant sur le plan stratégique qu’opérationnel. Il faut donc s’attendre à une réponse du côté de Donetsk où une concentration de moyens des Ukas est présente. Dans une moindre mesure une contre attaque du côté de Marioupol maintenant que le régiment d’Azov est exsangue. Les forces spéciales républicaines sont à l’oeuvre. LE but reste Kharkov.

     

    • Considérant la carte du Donbass, cette région, hors de son intérêt économique, représente une véritable enclave territoriale dans la Russie, sur sa frontière occidentale, en outre elle assure la liaison terrestre Nord-Sud entre Moscou et Sébastopol via Kharkov, Dniepropetrovsk, Zaporojie et Melitopol.Il est évident que la crimée a besoin de cette liaison terrestre. De plus,le contrôle de l’axe précité permet à la Russie de maîtriser en totalité la mer D’Azov avec ses ports de Marioupol, Berdiansk et Kertch. Vue sous cet angle géostratégique qui pour la Russie renforce son accès en Méditerranée, on comprend que le conflit ukrainien est loin d’être terminé.


  • Mais que fait BHL ?

     

  • L’OTAN n’a toujours pas compris qu’ils ne sont pas en position d’imposer quoique ce soit à la Russie. Et les dirigeants ukrainiens sont encore plus ridicules.


  • que de patience chez Poutine, que de patience !



  • Le président ukrainien Porochenko a présidé une réunion d’urgence [...] Il s’est également entretenu avec Joe Biden, vice-président étasunien, qui a prévenu que « si Moscou continue de violer les accords de Minsk, le prix à payer pour la Russie sera plus lourd ».



    Pendant ce temps la son fils à Joe Biden siége au conseil d’administration de Burisma Holding, 1ere compagnie d’exploitation de gaz ukrainien.

    Merci Papa

    http://www.voltairenet.org/article1...

     

  • Ils n’arrêtent pas de menacer , les va-t-en guerre , les pompiers
    pyromane....qui ,pour eux bien-sûr n’y sont pour rien , il n’y a que le méchant
    Poutine qui est responsable de leur forfaiture , il faut bien trouver un responsable
    pour se blanchir et attaquer celui qui ne plaît pas.... !

    Comment se fait-il qu’ils ont laisser les Tcheques livrer des armes à Kiev... ?
    depuis le temps qu’ils en livraient , Berlin et Paris et même les USA n’étaient
    pas au courant , étonnant non.... ?

    C’est un peu comme les jeunes des banlieues qui partent faire le djïade en
    Syrie, contre Bachar ,(pas contre l’EI) , Bachar que Fabius déteste tant ,
    ils n’étaient pas au courant , étonnant non.... ?

    Mais qu’est devenu la France depuis la construction de l’Europe et la mise
    sous tutelle des USA , plus de diplomatie indépendante et responsable , c’est
    le déshonneur total , appliquer la politique étrangère sous l’influence de
    BHL , on voit ce que ça donne . Honte à la France !


  • J’en peux plus de cette propagande


  • c’est bien ce que je pensais et posté précedement lors de l’accord de kiev !

    je n’étais pas d’accord (pour une fois avec poutine) de sauver les 7-8000 combattant de se chaudron ! après vu qu’il nous a montré que c’était un grand stratège... et que je n’ais pas les infos qu’il a lui !

    ce que je pensais est avéré non seulement 7-8000 combattant qui aurait pu être désactivé sont sauvés et vont revenir plus armés et plus entrainés (faut voir après le taux de désertions car beaucoup ne voudront pas y retourner) mais en plus il s’est fait bananer car il y aura de nouvelles sanctions encore plus dur.
    en plus il partent avec leurs matos ! au moins j’aurais bien vu les gars à pied, humiliés !

    le prob c’est que les 10% des services spéciaux occidentaux n’ont pas été butté.
    Bon ce n’est pas chrétien ce que je dis, mais butter un agent spécial occidentale, c’est une perte énorme pour les pays en question, en tant que cout, temps de formation et expérience. des gars comme cela, il y en a pas pléthore donc très difficile a remplacer et cela prend du temps à former et a "véteraniser".

    je crois que sur ce coup la Poutine a eu tout faux !


  • Il faut appeler les choses par leur nom : ce retrait de Debalstevo est une défaite militaire des forces de Kiev et une victoire des indépendantistes. Défaite qui évidemment était annoncée depuis longtemps et que Merck et Hollande ont voulu éviter en imposant un cesser le feu. Un déluge de feu a eu raison de cette résistance imposée aux troupes ukrainiennes qui ont rapidement fui. Prochaine étape, Marioupol pour relier la Crimée. Et après les modalités de sécession pourront être discutées dans un certain calme. Il faut rappeler que tout cela a commencé par une provocation inacceptable de l’Otan et de l’UE en direction de la Russie. Les Ukrainiens peuvent remercier l’OTAN et l’UE de ce jeu impérialiste qui leur aura coûté tant de souffrances. Et les français de regretter une fois de plus que leur gouvernement se soit associé et même mis en première ligne de cette agression stupide et manifestement à l’encontre des intérêts de la France. Hollande montre qu’il est bien à sa place dans le jardin de l’Elysée, pas en tant que Président mais en nain de jardin, près de la grille pour amuser les passants ou se faire cracher dessus.

     

  • La fabrication de l’ennemi à l’œuvre...
    Ces gens sont des salopards.
    Face à eux, nous avons tous les droits en tant que peuple menacé de mort. Il ne faut pas sous -estimer le problème, notre sort est bien moins enviable que celui des Russes, c’est dire...


Afficher les commentaires suivants