Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un ancien policier témoigne sur l’absence de lutte contre la criminalité en France

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’habite une cité. Les dealers roulent dans de magnifiques voitures.

    Le comissariat n’est qu’à quelques dizaines de mères de mon immeubles.

    Des gens ont dénoncé les dealers mais la police ne fait rien. Il y a

    forcément un ordre donné de laisser les dealers pourrir la vie des citoyens

     

    • Ben moi je suis en pleine cambrousse, la Gendarmerie Nationale de la commune a été dévalisée par une bande d’escrocs internationaux qui veulent démanteler tous les services d’Etat. Alors si tu peux m’avoir Kamarade une ou deux kalachs et un petit stinger par tes potes de la zone, ici ça peut craindre aussi. Alors je te remercie, quand tu viendras te réfugier dans mon bled je te trouverai des raçines et même au printemps des asperges sauvages. Je suis de la génération qui a souvent entendu l’expression"cool mec". En fait j’avais pas compris que c’était du français ! Coule mec.
      Je crois que c’est Jaures qui a dit que la seule chose qui protège les pauvres c’est l’Etat . Ou la Patrie, c’est pareil.Elle est pas très précise ma citation mais vous comprenez.


    • C’est une évidence la hierachie ne fait rien... ce flic n’est pas un paranoïak complotiste comme nous alors il y va de ses propres théories ?
      Pourquoi il a oublié les trente collègues policiers aujourd’hui écroués aux baumettes à Marseilles ? Plus l’autre histoire du flic de Lyon je crois qui avait un train de vie (voiture de sport italienne, villas, etc..) de joueurs de football ? Les francs-maçons ne construisent pas ils détruisent.
      L’incurie est organisée...



    • Il y a forcément un ordre donné de laisser les dealers pourrir la vie des citoyens



      fiction : imaginons que du jour au lendemain plus personne n’achète plus aucune drogue. ou qu’elles soient distribuées gratuitement par des gentils père noël .

      combien des personnes vivent du deal en france ? (en comptant les familles)

      du jour au lendemain il y aurait xxxxxxxx personnes privées de leur principale source de revenus.

      ces nouveaux chomeurs seraient obligés de se tourner vers d’autres sources de revenus : pillages de magasins, braquages, racket des commerçants, kidnappings contre rançon, arrachage de dents en or, cannibalisme....

      ou bien peut être reprendraient ils les études nécessaires pour pouvoir travailler pour 800 euros par mois ? oui, sûrement....


    • "merci jean-jacques et rmc de nous laisser une parole libre".."de rien Rodolphe"....elle est bonne celle-là ! sinon,à ce policier et ses collègues,ils feraient mieux de commencer par ne pas appliquer ce matraquage que subissent les automobilistes,ce serait déjà bien ;ainsi j’ai comparu devant un tribunal et mangé 500euros d’amende,suite à un contrôle-fouille routier, pour "port d’armes",à savoir un couteau-suisse dans ma boîte à gants...donc que ce soit le policier ou le magistrat,dans mon cas du moins,il semble qu’ils tirent dans le même sens(j’avoue que je m’attendais à ce que le procureur dise "c’est ridicule,on vous relaxe"),c’est pas la même chose que ce que dit Rodolphe,à savoir que la police serait seule contre tous(quant à sa description de Marseille,ce n’est plus Chicago,c’est Alep !)...


    • C’est bien la fiction, encore faut-il bien installer le décor et définir les protagonistes ? La psychologie (comprendre mentalité) du personnage ? J’ai tendance à penser que le mec qui vends de la drogue choisie deux choses : le peu de risque de se faire attraper et le gain facile...
      Si les drogues étaient légalisés, dans leur grandes majorité les dealeurs chercheront une reconversion... Et ils essaieront de faire ce qui correspondent à la véritable représentation mentale qu’ils se font du monde et d’eux-même... Peu de risque et gain facile... Peu de dealeurs deviendront braqueurs de banque : les risques ne corresponde pas à leur idéal... Et ça c’est indépassable, les dealeurs de hash de mon lycée ont fait beaucoup de cash... Et puis ils sont rentrés dans le rang (boulots pépère vraiment minable).
      Biensur, il y a des psychopathes...
      Biensur, il y a la haute criminalité.
      Mais limitons nous à la majorité des délinquants et aux caïds.



    • "ainsi j’ai comparu devant un tribunal et mangé 500euros d’amende,suite à un contrôle-fouille routier, pour "port d’armes",à savoir un couteau-suisse dans ma boîte à gants...donc que ce soit le policier ou le magistrat,dans mon cas du moins,il semble qu’ils tirent dans le même sens(j’avoue que je m’attendais à ce que le procureur dise "c’est ridicule,on vous relaxe")



      un couteau suisse n’est pas une arme.

      si la lame n’est pas fixe et ne dispose pas de blocage (comme par exemple les opinel, cran d’arrêt et papillons), il ne peut pas s’agir d’une arme de 6 ème catégorie.

      a la limite d’arme par destination en cas d’utilisation comme arme (agression ou trouble de l’ordre public).

      ton avocat est un incapable de ne pas avoir été capable de te defendre.

      si tu fait appel tu est presque sur de gagner.

      sinon il suffirait aux gendarmes de contrôler systématiquement les pécheurs en longeant 10 kilomètres de canal un dimanche matin au mois de juin : je leur garantis au moins 40 procédures.


    • @mg42 Justement ils ont fait passer le mien en 6ème catégorie car il y a un "bloc" pour la lame(de marque "Wenger",acheté en Suisse,je sais pas si vous voyez,un peu plus gros que le suisse rouge classique,du beau matériel ;j’ai gardé la boîte pour la montrer au "juge" qui s’appellait Michel...Turk !)...je n’avais pas pris d’avocat et refusé le commis d’office(pour ceux qui connaissent,on sait que ça sert à rien)tellement j’étais sûr d’être relaxé mais le Turk en a décidé autrement...je ne fais pas appel,je les ai assez vus ces guignols en robe qui se croient au théatre,je préfère passer à autre chose quand je subit une injustice(le plus beau chers camarades,c’est que je m’étais fait licencier la veille de mon boulot !mon "chef",immigré algérien,n’aimait pas ma gueule...d’origine algérienne !et oui,voilà pourquoi je ne suis jamais tombé dans le racialisme,que ce soit le chef algérien,le flic zélé,le juge Turk,pour moi c’est la même merde)...la suite de mes aventures bientôt en ligne camarades,tout est vrai,pas besoin de regarder des fictions !


  • Le plus intéressant là dedans c’est quand le policier parle du fait que les gouvernements ont toujours eu peur que les cités s’enflamment. Ils ont bien raison d’avoir peur, la guerre civile étant inévitable.

     

  • La police reçoit l’ordre de ne de ne pas rentrer dans les cités...

    peut être existe t’il un interêt stratégique qui dépasse de loin la seule crainte du scandale cité par cette ancien policier...

    les "anarchistes" qui nous gouvernent (ceux qui depuis 1789 se sont données les moyens techniques de réaliser leurs utopies..) ne chercheraient t’ils pas à laisser les mains totalement libres au Qatar et à la CIA dans nos cités ? autrement dit pour recruter , former et armé, les prochains idiots utiles de la "gouvernance par le chaos"... ?

    Ont peut légitimement se poser la question..


  • un ami flic (municipale, non armé) me raconte hier soir :
    "deux collègues tombent sur un braquage (Lyon), eh ben ils ont eu une procédure au cul parce que sur les images de vidéo surveillance, il avaient pas leur casquette réglementaire qui allait avec l’uniforme"
    les braqueurs eux, j’imagine qu’ils seront moins lourdement sanctionnés ...

    franchement si Dieudo la veut pour faire un sketch, l’anecdote est libre de droit


  • Donc les politiciens ne font rien parce qu’ils ne veulent rien faire, pour bien laisser la situation pourrir et pour s’en nourrir !


  • Voilà pourquoi j’ai laissé tombé voilà 10 ans un début de carrière en Gendarmerie. Frappé de voir (même suis je n’étais pas dupe) les interdictions et manipulations des donneurs d’ordres, la stupidité des officiers supérieurs et subalternes, la soumissions des sous officiers s’accrochant à leurs acquis.Être spectateur de la déliquescence de cette société très peu pour moi. Des solutions il y en a et il y en a eu, hélas plus nous laissons pourrir la situation et plus se sera violent pour en sortir.


  • Je pense que la non-lutte de la criminalité est voulue en France.
    Nous pouvons constater le manque de moyen, le non-renouvellement des effectifs, la dévalorisation de la profession, les salaires...Et les contrats par effectués par des jeunes dans les quartiers...
    Les gouvernements ont démissionné. Ils ont pour objectif une police privée et même mondiale.
    Regardons notre armée Française où est-elle ? Nos militaires combattent pour des causes qui ne regardent pas la France.
    Pour le moment, tout est en passe de pourrir. Les mentalités, les moeurs.
    Les politiques ne veulent plus investir dans la sécurité en France car ils construisent ce gouvernement mondial.
    Alors pourquoi investir dans une nation ?
    La France se meurt, elle agonise.
    Faut-il que notre gouvernement soit à ce point idiot pour ne pas s’en apercevoir ?

     

    • Je partage complètement votre avis...
      Et à côté de ça, vous avez des petites villes, où "il ne se passe pratiquement rien" et les policiers se rabattent sur le contrôle routier en ville et la verbalisation des automobilistes pour un feu de stop défectueux ou des cyclomotoristes un peu trop pressés (avec le ton moralisateur qui va avec).
      On a donc dans certains endroits des policiers pas assez nombreux et surtout muselés et dans d’autres des policiers qui n’ont rien d’autre à faire que surveiller les conducteurs. Drôle d’équilibre.
      C’est, je pense aussi, une façon, pour les gouvernants, de provoquer une scission profonde (si elle n’existe pas déjà...) entre la population et les forces de l’ordre qui devraient la protéger : d’une part, aucune action là où elle devrait être, et de l’autre, une mise sous surveillance, là où il n’y a pas vraiment besoin.


    • non il ne sont pas idiot ,quoi moi, si la religion c ’est l opium du peuple comme disait l autre taré, la télévision ,c est le sida du peuple, et sa commence très tot. l ’avenir de notre beau pays n est pas celui au quel tu pense


  • un témoignage ô combien précieux d’ un homme courageux, qui, comme beaucoup de citoyens tranquilles a été bafoué dans son travail !...quel gâchis, avec la complicité de cette infecte "noblesse de robe" de la république laïcarde qui est sensée faire passer la justice (sommes-nous bêtes ?..c’est le droit qu’est chargée d’appliquer cette engeance aux ordres !)...tant qu’on aura pas tronçonné la tête policarde mafieuse de ce pays, tout ira de traviolle !!

    ps : j’habite ce qui était anciennement Marseille !


  • Sabotage. Trahison évidente. Manipulation.
    .
    Et que diront les béats à qui on tend le micro : "Pff, délire de conspirationniste."
    .
    Les plans de nos maîtres deviennent tranquillement mais sûrement réalité.
    .
    Tenons-nous informés et continuons nos préparatifs...sans compter sur les gouvernants dégénérés.


  • Aymeric chaupprade bis :
    les traffics de drogue et les maffias sont avant tout des faits des politiques et des banques donc des puissants sataniques.
    Il y a juste à voir où retourne l’argent.
    leur objectif : balkanisation, guerre horizontale plutôt que verticale, abrutissement des masses voire intoxication.

     

    • La seule solution est d’essayer de réveiller les moutons pour sauver la France !! Il faut expliquer et rabacher systématiquement ce dont traite ce site à tout son entourage, le nom d’Alain Soral devra résonner à chaque coins de rues, il faut le faire connaitre !! De cancéreux médias ne remplaceront jamais de valeureux humains


  • On tremble en France dès que l’on parle de répression, au bout d’un moment traquer les excès de vitesses, faire chier les automobilistes c’est bien, mais nettoyer les banlieues au Kärcher des dealer petits voyous tapeurs nocturne invétérés comme dirait l’autre c’est mieux et ce qu’attendent les gens.

    Et les premiers qui souffrent de la délinquance en banlieue ce sont les banlieusards, qu’elles que soit leurs origines, quand vous avez 30 bons à rien qui font du scooter à trois heures du matin en gueulant, ils choisissent pas de la faire en dessous des fenêtre des blancs racistes.

    Donc on doit tous être unis contre la petite délinquance nuisible de tout les jours, y compris les noirs et les arabes et cesser de défendre à tout prix les racailles et je le dit en tant que maghrébin !

     

  • Depuis que les gardiens de la paix se font appeler forces de l’ordre, il n’y a jamais eu autant de désordre. En même temps les flics représentent l’autorité de l’état sur le territoire, mais comme l’état a abandonné son autorité, il est logique qu’il n’y ait plus de flics.

    Remarquez que quand la police ne fait plus son boulot et que l’état abandonne toute autorité, d’autres personnes s’en chargent. C’est le cas me semble t-il en Grèce, comme le montre l’exemple de cette vidéo, http://www.youtube.com/watch?featur...

     

  • d’une certaine façon les racailles sont les aillés objectifs de la police dans le contrôle de la population. avec l’avantage d’être dans les quartiers 24 sur 24.

    pendant que les gens se débattent avec l’insécurité, flippent a cause de leur voisin dangereux psychotique toujours en liberté malgré les signalements et les dealers qui tiennent les halls, ils ne font rien d’autre et n’ont plus de temps de cerveau disponible pour autre chose.

    par exemple réfléchir aux raisons de l’effondrement du niveau de vie de ces 25 dernières années (tiens ca colle avec la construction européenne), et du processus de mise en concurrence avec les pays a coût de production dérisoire, a l’encuvage par par l’usure des banquiers et des proprios, ect)

     

  • J’ai dénoncé un trafic de drogue au mois de juin 2012, j’ai donné les numéros des voitures et des photos. Les policiers ont regardé sur leur ordinateur et l’un d’eux à dit "il est connu de nos services", oui mais problème, les choses un bougent pas !
    Valls prend les citoyens et les policiers pour des ... mais pendant ce temps il fait emprisonner à Sainte, les défenseurs des enfants victimes des pédocriminels.
    Pas joli tout ça...
    Et Taubira se tait !

     

    • Pourquoi ne pas vous attaquer direct aux gros ? Pensiez-vous que votre action allait endiguer le trafic de drogue de votre quartier ? Etes-vous naive (je pense, vu votre pseudo, que vous êtes une femme, pardonnez-moi si je me trompe) ? Le problème du trafic de stupéfiant, c’est les gros qui passent toujours aux travers des mailles du filet de la justice, le petit dealer de quartier, qui a souvent un comportement de petit con délinquant je le concède, si il est arrêter, est remplacer illico par un autre qui prend la place jusqu’à ce qu’il se fasse arrêter et ainsi de suite... Donc, même si la police avait agi par rapport à votre dénonciation, un autre groupe, recruté par les gros trafiquants, prendrait sa place...
      Dans mon quartier en ce moment, c’est différent de chez vous apparement, la police est ultra-présente sur le terrain des dealers. Je me demande si vous n’auriez pas pris la photo d’un gros trafiquant intouchable, ce qui expliquerais l’inaction de la police :).
      Pour être plus sérieux, la police ne peut agir comme ça. Pour perquisitionner un lieu, il faut mandat et qui dit mandat dit preuves, ce qui fait souvent défaut vu que les dealers sont trés discret. Pour perquisitionner un hall et arrêter un dealer présumé, il faut une vingtaine de témoignage au minimum, ainsi qu’une vingtaine de saisi. La police, connaissant les terrains de deal, surveillent donc les alentours et n’arrêtent pas directement les dealers mais les clients et, une fois le nombre de déposition et de preuves suffisantes, la police agit et les arrête... Ce qui n’a aucune conséquence car le trafic reprend le surlendemain par une autre équipe (ce que j’ai déjà expliquer, c’est un cercle infernal).
      La seule solution pour endiguer le trafic de stupéfiant, serait que la Police ait le courage d’arrêter les gros trafiquant, mais ça c’est pas possible (donc, on arrête un dealer de temps en temps qui sera remplacé de suite ect...). Tant que cela ne sera pas fait, le trafic de stupéfiant continuera encore et toujours, apportant des nuisances aux gens des cités qui sont des petites gens ! Donc, s’il vous plaît, ne soyez pas naive et analysez la situation objectivement ! Votre petite action, que vous pensez citoyenne, ne sert en fait à rien du tout ! Car, si il y a bien trafic de drogue, la police est forcèment au courant et s’il elle n’a pas agit, c’est que ne le peut pas pour l’instant, pour insufisance de dépositions et de témoignages de clients arrêtés lors de l’achat du produit chez les dealers.


  • Les "forces de l’ordre" n’ont absolument pas les moyens d’imposer l’ordre, hormis racketter les automobilistes et protéger les biens et les petites personnes de nos "zélites".
    S’en prendre aux banlieues, que dis-je à une banlieue, et c’est le chaos en "France" ; banlieues arrosées par l’état avec l’argent de notre travail, pour acheter la paix sociale. Banlieues qui reçoivent tous les jours de nouveaux migrants qui n’ont rien à perdre et pour qui la France représente une bonne aubaine.

     

    • L’occasion qui fait le larron ?
      Si une station d’essence à une pompe qui sert gratuitement, tant que la mane existe le problème existera. Une fois réparer, les utilisateurs repayeront leur essence c’est tout.
      Ce qu’on voit comme des problèmes (drogues, vols) le criminel lui voit des opportunités. Les banlieue survivent très bien avec les rmi. C’est un mythe cette banlieue qui serais un chaos si il n’y avais pas les trafics... Si la police faisait son travail qui nous dit que cela créera le chaos ? Oui, ponctuellement les caïds se rebiffent... mais si ils étaient tous arrêtés ? D’ailleurs des que l’occasion se présente les dealeurs investissent dans le "légitime", bars, restos ? Comme tout ultras-capitalistes qui se respecte, les délinquants de banlieue iront chercher l’opportunité ou elles se trouvent. Je ne crois pas qu’il y aurais le chaos...


    • Ils ont les moyens mais il n’y a pas de volonté politique de le faire car l’objectif est l’anéantissement de la France en la laissant pourrir de l’intérieur et d’autre part créer un climat de tension inter-communautaire afin de détourner la colère populaire vers de faux responsables. Et cela marche merveilleusement bien ! Quand on entend les gens se plaindre c’est en général pour dénoncer la petite racaille de cité, le fonctionnaire incompétent et surpayé...mais rarement les banquiers et les idéologues hystériques du nouvel ordre mondial.
      Des racailles ne font pas le poids face à l’armée et les forces de police d’un Etat. Un exemple ? Le Brésil. La criminalité là bas est d’un autre niveau de ce que nous avons en France, or quant l’Etat décide de faire le ménage les hécatombes se trouvent plutôt du côté des bandits que des forces de police. Quand l’équivalent quand les forces brésiliennes d’intervention rapide fait une descente dans un quartier les voyous ne font pas long feu !
      Notons aussi qu’en France la racaille de cité ne bénéficie d’aucun soutien populaire ! Si un gouvernement décidait d’extirper tous les voyous des cités non seulement il n’y aura pas de protestation populaire de masse mais en plus on pourra parier que des gens se porteront volontaires pour assister les forces de police si besoin était !


    • Contrairement aux favellas, les délinquants ont des adresses, paient des factures, sont facilement trouvables... L’incurie est organisée, si elle ne l’était pas le seul problème logistique serais la construction de prisons.


  • Il y aurait des trafiquants d’armes à Marseille ?!! C’est le contraire qui serait étonnant. Marseille est une porte d’entrée européenne et les marseillais n’ont pas attendu Schengen pour appliquer le libre échange en tous genres.

    Depuis la French Connection, les marseillais savent qu’ils peuvent continuer leurs petites affaires à la seule condition de ne pas rentrer en concurrence avec les trafiquants américains. Autrement dit, tant que le trafic d’armes et de drogues ne gênent en rien les réseaux de la Cia en Europe, le gouvernement français n’aura aucune raison d’intervenir.

    Le témoignage de l’ex-flic, au micro de Bourdin, témoigne surtout de la naïveté des jeunes recrues pleines d’illusion.


  • dans la pyramide des trafics en tout genre (drogue, armes, prostitution...), il faut que tout le monde "mange".. du petit caïd de banlieue aux parrain sicilien sans oublier celui qui se fait la part du lion, l’oligarque internationale (voir à quoi a servi le Kosovo par exemple)...

    voilà tout est résumé. l’élite dit (en aparté) : "ne tapons pas trop sur la racaille des banlieues, ils ne se disputent que les miettes" à nous les morceaux de choix de cet énorme gâteau.


  • La Police, absente dans les cités ? C’est une blague ? Il faut arrêter là ! La seule chose pour laquelle les policiers n’ont pas le droit d’intervenir (ce que je regrette, car cela gène tous les habitants de ma cité), c’est quand les petits cons font de la moto (les policiers nous avouent que leur hiérarchie leur interdit d’intervenir de peur de renverser un jeune qui aurait pour conséquence d’embraser le quartier, ce qui est vrai, vu que certains jeunes de cités aiment trouver un prétexte pour tout cassé, ce que je déplore et que j’essai de changer en discutant avec les jeunes de mon quartier) ! Mais en ce qui concerne les autres délits (style trafic de drogue ect) ils sont bien présent (ce qui est normal) et, certains policiers agissent parfois avec zèle et ont des pratiques plus que douteuses au niveau éthique ! Je me suis fait personnellement contrôler de nombreuses fois par la police, et bien souvent, les policiers sont respectueux et font correctement leur travail, mais il m’est arrivé de me faire insulter et empoigner par la BAC sans raison, alors que je me pliais au contrôle d’identité sans être ni insultant ni provocateur ! J’ai donc réagit et ils m’ont sortis "outrage à agent", mais, n’ayant rien trouvé sur moi (au bout de 15 minute de contrôle ou j’ai dû enlever mes chaussures et ou je me suis litteralement pris des doigts dans le cul) ! Je vois souvent aussi les jeunes de ma cité se faire contrôler réguliérement par la police, sans que cela ne dégénère ! Quand la police reste polie et courtoise, il n’y a pas de soucis mais quand une équipe de la bac bouscule, malmène des jeunes ou tire au flash ball, arbitrairement, sur une mére de famille là, il est normal qu’il y ait des tensions ! Je n’idéalise personne, mais je dis juste ce que je vis depuis mon enfance ! De plus, j’ai remarqué que les jeunes de mon quartier sont de plus en plus nombreux à se réveiller, notament grâce à Dieudo, que les jeunes de cités apprécient vraiment beaucoup (ils connaissent ses répliques, ses quenelles et le mythique Shoananas) ! Hier, il y en a même un qui m’a dit que la police était utile et positive pour la société, chose que je n’aurais jamais cru entendre de la part de ce jeune (qui a un passé judiciaire et un présent assez mouvementé, pas par choix mais par obligation, car, quand on a un passé judiciaire, il est dur de s’intégrer totalement à la société, notament à cause du refus de nombreux employeurs d’embaucher des gens qui ont un casier judiciaire).


  • je suis d accord avec tout le monde ici, le fait est que les taules sont bourré à craqué ,jugé selon les places de libre, voilà ce qui ce passe la criminalité est géré selon les places de libre, dans les années 80 ,85 pour un vole de radio les rapineurs tapé 3 mois de taules

     

    • Tout à fait, mon cher Thierry !
      L’anecdote classique c’était le mec qui faisait de la prison pour une boite de sardine. Quatre sardines : quatre mois. Il est évident que les politiques parlottent, nous enfument... aucunes volonté de résoudre le problème. Problème qui leur est profitable. C’est pas le bordel, c’est un fouttoir bien (maintenu) organisé... Tenu des mains des francs-maçons qui font la pluie, l’orage et le béton.


  • #272956

    Il a totalement raison sur ce qu il nous dit .

    Petite anecdote : dans mon ancienne ville le Havre , dans le quartier de caucriauville , un citée classé prioritaire , ils ont mis le comissariat au centre du getto , ils ont donné des appartements de fonction aux flics dans le quartier .Jusqu ici tout me parait normal .Un amis de la famille flic labas se faisait casser ses vitre toutes les semaines quand ils ont trouvé ou il habitait , des mois comme ça jusqu au jour ou il perd son sang froid en chope un et l amene au poste .Le lendemain le grand frere du gosse et sa bande ont cassé sa porte l ont défoncé devant sa famille presque a mort .Il a reconnus deux d entre eux a porté plainte mais son patron lui a demandé de lacher l affaire pour pas mettre le feu a la citée !
    Un flic ! presque mort humilié devant sa famille mais non on fait rien !

    Autre anecdote : les flics et surtout la BAC sont devenus des milices , deux fois je l ai constaté par moi meme pas des on dires...Dans mon ancien quartier qui était plutot bourgeois j ai assisté pendant des mois a un défilé de flics en civil la nuit qui controlaient les gens au faciès .Ils étaient payés par le syndicat de protection du quartier pour faire reigner l ordre pendant leur temp libres !je l ai su quand ils nous ont demandé une cotisation pour ça...

    Dans le meme genre : lorsque que l on subit une agression violente qui est le plus souvant pas punis par notre justice qui nous a abandonné .(on porte plainte les flic envoyent une convocation il suffit de pas venir on vien pas nous chercher...) . J ai vu de mes yeux un flic de la BAC proposer des services aux personnes agressés en disant : la police ne fera rien si vous voulez on s en occupe on l embarque avec mes collegue on le tabasse on sais y faire !moyennant finace évidemment ...

    Pour finir y a eu une étude sérieuse qui prouve qu en cas de vrais problemes dans notre sociétée les flics abandonneront leur poste , les 3/4 en fait on dit qu ils iraient sauver leur famille plutot de d accomplir leur devoir .Et faut pas rêver le dernier quart seront devant les banques et les mairies ...

     


    • Pour finir y a eu une étude sérieuse qui prouve qu en cas de vrais problemes dans notre sociétée les flics abandonneront leur poste, les 3/4 en fait on dit qu ils iraient sauver leur famille plutot de d accomplir leur devoir .Et faut pas rêver le dernier quart seront devant les banques et les mairies ...



      en désertant avec leurs armes.


    • Connais-tu personnellement les victimes de ce drame ? Aurais-tu des liens qui parlent de ces agressions ? Des articles de presse ? Le dépôt de plainte ? Quand cela s’est-il passé ? Tu parles d’une affaire que personne n’a jamais entendu (car si tu la racontes ici, c’est que cette affaire n’a pas dû faire couler beaucoup d’encre) donc j’aimerais savoir car cela m’étonne déjà un : que la police nationale fournissent aux policiers travaillant dans la cité des appartements dans cette cité ! C’est pas logique et une analyse simple démontre la dangerosité pour le policier, donc je ne pense pas que la police nationale veuille faire prendre des risques inconsidérés à ses agents ni les agents faire prendre des risques inconsidérés à leurs familles ! Et deux : que la hiérarchie ou que ses collégues n’est rien fait car, comme chacun sais, il y a une solidarité intrasèque entre policiers qui dit que, si tu touches à un des leurs, tu touches la police ! Donc j’attend avec impatience les liens qui parle de cette affaire extrémement louche et surtout, passé inaperçu !


    • « il y a une solidarité intrasèque entre policiers qui dit que, si tu touches à un des leurs, tu touches la police »

      Abdallah tu regardes trop de séries américaines...


    • #273228

      Je comprend qu on se pause des questions quand on voit l énormitée des faits , je t apporte quelques précisions , je vien de faire des recherches sur le net mais pas moyen de retrouver le nom de ce policier , l affaire date de 2001 et ce flic était un officier d un quarantaine d année . Pour son logement de fonction je vois pas ce qui te choque , l idée de fournir des logements aux policiers dans le quartier ou il travail me parait logique et a l époque ils étaient bien contant de les avoir ses grand logements hlm pour presque rien .
      Cette politique de logement a été peu a peu abandonné au fil des années mais certains sont restés dans ces logements et meme les ont achetés pour pas cher .
      La suite de l histoire est encore plus énorme ! le comissariat a subit des attaques a répétition , tag , vandalisme , brisage de vitre ... ils ont alors mis des barreaux a toutes les fenêtres au points qu on aurait dit un bunker , ça s est fini un jour par une grenade jeté a l intérieur sans faire de blessés !
      Les flics ont abandonnés le terrein pour laisser la place au poste de gendarmerie local renforcé par la gendarmerie mobile de rouen , des centaines de CRS débarquaient régulierement quand la citée prenait feu .Ils ont tous cramé les écoles les gymnases les voitures ...mais non ils ont pas renforcé les effectifs locaux , les crs de rouen sont toujours la avec les frais que ça engendre ...la ville du havre comme partout en france a investie dans les flics municipaux qui sont la pour protéger les biens et non pas les personnes .

      Abdallah : est ce que tu lis la rubrique fait divers des fois ? presque tout les jours on peut lire des histoires de fou .Et tu crois qu on en parle au journal de 20H ? que les gens s indignent quand ça les touche pas personnellement ? y a quelques mois une fille a été enlevé avec violence en plein jour par des tchetchene dans mon bled pour se faire marier de force , affaire classé ...un chauffeur de taxi s est fait exploser la tete dans son véhicule au fusil de chasse , pas de suspect , affaire classé ...Des centaines de personnes disparaissent chaques années sans que personne s en soucie ça devien la routine .l affaire du flic agréssé chez lui dû faire 5 lignes dans le journal et ça date de 2001 donc ça n a pas dû s arranger depuis ...ce qui te choque s est qu on s en prenne a un flic , tu les imagine soudés comme dans COPLAND mais recemment stan Maillaud a disparu tu as vu un média en parler ? ils sont ou ses collegue ?


    • #273263

      Abdallah : je répond par la meme occasion a ton post a propos des dealeurs ou tu parle de la naivetée de l auteur "dubitative" mais tu fais fort dans le domaine toi aussi .As tu entendu parler que dernierement et par miracle ils ont démantelé un réseau qui allais des producteurs maroquains , au transport , en passant par les grossistes , pour finir avec le blanchiment de tout l argent centralisé en suisse par la famille juif maroquaine les Elmaleh .Ce blanchiment a duré 15 ans d apres l enquête et la sociétée était reconnu comme fiable en suisse et fournissait des liquidités a des sociétés on ne peut plus officiels .Des élus parisiens ont meme été mis en examen pour complicitée dont une écologiste connus pour cumuler les revenus dont le commerce de sex toy.
      On consomme plus de cannabis en france qu en hollande et tu crois que ça vien d ou ? ça fait plus de15 ans que des groupes comme matmatha ou sinsemilia en parlent dans leurs chansons , s est connus de tous les gros fournisseurs qu il y a complicitée en haut lieu .

      Dans le meme genre en te renseignant tu apprendras qu en afganistan les talibans avaient interdit la culture du pavot et avaient tout brulé .Les américains débarquent et s est reparti de plus belle , aujourdhui 95% de la production vien de labas et comme dans le film américan gangster a l époque du vietnam les militaires s occupent du transport de la drogue et tout ça sert a financer des caisses noires .On sait meme que pour l europe ça passe par l albanie et kossovo .Apres tu comprend qu il y a plus grave que de fumer de joints , je sais pas si tu connais des héroinoman et des défoncés au crac mais ça fait vraiment peur et ça arrive dans nos quartiers a tres bas prix et provoque une réel addiction .

      Pardonne moi mais si tu veux être sérieux comme tu dis épargne nous les commentaires du genre je vis dans une citée et je les vois par ma fenêtre les ptit cons de dealeurs ...Les cités s est du pure capitalisme a la fifty cent "Get Rich Or Die Tryin’ " et comme dans tout capitalisme il y a concentration de l argent , ils sont une dixaine par cité a vraiment se faire des sous les autres s est les prolos du buisseness a 600-800 e par mois .

      Les drogués sont des malades qui pratiquent l auto médication ils faut les aider au lieu de les enfermer .La lutte contre la drogue n a aucun sens du point de vue des droits individuels , ils vont fouiller tout le monde ? nous sonder l anus ?


  • Pour comprendre ce qui se passe dans les cités, il faut y vivre car ce n’est pas manichéen. C’est pas les gentils policiers d’un côtés contre les méchants trafiquants islamo-violeurs de l’autre ! C’est beaucoup plus complexe que cela ! Le trafic de stupéfiant ne concerne et ne rapporte d’argent qu’à un nombre de jeunes relativement faible (une dizaine par cité tout au plus, selon la taille du quartier) mais, il est vrai, pose un problème majeur, surtout pour les habitants des halls squaté par les dealers, qui deviennent carrément des endroits insalubres (odeurs d’urine, canettes et mégots par terre, tags ect...) suivi de nuisance sonore ! Mais la plupart des jeunes de cités travaillent, à la Poste, la RATP, la SNCF, ou alors sont livreurs, vigiles de supermarchés et centres commerciaux, commerçant ect... Il y a même dans ma cité un jeune qui est devenu avocat et un autre qui est devenu ingénieur !
    Donc oui, il faut combattre le trafic de stupéfiant, qui apporte de grandes nuisances ! Oui, des patrouilles de police en plus serait les bienvenues (du moment que celles-ci ne dépassent pas les droits que leur octroient leur fonctions), mais il ne faut pas amalgammer tout et dire que tous les jeunes de cités sont des dealers qui vivent du trafic de stupéfiant et que leurs parents ne sont que des assistés venus gratté les allocs en France ! La grande majortité des gens des cités travaillent dans des boulots usant et dégradant, pas par choix mais par obligation, beaucoup font même partie de la France qui se lève tôt (pour le constater, il suffit de prendre les premiers rer et métros le matin...) ! Excusez moi si je me suis éloigné du sujet, et je pense que mes camarades d’ER, qui sont intelligents, savaient déjà ce que je viens d’énoncer, mais, au vu de ce que pense les sites style FdeSouche ou certains sites se disant "nationalistes" (des nationalistes qui désirent quand même une guerre civile dans leur pays, c’est un oxymore, mais ils se définissent nationalistes, donc je m’excuse auprés des véritables nationalistes, comme Alain Soral mais je les désigne sous le vocale qu’eux-même s’attribuent et que, malheureusement, les merdias, pour tromper les masses, les nomment ainsi) je me devais de dire cette vérité que je n’ai pas encore vu dans le fil des commentaires d’ER.

    Je vous remercie de m’avoir lu camarades, et je vous passe salutations et paix.

     

  • Je voudrais revenir sur un sujet que notre président Soral a évoqué il y a peu de temps sur les émeutes de cité. Je ne suis pas d’accord avec lui sur ce point. Notre président dit que ce sont les dealers qui encouragent les jeunes à faire des émeutes, tout cela dans le but d’agrandir leur terrain ! Cette analyse est fausse ! Lors des émeutes 2005, ce sont justement les dealers qui ont ordonné aux jeunes d’arrêter ! Car, qui dit émeute dit présence policière renforcée aux abords de la cité ce qui n’est pas bon du tout pour les affaires des dealers ! Car les clients, voyant des crs et policiers partout, n’osent pas aller acheter le produit proposé par les dealers ! Les émeutes gênent beaucoup les dealers qui ne peuvent plus trafiquer, ni faire entrer ou sortir leur produit, la mentalité du dealer etant "moins il y a de présence policiére sur mon terrain, mieux je me porte" (et je parle en connaissance de cause, connerie de jeunesse) !

    Le paradoxe, lors des émeutes de cité, c’est que ceux qui demandent aux jeunes d’arrêter sont les dealers et... Les musulmans. Les premiers pour les raisons que je viens d’expliquer (présence policière renforcée sur leur terrains), les second parcequ’ils savent que c’est une trés mauvaise action de vouloir tout détruire et de semer le désordre sur Terre, c’est interdit en Islam. Et le musulman se doit d’ordonner le bien et de condamner le mal.

     

    • Je ne vois aucune contradiction :
      les dealers agitent le peuple, le calment au gré des intérêts des politiques. Ils soufflent le chaud et le froid, selon les intérêts du moment.
      technique parfaitement décrite par Chaban Delmas pour faire revenir De gaulle au pouvoir en 58 : voir les DVD France2 sur De Gaulle.
      "Agitez, calmez, De Gaulle ! créer de la tension tout en ayant la main sur le détonateur pour éviter que quelqu’un d’autre ne déclenche la bombe"


  • CHAOS CREATIF toujours ;la délinquance la violence est voulue mais attention pas pour les élites elles sont protégés par le gign ou le raid et vivent dans des tour d’ivoires !
    quand vous vous vivez dans l’insécurité ça commence sournoisement on brule les voiture on les vole on agresse on rackettent on laisse trainer des violeurs des tueurs et autres pervers en liberté sous contrôle judiciaire on dérèglemente les valeurs la société mariage gay obligatoire homosexualité encouragé famille autorité souveraineté détruite ;bref on vous empêche de vivre normalement vous avez peur des lieux clos des transports en commun vous n’allez plus au café de peur d’être importuné par des types qui veulent que vous offriez la tournée vous êtes aux aguets lorsque vous faites vos courses,même les policiers ont peur et ferment les yeux pour renter chez eux vivant car en cas de malchance personne pas même leur hiérarchie ne lèvera le petit doigt pour eux et leurs familles ils sont devenus des pions ils ont compris que leurs boss veulent surtout qu’ils ne fassent rien !
    résultat vous consommez moins vous achetez le strict nécessaire,le commerce tourne moins bien les produits en général se vendent moins le chômage progresse ,les politiques pataugent font des partouses avec notre argent et se foutent de nous augmentent leurs salaires et les impôts puis détournent des fonds ,font du trafic d’influence ça y’est la mafia vous gouverne vous ne le sentez pas encore car la France est un pays riche oui mais pour combien de temps,et en plus je parie que la politique est maintenant le dernier de vos soucis ça y’est ils ont gagnés on ne s’intéresse plus qu’a notre survie c’est ça le but vous êtes devenus des esclaves et plus des citoyens bienvenue dans le NWO ?
    c’est un cercle vicieux les politiciens sont avant tout des sangsues ils veulent du fric une fois accroché ils font tout pour garder leurs places c’est une oligarchie y’a pas de turn over curieux non,toujours les mêmes cercles les mêmes connections et même si quelques visages changent la secte ne dévie pas de sa ligne de vice !!

     

    • Encore une fois, certains diront que je "minimise" ou que je prend la défense de la "délinquance" (chose que je n’ai jamais écrite vu que moi, contrairement à certains camarades, je lutte directement contre elle à mon échelle, dans mon quartier en essayant de réveiller les jeunes qui traînent dans mon quarier, mais bon, apparement pour certains, si on ne dit pas que la cité, c’est la jungle, c’est minimiser les choses ou prendre la défense des délinquants) ! Votre commentaire est absurde et n’a aucun sens réel, pour le coup, vous maximisez les choses, je prend les transports en communs quotidiennement depuis 15ans, j’ai jamais eu peur ni subit d’agression, la seule fois ou j’ai vu quelque chose de la sorte (une bande de trois petits cons qui ont frappé un pauvre monsieur qui lisait son journal) et bien avec quelques autres gars on les a chopé, bousculé et on les a bloqué jusqu’à l’arrivée de la police et voilà ! Certes il existe des agressions mais ce n’est pas tout le temps non plus ! Les voitures, dans les cités, ne crament pas tous les jours, votre argument sur ceux qui taxent les "tournées dans les cafés" et qui vous font peur est un peu irréaliste et je n’ai jamais rien vu de tel dans les bar pmu des quartiers que je fréquentais... Bref, je vais m’arrêter mais, à vous écouter, on dirait que dans les cités c’est la jungle et que la banlieue parisienne est "invivable" ! Et dire que les policiers ont peur et ne font rien contre la délinquance, c’est méconnaître aussi la réalité de terrain et, pour le coup, c’est manquer de respect aux policiers qui travaillent dans les quartiers et dont la plupart font leur boulots correctement ! J’a déjà expliquer ici le seul cas pour lequel la police n’a pas le droit d’intervenir ! J’habite dans une cité ce qui est considéré, par les merdias, comme etant une "zone de non droit", et votre com reprend point par point toutes les abberations politico-médiatiques distillés dans la propagande de masse grâce à carole rousseau et appel d’urgence ! J’invite tous mes camarades d’ER à venir dans mon quartier constater de la réalité de terrain, que j’expose dans mes commentaires et qui va dans le sens contraire de ce que théorisent certains camarades d’er sur la vie en cité ! Si vous avez peur quand vous voyez une bande de jeunes dans les transports en commun ou quand vous buvez un café au bar ou quand vous faîtes vos courses, je suis désolé de vous le dire, c’est que vous manquez de virilité et de courage !


    • Abadallah vous me dites que je manque de courage et de virilité mais vous avez tort ;la violence c’est un cercle vicieux tu peux te battre et gagner une fois et après surveille tes arrières quand t’as un ennemi ça se règle pas à la giffle ..dans le monde c’est pas à la loyale c’est pas du un contre un c’est pas à main nue c’est à un moment où on est pas vigilant où on s’y’attend pas si toi on peut pas t’avoir c’est un proche qui sera ciblé !

      Vous vivez dans un quartier certes donc vous y’êtes connus être connu c’est déjà une protection majeure ; changez de quartier allez seul dans un lieu où personne ne vous connait c’est plus la même !

      je connais bien le monde si t’es faible t’es une proie et si t’es pas du coin t’a perdu d’avance un peu comme quand je vais au bled un environnement devenu au fur et à mesure très hostile soit tu t’impose bien entendu si tu fait ça c’est la surenchère et tu ne pourras plus jamais faire marche arrière ah j’allais oublier là bas ton pire ennemi c’est le juge le flic et le voyou ils sont de mèche c’est une mafia t’a le dessus on t’arrête tu crache tout ton fric et tu supplie qu’on te relâche pour pas que les autres prisonniers te fassent des misères t’as le dessous t’es dead,fais un choix !

      un monde où c’est l’individu qui doit se faire justice c’est plus un monde c’est une jungle et c’est ce qui en train de se passer les politiques veulent que les gens se distraient les uns les autres en s’agressant en se tuant en payant des pots de vin pour arriver à leurs fins ,résultats on devient des mendiants qui payent leurs bourreaux et ceux qui ont du fric payent leur tranquillité ceux qui en ont pas vont être obligés de passer de l’autre côté de la barrière dans un monde pareil il n’y a pas de travail et plus de valeurs
      réveillez vous et changez de mentalité avant qu’il ne soit trop tard !


  • Les dernières émeutes à Villiers-le-Bel Bel ont fait le tour de la planète à la vitesse grand V et la une des journaux à la rubrique (sensationnalistes) fait divers de plusieurs grands quotidiens internationaux.
    Aussi c’est pas jojo pour le cours du cac quand obama ainsi que les autres de la bande appellent le président français pour dire "hey man qu’est ce qu’il se passe dans ton pays, t’as pas the police ?"
    Les policiers français sont incapables de s’aventurer dans ce type de cités et d’interpeller sans que ça ne se finisse en bavures (problème d’effectif, manque de réelle formation sur le terrain, jeunes flics inconscients zélés avec plus inconscients et zélés que lui) donc de mon point de vue il me semble que le gouv est juste conscient des risques de "départs de feu" s’il envoie des flics dans ces cités (armes à profusion, carnage de flics et de population) mais préfère éviter tout risques de débordement qui se transformerai rapidement en émeutes difficiles à stopper. Voilà aussi une des raison pour laquelle ils ne font rien volontairement et n’interviennent que lorsque ça pète sérieusement.

    J’aimerai préciser pour éviter toute mauvaise interprétation que je ne suis pas contre la police bien au contraire, je tiens juste à mettre en relief que le gouv n’est pas naif sur la situation mais s’est tellement laissé déborder par cette situation très grave qu’il se retrouve maintenant impuissant et dépassé par cette situation qu’il a volontairement laisser pourrir par laxisme et mépris des banlieusards.

     

    • Faux, la Police rentre bien dans les cités, faut arrêter de croire aux "zones de non-droit" et tout le baratin ! Certes, la délinquance est bien réélle, les nuisances sont bien réélles, mais, de là à dire que la police ne rentre pas dans les cités, c’est faux ! Enfin soyons sérieux un peu, comme si l’oligarchie française aller laisser ne serait-ce qu’une partie infime de son territoire sans surveillance ! C’est complétement naif de penser ça ! Les cités, c’est pas la jungle non plus, certains ont du prendre pour réalité l’abject film "B13" de luc besson ! Les ghettos français c’est pas Bagdad, c’est pas les favellas de Rio, c’est pas les ghettos sud-africains ni américains ! Pour prouver mes propos, j’invite tous les camarades d’ER qui pensent que la Police ne peut pas entrer dans les cité à venir visiter la mienne (en ma compagnie, donc n’ayez pas peur, c’est ironique) et vous verrez que la police rentre dans les cités, patrouille, contrôle et parfois arrête des jeunes, sans que cela ne tourne à l’émeute ni même ne provoque la moindre petite échaffourée ! C’est dommage, sur ce sujet, je trouve que certains camarades d’ER manquent d’objectivité, de vécu et gobent trop facilement les infos et les reportages carole rousseau !
      La seule chose pour laquelle la police ne doit pas intervenir (ce qui dommageable, car cela apporte de grande nuisance) c’est quand les petits cons font de la moto comme des fous ! Là, la police ne doit pas intervenir car leur hiérarchie leur interdit de peur que les policiers renversent les jeunes cons en moto et que le quartier s’embrasent ( alors que tout le monde, dans mon quartier aimerait qu’elle intervienne, tous les été, il y a pas une semaine sans qu’on appelle la police 2 ou 3 fois pour ce problème qui nous touche nuit et jour) car la chose qui provoque les émeutes sont souvent des jeunes qui soit meurent soit sont blessès en etant chassés par la police (ce qui est normal, vu que souvent les jeunes que la police poursuit commettent des délits) et si par malheur un accident arrive (car la mort d’un homme, qu’il soit policier ou jeune de cité, c’est dramatique mais ça ne justifie pas les émeutes, loin de là) et bien ça part en émeute, d’ailleurs trés vite contrôlée par les CRS ! Donc, croire que des jeunes de cités, sans armes ni argent peuvent mettre en branle l’etat français, faire reculer la police et contrôler une partie du territoire, c’est comme croire que les gazaouis contrôlent les check points !

       

      • « Faux, la Police rentre bien dans les cités, faut arrêter de croire aux "zones de non-droit" et tout le baratin ! »

        Je sais que dans les années 90 la police ne rentrait pas non seulement dans les cités mais même dans nombre de quartiers, de rues ou coexistaient 2-3 braqueurs à la portière et dealers à la petite semaine.

        Je le sais parce qu’à l’époque un policier me l’a dit lorsque j’ai été déposer plainte pour une agression en fournissant l’immatriculation des agresseurs. « On n’ira pas le chercher là bas ». Ce comportement laisse des séquelles même si aujourd’hui ils y vont, le peuple n’oublie pas.


    • @ Abdallah

      Bon ok tu as l’expérience en cité de ton côté mais il n’y a pas qu’une seule cité en france, la tienne (tu ne parlais pas d’objectivité ?). Je connais des gens qui habitent en cité et d’après ce que j’ai compris il y a des sentinelles de petits cons qui dealent sous les yeux des flics et ceux-ci n’interviennent pas. Je connais aussi des gens dans la police et je le tiens d’eux même qu’ils sont sommés de passer en voiture pour montrer qu’ils sont là et c’est tout. Ils savent que l’argent de la dope passe de mains en mains, ils savent qui mais ne descendent pas du véhicule car on leur en donne l’ordre de ne rien faire car il y a la population du quotidien à proximité de ces petits cons et que s’ils interviennent sur le vif ça peut très vite dégénérer. Les reportages auxquels tu fais allusions sont exagérés, biaisés, truqués sur la forme c’est vrai mais dans le fond tout n’est pas faux. Je pense que c’est toi qui fait preuve d’une grande naïveté à ce sujet.


  • Il y a ceux qui exagèrent et ceux qui minimisent...

    @ dédé75

    Je ne minimise rien du tout, je parle en connaissance de cause, je connais bien ce problème, ayant moi-même, lors de ma jeunesse, toucher de prés à ce trafic. Je peux le démontrer facilement ! Je t’invite même a venir constater de la véracité de mon propos dans deux cités ou je suis bien connu cité pasteur (blanc-mesnil) et quartier du champy (noisy le grand) ! J’en ai marre d’entendre des gens me dire que je "minimise" sans rien connaître de la vie en cité en gobant la pravda médiatique sur ce sujet ! Je ne suis ni partiel ni partial dans mes analyses, je reconnais les qualités et critique les défauts des jeunes de cités, comme je reconnais les qualités et critique les defauts de la police ! Relisez donc mes commentaires que j’ai posté sur cette article et si vous m’accusez d’être subjectif en minimisant les choses, c’est que vous ne connaissez pas la vérité sur ce sujet et que vous avez une interprétation bien à vous et erroné de mes propos ! En général une bande de dealer, c’est une dizaine de types maximum... Aprés, il y a certains jeunes qui gravitent autour des dealers, mais qui ne touche pas d’argent sur le trafic de drogue... Ce sont juste des consommateurs, amis des dealers qui essaient de gratter des "chromes" ou un joint et qui fument dehors ne pouvant pas fumer chez eux, donc ils traînent avec les dealers mais ne touche aucun euros ! Par contre, ils participent aux nuisance que j’ai dénoncé dans mes differents commentaires, chose que j’essai de changer à mon echelle dans mon quartier en discutant avec les jeunes qui débordent, salissent et gênent les gens !
    Il faut arrêter de regarder "appel d’urgence" carole rousseau vous ment depuis tellement longtemps que vous n’acceptez pas la vérité de quelqu’un qui a vraiment vécu cette merde (car dealer, c’est de la merde) et qui explique la réalité des choses ! Maintenant, si votre vécu personel dans ce domaine est different ( c’est à dire parler en connaissance de cause, en ayant etait prés du trafic de stupéfiant et non en débitant les mêmes aneries mensongères que mon poste tv) vous pouvez m’en faire part, je suis ouvert à la discussion et à l’échange qui ne peut être qu’instructif !

    Je vous salue camarade ( malgré notre désaccord sur ce sujet, vous restez un camarade de combat contre cette oligarchie atlanto-sioniste) en espérant que mon témoignage sur le sujet vous "convaincra" que je ne minimise rien mais que les merdias maximisent trop !

     

    • Ayant également "dérapé" dans ma jeunesse, je suis moyennement d’accord avec toi. D’une part, il est stratégiquement bon qu’il y ait peu de présence policière mais il est également bon que de nombreux faits se déroulent dans le quartier, ainsi la police est occupée à d’autres tâches que le trafic de drogue. En d’autres termes : pas de vagues dans ses affaires mais bien dans celles des autres. Par exemple, dans mon quartier, il y avait beaucoup de prostitution, la police se concentrait donc sur cette prostitution ce qui nous permettait de faire nos affaires tranquillement. Tu as raison de souligner qu’il n’y a pas tant de dealers par équipe que ça mais par contre il y a moyen de rentrer des lards, et pas mal ( ça dépend de ta situation, détail, gros, semi-gros) mais dans ce cas c’est un vie de chien c’est du 7 jours sur 7, du stress continu, des bouffons qu’il faut mettre à l’amende parce qu’ils font n’importe quoi, de la fatigue parce que tes nuits ne sont pas régulières, une mauvaise alimentation, la police et les sauteurs, peu de temps pour sa famille... Le fond du débat n’est pas l’action policière mais l’action judiciaire, et là c’est clair que la justice laisse courir. Les policiers voient souvent leur travail réduit à néant et il en ressort des frustrations, je connais plusieurs personnes qui ont plus de 70 faits à leur actif et pas plus d’un an de calèche. Un voisin qui pour une tentative de meurtre se retrouve à purger 1 an et demi, les faits ont été requalifiés je ne sais comment : tentative de meurtre avec provocation ou quelque chose comme ça. Bref, c’est le bordel, faut pas le nier.


    • Je peux apporter mon témoignage et te dire que ou j’habite dans l’Oise à compiègne il y a une cité ou les policiers ne rentrent JAMAIS ! ( à part pour faire une descente sinon jamais ils ne passent , et c’est pas une histoire de minimiser ou d’exagérer c’est un constat réel ) Les gens de cette cité sont laissés pour compte, tu vois la cité qui ressemble à rien et hop 400mètre plus loin c’est le jour et la nuit. Quand ces gens se plaignent le maire n’en a que faire ! (depuis le temps qu’ils se plaignent et que strictement rien n’est fait...) voilà big up à toi philippe M.

      ça dépend peut être du type de cité... y’a des cité avec beaucoup d’entrées d’autres avec une seule entrée voire deux grand max, ça joue peut être enfin tout ça pour dire que voyant de mes propres yeux une cité ou jamais les flics ne passent et bien j’ai une grande facilité à croire qu’il y ai d’autres cités en france ou les flics ne passent jamais non plus ! surtout que la cité dont je parle c’est même pas un no man’s land


    • @Abdallah Peut-etre que la police pénètre sans problème dans votre cité, mais sachez qu’il y a des cités où elle ne rentre quand cas d’urgence et à plusieurs, avec casques et bouclier, seulement pour accompagner un camion de pompier afin d’ éteindre un simple feu de poubelle. Voilà la situation des cités de nos jours.


  • J’ai plein d’idées moi pour lutter contre la délinquance, par contre je ne serai jamais Ministre.

     

  • Je bosse sur Orléans et j’aimerais conforter le témoignage ci-dessus.
    Premièrement, ne pas confondre criminalité et délinquance.
    En matière criminelle, les services spécialisés comme la pj font le boulot.
    Pour les délits, c’est une autre paire de manches. Avec de + en + de petite délinquance, les dossiers croûlent sur les bureaux de la sd (sûreté départementale).
    La star du moment est le vol par effraction (cours de l’or oblige).
    Depuis quelques années, nos effectifs se réduisent de 2 fonctionnaires par ans en moyenne (pour les sections de roulement bossant sur le terrain).
    Nous sommes de - en - présents dans les rues car il faut palier ce manque d’effectifs (signalisation de gardé à vue, rédaction de pv pour les policiers municipaux, nettoyage des voitures, garde hôpital, etc...)
    Ajoutons à cela l’impossibilité, lorsque l’on patrouille enfin, de poursuivre un véhicule refusant le contrôle (pour éviter toute dégradation de notre bagnole).
    Alors oui, la délinquance a de beaux jours devant elle. La nuit, un feu de voiture, une alarme intrusion et un accident dans un laps de temps de 10 minutes et le reste de la ville ( ainsi que les communes avoisinantes) est sans protection.
    Nous sommes vraiment au seuil de rupture plusieurs fois par semaine et l’austérité qu’on prend en pleine gueule ne va pas arranger les choses.
    Des vols "légitimes" (nourriture) vont s’intensifier. Une nouvelle délinquance qui n’aura rien à perdre pour nourrir ses gosses.
    Et pour finir, il y aura effectivement en cas de chaos, de gentils policiers assez cons pour rester devant les banques et les ministères, et ceux qui tomberont l’uniforme pour aller s’occuper de leur proche.

     

    • A vous écouter, on dirait qu’Orléans c’est la zone ! Je ne savais pas que La Source ou l’Argonne, c’étaient les favellas de rio ! Je me pose une question suite à votre commentaire : peut-on appeller "délinquant" quelqu’un qui vole de la nourrtiture pour ses gosses pour survivre et non par choix ou par provocation ? Non, personnellement je ne pense ! Pour moi, les vrais délinquants (qui font bien pire que tous ce que les jeunes des ghettos du monde on fait ou pu faire) sont au sommet de l’oligarchie française mais là, la police reste inactive, silencieuse et ne se plaint jamais de ce type de délinquance de l’élite, qui est pour moi est la pire (trahison à la patrie, racket légal du peuple, pédocriminalité, trafic d’armes et de drogue ect... Sans compter les meurtres justifier par la guerre au nom de la démocratie) ! Certes, il y a un manque d’effectif évident dans la Police mais Orléans n’est pas une ville invivable et les délinquants ne contrôlent pas cette ville (quand je vais chez ma grand-mère habitant orléans, je vois des patrouilles de Police régulièrement et je n’ai pas l’impression, quand je vais à la source ou à l’argonne ou quand je visite la place d’arc, que les délinquants ont pris le contrôle de cette ville et qu’Orléans est une zone de non-droit, même si il existe, comme dans toute les cités, des jeunes cons qui vendent de la drogue ou ont un comportement de délinquants que la police doit légitimement arrêter) ! Vous nous confiez votre vécu de policier, je vous confie mon vécu et mes constatations de citoyen sur le terrain (par chance, j’ai pu vous répondre, connaissant bien la ville dans laquelle vous travaillez) !
      Donc oui pour dire que la police manque d’effectif, oui pour dire que la délinquance existe bel et bien (d’ailleurs la délinquance à toujours exister, au 13eme siécle, par exemple les "normands" pillaient bien des églises et des duchés français quand les carolingiens etaient aux plus faible de leur puissance pour cause de division, donc dire que la délinquance à de beau jour devant elle, c’est un oxymore car elle a toujours existé et est, il faut avouer, bien moins violente aujourd’hui que par le passé) mais non pour dire que les délinquants contrôlent les quartiers, non pour dire qu’Orleans est une zone de non-droit (d’ailleurs il n’y a aucune zone de non-droit, ça n’existe pas la Police rentre dans TOUS les quartiers) ! Comme pour les délinquants il est grand temps pour les policiers d’identifier les vrais ennemis communs au peuple !


    • Les bords de la Loire, sur Orléans, c’est beau, ce sont de beaux paysages, et puisque le ciel se reflète dans l’eau...
      J’apprécie ton commentaire glumotte, tu fais honneur à ta profession, tu dois te sentir un peu isolé quand même...
      Et moi je te parle du quatre-vingt-zeutré, ici, c’est... (...)


    • je ne suis pas vraiment d’accord. en tant que citoyen Orléanais et ayant pas mal vadrouillé à travers la France, je trouve que la présence policière est bien trop visible, voir omniprésente et j’habites pas un quartier sensible. cet été un pote s’est fait verbalisé par ce qu’il mangeait un kebab sur les bords de Loire, ils ont quand même trouver le temps de lui faire un pv, lol ou pas...


  • Notre drame ,ce ne sont pas les jeunes des Cités ,mais nos Hommes politique depuis 1968 qui ont vendu ,dévalisé notre Patrie ,non seulement de nos Biens Patrimoine ,mais de notre Culture ,notre Savoir faire ,aujourd’hui nous sommes dans un marasme tel ,que plus UNe seule Institution tient la Route ,tout est gangrené ,par l’exploitation des bas Salaires ,donc les personnes ne sont plus motivées ,l’autre coté de la barrière plus de sens Morale ,On fait payer à la personne honnête ,les déboires des autres ,comme on construit des logements aux Roms et on laissent les pères de familles divorcés où au chômage couché dehors ,
    Plus de Moralité ,le Mal est récompensé ,pas le Bien ,les jeunes profitent de notre Lâcheté ,je vais sur un marché tant qu’il y avait des stands français la police municipale était présente ,aujourd’hui plus un seul plus de police parce qu’ils ne peuvent pas demander leurs papiers sans prendre ceux des français en premier ,les taxes ne sont pas pour tous ne rêvez pas , ,

     

    • "Notre drame ,ce ne sont pas les jeunes des Cités ,mais nos Hommes politique depuis 1968 qui ont vendu ,dévalisé notre Patrie ,non seulement de nos Biens Patrimoine ,mais de notre Culture ,notre Savoir faire ...@abeilles.

      En fait le problème est double,on a fait rentré trop d’étrangers,mal choisis (anciens ressortissants de nos ex-colonies,avec toute la haine et le contentieux historique que cela pouvait laisser supposer)pour les installer plus ou moins dans des "cités ghettos" (surtout vrai à Paris et dans les dix plus grandes villes françaises,moins ailleurs)dans une optique sous-jacente post-coloniale ,en gros aller chercher des migrants analphabètes (ou quasi)pour enrichir le patronat en pesant sur les salaires du prolétariat et diviser la classe ouvrière (ce qui n’a commencé à effectivement marcher qu’à partir des années 80 !!!)

      "...tout est gangrené ,par l’exploitation des bas Salaires ,donc les personnes ne sont plus motivées ,l’autre coté de la barrière plus de sens Morale ,On fait payer à la personne honnête ,les déboires des autres...".@abeilles.

      Exact mais allez faire comprendre cela à un c.ouillon de petit soldat UMP et aux dirigeants cyniques de la gauche caviar,lol !!
      Le sens moral existe encore dans ce pays,du moins chez une majorité d’entre-nous,ce qui manque aux gens c’est des couilles,sinon les dealers dans les cités il n’y en aurait plus ou tout du moins ils se cacheraient pour éviter le "supplice du pneu" comme en Haïti !!!.Soit vous êtes pour un nettoyage radical,soit vous êtes un"tiède"(comme nos institutions corrompues ou gangrénées par le carriérisme)et dans ce cas là il ne faut pas se plaindre de subir...
      Tout est question de volontarisme politique,la mafia narcotrafiquante qui pourrit les cités de France c’est moins de 2000 personnes,dont les neuf-dixième sont connues,reconnues et archi-connues par la police ou la gendarmerie vu leurs casiers longs comme le bras et leurs allers retours entre la "case prison" et "la grande vie"(à croire qu’ils ont des tarifs avantageux,lol).Tu les chopes tous par décision administrative et tu les enfermes dans une espèce de goulag,voilà la solution !!!
      Ensuite tu as une paix royale dans les quartiers pendant dix ans en France !!!!


  • « il y a une solidarité intrasèque entre policiers qui dit que, si tu touches à un des leurs, tu touches la police »
    Abdallah tu regardes trop de séries américaines...

    Non, je ne regarde pas les series américaines mais la solidarité entre policier existe et elle est logique ! Si, lors d’un contrôle d’identité par une patrouille de police auquel vous vous pliez , un policier vous insulte et vous empoigne sans raison apparente et bien croyez moi que, si vous vous défendez légitimement (juste en mots, sans en arriver aux mains), ces collégues (même si ils sont intégres et restent polis et courtois durant le-dit contrôle) prendront la défense de leur collégue qui a dépassé ses droits de dépositaire de l’ordre public ! Cette histoire, je l’ai vécu personnellement donc oui, j’affirme qu’il existe une solidarité intrasèque entre policiers, quand un des leur est inquiété par la justice par exemple, ou quand l’un des leur dépassent ses droits et que ses collégues le couvrent ! Comment cela s’appelle-t-il ? De la solidarité si je me trompe pas, à moins que tu ais un autre mot pour définir cela ! Si ton seul argument pour me démontrer que j’ai tort et de dire que je "regarde trop de serie américaine", qu’est-ce que je peux répondre à une chose aussi débile que cela ?

     

    • Cette "solidarité" entre flicards bleus de voie publique n’existe pas toujours ,ni dans les corps urbains ni dans les compagnies ni dans la Police Parisienne. Au contraire, ils sont près à se balancer à la moindre occasion.Ils se méfient les uns des autres.Il faut des années pour qu’un flic fasse entièrement confiance à son collègue et encore ...
      Il y a une vingtaine d’années déjà , si par hasard un équipage était constitué de rouges , de roses et de bruns c’était la chiure assurée. Le moindre évènement opposant des fonctionnaires en intervention (qui aurait pu se règler à l’amiable entre flicards) finissait à coup sur chez les boeufs parce que des tafioles n’hésitaient pas à déposer plainte. C’étaient beaucoup plus souvent les bruns, les meilleurs fonctionnaires (Ceux de la FPIP) qu’on révoquait.


  • Dans l’ouvrage de michéa il me semble avoir noté un point d’explication sur ce sujet. Michéa explique que la délinquance et les zones de non droits sont voulues organisées et maintenues dans les grands centres urbains pour briser les cohésions sociales ouvriéristes qui mènent à la prise de conscience radicale et in fine à la commune de Paris. Ainsi la délinquance des dits quartiers empêche l’organisation et la révolte sociale. On retrouve la même velléité derrière l’immigration comme l’explique très bien Francis Cousin.


  • Ce flic sous-estime son ennemi ...

    Ce flic prends vraiment les « voyous des cités » pour des cons ... Faire un barrage autour des cités pour contrôler tous les véhicules, ne va pas permettre d’augmenter la saisie des armes qui tournent dans les cités ... Même en prison les armes tournent, et pourtant la sécurité y est maximal ... l’hyper-sécurisation et l’ultra-répression ne sont pas la solution ...

    Légalise le canabis en France et du jour au lendemain, 90% des dealers cesseront leur activités ... ils se seront fait baiser bien comme il faut par l’état ...

    çà s’appelle couper l’herbe sous les pieds des dealers ^_^


  • Je peux apporter mon témoignage et te dire que ou j’habite dans l’Oise à compiègne il y a une cité ou les policiers ne rentrent JAMAIS ! ( à part pour faire une descente sinon jamais ils ne passent , et c’est pas une histoire de minimiser ou d’exagérer c’est un constat réel ) Les gens de cette cité sont laissés pour compte, tu vois la cité qui ressemble à rien et hop 400mètre plus loin c’est le jour et la nuit. Quand ces gens se plaignent le maire n’en a que faire ! (depuis le temps qu’ils se plaignent et que strictement rien n’est fait...) voilà big up à toi philippe M.
    ça dépend peut être du type de cité... y’a des cité avec beaucoup d’entrées d’autres avec une seule entrée voire deux grand max, ça joue peut être enfin tout ça pour dire que voyant de mes propres yeux une cité ou jamais les flics ne passent et bien j’ai une grande facilité à croire qu’il y ai d’autres cités en france ou les flics ne passent jamais non plus ! surtout que la cité dont je parle c’est même pas un no man’s land


    Y es-tu 24 h sur 24 ? Des fois, il y a des patrouilles que l’on ne voit pas car on est pas dehors tout le temps pour le constater ! Moi aussi, je vois "rarement" la police dans mon quartier, mais je sais qu’elle patrouille ! Il se peut qu’il y ait des patrouilles de police sans que tu ne les vois obligatoirement, comme il peut y avoir des patrouilles de la BAC (donc civils) que tu ne peux, à première vue, distinguer des citoyens lambdas (seuls les jeunes qui traînent connaissent les têtes des bac) ! De plus, si la police fait des descentes dans cette cité, c’est qu’elle est au courant de ce qui se passe, donc cela veut dire qu’elle a mené une enquête et donc est forcément entrer dans la cité avant la descente, car les policiers ne font pas de descente comme ça, tout est réglé, ils connaissent les lieux, savent qui ils doivent arrêter et pourquoi ! Je ne crois pas aux "zones de non-droit" habitant moi-même dans un quartier considéré comme tel ! Certes, la police manque d’effectif, certe il y a de la délinquance mais dire que la police ne peut pas rentrer dans les cités non, je ne suis pas d’accord ! J’ai déjà expliquer le seul fait pour lesquelles les policiers ne peuvent intervenir de leur propres aveux(les petits cons en moto qui cassent les oreilles à tout le monde en été et qui sont tellement chiants que mon souhait est qu’ils se cassent la gueule)


  • Ayant également "dérapé" dans ma jeunesse, je suis moyennement d’accord avec toi. D’une part, il est stratégiquement bon qu’il y ait peu de présence policière mais il est également bon que de nombreux faits se déroulent dans le quartier, ainsi la police est occupée à d’autres tâches que le trafic de drogue. En d’autres termes : pas de vagues dans ses affaires mais bien dans celles des autres. Par exemple, dans mon quartier, il y avait beaucoup de prostitution, la police se concentrait donc sur cette prostitution ce qui nous permettait de faire nos affaires tranquillement. Tu as raison de souligner qu’il n’y a pas tant de dealers par équipe que ça mais par contre il y a moyen de rentrer des lards, et pas mal ( ça dépend de ta situation, détail, gros, semi-gros) mais dans ce cas c’est un vie de chien c’est du 7 jours sur 7, du stress continu, des bouffons qu’il faut mettre à l’amende parce qu’ils font n’importe quoi, de la fatigue parce que tes nuits ne sont pas régulières, une mauvaise alimentation, la police et les sauteurs, peu de temps pour sa famille... Le fond du débat n’est pas l’action policière mais l’action judiciaire, et là c’est clair que la justice laisse courir. Les policiers voient souvent leur travail réduit à néant et il en ressort des frustrations, je connais plusieurs personnes qui ont plus de 70 faits à leur actif et pas plus d’un an de calèche. Un voisin qui pour une tentative de meurtre se retrouve à purger 1 an et demi, les faits ont été requalifiés je ne sais comment : tentative de meurtre avec provocation ou quelque chose comme ça. Bref, c’est le bordel, faut pas le nier.

    Je suis d’accord avec toi (et je n’ai jamais nier "le bordel"), on dirait que la justice veut exaspérer les policiers ! Je connais un jeune de mon quartier qui a littéralement défoncer sa femme à coup de poings, cette dernière ayant eu besoin de je ne sais combien d’opérations pour remettre les os du visage en place, et bien ce jeune, connu par les services de polices pour vols, braquages, conduite sans permis et trafic de stupéfiant, donc mutli-récidiviste, pour ce fait n’a eu que... 6 mois de prison. Donc oui je suis d’accord avec toi, la justice ne fait pas son travail, mais la police est bien présente dans les "zones de non-droit" (et fait son boulot tant bien que mal), ce que j’essai de démontrer. Il est vrai que j’aurai pu, pour etayer mes arguments, parler du laxisme judiciaire, qui est le point central des problèmes de délinquance.


  • La police est détesté des français ! Si égalité et réconciliation n’est pas d’accord avec ça , je continuerais à m’informer sur le site mais il y aura un malaise.

     

    • Pas bien compris l’ami.
      La police vient du peuple, donc elle sera villipendé et haï par les média, les téléfilms, la télé, le but étant de monter le peuple les uns contre les autres. D’un autre coté les institutions font tout pour qu’ils n’aient pas de lien avec le peuple : c’est une évidence... si ça n’était pas le cas les flics seraient (naturellement) souriants puisqu’ils servent le peuple. Je suis toujours super aimable avec les flics... un peu comme avec les pompiers ; c’est pas du bon sens ?


    • Et bien il va falloir que tu t’y habitues. Au cas ou tu ne l’aurais pas remarqué, égalité et réconciliation ne représente pas vraiment l’opinion majoritaire des français. Qu’est ce que t’as contre les policiers ? Combien de fois t’es tu fait contrôler ? As tu subi des fouilles judiciaires ? Quel âge as-tu ? Comprends tu tout de même le rôle essentiel de la police ? Sais tu que cette police que tu détestes est composée, en partie, de personnes souhaitant le bien de la collectivité mais qui sont vite rattrapés par les réalités du terrain, de la hiérarchie et surtout, de la politique ? Bref, tes commentaires d’adolescents puérils sont bons pour les antifas. Ici on pose des questions et on réfléchi.


  • Ayant également "dérapé" dans ma jeunesse, je suis moyennement d’accord avec toi. D’une part, il est stratégiquement bon qu’il y ait peu de présence policière mais il est également bon que de nombreux faits se déroulent dans le quartier, ainsi la police est occupée à d’autres tâches que le trafic de drogue. En d’autres termes : pas de vagues dans ses affaires mais bien dans celles des autres. Par exemple, dans mon quartier, il y avait beaucoup de prostitution, la police se concentrait donc sur cette prostitution ce qui nous permettait de faire nos affaires tranquillement. Tu as raison de souligner qu’il n’y a pas tant de dealers par équipe que ça mais par contre il y a moyen de rentrer des lards, et pas mal ( ça dépend de ta situation, détail, gros, semi-gros) mais dans ce cas c’est un vie de chien c’est du 7 jours sur 7, du stress continu, des bouffons qu’il faut mettre à l’amende parce qu’ils font n’importe quoi, de la fatigue parce que tes nuits ne sont pas régulières, une mauvaise alimentation, la police et les sauteurs, peu de temps pour sa famille...

    Je confirme ce que tu dis sur la vie de stress d’un dealer, qui peut rendre parano, par exemple, dés que tu as de la "friture" sur ton téléphone direct tu t’inquiètes tu te dis je suis sur écoute. Moi, personnellement, j’étais dans le détail et semi-gros (je n’ai jamais vendu plus d’une plaquette sur une transaction) et les méthodes et la mentale de notre équipe étaient : moins il y a de flic mieux je me porte. Mais aprés, il y a des méthodes différentes (je dois avouer que je ne connais personne qui mise sur une présence policiére renforcée qui s’occupe d’autre chose sur son terrain, mais aprés, personne n’a la science infuse et personne ne peut savoir ce qui se passe dans toutes les cités de France), je raconte celle que j’appliquais et qui avait cour dans les deux quartier ou j’ai "travaillé" (cité pasteur blanc mesnil et quartier du champy noisy le grand) et qui, pour moi, semblait plus logique. Sur ceux camarade, merci pour ton commentaire instructif, tu es le seul camarade d’ER qui m’a répondu sur ce sujet en parlant en connaissance de cause. Et je te remercie aussi d’avoir respecté mes propos (et mon vécu) en ne disant pas que je "minimise" les choses mais en apportant une réponse argumentative émanant de ton expérience et de ton vécu ! Sur ceux, camarade, je te salue et te souhaite la paix.


  • Pour tous les gens d’ER qui veulent avoir un avis objectif sur la vie en cité, je leur conseil d’écouter la chanson du rappeur Mysa "l’hymne à la rue", qui est une critique réel de la délinquance des cités. Ce rappeur, originaire de Metz, clame une réconcialiation nationale, dénonce le fait que les autres rappeurs ne s’attaquent qu’au FN, dit la vérité sur la vie d’un délinquant et essai, avec son rap, d’encourager les jeunes des quartiers à ne pas tomber dans le piège de la délinquance, qui n’apporte rien ni au niveau personnel (c’est à dire de l’intêret individuel) ni à la société (c’est à dire à l’intêret collectif) ! Ce rappeur dénonce, entre autre, franc-maçons, NWO, sionistes mais aussi skyrock, les rappeurs qui font et disent n’importe quoi, le matérialisme, l’individualisme. Ce n’est pas un rappeur mais un véritable poète qui a une écriture magnifique et dit des vérités, c’est pour cela qu’il ne sera jamais médiatisé (d’ailleurs, il ne le veut pas).
    "Et si j’ai pas le succés/ C’est que je l’ai bien voulu/ Je sais pas si tu sais/
    Mais le talent de tes idoles n’est pas si poussé"
    "La vérité / tu l’entendras pas sur radio FM/ Les rappeurs sont dans leur clichés/ Ils en ont marre que du FN"
    "Boycotté, Je me suis demander/ qui ça dérangeait/
    Les vieux rappeurs/ Les pédophiles, le biz à Bélanger" (Bélanger, patron de skyrock, franc maçons, condanmé à un an de prison pour viol en réunion su mineure de plus de 15ans).
    "Tu connais quoi des francs-maçon/ Du corrupteur et du sionisme/
    Tu connais pas pourtant/ T’es leur bonniche/
    Tu racoles pour eux/ Même ton discour pue la com/
    Ton rap sent le porc/ Et ta bouche pue l’alcool/
    Faut pas que tu finisses stringuer/ Skyrock tire la ficelle/
    Viens pas donner des leçons/ Qu’est-ce-que tu connais à la vie saine/".
    "J’ai une dur vie/ Mais une durite de survie/
    Acrroché sur le fil/ On met du rythme dans la turbine/
    Et repars/ C’est peut-être le dernier repas/
    Vu que tout le mondes est en perte de repére/ Même les ren-pas/
    Remballe, tes histoires à deux balles/ Tes clips déplacés/
    Si la France en veut encore/ Toute mon équipe est blasé/.

     

    • Ça fait plaisir de voir un connaisseur de Mysa sur E&R :) ses textes sont de véritables poèmes. Je l’ai suivi depuis son 1er album jusqu’à son dernier vu qu’il a officiellement arrêté le rap et c’est tant mieux pour lui je pense. Il a toujours été sincère avec lui-même et c’est cela qui a fait toute sa force et le respect qu’il a gagné a travers ses messages.
      Que la paix soit sur lui et sur vous.


    • Qu’est ce qu’il a contre le porc et l’alcool ce Mysa machin ??
      Imaginez un chanteur punk-rock proche de la mouvance identitaire qui dise dans une de ces chansons :"Ton rock sent le kébab puant et ton haleine pue la chicha" ??
      Tout le petit monde bien pensant de l’intelligentsia français comme d’ailleurs les franco-musulmans qui fréquentent ce site crieraient aux clichés anti-arabes et au raciiiiiiisme !!!
      Mais bon,même en dénonçant le conformisme dans le rap et le NWO,notre garçon ne peut s’empêcher,probablement malgré lui,de placer dans son texte une pique contre la culture française/occidentale qui fleure bon le racisme anti-blancs(et oui en France on mange du porc et on boit du vin,et si ça ne lui plait pas,qu’il aille vivre à Alger ,à Djedah ou Bamako !!)
      Et puis qu’il dénonce le NWO et les francs-macs c’est bien,ça signifie surtout qu’il est moins con que la moyenne,mais on ne va pas lui donner non plus une médaille pour ça !!!


  • Comment cela pas assez de police ? Qauand il s’agit de taper sur les manifestants on les comptes par centaines. On se fout de qui chez les flics ?


Afficher les commentaires suivants