Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un diplôme en un an pour les étudiants grecs qui acceptent de s’engager en faveur de l’austérité

La troïka composée de la Commission Européenne, de la Banque Centrale Européenne et du Fonds Monétaire International envisage de donner la possibilité d’obtenir leur diplôme en seulement un an pour les étudiants grecs motivés qui accepteront de s’engager pour les réformes de marché et l’amélioration de la compétitivité de la Grèce, rapporte le journal grec Eleutherotypia.

La troïka explique que la nouvelle ère exige un nouveau type d’étudiants, qui pourraient suivre un cursus universitaire raccourci pour éviter qu’ils ne se radicalisent.

Des membres du gouvernement grec ont indiqué que la troïka a établi un lien entre le rythme hésitant avec lequel les réformes sont adoptées, et le manque d’étudiants « politiquement fiables » qui acceptent la nécessité de l’austérité en Grèce et l’adoption des réformes y relatives.

Les étudiants intéressés par cette formule devront signer une lettre d’engagement personnel, qui leur ouvrira la voie à ce cursus accéléré. « Créer un cadre pour que des diplômés soient équipés avec un outillage politique et économique adéquat serait très utile pour les investisseurs intéressés par le programme de privatisations du pays », a déclaré un membre du gouvernement. « Ce que nous disons aux étudiants, c’est Voilà, nous voulons pacifier les universités, et vous voulez obtenir votre diplôme rapidement, alors, travaillons ensemble, a expliqué un officiel de la troïka qui a souhaité rester anonyme.

Il rappelle qu’en Europe de l’Est, après la Seconde Guerre Mondiale, les universités ne produisaient pas d’étudiants avec les compétences les plus recherchées par les nouvelles économies socialistes. La création de « facultés ouvrières et paysannes » a permis d’offrir des cursus de formation accélérés pour des jeunes d’origine prolétaire, ce qui a également permis d’affaiblir la puissance des vieilles élites académiques.

En outre, il explique que ces cycles en un an permettront de faire des économies sur le budget de l’éducation grec.

« Jusqu’à présent, les universités grecques produisaient des avocats et des médecins, ainsi que d’autres diplômés en humanités. Etant donné la situation du marché du travail, il y a naturellement de la frustration quand tout ce que l’on peut offrir à ces gens hautement qualifiés, ce sont des emplois mal payés dans des call centers », a-t-il poursuivi.

D’autres motivations sont plus politiques : selon une récente étude menée par le ministère de l’Intérieur, il apparaît que les étudiants grecs sont bien plus radicalisés que ceux des autres pays européens.

« Le problème, c’est que nos enfants, qui ont été élevés dans le respect de notre nation, de la religion et de notre système politique unique, subissent un lavage de cerveau dès qu’ils arrivent au stade des études supérieures. Ils tombent sous la coupe de divers partis de gauche parlementaires, et dans les pires cas, de partis qui ne sont même pas représentés au parlement. Nous espérons que les propositions de cursus accéléré permettrons à nos enfants de passer plus rapidement par ces institutions et d’obtenir des emplois et des postes adaptés à leur standing social ».

 

Voir aussi, sur E&R : En Grèce, la pauvreté augmente plus qu’ailleurs en Europe

Sur les ravages de l’austérité en Grèce, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Formation accélérée de collabos ou de sociaux-traitres comme dirait Soral.

    Ça marche aussi très bien en France : les profs qui accompagnent le mouvement, qui deviennent les chantres des méthodes prônées par l’Europe n’ont pas de soucis de fin de mois...

     

  • En sommes, les bureaux seront ouverts pour tous les traitres qui accepteront de collaborer plutôt que de résister... ?

    L’étape n°2, après avoir paupérisé la population, il est plus facile de retourner les gens ; les uns contre les autres, et tout ça pour quelques miettes...

    C’était comme ça a l’époque de l’URSS... une formule testée et approuvée et réappliquée.

    C’est ce qu’il nous pend au nez à tous.

    @++


  • le manque d’étudiants « politiquement fiables »... On se croirait en Allemagne de l’est !!!! Bientôt des représailles sur les "politiquement dangereux" et leurs familles ?

     

    • En Allemagne de l’est, il y avait quand meme des gens sérieux, un but, ...Non, ce système est inspiré par la révolution chinoise des années 60 :
      Les étudiants aux champs, à l’usine, les "progressistes " qui pouvaient justifier de leur combat révolutionnaire étaient dispensés de passer les examens... LES GARDES ROUGES !


    • Tout à fait, on sent bien que la commission européenne est dirigé par des maoïstes en lisant des trucs comme ça.
      On rappellera ici que Rockfeller, donc l’oligarchie mondialiste qu’il dirige aussi, admire Mao. Sans doute pour sa capacité à réduire une immense population aux travaux forcés et faire crever de faim les contestataire.


  • "Bonjour, si tu fais le serment de devenir esclave inculte tu auras un diplôme, pas un emploi non juste un diplôme sinon bonne chance avec des études longues et sans aides.
    Lorsque je vois jusqu’où est allé mon père dans sa carrière alors qu’il n’a pas de bac et des étudiants bac+5 qui restent au chômage... et ouais fallait pas faire histoire de l’art alors qu’il n’y a besoin que de 60 conservateurs de musée par an. Et je ne parle pas des milliardaires qui font dans l’high tech (quoique ceux là ont du tomber sur un ou 2 tome d’incantation pour appeler un esprit pour qu’il leur donne un coup de main),



  • Pendant ce temps ...

    Israël recrute des étudiants pour les transformer en agents secrets du Net

    Source



    Ces bons petits soldats du Premier ministre Benjamin Netanyahu sont placés sous la tutelle de son bureau qui cherche à investir la modique somme de 840 000 dollars pour recruter, organiser et financer les espions de la cybergénération, sélectionnés par centaines dans chaque université, comme l’a révélé un article paru dans Haaretz.


  • "Etudiants on accepte de vous brader les diplomes à la seule condition que vous acceptiez que l’économie de votre pays soit privatisée au profit des multinationales sionistes : vous y gagnerez !"


  • Pourquoi ? C’est différent en France ?

    Étant moi-même étudiant, je peux vous dire qu’il s’agit ni plus ni moins que de lavage de cerveau à échelle industrielle.
    C’est parfois très dur de prendre sur soi et laisser parler ces abrutis.
    Encore mardi, on m’a reproché de ne pas voter : "Nooon, mais attends, quoi ! On s’est battus pour ça, quand même !". Plus les éternels poncifs désobligeants : la démocratie, les droits de l’homme, le droit des femmes, la liberté, bla bla bla...

    Pardon pour la digression.
    Tout ça pour dire qu’ils fassent un ou dix ans, ça change rien. La fac, c’est une fabrique à crétins. Parole d’étudiant qui a rencontré les pires débiles mentaux dans ce sinistre endroit.


  • LÉONIDAS doit se retourner dans sa tombe !


  • Les anglais ont fait la meme chose en formant des medecins indiens en 3 semaines lors de la periode glaciere avec l’URSS. Les degats sont cryant aujourd’hui, 65% des malversations.


  • Primo , prendre pour référence universitaire le système communiste, je pense qu’il faut etre gonflé , quand on a vu les résultats de l’économie soviétique, et le niveau des "ingénieurs prolétaires " !
    Secundo, le problème n’est pas dans le nombre de diplomés, il est de fournir un emploi à ceux que l’on a .A ctuellement en GRECE, on a des jeunes avec des maitrises d’économie, parlant 4langues qui sont employées comme femme de ménage - et bien contentes.
    Tertio , ce système pourri, bien digne de l’Europe ,et destiné à fournir des collabos du système, ne produira qu’une chose : la division , et c’est sans doute le but recherché : un pas de plus vers le chaos.


  • A force de naviguer sur ce site j’ai appris à ne plus être trop scandalisé, mais là c’est trop, c’est la nouvelle la plus étonnante de l’année. Je suis vraiment triste pour les grecs.
    Courage mes frères !


  • Ce site, en terme d’info c’est de l’éclate totale !
    En France le Bac est devenu une affaire d’ayant-droit.
    Ceux qui échouent c’est qu’ils ont mal rempli le dossier et raté quelque case à cocher.
    La Fac est de plus en plus une affaire de Bourrins.
    Mais là, on atteint des sommets !
    Le top du Top au dessus... c’est le soleil. Puiiiiiit !
    Une déclaration sur l’honneur, et hop, un " Master en collaboration économique Friedmano-monétariste " mention "Austérité prolongé ". Ça rappelle un peu les diplômes délivrés en 68, bon d’accord pas beaucoup mais un petit peu quand même.
    Tout cela sent une petite odeur de déliquescence, de délitement, extrêmement prometteur.
    Ça sent bon la fin.
    A quand le délit d’érudition ? L’amende pour culture générale ? Le rappel à la Loi pour dépassement de lecture mensuelle ! L’Obligation de Soins pour addiction à la lecture, au débat et à la culture !
    Plus rien ne les arrête !
    Quelle époque


  • Allô ? c’était un poisson d’avril !! Voyez comment on peut vite tomber dans le piège de l’information truquée, qui ensuite peut facilement servir à manipuler les opinions. Un peu plus de sérieux sur la nature et une vérification de l’authenticité de l’information serait quand même bienvenue... sinon vous devenez pas si différent de tous les autres médias qui répètent en boucle la propagande et présentent des informations sans savoir si elles sont vrais ou fausses ou créées de toutes pièces !

     

    • Ok poisson d’Avril,
      " Update : As most readers guessed, this was our contribution to April fools’ day 2014. Some people were taken in by it, including the Eurointelligence blog, which is run by German financial journalist Wolfgang Munchau. Its newsletter later remarked that the article was "One of the best April fools stories we have seen in a long time".
      EnetEnglish "
      J’ai bien mangé.
      Mais j’ai bien peur que l’idée ne soit retenu, et ne revienne.
      C’est pas pire que les projets de ponctions directes sur les comptes épargnes en cas de défaut.


  • cet article est faux, il s’agissait d’un poisson d’avril, soyez un peu honnête et précisez le merci


Afficher les commentaires suivants