Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un entretien avec Alain Soral censuré par la direction de Debout la République !

Note de la rédaction

Un entretien avec Alain Soral a été réalisé en novembre 2012 par un délégué départemental de Debout la République (DLR), mouvement politique dirigé par Nicolas Dupont-Aignan.

Excellente initiative ! Toutefois, lorsque ce militant a transmis le texte de l’entretien à sa direction pour une publication sur l’un des sites du mouvement, il s’est vu opposer la fin de non-recevoir suivante :

« Les sites de DLR sont là pour promouvoir notre mouvement et ne doivent pas pouvoir être attaquable sur autre chose que la ligne offcielle de DLR. À partir de là, publier une interview d’Alain Soral reviendrait à assumer une proximité politique ce qui n’est pas cautionnée même si nous partageons une certaine proximité idéologique. »

Voici l’entretien dans son intégralité.

Essayiste, écrivain, acteur, réalisateur, fondateur d’Égalité & Réconciliation, le touche-à-tout Alain Soral est décrit comme l’Antéchrist par les médias traditionnels. Proche sur de nombreux points politiques de Nicolas Dupont-Aignan, il a accepté sympathiquement de répondre à toutes mes questions. Rencontre avec ce libre-penseur.

Camille Benezech : Votre mouvement a beaucoup de points communs avec Debout La République. Pourquoi ne pas faire cause commune ?

Alain Soral : Les liens trop stricts avec un parti politique traditionnel – je pense à mon passage au FN – m’ont échaudé ! E&R fait du métapolitique, du culturel, de la provocation aussi, libre de toute arithmétique électoraliste et de tout calendrier à court terme. Être collé à un parti politique serait certainement dommageable aux deux parties...

C.B. : C’est très louable, c’est très esprit du professeur Choron. Mais cela reste utopiste, non ? Il n’y a pas d’échéance politique à terme. Quel est donc la finalité de votre mouvement ?

A.S. : Ce qui est très utopique, c’est de croire qu’on peut changer les choses par les urnes, alors que tout est verrouillé depuis bien longtemps ! Alors après avoir nous aussi rêvé du Grand Soir, nous travaillons à E&R, plus concrètement, plus humblement, d’abord à faire monter le niveau de conscience du citoyen par des vidéos, des conférences, des articles, de l’édition, ce qui peut déjà l’aider à moins mal voter ! Ensuite, en proposant à ceux qui veulent échapper à ce système aliénant – et pas seulement s’en plaindre – une solidarité effective, un réseau où s’investir débouchant sur des créations d’entreprises, d’emplois et, à terme, sur la possibilité de vivre une autre vie plus autonome et plus saine. Le bonheur restant pour moi le but honorable de la politique, quand d’autres n’y voient que le moyen narcissique et pervers du pouvoir...

C.B. : Je vous rejoins tout à fait sur le but de la politique. Mais quand vous parlez de tenter d’éveiller les consciences, il y a un obstacle de poids : les médias ! Vous savez qu’ils formatent les esprits, que la masse y est sensible et qu’ils jouent même sur les résultats d’élection. De plus, le journaliste est une espèce en voie de disparition, remplacé peu a peu par les journaleux et autres lèche-bottes. Et concernant votre personne, ils ne sont pas tendres avec vous. Comment surmonter cela ?

A.S. : Comme je l’ai surmonté : par les conférences, par Internet, par l’édition. C’est beaucoup de travail, mais on y arrive. La preuve : mon avant-dernier livre, Comprendre l’Empire, vendu à ce jour à 45 000 exemplaires sans aucun média institutionnel…

C.B. : Effectivement, ce n’est pas rien. Revenons sur Debout la République : qu’appréciez-vous le plus dans leur programme, et chez Nicolas Dupont-Aignan ?

A.S. : J’apprécie qu’il soit sur la même ligne que moi et le FN dans sa critique de l’Union Européenne, comme problème et responsable de la crise actuelle des nations d’Europe, et j’apprécie en plus qu’il ne tombe pas, contrairement au FN, dans le piège du « conflit de civilisations », voulu par les mêmes impérialistes qui soutiennent et commanditent l’UE.

Contrairement au FN, qui tend de plus en plus à en faire son fonds de commerce électoraliste, NDA ne stigmatise pas en permanence les musulmans, et ne confond pas le problème de l’islamisme radical, sous sponsoring impérial, et le destin français du petit peuple musulman français, victime solidaire de la crise économique mondialiste.

En fait, si je regarde ses positions économiques et géopolitiques, je dirai que NDA est sur la ligne E&R de main tendue entre Français de souche et Français d’origine immigrée, dans un but de réconciliation nationale. Que NDA comme E&R, contrairement au confusionnisme mariniste actuel, ne met pas la question ethnique avant la question économique, mais fait dépendre cette question ethnique – l’immigrationisme – de la question économique...

C.B. : Et au contraire, qu’est ce qui vous déplaît chez DLR et son dirigeant ?

A.S. : Je le trouve encore un peu timoré et naïf sur certains sujets, mais je suis sûr qu’il va se raffermir, il en va, à mon avis, de sa survie politique. Les temps qui viennent vont laisser peu de place aux mous et aux petits calculateurs...

C.B. : Alors en parlant de calculateur, que dire sur les Fillon, Guéant ou le fantôme Villepin qui se revendiquent du gaullisme alors qu’il n’ont pas dû lire autre chose sur le sujet que De Gaulle à la plage ?

A.S. : D’eux, je n’ai rien à dire. Ou plutôt j’ai déjà tout dit et tout écrit. Pour moi, ils se sont exclus eux-mêmes, et depuis longtemps, de la famille des humains respectables. Ce sont ce qu’on appelle des politicards.

C.B. : Que vous inspire le paysage politique actuel entre l’élection-spectacle de Copé, l’incapacité de la gauche à gouverner, le FN, le FDG, etc. ?

A.S. : La classe politique française, issue de la Libération puis de Mai 68, est en fin de décomposition.

À droite, le supposé gaullisme de l’UMP, incarné aujourd’hui par Copé, est strictement antigauliste : atlantiste, sioniste et néo-libéral.

À gauche, le PS, qui était sensé incarner le social contre le capital, n’incarne plus que l’arrogance hystérique de la nouvelle bourgeoisie libérale-libertaire, avec Besancenot et Mélenchon en force d’appoint et faux-nez ouvrier !  Dans cette chienlit, les deux composantes qui gardent un peu de crédibilité politique sont, sans conteste, le FN et DLR. 

Le FN, qui pèse un poids significatif à près de 20 %, tombe malheureusement dans le piège du « conflit de civilisations » en s’acharnant sur les musulmans. Quant à DLR, qui échappe à ce piège, il pèse malheureusement moins de 2 %… 

C.B. : Mais des récents sondages (je sais, ça vaut ce que ça vaut !) montrent que Dupont-Aignan est une personnalité qui monte dans l’estime des Français, et DLR serait apprécié par 20 % des Français. N’est ce pas plein d’espoir ?

A.S. : Le désespoir en politique est une sottise absolue disait Charles Maurras, mais il a mal fini !

C.B. : Pour en revenir à vous, j’aimerais que vous expliquiez comment, à l’instar de Chirac et Juppé avant vous, l’on passe de l’extrême gauche à la droite (personnellement, j’ai longtemps été sympathisants du PC avant de me rendre compte qu’ils avaient des intérêts communs avec le Medef). 

A.S. : Je l’ai déjà expliqué maintes et maintes fois ! D’abord je n’ai jamais été à l’extrême gauche mais au PCF, si vous ne saisissez pas la différence, relisez : Le Gauchisme, la maladie infantile du communisme, de Lénine.

Le PCF de Georges Marchais défendait les acquis sociaux des travailleurs français et quand, à la suite de son éviction (due à son discours anti-immigration de Montigny-les-Cormeilles), le PCF s’est rallié à la social-démocratie de marché, les travailleurs trahis ont rejoint peu à peu Le Pen. En rejoignant à mon tour le Front National, seul parti qui, depuis les années 90, exprime la sensibilité du peuple, je n’ai fait que suivre ma base ; ce qui est le minimum quand on se prétend intellectuel marxiste !

C.B. : Je ne voulais en aucun cas vous vexer. Mais pour finir, avez-vous un message à adresser aux militants et sympathisants de Debout la République ?

A.S. : Oui : encore un effort pour être vraiment révolutionnaires !

Retrouvez Alain Soral chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

116 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C est bien dommage. Excellentes réponses malgré le manque de relief des questions. NDA est décevant s il est bien a l’origine de cette censure.

     

    • Quelque chose m’échappe... on entend dire ici continuellement que NDA est "dans le système", que c’est un "young leader/agent américain", que voter NDA c’est être un "mouton", etc.

      Il y a une incompatibilité de fait entre la ligne d’un parti politique qui est par définition inséré dans le système démocratique et celle d’une association comme ER qui a par ailleurs évolué sensiblement depuis le discours de Valmy. Soral la pointe lui-même du doigt en disant Être collé à un parti politique serait certainement dommageable aux deux parties

      Donc bon parler de "censure" me paraît quand même exagéré. NDA anime un parti qui revendique sans ambiguïté le nom Debout la République... il n’aurait strictement rien à gagner d’un rapprochement avec ER, dont la plupart des sympathisants ne votent pas ou sont opposés (politiquement ou idéologiquement) à la démocratie, telle qu’elle fonctionne aujourd’hui en tout cas.
      NDA reste un homme politique, un type dont la principale problématique est de remporter des élections et d’avoir accès le plus possible aux média traditionnels... pas de capter un électorat socialement diffus qui se "réinforme" sur internet et qui ne croit pas à la politique des partis.

      "Les sites de DLR sont là pour promouvoir notre mouvement et ne doivent pas pouvoir être attaquable sur autre chose que la ligne offcielle de DLR."

      Traduction : NDA ne veut pas être accusé d’antisémitisme, de conspirationnisme, etc.


    • @Tremah,



      parti politique qui est par définition inséré dans le système démocratique



      Tu y crois à ce que tu écris ?



      il n’aurait strictement rien à gagner d’un rapprochement avec ER, dont la plupart des sympathisants ne votent pas ou sont opposés (politiquement ou idéologiquement) à la démocratie, telle qu’elle fonctionne aujourd’hui en tout cas.



      Encore !! Démocratie ?
      .
      Pour le vote : qu’en sais-tu ?



      NDA reste un homme politique, un type dont la principale problématique est de remporter des élections et d’avoir accès le plus possible aux média traditionnels... pas de capter un électorat socialement diffus qui se "réinforme" sur internet et qui ne croit pas à la politique des partis.



      Traduction : NDA veut collaborer à un jeu dont il ne fixe pas les règles avec une liberté de parole bien encadrée, et il renacle à s’attarder sur les français de tous horizons d’E&R qui, instruits et conscients des problématiques, communiquent sur Internet (le réinforme, entre guillemets, ne voulait pas dire autre chose, n’est-ce pas ?).



      Traduction : NDA ne veut pas être accusé d’antisémitisme, de conspirationnisme, etc.



      Traduction de la traduction : NDA, plus ou moins sciemment, assimile ou amalgame donc les gens d’E&R avec ce que les merdias (ses maîtres à penser ?) lui disent qu’il faut en penser. C’est un peu court mais c’est bien méprisant et définitif. On appelle pas ça une "caution" du système ?


    • @pff

      Je vous réponds succinctement, un de mes messages ayant été... modéré à priori.
      Au passage, ce serait bien de répondre sans faire du copier/coller de morceaux de phrases qui déforme les idées :



      parti politique qui est par définition inséré dans le système démocratique
      Tu y crois à ce que tu écris ?



      La phrase intégrale :
      Il y a une incompatibilité de fait entre la ligne d’un parti politique qui est par définition inséré dans le système démocratique et celle d’une association comme ER
      Je fais référence ici à la définition consensuelle et libérale du mot "démocratie" rapporté à la représentativité politique et donc au droit de vote. Pinaillez sur le sens des mots si cela vous amuse.



      il n’aurait strictement rien à gagner d’un rapprochement avec ER, dont la plupart des sympathisants ne votent pas ou sont opposés (politiquement ou idéologiquement) à la démocratie, telle qu’elle fonctionne aujourd’hui en tout cas.

      Encore !! Démocratie ?



      Encore !! Démocratie ?? Vous voyez, certains arrivent à le prononcer sans choper de l’urticaire.




      Pour le vote : qu’en sais-tu ?



      Simple déduction. Je lis les commentaires, dont le vôtre, qui inclinent logiquement à penser que beaucoup de gens ici ne votent pas ou ne croient plus au "système démocratique" au sens défini ci-dessus. Vous ne supportez même pas d’entendre le mot "démocratie" énoncé de manière neutre, donc ne me la faites pas...




      Traduction : NDA veut collaborer à un jeu dont il ne fixe pas les règles avec une liberté de parole bien encadrée, et il renacle à s’attarder sur les français de tous horizons d’E&R qui, instruits et conscients des problématiques, communiquent sur Internet (le réinforme, entre guillemets, ne voulait pas dire autre chose, n’est-ce pas ?).



      NDA est un HOMME POLITIQUE - UN TYPE QUI VEUT ETRE ELU et qui ne s’en cache pas. Par conséquent, pourquoi devrait-il absolument prendre en compte des gens "instruits et conscients des problématiques" qui :
      - le tiennent pour un dégonflé, vendu, etc., à la solde des américains
      - rejettent le système dans lequel il essaie d’exister (le "système démocratique")
      C’est absurde !




      NDA, plus ou moins sciemment, assimile ou amalgame donc les gens d’E&R avec ce que les merdias (ses maîtres à penser ?) lui disent qu’il faut en penser.



      ER a une "étiquette", justifiée ou pas, c’est un autre problème.


    • @Tremah,

      Je ferai aussi court que toi.
      .
      Je n’ai pas déformé tes idées, d’autant que ton texte était au-dessus. Arrête ta parano. J’ai pas besoin de ça pour argumenter. Je voulais juste pointer vers le terme litigieux (les lecteurs pouvant aller relire le passage à leur guise).



      Je fais référence ici à la définition consensuelle et libérale du mot "démocratie" rapporté à la représentativité politique et donc au droit de vote.



      Dit comme ça, c’est plus claire mais pas moins litigieux. Car, ton consensus, là, il se fait entre qui et qui ?
      .
      Si ça te défrise que je "pinaille" c’est peut-être bien que tu n’était pas si neutre dans ta manière de dire les choses.
      .
      Pour l’urticaire. Jolie manière de faire le beau en faisant semblant de ne pas comprendre. Au contraire, ce qui m’insupporte, ce n’est pas le mot démocratie, que je pourrais dire jusqu’à la fin des temps sans l’ombre d’une rougeur, ni même la véritable idée de démocratie, mais bien la manière dont ce terme est galvaudé en cautionnant l’usage "consensuel" qui en est fait par, justement, ceux qui en ont inversé le sens.
      .
      Ta déduction n’a que les dehors d’une déduction. A peine meilleure qu’un sondage, en fait. Mon commentaire, mal compris, devrait, si lu correctement, t’inciter à penser exactement l’inverse. Ce qui est ma réalité. Certes je ne crois plus au système dévoyé que tu t’évertues à nommer démocratie (consensuelle ou pas), mais cela n’est le signe de rien d’autre que de mon attachement à la vraie démocratie (telle qu’imaginée par Chouard, par exemple). Et, dégoûté, je continue quand même de voter, systématiquement, comme un apprenti quenellier. Mais, je ne veux pas te la faire, tu sais si bien ce que je pense, en déduisant, tout seul, comme un grand. Malheureusement, le don de pénétration n’est pas donné à tout le monde.
      .
      Concernant ta remarque sur NDA : mais, justement, il ne serait pas absurde du tout que le politicard devienne un politicien en montrant qu’il n’est pas un dégonflé (etc.) stipendié, et qu’il aspire à autre chose que la merdasse dans laquelle on patauge ; et qu’il s’adresse, pour une fois, à des gens un peu moins décérébrés. Le changement n’étant pas le fait de majorité mais de minorité bien informées et organisées (regarde autour de toi).
      .



      ER a une "étiquette", justifiée ou pas, c’est un autre problème.



      Qui colle les étiquettes ? NDA pourrait contribuer à la décoller et à déciller les gens, mais sa laisse est trop courte. Dommage.


    • NDA ex young leader. Réfléchissez !


  • C’est clair maintenant ou toujours pas ?

    Le renvoi d’ascenseur , ces gens là , çà connait pas !


  • Ah Alain si seulement Marine et Nicolas pouvait t entendre, te comprendre et s’unir sur le possible plutot que se battre sur l’ imaginaire, notre pays retrouverait enfin ses valeurs, ses richesses et ... sa souveraineté.


  • un entretien avec A. Soral, c’est toujours sympa !


  • Quand l’édition "Comprendre l’Empire" atteindra ces 100 000 exemplaires, à mon humble avis s’en dégagera un mouvement politique, j’avoue secrètement qu’il me tarde que ce mouvement naisse, gardant bien entendu les positions qu’il dresse aujourd’hui et ne renonce jamais à ces idées quelques soit les attaques, infiltrations ou autres qu’il pourrait rencontrer sur ça route, la mouvance E&R est déjà bien rodée je trouve vu les dires des merdias et les attaques de tout poil, nous sommes plusieurs à rester dans cette expectative...

    amen.

     

    • Je crois que le seul mouvement politique valable c’est le peuple en mouvement, soit par sa réapropriation à terme du bien public, qui passe déjà par le pouvoir économique, soit, et pourquoi non, par une véritable démocratie chouardienne, qu’on pourrait imaginer d’abord à échelle locale ensuite régionale puis nationale.

      Car si on parle de mouvement politique, dans la matrice actuelle de l’institution républicaine, on se fera inéluctablement bouffer, justement par un phénomène INÉVITABLE plus ou moins rapide (çà peut être sur des siècles) d’infiltration. L’’Histoire, la vraie, le montre avec la chute de la Monarchie française.
      Le seul régime équitable humainement est la majorité par le vote, donc la démocratie, qui n’a rien à voir avec l’institution républicaine !

      Finalement plus on sera EN DEHORS de ces institutions étatiques, plus on pourra agir librement et efficacement dans cette "dynamique de changement", aboutissant au véritable changement, effectif et fonctionnel économiquement et équitable que le Peuple souhaite, même si beaucoup ont baissé les bras ou ne se l’imagine même pas. Autrement dit vouloir ce changement véritable et demander en même temps à Soral de se présenter aux élections présidentielles par exemple n’aurait aucun sens.
      Il me semble que cette volonté de changement qui part du "bas" est à mettre en pratique, qu’il n’est pas une utopie, et qu’il est même la seule troisième voie que nous ayons, donc tous à l’abordage !
      Au contraire l’utopie c’est d’aller voter DLR en 2017, mais d’ici là E&R aura pousser bien plus vite puisque non soumis aux compromis institutionnels !


    • @Django je te remercie pour ton message et te rejoins complètement.


    • @Django, je souligne la pertinences de tes propos, mais à aucun moment je ne parle d’Alain Soral rentrant en politique, je pense et il me semble que tu me rejoindras dans cette analyse, que la mouvance E&R est bien parti pour avoir le même discours qu’Étienne Chouard vu les postes que nous avons au quotidien, nous sommes là devant des idées émissent à l’échelle local, qui oblige à se responsabiliser, qui oblige à émettre un avis, qui oblige aussi à reprendre goût à la citoyenneté, tu admettras nous avançons à grand pas, remets toi il y a trois ans en arrière, tu verras tout de suite la différence, eh bien projets toi trois années dans l’avenir et imagine le résultat, quand je parle d’infiltration, il y en a eu et il y en aura toujours, à E&R d’avoir l’œil et le bon sur ces recrutements, je leurs fait totalement confiance car je n’ai jamais été déçu.

      Amicalement.


  • Faut réfléchir 2 secondes : si NDA veut pouvoir monter et apparaîre comme une alternative, il ne faut pas qu’il se grille devant tout le monde. Or, ce sera du pain béni pour les merdias si une interview du sulfureux (raciste, antisémite, etc... mettez les noms d’oiseaux que vous aimez) Soral est publié sur son site. Soral -> Dieudo-> Faurisson, le raccourci par les journalopes sera vite fait.... NDA devient antisémite du jour au lendemain, et il va bien galérer pour en sortir.

    Comme dit Dieudo quand il parle du baptême de son fils par LePen, même Jean-Marie lui avait dit "Comment il s’appelle ? Judas ? Non pas possible, j’ai pas envie d’avoir le lobby catholique au cul, j’ai déjà assez".
    Sans compter que Soral dit bien lui-même qu’il n’est pas là pour faire de la politique. Donc ne mélangeons pas tout : politiquement, publier une interview de Soral sur DLR, c’est un suicide politique.

    Quant au fait de taper sur DLR sur ce site, je n’y vois que 2 possibilités : une absence totale du moindre sens politique, ou la présence de frontistes qui n’ont pas envie de voir une autre tête émergée.

     

  • Je pense qu’il ne faut pas trop en vouloir à ceux qui n’ont pas de liberté totale...
    E&R est dans une autre logique, beaucoup plus honorable, et je ne vois pas Alain Soral devenir homme politique, ce serait même dommage... Il vaut plus que ça.

    Alain Soral le dit lui-même dans l’interview :

    "Les liens trop stricts avec un parti politique traditionnel – je pense à mon passage au FN – m’ont échaudé ! E&R fait du métapolitique, du culturel, de la provocation aussi, libre de toute arithmétique électoraliste et de tout calendrier à court terme. Être collé à un parti politique serait certainement dommageable aux deux parties"

    Et puis, soyons honnête, mieux vaut ne pas assumer de liens directs plutôt que de profiter du travail d’un homme pour essayer ensuite de le trainer en justice (je pense ici au FN-Alliot...)


  • Ainsi Camille a compris qu’avec la non-reconnaissance de son travail par son propre groupe, il valait peut-être mieux rejoindre les idées d’E&R.

    Quant à Dupont-Aignan il a sans doute CALCULER qu’autoriser la publication de ce (bon) papier aurait pour conséquence une punition médiatique définitive.
    Pour faire partie du truc démocratique, il faut d’abord ramper, faire des compromis tellement radicaux que t’en viens finalement à vendre ta propre âme. Ensuite il te reste plus qu’à vivre dans le mensonge, te persuadant que t’as fais les bons choix (voir les exemples cités dans cet article)

    Dommage pour DLR : publier cet entretien, çà aurait justement pu être le changement qui l’aurait fait évoluer ! (...eh oui 45 000 exemplaires tout de même)


  • J’ai cru lire quelque part que NDA était FM, quelqu’un peut confirmer ?

    Et effectivement, Alain Soral a beaucoup trop de talent pour finir homme politique !

     

  • "la ligne offcielle"
    "ce qui n’est pas cautionnée"

    Ça sent déjà le sérieux.


  • Vous venez de découvrir que NDA est un vendu, franchement ? Suffisait de regarder son parcours. Perso j’attends rien des politiques et pour renverser nos adversaires, nul besoin de voter ni de faire la révolution, rien qu’en vidant son compte bancaire pour acheter de l’or et en boycotant les firmes et les produits de la "World Company" c’est amplement suffisant pour les mettre à genoux. Le VEAUte et les manifs c’est fait pour les pleureuses et c’est vain.

     

  • dupond aignant ,young leader de la french american foundation comme juppé,comme hollande comme montebourg,comme rokaya diallo etc... FAUT PAS SE LEURRER LES AMIS

     

  • Moi ça ne me choque absolument pas, il faut arrêter de voir le mal partout. Le type de DLR a fait son interview SANS demander AVANT si elle serait publiée. NDA a bien le droit de ne pas partager toutes les idées d’alain soral. D’ailleurs je trouve la réponse de DLR très élégante, rien à voir avec celle de Haziza !

    Si le site de DLR publit cette interview, on pourra leur demander des comptes : pourquoi publier ça ? NDA approuve t-il tout de ce que dit alain soral ? Tout comme si ils publiaient une interview de BHL vous crieriez au scandale ! Donc un peu de recul dans les réactions, alain soral n’a été ni insulté ni désavoué totalement.

     

  • DLR ne parlera jamais "trop" du sujet qui fache ; le sionisme et son corollaire si on peut dire, le judaïsme (suprémacisme racial etc. AS l’a assez démontré) ne pas oublier que c’est un parti républicain néo-gaulliste dont la mémoire de la shoah fait partie du logiciel idéologique, n’en déplaise... donc de la a parler de gaullisme révolutionnaire...


  • "Je ne voulais en aucun cas vous vexer" LOL


  • Moi aussi je trouve le terme de "Censure" un peu fort..
    Même Alain le dit dans l’interview :
    - "Être collé à un parti politique serait certainement dommageable aux deux parties"

    Et puis on peut comprendre que NDA n’ai pas envie de devoir se justifier sur tous les plateaux télé(le peu de temps qu on lui accorde) d’avoir "donné la parole" a Soral... qui est interdit de medias..
    La classique reduction Soral >Dieudonné> Nazis...bon
    Ca manque de courage, mais c’est peut etre la meilleure solution..
    L’article parait en fin de compte,et sera lu...c’est le plus important

     


    • on peut comprendre que NDA n’ai pas envie de devoir se justifier



      Justement, c’est une occas’ de perdue par quelqu’un qui sait parler de défendre/faire connaître correctement Soral, ses idées et ceux qui les partagent tout en exposant les siennes.
      .
      Les français apprécieraient peut-être un peu de courage politique et ce serait un premier pas vers la remise à l’endroit des valeurs dans ce pays. Les intellos légitimes à leur place. Les imposteurs aux horties.
      .
      Si ça NDA ne peut pas le faire, que peut-il ?



  • « Les sites de DLR sont là pour promouvoir notre mouvement et ne doivent pas pouvoir être attaquable sur autre chose que la ligne offcielle de DLR. À partir de là, publier une interview d’Alain Soral reviendrait à assumer une proximité politique ce qui n’est pas cautionnée même si nous partageons une certaine proximité idéologique. »



    Ok, il y a censure, ok Soral passe pour un pestiféré...ceci dit, y a plus enragée & conne comme prise de position. NDA, ce n’est pas Haziza.


  • « Les sites de DLR sont là pour promouvoir notre mouvement et ne doivent pas pouvoir être attaquable sur autre chose que la ligne officielle de DLR. »

    Tout est là. Nicolas Dupont Aignan et Debout la République ne peuvent malheureusement pas se permettre de s’afficher avec un banni du système tel qu’Alain Soral, sous peine de finir au placard.
    C’est le système qui est à blâmer et non NDA et son parti.

     

  • Les tartufes qui ici louaient la liberté de NDA tout en bavant sur JMLP qui ne serait en fait qu’un rouage du système doivent se sentir tout penauds...

    NDA est certainement un type bien, mais son manque de courage politique est flagrant face aujourd’hui à as et hier face au Fn...

    Ses soutiens n’ont donc aucune leçon à donner au Front national à mon avis...

     

  • Pourquoi parler de censure alors que la motivation de la non publication de l’interview est tout-à-fait acceptable de la part d’un parti politique à qui cette publication ne pourrait occasionner que des ennuis, la gauche et la droite française ayant en commun, entre autres choses, d’être profondément antigaullistes. Depuis le départ du général c’est la médiocrité qui a envahi la république et l’a mise à genou. D’où l’imprécation de ND : débout la république ! L’important pour E et R est d’éclairer ses lecteurs sur ce parti et la façon dont il se situe sur l’échiquier politique. Il me semble que cet article le fait bien et que l’essentiel c’est qu’il soit publié sur le site de E et R.
    Sur le fond je le permettrais d’insister sur un point : Le FN commet effectivement l’erreur de tomber dans le piège impérial de l’islamophobie et pire d’entretenir la confusion entre religion musulmane et extrémisme religieux, djihadistes et autres wahabo salafistes. C’est étrange de la part d’un parti qui par ailleurs a du mal à se défaire de l’image de parti d’extrême droite qu’on lui colle encore à la peau pour le déconsidérer. Et cette dissociation entre le religieux (de l’ordre de l’individuel) et le fanatisme (de l’ordre du politique) ne me semble pas non plus suffisamment bien réalisé à E et R concernant le judaïsme, si bien qu’il est facile d’accoler à E et R le qualificatif d’antisémite. Je pense que E et R pourrait contribuer plus utilement à la restauration de l’universalisme de la République française en structurant un axe central de combat contre tous les communautarismes, oligarchies et népotismes qui gangrènent la République, au nombre desquels évidemment en première place actuellement, le communautarisme juif qui s’est considérablement renforcé en France au cours des dernières années et qui expose les juifs à l’hostilité de la population générale. Le but clairement affiché des leaders de cette communauté étant de provoquer l’antisémitisme pour mieux le stigmatiser et, sur la base de la culpabilité et de la repentance, de mieux dominer la société française. C’est un jeu extrêmement dangereux aussi bien pour les juifs que pour les français. C’est bien pourquoi il faut s’attaquer aux menées antirépublicaines des communautés organisées qui visent à capter le pouvoir à leur profit.
    ...suite dans autre commentair

     

    • Bonjour, Si être antisémite c’est ne pas aimer ce qu’il y’a dans le talmud et une grande partie de la torah alors oui, j’avoue que je le suis. La plupart des gens avec qui je discute du judaïsme me demande pourquoi j’exècre ce système de pensée et de valeur, je leur lis quelque passages notamment sur le comportement envers les goys. Bien sûr il me dise que c’est un faux, ou que c’est Hitler qui l’a écrit dans Mein Kampf. Je leur dis de le faire eux même, ils me disent qu’ils ne le trouve pas(Quand il cherche). Je leur réponds que c’est déjà bizarre de pas trouver un livre religieux que BHL nous vend comme remède à l’anti-intégrisme mais bon les meilleurs choses sont rare. Donc je leur donne quelque sites ou il y’a des extraits, en fait beaucoup de site, et je leur file le livre d’Israël Shahak. La il commence à un peu comprendre mais directement il me dise "oui mais c’est pareil dans toutes les religions, regarde dans la religion musulman il y’a des appel aux meurtres et dans la religion chrétienne" -ET LA ATTENTION - on me sort l’ancien testament souvent, je leur dis que l’essence de la chrétienté est dans l’évangile pas dans l’ancien testament. Donc la je leur demande de me citer un seul passage qui dit qu’il faut tuer l’autre et qu’il faut exterminer des nations, et asservir les autres etc.. Bien sur, personne dans mon entourage n’a pris le temps de lire un seul livre religieux ou sur la religion. Et je leur dis que même si il y’avait ce genre de citations dans ces livres saints, il y est possible de se convertir a ces religions qui sont universelles(oui je sais les raisonnement un peu absurde mais c’est lourd) tandis que le judaisme est tribal et que les conversions sont normalement impossible (ahaha). Donc souvent je me retrouve avec une bande qui me traite de nazi, de nouvel hitler (ils oublient qu’hitler persécutait les chrétiens), de soralienne (le diable pour un de mes potes), de raciste, d’intégriste.. Donc en gros je me retrouve comme un agneau au milieu des loup très souvent, je me rend compte que la majorité des gens avec qui je traîne sont dans un paradigme qui n’est plus le mien, ils sont gentils mais leur manichéisme et leur "progressisme" les aveugles. Passer pour un intégriste religieux aussi facilement, j’aurai jamais cru moi qui était le défenseur des tueurs de Dieu y’a pas si longtemps... Et la religion est le point de scission le plus infime, je vous parle même pas du féminisme et de la question homo ; alors la, Hitler c’est moi..


  • A quand les assises de la dissidence (ou de la résistance) qui réuniraient les différents acteurs européens (Soral, Hillard, San Giorgio, Chouard, Asselineau, Dupont-Aignan et tous les autres...) ? une manière de montrer le poids qu’ils représentent désormais dans l’opinion et peut-être trouver un terrain d’entente entre les opinions divergentes et aboutir à une sorte de livre blanc (ou noir) pour lutter encore plus efficacement... une manière également d’obliger la presse mainstream a en parler.


  • Ah le père Soral, je l’aime comme ça, notre président : toujours agacé, toujours exigeant, toujours insatisfait, qui grogne ses pensées comme une formule 1 du cerveau qu’on fait rouler en ville à 50km/h.
    "encore un effort..."

    Le mec qui t’engueule parce qu’il pense que tu peux mieux faire, que tu vaux mieux que ça. Je rigole encore des vidéos de Honk kong où ils nous traitent d’abrutis qui n’ont pas les moyens intellectuels de voter.
    Faire s’améliorer les gens en les insultant : la marque d’un sensible intelligent.

    Bonne année au pére Soral, à l’équipe de EetR et à tous les camarades : santé et bonheur.


  • Pareil qu’Asselineau en fait !

    Je l’aurais bien titillé sur son appartenance aux young leaders, mais ça n aurait pas été très bon non plus ! Quoique...au moins, ça lui aurait fait une bonne raison de ne pas publier l’entretien !

     

    • AS : "Être collé à un parti politique serait certainement dommageable aux deux parties..."

      Quand DLR fait dans le clientélisme mais n’assume pas...retour de bâton. Et avec tout ses incohérences, ça n’est pas fini..
      Mieux vaut un F. Asselineau explicite qui laisse chacun a sa place, qu’un NDA atlanto-magouilleur qui voudrait se vendre plus chère qu’il ne vaut pour gratter quelques "part de marché".


  • Stratégie politique compréhensible, mais décevante...

    DLR a pour objectif de prendre le pouvoir par les urnes en évitant de se faire trop diaboliser par un système qui est de A à Z entre les mains des sionistes.

    Ils ne peuvent tout simplement pas se permettre d’afficher une trop grande proximité avec nous.

    C’est triste, mais c’est comme ça...

    Et en étant très honnête, leur parti est le moins pire de tous... C’est pourquoi je pense qu’il faut se garder de trop leur taper dessus car dans le combat qu’on nous impose ce sont nos alliés objectifs.

    Et puis pour le cas ou malgré tout le système se mettrait à les diaboliser, il faut qu’ils puisse trouver chez nous une main tendue qu’ils ne manqueront alors pas de saisir.

    Faisons preuve de patience... Le temps joue pour nous.

     

    • Entierement d accord avec toi,nous n en sommes qu au debut,ne nous impatientons pas,surtout ne ne dechirons pas entre nous par de vaines querelles.
      DLP n a pas fait de declarations tonitruantes pour hurler a la bete mediatique sa haine des "fascistes de ER",ils sont juste prudents.


  • Autant j’ai plaisir à écouter longuement Salim Laïbi, Marion Sigaut autant Dupont Aignant et Kemi Seba... pour réussir en politique si on n’est pas pistonné il faut avoir de la présence et du mordant, et le charisme à Dupont j’accroche pas.

     

  • NDL, euh jamais vraiment senti le mec honnêtement !!! Il a de bonnes idées, mais bon ça sonne faux.

    un ptit Brahim Assloum qui veut se battre contre les Tyson du ring.

    il est à 2 % sans prendre de risques politiques. prend du poids à la balance NDL peut être que ça paiera !!!

    et puis le coup de la censure de Soral, là c clair tes militants vont se barrer de ton parti en courant.


  • Je trouve notre ami Soral trés "sympa" avec NDA mais je reste trés dubitatif sur sa vision géopolitique aucune analyse approfondie sinon quelques brèves annonces , je l’attends toujours : il est pour l’intervention en Mali comme il le fit pour la Lybie certes ici il s’est vite rétracté. Je ne demande pas de dire oui ou non mais une analyse sur cette question : la France Mr NDA mêne t elle une guerre néo coloniale au Mali ?
    Sur la question du mariage gay en l’écoutant répondre à la Fourest il ressort le même argument que MLP : un détournement des vrais problèmes économiques et sociaux ; sans avoir vu que ce projet entre dans le projet du NOM ultra libéral de détruire tous les obstacles à l’échange généralisé du capital, projet liberal libertaire
    IL ya encore du chemin mais avec ces deux sujets je crains fort que NDA ne soit pas trés conscient de la gravité réelle de la situation .


  • ...Suite de mon commentaire
    Comme beaucoup j’ai lu et continue à relire avec beaucoup d’intérêt les ouvrages d’Alain Soral et particulièrement le "Comprendre l’Empire". Et je m’interroge maintenant sur la pertinence actuelle de la notion d’empire "américano-sioniste" alors qu’il apparaît de plus en plus clairement aujourd’hui que la volonté de domination du monde est mise en oeuvre depuis les années 70 par une alliance entre l’argent du pétrole des monarchies du golf et la force du complexe militaro-industriel américain. Certes l’argent est géré par un système bancaire dominé par la communauté juive qui joue ainsi un rôle important mais qui est secondaire : elle n’est que l’alliée objective d’un empire qui est devenu américano-wahabo-salafiste. La volonté et le sentiment de domination de ces banquiers est évidente mais cela agace de plus en plus les sphères politiques américaines. Et on voit que l’administration Obama tient à se défaire de l’emprise de cette communauté, notamment dans le domaine de la politique étrangère des USA au proche orient. Cette politique vise d’abord à défendre les intérêts américains avant ceux d’Israel, à maîtriser l’approvisionnement énergétique des USA à partir de cette région très importante et les profits qu’il génère, en imposant un ordre politique autoritaire, d’inspiration wahhabite. Et la sécurité d’Israel sera assurée grâce à la domination wahabite sur toute la région. Israel est prié de ne prendre aucune initiative qui viendrait, notamment vis-vis de l’Iran, contrarier l’agenda américano-wahabo-salafiste. La déstabilisation de la Syrie et son dépeçage est un projet stratégique pour cet empire dont la volonté de domination s’étend aussi aux richesses énergétiques et minérales du continent africain. Le Mali apparaît bien la suite de la crise lybienne et le prélude à la mise au pas de l’Algérie sous la botte américano-wahabite. Et la France semble être, comme en Lybie, au service de l’empire, celui-ci apparaissant très cynique à son égard, l’invitant à prendre les coups et à ne ramasser que les miettes. Il est clair que l’abandon de la politique internationale initiée par De Gaulle met toute l’Union Européenne dans une position de soumission à l’Empire et à terme en première ligne dans un affrontement réactivé avec la Russie. Car il apparaît bien qu’on est entré dans une nouvelle ère de compétition entre l’est et l’ouest. Pour la France et pour l’Europe il est urgent de sortir de cette position de soumission à l’empir


  • « Les sites de DLR sont là pour promouvoir notre mouvement et ne doivent pas pouvoir être attaquable sur autre chose que la ligne offcielle de DLR. À partir de là, publier une interview d’Alain Soral reviendrait à assumer une proximité politique ce qui n’est pas cautionnée même si nous partageons une certaine proximité idéologique. »

    Je trouve ça plutot honnête au contraire, faut pas se mentir le mec ne taffera plus s’il montre des liens avec Soral, ce n’est pas lui qui a comendité cet entretien... En plus il confirme même partager une certaine proximité idéologique... Oui on voit bien que DLR se soumet au théatre politique, mais d’un coté il n’est peut être tout simplement pas en accord sur tout avec Soral et ne veut donc naturellement pas avoir à assumer ca... NDA ne fait que progresser dans ses analyses depuis des mois, mais c’est encore un peu tot pour "Debout ER" ^^


  • Cet entretien est tout à l’honneur de DLR.
    Le titre de l’article laisser à penser le contraire...


  • Compréhensible, surtout vu comment fonctionne le konstrukt politico-merdiatique français.
    NDA pense (c’est son choix) que son combat passe par la conquête de postes d’élus, et être associé à Soral serait pour lui la mise à mort médiatique assurée (c’est comme ça). Une goute de jus d’ananas sur le costard, et c’est fini, sur le créneau que vise de NDA.

    Pour E&R, c’est pas super grave : c’est pas auprès des politiques que le combat doit être mené, mais dans les têtes des gens "normaux", de ceux qui considèrent qu’il y a quelque chose qui va plus, mais qui n’arrivent pas à le formuler d’eux mêmes. C’est fait avec brio jusqu’à présent, avec une "forme culturelle" et un langage idéalement adaptés à notre temps. Ça marche et E&R est une avant-garde.
    Si après, les gens éveillés par E&R vont voter pour les candidats les plus anti-système, les plus anti-usure, les plus réconciliateurs, et patriotes, c’est mission accomplie : le transfert politique aura marché même sans contact direct, et donc sans exposer le flanc.


  • Moi je ne comprends pas pourquoi cette interview a été censurée. Il a peur de quoi le petit Dupont-Aignan ? Cette interview est parfaitement lisse, politiquement correcte, il n’y a aucun "dérapage" et l’interviewé n’a même pas manifesté son philosémitisme habituel. Bref, il n’y pas de quoi fouetter un chat.

    Si NDA de DLR n’est pas foutu de prendre le risque de publier sur son site une interview d’un bonhomme qui peut lui apporter quelques centaines de milliers d’électeurs, juste parce qu’il craint les froncements de sourcils de certains milieux, alors c’est que NDA n’a pas la carrure.

    Il est donc condamné aux seconds rôles.

    C’est dommage car c’est un bon garçon. Mais je ne suis qu’à moitié étonné. Il a un côté enfant de coeur. J’étais sur qu’il n’aurait pas les couilles de jouer le jeu vraiment avec Soral. Trop explosif pour lui. Je savais que très vite on atteindrait un point où l’enfant de coeur n’oserait pas aller plus loin. On sait maintenant que sa capacité d’anticonformisme se situe à un niveau très très bas.

    Monsieur Soral, vous aviez voulu donner une leçon à MLP en lui montrant que vous pouviez lui faire une infidélité. C’est loupé. Maintenant vous allez être obligé de revenir au bercail et de soutenir la belle blonde. Vous êtes condamné à MLP. C’est votre destin. Mais ne le regrettez pas. C’est elle la future présidente. Je prends les paris.

    NDA, lui, restera député toute sa vie.

    _

     

    • Le problème dans cette interview, c’est A Soral pour le NDA.... C’est tout.
      A Soral est cependant un peu trop complaisant avec l’islam. Par contre il fait des analyses objectives de la situation internationale, économique, sociale très juste.
      Comme il dit il est bien qu’il soit hors parti politique. Il y est plus utile.



    • A Soral est cependant un peu trop complaisant avec l’islam



      Non, Gérard B, Soral n’est pas complaisant. C’est juste que "l’islam" en tant que chose unique, cohérente, lisse, homogène, etc. n’existe pas. C’est une fiction de Sionywood commandée par les néocons’ aux noms si joliment ashkénazes.. C’est complexe et souvent piloté par Jérusalem.
      .
      De plus, Soral, en bon français, ne veut pas voir son pays ravagé par une guerre civile fomentée par des apatrides "élus" par El et goûtant le chaos avec délectation. Les français musulmans sont français et il n’y a aucune fatalité à ce qu’ils deviennent des pions anti-France plutôt que des éléments constructifs de la grandeur française à renaître.


    • Pertinax écrit :

      "Monsieur Soral, vous aviez voulu donner une leçon à MLP en lui montrant que vous pouviez lui faire une infidélité. C’est loupé. Maintenant vous allez être obligé de revenir au bercail et de soutenir la belle blonde. Vous êtes condamné à MLP. C’est votre destin. Mais ne le regrettez pas. C’est elle la future présidente. Je prends les paris."

      ==> Schématisme mental absurde et primaire qui n’engage que vous, Soral n’a rien loupé du tout, il a simplement évolué profondément, s’est donc démarqué réellement du FN, et a accès désormais à une vision globale de la société très très supérieure aux élucubrations laïcaca-ripoublico/hypocrito/sionisto/islamo-déliro/calculo-électorales/etc de MLP.
      Le FN n’est pas non plus du tout le bercail de Soral, comme le PC ne l’était pas non plus. Soral a simplement mis un pieds dans tout ça pour apprendre et voir, et je suis désolé de vous le dire, mais Soral est Venu, il a Vu, et il a Vaincu ! ;-)) Veni, Vidi, Vici ! ;-)
      Par conséquent, retourner au PC ou au FN, serait pour Alain Soral une terrible régression, il saboterait littéralement E et R et tout son travail de dénonciation du sionisme, du délire anti-islam, etc etc, ce serait ridicule dans une mesure incalculable, c’est tout simplement impossible et inconcevable.

      Cessez donc de faire croire que Soral passe d’une expérimentation à l’autre par simple calcul personnel, car c’est injurieux à son endroit, il n’est pas un pantin électoraliste, merci. Quand il quitte une sphère, c’est qu’il l’a transcendé, tout simplement.

      Quant à MLP présidente, pourquoi pas, tout peut arriver, mais je prends les paris que Soral, même s’il serait satisfait peut être sur certains points anti-europe, resterait finalement dans une opposition très farouche, en dénonçant fermement le sionisme d’état, l’appareil du système, le délire anti-islam, le libéralisme, etc etc.

      Monsieur, comprenez enfin qu’il faut être humble, que le FN n’a rien inventé du tout, mais a pompé toutes ses théories dans les droites nationales qui l’ont précédées, ainsi que dans les théories monarchistes.
      C’est donc plutôt à vous de revenir au véritable bercail de la droite nationale, qui, traditionnellement, n’acceptait ni gauchisme laïcard, ni sionisme, ni soumission à un système transnational.


  • Je site un autre parti politique qui serait plus approprié ici l’Union Populaire Républicaine de François Asselineau !

     

    • Mais non, je crois que vous vous faites des illusions. Asselineau a encore moins d’étoffe que Dupont-Aignan. Si Soral se rapproche de lui, le moment viendra très vite aussi où ce bon Asselineau va avoir les jetons et se mettra aussi à le censurer. Et de toute façon : Asselineau, combien de divisions ?

      Dupont-Aignan, Asselineau ce sont des "gimmicks" du système. Comme Christine Boutin, (qui est une franche maçonne, le saviez-vous ? eh oui !) ou Noël Mamère (lui aussi en est), Corinne Lepage, Efa Choly, Cécile Duflot, Rama Yade (qu’on commence déjà à oublier), Rachida Dati, & Cie & Co. Tous ces gens n’ont pas le tirant d’eau pour jouer un vrai rôle politique. Donc ils ne comptent pas et ils ne sont pas dangereux. C’est pourquoi on leur permet de s’exprimer et même, dans le cas de Dupont-Aignan, d’être député maire. NDA et Asselineau fidélisent une certaine clientéle marginale qui n’accepte pas l’Union Européenne mais n’a pas le courage de passer au vote Le Pen. Cette clientèle est perdue pour l’UMPS de toute façon. Donc c’est dans l’intérêt du système que ce micro électorat se perde dans des formations stériles et inopérantes comme DLR ou l’UPR et ne rejoigne pas le FN, seule formation d’opposition qui représente une alternative réelle.

      Pour prix de ses services, Dupont-Aignan peut espérer au maximum un secrétariat d’état s’il est sage. Asselineau rien, car il ne demande rien. Tout ce qui l’intéresse c’est de faire des conférences pompeuses et interminables devant un parterre de bourgeois de province adeptes d’un souverainisme lourdingue convenable et anti-lepéniste.

      Soral est compromettant et incommode, mais il ne peut être utile qu’à MLP, qui saura en tirer parti tout en faisant semblant de le désavouer. Et le système, qui est déjà en train d’évaluer l’option consistant à permettre à MLP d’accéder au pouvoir (sous surveillance bien entendu) dans le mesure où ça devient inévitable, n’a pas froid aux yeux au point d’avoir peur de Soral. Soral servira juste d’excuse pour justifier les cris de putois tonitruants qu’on poussera le jour ou la belle blonde prendra la barre. L’excuse Soral permettra de maintenir le flambeau de l’anti-antisémitisme, qui peut toujours resservir plus tard. Mais en vérité les décideurs n’ont absolument pas peur de l’antisémitisme. C’est, et ça a toujours été, une carte dans leur jeu.


    • @ Pertinax
      « NDA et Asselineau fidélisent une certaine clientéle marginale qui n’accepte pas l’Union Européenne mais n’a pas le courage de passer au vote Le Pen. Cette clientèle est perdue pour l’UMPS de toute façon. Donc c’est dans l’intérêt du système que ce micro électorat se perde dans des formations stériles et inopérantes comme DLR ou l’UPR et ne rejoigne pas le FN, seule formation d’opposition qui représente une alternative réelle »

      Tout est dit !!
      NDA et Asselineau servent le système dans le jeu du diviser pour me régner.
      Vu que le révolution et la démocratie selon Chouard, nous risquons de les attendre longtemps, , il serait plus judicieux de nous réunir autours du FN, qui est déja un parti fort et qui représente un vrai changement de politique.
      Nous pourrons ainsi juger après coup de ce qu’il vaut.
      Nous n’avons vraiment plus le temps d’attendre qu’un autre parti anti-système naisse et devienne une vraie force politique. Le temps que cela arrive , nous serons enchainés avec boulet au pied.
      Donc tous aux urnes, ça urge !!


  • "Debout la Ripoublique"...c’est déjà tout un programme, et ça se prétend anti-système...
    La république, il ne faut pas la remettre debout mais la laisser par terre et apporter la guillotine (chacun son tour...). La République usurpe le pouvoir depuis déjà assez longtemps, elle a ruiné le pays a tous le niveaux, il serait temps de tirer la chasse. La "république universelle" ça vous dit quelque chose ? C’est suite logique des petites républiques "nationales", transitoires, en vue de la super république mondiale qui se met en place pas à pas depuis au moins deux siècles.

    Le système des partis requiert un préalable impératif : ne plus avoir de froc, être déjà dans le moule. DLR n’est là que pour faire croire qu’il y a une pluralisme, de la liberté d’expression. Tout ces partis (DLR, UPR, FN, etc) ne font que perpétuer la mascarade démocrateuse, ils sont les jouets de l’ennemi, au service de l’alternance unique démocratico-ripoublicaine. Que crains le système lorsque tous ces participants ne contestent pas son ordre, ses règles, ses tabous, ses références, ses pseudo-principes etc ?

    Question rhétorique...


  • Les points communs avec DLR et E&r sont plus importants que les divergences.

     

    • Sauf lorsque les divergences sont de taille : on ne peut pas fustiger l’obstacle médiatique et l’esprit calculateur, comme le fait le D.D (C.B.) de D.L.R., et obstruer médiatiquement par esprit calculateur cet entretien ! Au demeurant exemplaire côté Alain (concision, clarté, stoïcisme, culture...).
      Une autre divergence : Soral a du charisme, Ponpon-Gnangnan non. La preuve logique, le dernier passe à la télé, dans les médias.


    • Rien que le fait d’être actuellement immigrationniste fait de vous un ennemi de la France.
      Or, dans son programme DLR est pour environ 100 000 nouveaux immigrés par an... Pas de quoi redresser l’économie, bien au contraire, réduire de moitié la fuite n’empêche pas le bateau de couler.

      Pour ma part, je n’ai pas besoin d’avoir plus de preuve sous les yeux. Pas de temps à perdre avec les tergiversations, ce qui trahi dans son comportement suffit amplement, et les paroles, c’est du vent.


  • HAHA !
    Les masques tombent !
    Et dire que j’avais laissé tomber l’idée de faire prendre conscience au public d’E&R dans les commentaires de la fourberie de DLR. Cette annonce vaut tous les arguments du monde, merci à eux pour cet aveux.
    C’est pareil du côté du Fion de Gôche qui vire ceux qui sont trop ouverts d’esprit avec les critiques et les analystes subversifs.

    Sinon Madame Sigaut compte faire quoi de sa double adhésion ?

     

    • Ne touchez pas aux Marion !
      Ni à celle de DLR, ni à celle du FN
      Nous avons besoin des deux.
      Même si vous étiez capable de les remplacer en écrivant les livres de l’une et en faisant face à tout le parlement avec le courage de l’autre, personne ne serait de trop, et il n’y a pas de contradiction à être à la fois adhérent à un parti comme DLR ou le FN, et à une association comme E&R qui est faite justement pour que ces gens se parlent.


  • La droite n’est pas néo-libérale, c’est faux, c’est une critique issue de la propagande de gauche. La droite est dans une sorte de social-libéralisme peu pragmatique... Elle prône le libre-échange, elle flexibilise, mais en revanche elle refuse de s’attaquer à la sécurité sociale.

    Pourquoi ? Parce que les puissants du monde sont étrangers.

    Et donc : s’il n’y a plus de riche (à cause de nos taxes qui financent cette sécu outrageusement chère) ni un Etat qui pilote ses grandes entreprises à la place des supposés riches (modèle chinois), alors les fonds de pension étrangers pourront tout racheter à prix d’or. Je pense à Vanguard Group, je pense à State Street, Blackrock, etc.

    Et c’est ce qui s’est produit en France : 90% de nos grandes entreprises sont sous contrôle étranger. Ces même étrangers qui fusionnent leurs collections de groupes sous prétexte de compétitivité (= fermeture des usines peu rentables). Ces même étrangers qui sont en train de préparer un monopole mondial.
    Ironie du sort : le libéralisme suppose qu’il n’y ait pas de monopole.

    Justement Alain, il faut que tu sortes de ton carcan gauchiste hérités de ta jeunesse pour te rendre compte de qui sont tes ennemis. Ce n’est pas pour rien que Rothschild tiens le groupe libé par exemple.

    Il n’y a que deux modèles économiques patriotes viables :
    - Un modèle Russe basé sur de faibles taxes et des riches patriotes
    - Un modèle Chinois légèrement plus taxés dans le but de piloter ses grandes entreprises lui-même, et de passer à l’offensive en contrôlant d’autres pays par leur finance.

    Et personnellement, moi qui ne vient pas d’une famille de multi-millionnaires, je préfère la seconde option. Mais elle suppose que l’Etat n’accorde aucun statut à ses salariés afin que le modèle reste compétitif. Il aura au moins la vertu de laisser les dividendes au peuple plutôt qu’aux riches.


  • #306099
    le 17/01/2013 par Ariel Wizman, la madame de Fontenay de Canal+
    Un entretien avec Alain Soral censuré par la direction de Debout la (...)

    Faut être honnête, s’ils avaient publié ça, les Caroline Fourest et autres mange-merde se seraient fait une joie facile lors de n’importe quel débat face à NDA de balancer comme seul argumentaire "vous êtes alliés à Alain Soral, qui était au FN des nauséabonds Le Pen, gnagnagna, et qui soutient l’horrrrrrible Dieudonné et ses relents d’Ahmadinedjad, alors je refuse de débattre avec vous"...

    La diabolisation empèche le FN de franchir les 19%, soyons assez intelligent pour éviter ça à DLR, un mouvement qui, même si ça demande confirmation, me semble plutôt sincère et sérieux.

     

    • Debout la République n’est rien d’autre qu’un "FN light" dédié au petit bourgeois UMP qui n’ose pas franchir le cap en soutenant le FN ( vote + évangélisation) , c’est tellement plus simple au boulot et dans son entourage de se revendiquer de NDA plutot que de MLP .Une preuve que DLR est bien plus un parti du système que le FN : Dupont -Aignan est contre la préférence nationale parce "qu"y fo pas stimatizer" et n’a aucune position claire sur l’immigration sinon qu’il faut la réduire sans plus de détail .

      Le parti de la dissidence que vous le vouliez ou non c’est le FN ( meme avec ses défauts qui sont nombreux ) , se présenter aux élections contre eux c’est en devenir l’ennemi . DLR est un trompe l’oeil pour natio en carton pate .


    • complétement d’accord.cependant,pour un bon tribun comme nda,il faudra qu’il montre qu’il en a encore plus à un moment.ne pas céder à la manip.il en est capable.je suis pour l’instant derrière DLR et même FN quand il faut mettre sa quenelle dans l’urne.


    • Il y auras toujours ceux qui refusent de jeter l’éponge... Et cela se comprend après tant d’investissement émotionnel, ces sentiments d’être incompris, stigmatisé malgré la volonté d’oeuvrer au bien... Le FN à trop de casseroles, il ne franchira pas un certains seuil, et... c’est le FN qui le dit implicitement ? L’avocat au tablier qui refuse d’être encarté ? Qui veut changer le nom du parti ? Le virage sioniste ? Des tentatives vaines d’arriver au pouvoir ? Le FN reste utile dans les média comme repoussoir. Être anti-bronzage, anti-fraternité européenne, anti-future, les nô-future : les punks de la politique française ? Ils sont marginalisés, ça pourrais être des iroquois avec des crètes vertes et rouges que ça ne saurais être pire. C’est pourtant gros comme un bateau. La représentation médiatique, c’est le parti... regardez l’umps pour vous en convaincre. Militez, mais n’imaginaient pas gouverner.


  • Notre Salut ne viendra pas d’un parti politique... La ligne de E&R est la bonne, mais ni le front mariniste, ni le parti de Dupont gnangnan est sur celle ci...


  • Déjà que le FN est l’idiot utile du système...que dire de DLR ?
    Super-idiot du système ?
    Pas sympa pour NDA...dommage il a l’air sympa !
    _ :)


  • Pour faire court :
    1) Pertinax est pertinent.
    2) Quand une civilisation s’écroule (à la fois son Histoire officielle depuis 3 siècles et son Economie), on ne ramasse pas les défroques abandonnées.

    Ce qu’il faut faire doit donc dépendre TOTALEMENT de nous :
    - ) s’appuyer sur la vérité en diffusant les vraies valeurs,
    - ) s’appuyer sur l’art (il est en train de se régénérer),
    - ) pousser les gens à l’autarcie (cultures vivrières, BAD) pour résister aux séismes,
    - ) s’insérer dans des réseaux bien informés pour "sentir" les événements nationaux et internationaux.

    Evidemment, on doit construire une nouvelle économie ; mais cela n’est pas du ressort de E&R seule et cela se situe dans le temps long.

    Conclusion ponctuelle : Ne tirons pas sur DLR : on a besoin de tout les gens de bonne volonté.

     

    • "Ne tirons pas sur DLR : on a besoin de tout les gens de bonne volonté."
      Merci pour votre sagesse.
      A vous tous : Tous vos commentaires sont ici pertinents mais beaucoup divisent. Et à chaque phrase, chaque mot, chaque souffle, chaque pensée qui divise le camp national, le diable ricane et nos ennemis marquent un point de plus par leur faute.
      Je suis frontiste, mais je souhaite plein succès aux patriotes de DLR comme à tous les autres patriotes.
      TOUS ENSEMBLE ! Jusqu’à la défaite totale de l’ennemi.
      Ensuite vous pourrez à nouveau vous engueuler chers Gaulois, comme au bon vieux temps à la terrasse des bistrots.
      Mais pour l’instant cette époque, c’est fini.
      Si vous voulez faire les enfants gâtés dans la France d’aujourd’hui vous faites perdre vos idées, il fallait naître plus tôt, ou il faudra vivre encore longtemps.
      Aujourd’hui il faut un nouveau Comité National de la Résistance.


  • Dupont-Aignan ne s’associera jamais de près ou de loin avec Soral, tout simplement car il ne veut pas se confronter au lobby juif. Il n’a jamais dit un mot là-dessus.

     

  • Une autre information (je ne sais pas si Soral est au courant) qui remonte avant les élections présidentielle :
    2012 : Les candidats invités au grand oral des francs-maçons (y comprit Dupont-Aignan) sauf Marine Le Pen...

    Le Grand Orient de France a invité les candidats à la présidentielle à des « Grands échanges », qui paraissent aujourd’hui.

    http://www.liberation.fr/politiques...

    Cela plus l’info de Pierre Hillard et ben ya bien longtemps que je fais plus confiance à ce monsieur...


  • Quand on se plie aux règles fixées par son ennemi, on fini par oublier qui on est, ce que l’on sait, et où on va.

    La phase de normalisation du FN, qu’on peut saluer pour un côté tactique, pourrait vite se transformer en une aliénation.
    Et bien le même spectre plane au dessus de la tête de DLR.

    Notre souci, c’est que nous n’avons pas de mass-médias qui puisse s’opposer à la machinerie de guerre actuelle... nous sommes contraints d’accepter LEUR vision du monde, LEUR victoire idéologique, donc NOTRE défaite finale.

     

    • Cher Mate,
      pourquoi vous battez-vous encore si vous êtes certain de votre défaite ?

      Nous ne sommes pas sans rien :
      - ) nous avons une bonne connaissance de l’histoire récente,
      - ) nous avons le net pour connaitre les ouvrages interdits, les copier, les traiter, les synthétiser, les compiler,
      - ) nous aurons peut-être bientôt les Eglises ; ça vaut largement des salles de réunion bloquées par la police !


      Et en plus, l’Oligarchie Bancaire Mondialisée doute, tout comme : les Etats-Unis, Israel et l’Europe.


  • Dupont Aignant est un traître, membre primé des Young Leaders, et qui s’est empressé de s’aligner sur les propos des fossoyeurs de la Syrie.
    Rien d’étonnant donc. Aucune confiance à avoir dans ce type malgré ses beaux discours (qui font, il est vrai, parfois du bien)


  • Moi je l’apprécierais plutôt NDA ! Dans une autre vie, j’aurai même pu voter pour lui.

    Mais cette « censure » me conforte dans le choix définitif que j’ai fait, de ne plus jamais participer à toute cette mascarade « pipolitico-merdiatique » où les calculs politiciens à la petite semaine prédomineront toujours.

    Je ne vote plus, car je refuse de donner, ne serait ce qu’un peu de crédit, à cette "fausse démocratie", dans laquelle espérer changer les choses en respectant les règles est juste illusoire !
    => Chirac vs LePen (80/20) - Referendum 2005 bafoué en 2008 – Choix final élection 2012 : Peste ou Choléra labélisé par le Crif - Manif anti mariage gay méprisée… pour ne prendre que ces quelques exemples…

    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs. » Robespierre

    Manifestement nos compatriotes ne sont pas prêts ! Trop manipulés et soumis, encore trop nourris et pas assez dans la merde…
    Ça pourrait venir remarquez, mais ce n’est même pas certain.
    Regardez les grecs, entre se faire laminer et se soumettre où se révolter, ils ont choisis !
    Les français lobotomisés ne feront pas mieux :(
    "Demain la Gouvernance mondiale où la révolte des Nations" => nous ne sommes pas encore assez à avoir compris l’Empire !

    Quoiqu’il arrive, merci infiniment pour tout Monsieur Soral !


  • alors je vais être un peu plus mesuré que mes copains d’e et r !

    NDA n’est pas un traitre, il croit à ce qu’il dit, il n’est pas assez bon acteur pour jouer la comédie !
    tout comme de villiers, il est très bon orateur et sincère !

    il n’empêche qu’il ne peut se permettre un rapprochement avec soso ! la première raison c’est qu’il veut garder son siège dans l’essone !
    la deuxième c’est qu’après il est grillé ! je ne sais pas si vous vous rendez compte mais dans l’opinion publique, soso ou dieudo sont encore plus considérés comme malfaisants que le pen en 88 ou en 2002 !!

    bref il ne fera jamais de rapprochement officiel !

    le seul parti à avaoir eu les corones de prendre soral avec lui ou d’accueillir dieudo c’est le FN et JMLP !

    mais cela a changé car ce parti aussi a des ambition gouvernementale ! et n’est plus un laboratoire d’idée et de subversion !!!

    NDA est sincère, mais j’ai moins confiance en lui qu’en MLP ! elle a plus de courage.

    Mais cela n’empêche que nda a quand même des idées justes et est une voix qui se fera entendre.

    Néanmoins il n’est là que pour une chose syphonner les voix du FN .
    mais sa sincérité ne fait aucun doute .....après comme nous tous il est faillible...


  • Merde mais arrêtons de nous diviser !!! DLR et NDA sont à 99% d’accord avec Alain Soral !! Moi quand j’entends NDA à la télé je suis ravi ! Alors marre des rabat-joies plus royalistes que le roi !


  • Dupont-Aignan m’a longtemps inspiré la même sensation de malaise que Philippe de Villiers : des garçons sympathiques, qui ont l’air de pas s’en laisser compter, et de ne pas accepter qu’on leur marchât sur le bout des orteils....Vous allez voir ce que vous allez voir...oh ! bof !....Finalement, vont à la gamelle aussi, comme les autres ! (Entre temps, Philippe de Villiers s’y est brûlé les doigts...l’en a pris plein la tronche, avec une sordîde histoire de sexe en famille, concernant ses fils !....l’a pas été récompensé de ses efforts. Au fond, l’aurait mieux fait de s’occuper un peu plus de ses gosses et du Puy-du-Fou, s’en porterait mieux, plutôt qu’avoir joué les faux-derches avec JMLP, pendant des années....Au profît de qui ?....)


  • Bonjour à tous,

    Je suis militant à Debout La République depuis plus d’un an. Je ne viens pas là pour pour vous convaincre que Nicolas Dupont-Aignan est un homme bon, honnête ou intègre. Chacun a sa propre opinion sur le personnage et celle-ci se doit d’être respectée.

    Certaines personnes pensent ici qu’il ferait partie du système. Je ne le crois pas pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il n’aurait sûrement pas pris la peine de transformer Debout La République en véritable mouvement politique et aurait pu sagement rester à l’UMP. Ensuite, sa participation à l’élection présidentielle a prouvé qu’il ne s’est pas plié à l’UMP en n’appelant pas à voter pour Sarkozy au second tour. Enfin, je crois que se déplacer une fois par semaine dans un département de la France comme il le fait ne relève pas de la comédie, mais bien du courage politique qu’il manque a tant d’hommes et de femmes politiques dans ce pays.

    Pour terminer sur le lobby juif, il se tait sur ce sujet c’est vrai. Rassurez-vous, il n’en pense pas moins.

    A bon entendeur !

     

    • Pas d’inquiétude camarade, on avait compris. Tout ça on le sait aussi au F.N.
      Le rôle des associations comme E&R ou Fils de France est de dire toutes les vérités qui divisent et d’élever le niveau de conscience.
      Celui des partis est de rassembler pour gagner les élections.
      Bonne chance.


  • Toujours claires et instructives les ITV de Soral.
    Je trouve que la "censure" de DLR n’est que de la demi-censure quand on lit le texte.
    D’autre part elle s’explique, NDA - député et candidat à la présidentielle -, étant beaucoup plus dans la "communication" que AS.
    Perso je fais partie des sympathisants ER qui votent DLR/NDA.


  • Par rapport à la pénultième question, j’en remets une couche contre cette vision unidimensionnelle de la politique (extrême-gauche, gauche, centre droite, extrême-droite).
    Elle masque les véritables enjeux et rapports de force, et creé la division entre des gens dont les intérêts sont pourtant très proches.


  • DLR n’est pas que NDA et je pense qu’ils ont raison.
    Comme le dit AS dans son entretien, ils n’ont pas la même vocation.
    Même si ER n’est pas destiné à présenter des candidats à quelques élections que ce soient, nous sommes bien contents de trouver des MLP ou mieux des NDA à défendre.
    C’est triste, mais ne pas trop montrer de lien avec un "antisémite" est plus électoraliste.
    On est quand même toujours pas dans de l’anti islam primaire ou du pro sionisme, du FN d’aujourd’hui.
    S’il n’y avait pas besoin de ce genre de calcul on serait plusieurs dizaines de milliers d’adhérents chez ER et Sarkozy ou Hollande ne seraient pas élus.


  • "La politique c’est comme le flirt : si on veut aller plus loin, faut aller plus près."
    Coluche


  • Cet entretien a t-il été rejeté par avance sans mème en connaitre le contenu,en sachant qu’il s’agisait de Alain Soral ?.Ou bien après lecture ?
    je suis faussement étonné ,car le constat fait de l’état politico-économique de la France et de l’Europe d’une manière est partagé par Soral et de DLR.
    Mais faut pas nous la faire à l’envers.Moi je vais vous dire ce qui a fait tiquer la direction de DLR.Un seul mot qui fait trembler :
    "A.S. : La classe politique française, issue de la Libération puis de Mai 68, est en fin de décomposition.

    À droite, le supposé gaullisme de l’UMP, incarné aujourd’hui par Copé, est strictement antigauliste : atlantiste, sioniste et néo-libéral. "

    - Sioniste voila un mot qu’il fallait pas prononçer.les gens de DLR sont réalistes ils savent que pour faire un bout de chemin en politique ,il faut surtout pas etre antisioniste,du moins en apparence.


  • http://www.youtube.com/watch?v=Doi0...

    Franchement regardez cette intereview de Dupont-Aignan. A mon sens, c’est du Soral poliltiquement correct.
    Même critique du Fn, même nécessité du patriotisme comme projet politique, même critique de mélenchon, et j’en passe certainement.

    Dupont-Aignan c’est in fine la ligne Soralienne, habillée d’un discours politiquement correct, et certes de moins de charisme, mais non moins de sincérité.


  • Ne soyons pas trop durs à l’égard des autres patriotes : Marion Sigaut fait partie de DLR et elle est publiée par KK. Il faut se respecter mutuellement, et être conscient que le discours d’Alain ne peut pas être entendu par le plus grand nombre ; c’est comme quelqu’un que vous enfermez sans lumière pendant une longue periode, si il est exposé trop brusquement au soleil, il sera éblouit et risquera même de perdre la vue.

     

  • Bonjour à tous. Moi même adhérente à DLR depuis quelques années, je demeure très proche des idées ER comme une très grand nombre de camarades de ce parti. Ce n’est un secret pour personne, et la présence d’une personnalité comme Mme.Sigaut au BP de DLR a largement contribué à ce rapprochement. Mais par pitié, un peu de sens politique et de patience. Personellement de tendance plutôt gaullo-nationaliste, je suis de ceux dans le parti qui espèrent et travaillent au moins à un prochain embrayage pour developper notre coté plus "révolutionnaire" comme le dit très bien A.Soral. NDA a depuis longtemps indiqué, qu’il ne reniait pas l’aspect revolutionnaire de son action. Enfin, je ne pense pas qu’il faille prendre mal cette "censure" très courtoise, qui me parait plutôt être une signification polie (et exprimant tout de même un soutien et une adhésion très claire !) qu’un parti aussi jeune et fragile financierement que DLR, surtout à l’approche d’écheances electorales, se risque à se prendre bêtement une volée de bois par la clique médiatico-politique. Il faut que DLR se consolide encore un petit peu pour pouvoir se permettre de totalement "sortir du bois" ! Ne nous fachons pas pour si peu de choses. Amitiés nationalistes !


  • Flavien, il serait temps que tu prennes conscience que tous les partis politiques sont les ennemis de la démocratie, y compris DLR. Tu parles comme un homme du XXe siècle, non de 2013. Les partis politiques volent aux citoyens le pouvoir qui leur revient de droit. En démocratie, il n’y a pas de représentants du peuple mais des délégués du peuple (mais pas en ce qui concerne la rédaction et le vote des projets de lois) qui sont tirés au sort, révocables, dont le mandat est court, impératif et non renouvelable et qui doivent rendre des comptes à leurs administrés.

    L’existence des partis politiques prouvent que les oligarchies ont atteint leur but : diviser le peuple pour pouvoir l’opprimer et le manipuler. Les oligarques, eux, se moquent éperdument des partis politiques qu’ils dirigent depuis les coulisses, mais par contre redouteraient un peuple uni qui manifesterait dans les grandes villes de France tous les week-ends pour que la France devienne une démocratie.


  • C’est très bien que DLR ne se réclame pas officiellement en proximité d’Egalité et Réconciliation (même si de manière républicaine, c’est le parti qui s’en rapproche le plus).
    C’est une question de stratégie dans le système : E&R a une image pour les flics de la pensée de misogyne (alors que nous sommes contre le féminisme de Marché), antisémite (alors que nous sommes Judéo-critique et dénonciateurs des méfaits du sionisme), fascistes (alors que nous défendons la vraie démocratie au tirage au sort) et réactionnaires (alors que nous voudrions que le politique revienne et reprenne le dessus sur l’économique, ce qui est progressiste) et je ne sais quelles autres étiquettes qui arrangent bien les gens qui n’aiment pas penser en dehors des clous qu’on leur a bien appris à l’école.
    Il est vrai que NDA n’a pas le cursus d’un homme du XIXe comme l’avait De Gaulle (éducation monarchiste, expérience de la guerre 14/18 et de la guerre soviético-polonaise, une grande connaissance littéraire et l’audace du coup de poker politicienne), il est convenu, bon garçon, poli et ne fait peur à personne. Mais pour l’époque, je ne vais pas chipoter : c’est celui qui représente le plus les idées les plus rationnelles face aux réalités de l’époque, il ne tombe pas des les pièges tendus et je ne souhaite pas que le système le diabolise comme ils l’ont fait pour Le Pen (histoire que le téléspectateur moyen entende une autre voix que UMPS ou FN) ou De Villiers.
    Je vois quand à moi son passage chez les young leaders et l’UMP comme une erreur de jeunesse qui s’est fait des illusions....et puis il vaut mieux connaître son ennemi de l’intérieur (un appareil comme l’UMP et les lobbies mondialistes comme les young leaders
    donnent des clés sur le fonctionnement politicien en France) pour le vaincre comme dirait Sun-Tzu.


  • Alain Soral est un résistant et tant que le NWO sera debout ;personne ne pipera mot et après sa chute comme par enchantement tous les résistants de la dernière minute réclameront leurs part du gâteau c’est la vie c’est la politique c’est l’hypocrisie !


  • Moui, faut arrêter de sortir les grands mots tout de suite... Il n’y a pas de censure puisqu’il n’y a rien de censurable dans l’interview, c’est juste un choix de ne pas publier qu’on peut ne pas apprécier mais qui pour ma part se comprend très bien.
    E&R est une association, DLR un parti politique. Il n’y a pas les mêmes contraintes. S’ils se couchent devant les médias et le système, je ne me ferai pas de doute qu’il se fera allumer ici même et ailleurs donc DLR doit composer des deux côtés. Mais il ne faut pas crier au loup quand il n’est pas là, et ne pas oublier que c’est pour l’instant le seul parti qui représente un début d’alternative à l’éléphant FN, qui d’ailleurs a changé sa ligne de conduite, et ça, tout le monde ici l’a signalé. Donc ?...

    Et souvenir de la sincérité de Dupont-Aignan, quand il s’est fait piégé par Gerald Dahan : http://www.wat.tv/video/gerald-daha...


  • quand je pense que NDA est favorable à l’intervention française au Mali.... il est très loin du niveau d’un Laurent Louis (député belge).
    https://www.youtube.com/watch?v=TW9...


  • NDA c’est un Le Pen sans couilles.


  • Il est gentil tout plein ce petit NDA, mais il y a un petit problème : il n’a pas de c... ; Le jour ou il prononcera le mot " sioniste " prévenez-moi !... ( il est trop bien élevé pour prononcer le MOT tabou : le mot de " Juif " )...

     

    • NDA n’est pas pour la suppression des lois mémorielles (Gayssot), ce pied dans la porte de l’usure internationale conquérante, esclavagiste, méchante, profondément et irrémédiablement anti-française. NDA n’a pas la force de repousser cette porte, sans quoi peu de choses le différentieraient d’E&R, un des rares groupes qui n’a pas la marque sur le front. Passer à ce papier tournesol (test PH) les hommes politiques pro-France n’est pas suffisant pour en faire le tour mais permet d’éliminer les 9/10 des candidats et d’y voir clair.


  • Nicolas Dupont GNANGNAN, le petit homme qui ne prononce jamais le terme "sioniste" de peur de ne plus jamais passer à la téloche !


  • Pour répondre à kanakatak



    qui écrit La lumière, rien que ça...on dirait que vous parlez d’un nouveau messie. Ca fait peur.



    par rapport à l’argumentation d’un sympathisant ER sur ce forum ou il dit



    Il faut se respecter mutuellement, et être conscient que le discours d’Alain ne peut pas être entendu par le plus grand nombre ; c’est comme quelqu’un que vous enfermez sans lumière pendant une longue période, si il est exposé trop brusquement au soleil, il sera éblouit et risquera même de perdre la vue.



    sait une métaphore et n’a rien a voir avec un prétendu messie lumière veut dire vérité Alain Soral dit beaucoup de vérité ce n’est pas nouveau et dire certaine vérité et très souvent difficile à entendre pour beaucoup de gens


  • Qu’est-ce qu’on peut lire comme betise par moment sur le forum.

    Franchement, si on ne comprends pas pourquoi DLR ne publie pas une interview de Soral sur son site, c’est qu’on a rien compris aux règles du jeu.

    Et si on croit qu’en ne jouant pas avec les règles du jeu, on peut faire quelque chose, c’est qu’on a rien compris une 2e fois.

    Comparer DLR et le FN c’est n’avoir rien compris au paysage politique français non plus.

    Le pire étant ceux qui fustigent NDA pour son coté soumis au système (c’est une danseuse, il prononce jamais le mot sioniste) etc... Les mecs réveillez-vous, arrétez de vous laissez aller et redescendez sur terre. Regardez la carrière de JMLP. Vous voulez que NDA, avec son petit parti naissant passe aussi par là ??? ça n’aurait aucun sens (politique, oui je sais, malheureusement c’est comme ça, le changement ne se fera pas autrement).
    Pourquoi aller sur des terrains comme le sionisme quand la France, son pays, est trainée dans la boue ??? le vrai combat, prioritaire, c’est la sortie de l’UE. Et chez lui, cette position est clair.

    Le pire étant les autres, "ouais NDA c’est un young leader blablabla" c’est clair que sa position de sortir de l’€ et de l’UE fait vachement young leader atlanto-mondialiste. Avec des trucs datant de 81, comme si depuis 30 ans personne n’était capable de changer ou d’évoluer. Tout ça ne mène nul part.

    NDA et DLR, c’est aujourd’hui le parti patriote le plus aboutit en temre de discours et de contenu. Meme Soral le reconnait. Espérons longue vie à ce mouvement, qu’on soit à 0%, à 50% ou à 100% sur leur ligne.


  • Vous pouvez bien critiquer NDA, en attendant c’était le seul à s’opposer fermement au MES.

    Inutile également de critiquer le fonctionnement démocratique, c’est encore une manière pour le peuple de se déresponsabiliser.
    La seule issue était de voter FN aux présidentielles. Beaucoup de moutons de panurge, mais aussi beaucoup de rigolos qui ont voulu faire les malins en votant n’importe quoi.

    Le salut ne vient certes pas par les urnes, mais encore faut-il le vouloir, ce salut. Vu le score de sarko, on peut en déduire que le peuple de France est masochiste.
    Quoiqu’il en soit, il n’y avait peut-être pas de salut aux présidentielles, mais il y avait une lueur d’espoir dont 82% des votants n’ont pas voulu.


Afficher les commentaires suivants