Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un millier de mineurs étrangers et seuls dans le 93, à la charge du département

Qu’ils fuient des milices ou la pauvreté, le foyer d’accueil d’urgence de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) ouvre chaque année ses portes à une centaine de mineurs isolés étrangers (MIE). Un dispositif à la charge du département, ce que dénonce son président PS Claude Bartolone.

Une adolescente, assise sur les marches du foyer, découvre le français à travers une bande dessinée des Schtroumpfs. Cette Nigériane, qui se dit orpheline, ne veut pas donner son nom et affirme avoir 15 ans. Elle explique avoir quitté son pays à cause des affrontements entre chrétiens et musulmans.

Elle a traversé l’Afrique jusqu’à la Libye, est arrivée en France le 22 juin et se trouve dans le foyer depuis une quinzaine de jours. Il est possible qu’elle ait fui un réseau de prostitution, explique-t-on au foyer.

Il y a aussi un jeune homme de 17 ans, prénommé Sefou. Lui dit venir de Guinée. "Je ne m’entendais plus avec les militaires de la Guinée. J’ai pris la fuite", explique-t-il. Il a sauté dans un avion et a atterri à l’aéroport de Roissy. Son arrivée en France est "une bonne surprise", dit-il, avant de préciser : "Mes papiers n’étaient pas en règle."

Ces deux adolescents, avant d’être étrangers, sont mineurs et donc ne peuvent faire l’objet d’un arrêté d’expulsion. Après trois jours en rétention, le Guinéen est passé devant un juge pour enfants, qui l’a confié à l’aide sociale à l’enfance (ASE), relevant du conseil général. L’ASE l’a dirigé vers le foyer de La Courneuve.

En 2010, en Seine-Saint-Denis, 943 mineurs étrangers sont ainsi passés par l’ASE. Leur prise en charge a coûté 35 millions d’euros, soit 20% du budget consacré à l’enfance dans ce département pauvre. En 2011, ils pourraient être plus d’un millier si la tendance observée depuis janvier se poursuit.

"Le conseil général en assume seul la responsabilité et le poids financier", déplore M. Bartolone, président PS du conseil général. Il affirme que les services chargés du suivi des MIE sont "saturés" et prévient que son département refusera à la rentrée d’accueillir de nouveaux jeunes, "tant que l’Etat persistera à nous laisser seuls".

"On conviendra que la question des mineurs isolés arrivant des quatre coins du monde n’est pas seulement une affaire locale", relève-t-il dans Libération.

En France, il y aurait environ 6.000 MIE concentrés à Paris, Mayotte, dans le Nord-Pas-de-Calais, ainsi qu’en Seine-Saint-Denis, un "point d’entrée sur le territoire national", via l’aéroport de Roissy.

M. Bartolone "pose une vraie question", estime Xavier Bombard, directeur de l’association de la Sauvegarde de l’enfant en Seine-Saint-Denis, dont dépend le foyer de La Courneuve.

"L’Etat et les collectivités territoriales devraient se mettre autour de la table", estime-t-il, avant de déplorer que "les départements autour de la Seine-Saint-Denis ne (soient) pas solidaires".

"Quand il arrive en France, un mineur est protégé. On ne peut que s’en enorgueillir. Mais une fois qu’on a dit ça, comment on assume ?", interroge-t-il.

Dans l’attente de réponses, le foyer continue d’offrir la protection aux mineurs isolés, d’organiser des soins médicaux et psychologiques, ainsi que des cours de français.

"Ils ont une telle volonté de vie et de vouloir rester en France qu’ils apprennent vite le Français", se félicite M. Bombard.

En 2010, 90 mineurs de 52 nationalités sont passés par le centre, qui accueille également des jeunes en difficulté du département. Ils y restent jusqu’à 10 mois et sont ensuite confiés à un autre établissement, avec le défi de trouver une solution pour qu’à l’âge de 18 ans, ils aient des papiers.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça fait cher, l’enfant immigré isolé... Tout ce pognon va-t-il là où on nous dit qu’il va, ou d’autres mains... le captent-il ?
    C’est big business tout ça, la thune pour certains... colères et ressentiments pour d’autres (nous), et stigmatisation pour les malheureux !
    Au pays où les empaffés sont rois de la loi, pas de petits profits !

     

    • Le problème de l’immigration pourrait se résoudre très facilement et souvent pacifiquement si les décideurs en avait vraiment la volonté et n’étaient pas tous profondément racistes, je m’explique :

      On ne peut reprocher à ces personnes de venir en France quand la France bombarde leur pays, ou/et lui vole son or, son gaz, son pétrol, son bois etc.
      DONC si les décideurs cessaient complètement de voler ces pays, tout en refusant catégoriquement l’immigration, et en ayant une politique très sévère (mais jamais interventionniste ... tiens, il y a sionniste dans interventionniste) vis a vis des dirigeants de ces pays qui ne respecteraient pas leurs peuples, alors ces gens-là ne viendraient pas en France, dans le pire des cas, ils feraient des révolutions chez eux, et auraient la France comme ami car ennemi de leurs dictateurs.

      Mais seulement voila, nos décideurs ont d’autres choses en tête.


  • Putain c’est triste pour eux... puis je persiste à croire qu’un enfant va plus fuir son pays par réel nécessité que l’adulte majeur et responsable, c’est malheureux de penser comme ça mais il faudrait qu’il s’arrête de dire que l’Europe (et surtout la France) est un eldorado, enfin bon c’est tellement compliqué pour ces gens que je passe vraiment pour un connard quand je dis ça, derrière mon PC, bien installé...


  • Le problème de l’aide financière soustraite aux besoins cruciaux de la population Française la plus pauvre pour faire face à la prise en charge des immigrés est fondamentale et s’ajoute à l’impossibilité de donner du travail dans un pays miné par le chômage galopant, même si, comme l’évoque ingénument l’article " ces jeunes immigrés clandestins apprennent vite le Français" pourquoi faire ??


  • Eh bé... Et l’Asie et son cortège de miséreux qu’est qu’on fait doudoud dis donc ? Les indous, Il faut les faire venir par dizaines de millions ou sinon c’est du racisme non ??? Et les Chinois ? pourquoi pas eux aussi par vagues de dizaines de millions ? non ? pourquoi Hammed et pourquoi pas Ali, et Siouf et toute la terre entière ???!!! C’est du n’importe quoi ; Cela va finir comme au Liban à une époque donné, et quand les premiers coups de feu seront partis, rien n’arrêtera les règlements de comptes fusse cela mis en place par le système et voulu par lui...


  • C’est la fête, vous êtes tous invités : vous n’aimez pas votre pays ? vous ne gagnez pas assez chez vous ? vous ne mangez pas à votre faim ? vous avez de la famille en France ? vous avez envie de faire chier les anciens colons ? vous pensez qu’en France tout va bien ?
    Alors soyez les bienvenus en France (surtout si vous êtes musulmans) ! Tout le monde est invité, tout est gratuit, logement, éducation, santé, transports, nourriture. Tout est aux frais du méchant blanc autochtone, que vous pouvez en prime traiter de raciste et à qui vous arriverez à faire croire qu’il n’est pas le peuple indigène de cette terre Européenne. La cerise sur le gâteau : vous pouvez vous aussi devenir un Français comevouzémoi.


  • Ce qui m’interroge après tout cela, c’est comment en vouloir au peuple français d’être ci ou ça ? Tous les adjectifs péjoratifs et infondés surement par jalousie et incompréhension, ou manque de foi et de coeur, par d’autres pays, dont notamment nos chers amis anglo saxons, l’empire en général, sans oublier les sionistes anti français...Serions nous trop généreux, voir stupides ? Nous aimons appliquer ces trois lettres EFL magiques pour toutes les autres nations et nous ne savons même pas l’appliquer nous autres, SAMU social, SDF, la solidarité. Après avoir sauvé ceux que les autres pays ne veulent pas sauver, certains nous crachent à la gueule, chient sur le drapeau français et se foutent de l’histoire du pays de refuge ? Je n’arrive pas à comprendre...

     

    • Vraiment pas facile de pas tout melanger sur ce sujet, cependant je ne pense pas que ces petits jeunes(peut etre certains fuient ils les bombes françaises ?ou bien les magnigances de notre pays ?allez savoir..)seront ceux qui cracheront sur notre Drapeau ! Le problem de surnombre vient je pense d’un laxisme européen qui oblige les etats a la non vigilance des frontieres(aeroports compris) et ce problem du aux mondialistes date de la creation de l’europe.
      En attendant, nous sommes encore tous chez nous, rien ni personne ne bouge pour changer la donne, et l’oligarchie en profite pour acceler ses plans...Mais je reste neanmoins tres positif, car je sais que les choses changent tres vite, meme contre(grace a ?) le vent mediatique !
      Bien le bonsoir(jour) a tous !



  • 943 mineurs étrangers sont ainsi passés par l’ASE. Leur prise en charge a coûté 35 millions d’euros



    Ca fait 3120 euros par mois et par enfant.

    On se fout de ma gueule ?

    Qui detourne le fric, au conseil general ???

     

  • On veut me faire croire que des enfants mineurs arrivent par leur propre moyen en France ???