Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un mois avec sursis pour une étudiante de l’Unef qui avait inventé une agression

La jeune femme de 18 ans avait dit avoir été insultée et menacée avec des propos racistes...

Une militante de l’Unef, étudiante à Nanterre, qui a reconnu avoir inventé une agression à connotation raciste, a été condamnée ce lundi à Paris à un mois de prison avec sursis pour « dénonciation de délit imaginaire », a-t-on appris de source judiciaire.

Cette militante de 18 ans a avoué avoir inventé cette attaque pour donner plus d’ampleur à une autre agression subie le 17 octobre par une étudiante de Paris-I, membre elle aussi de l’Unef. Elle affirmait avoir été bousculée le 21 octobre dans le quartier de Bastille, insultée et menacée avec des propos racistes.

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

Sur l’antiracisme, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants