Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un responsable de l’EMA confirme un lien entre AstraZeneca et les thromboses

L’Agence européenne des médicaments n’est pas encore en mesure de déterminer ce qui cause les thromboses après une prise de vaccin.

 

Un responsable de l’Agence européenne des médicaments (EMA) confirme l’existence d’un « lien » entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration, dans une interview au quotidien italien Il Messaggero publiée mardi 6 avril.

« Nous pouvons désormais le dire, il est clair qu’il y a un lien avec le vaccin. Ce qui cause cette réaction, cependant, nous ne le savons pas encore. Pour résumer, dans les prochaines heures nous dirons qu’il y a un lien, mais nous devons encore comprendre comment cela se produit », affirme Marco Cavaleri, responsable de la stratégie sur les vaccins à l’EMA.

« Pour résumer, dans les prochaines heures nous dirons qu’il y a un lien, mais nous devons encore comprendre comment cela se produit », ajoute-t-il, alors que l’EMA doit se réunir sur le dossier du 6 au 9 avril.

« Nous cherchons à obtenir un tableau précis de ce qui se passe, à définir de manière précise ce syndrome dû au vaccin. Parmi les personnes vaccinées, il y a un nombre de cas de thromboses cérébrales chez les personnes jeunes, supérieur à ce à quoi nous nous attendrions. Cela nous devons le dire », a-t-il encore déclaré.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

En lien, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2700962

    Qu’en pense le président d’Astrazeneca France, Mr Olivier NATAF ?

    https://fr.linkedin.com/in/oliviernataf

     

    Répondre à ce message

  • #2700965

    attention comme toujours avec la propagande, un aveu dissimule un mensonge. L’autre vaccin Pfizer a tué plus de gens que celui d’AstraZeneca. C’est probablement un écran de fumée. Un de plus.

     

    Répondre à ce message

  • Déjà d’actualité dans plusieurs pays...Les vaccinés ne seront plus assurés

    https://rumble.com/vfdo4b-les-compa...

     

    Répondre à ce message

  • Ça met en confiance de suite, et ça donne envie, surtout pour ceux qui ont vu arriver l’arnaque .Peut-être que pour les moins réveillé, le temps que ça arrive au cerveau, il sera déjà trop tard la thrombose aura frappé.
    Ils sont tout de même gonflés pour annoncer ça comme ça, tranquillement .
    Oui, vous allez mourir, mais ça on ne l’a pas prévu .Paraît-il qu’il y aurait un lien, c’est ballot !

     

    Répondre à ce message

  • Faut-il être capable de montrer mathématiquement la stabilité du vélo quand on pédale avant de monter dessus ? Non bien sûr, tout le monde sait que si on ne pédale pas, on tombe !

    L’EMA ne cherche pas à protéger la population mais à faire une belle publication scientifique. Pour cela il faudra encore des vaccinations et beaucoup de morts pour affiner l’étude.

     

    Répondre à ce message

  • C’est pas tout : Sept cas positifs au rhume 19 le 27 mars à la covid-19 dans un Ehpad de Marckolsheim dans le Bas-Rhin chez des résidents vaccinés et le doute s’installe. La vaccination n’empêche pas la contamination mais limite le développement de formes graves de la maladie. Je n’ai jamais entendu le gouvernement insister sur le fait que la vaccination n’empêchait pas les contaminations. C’est d’ailleurs très exactement l’inverse : le gouvernement martèle l’impératif vaccinal pour convaincre la plèbe qu’une fois vaccinée, la vie « normale » reprendra en raison de la fin des contaminations ce qui est faux. Les gens sont censés se faire vacciner 2 ou 3 fois par an, chaque année, bien que ce vaccin ne change rien au paradigme sanitaire actuel.
    Les mesures de restriction voulues par l’hyperclasse resteront en place, à un degré ou à un autre, pour lutter contre une grosse grippe qui tue des octogénaires déjà mourants.

     

    Répondre à ce message

  • Le fameux bénéfice risque quelque soit le rapport ,il y a toujours un risque

    Un exemple : 70 000 000 d’habitant

    En un an le covid a contaminer 7 000 000 de personnes
    Le covid a participé à la mort de 70 000 personne
    Ce qui fait un rapport de 1 sur 100 par rapport au contaminé malade et 1 sur 1000 par rapport à la population
    Qui sont ceux qui sont mort ,ce sont ceux dont la mort devait se manifesté dans l’année qui viens
    Le covid n’a fait que précipiter la mort

    Le Vaccin contaminera la population entière tout les ans à cause des variants Non seulement le vaccin peut précipiter la mort mais en plus il peut la donner à quiconque

     

    Répondre à ce message

  • Le virus du chimpanzee (donc celui que AZ utilise) est un activateur du plasminogene.
    C’est par ce mechanisme que les thromboses se constituent : et tuent.
    Ils le savent, nous le savons, vous le savez maintenant.

     

    Répondre à ce message


  • Nous pouvons désormais le dire, il est clair qu’il y a un lien avec le vaccin. Ce qui cause cette réaction, cependant, nous ne le savons pas encore.



    - Ahlala !.. Décidement, ces « chercheurs » ne viennent pas lire mes commentaires sur E&R :(

    ...Sinon, cela ferait belle lurette qu’ils auraient investigué la piste de la « Protéine Spike (S1) »...
    (Les « jeunes » en produisant plus que les « vieux » ; contrairement aux excipients qui eux sont en quantité fixe)

    C’est dingue : ça paraît tellement « trivialement évident », mais apparemment, pour les « chercheurs d’Elite focalisés sur ce problème », bah apparemment c’est « pas clair »... :(

    Bien entendu, je ne doute pas de la « bonne volonté » de ces « chercheurs », hein... ;)
    (Apparemment, il semblerait que ces « chercheurs » soient juste un peu « lents », c’est tout...)

     

    Répondre à ce message

  • - lorsqu’une personne âgée meure suite a l’inocula, est responsable la co morbidité

    - lorsqu’une personne âgée meure estampillée covid+, cette co morbidité est balayée

    - lorsque des "variants" apparaissent, suite aux inoculations ( unité de temps et unité de lieu ) la relation de causes a effets est balayée

    - lorsque des "variants" apparaissent, suite aux inoculations ( unité de temps et unité de lieu ) ils justifient l’intensification des campagnes d’ inoculations et les mesures présentées comme étant sanitaires

    - lorsque veran déclare que les inoculés sont aussi ceux qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinal il contredit ce qui précède afin de maintenir une dissonance cognitive

    - lorsque ryan, directeur exécutif de l’oms, propose que les autorités puissent s’introduire au domicile des familles pour vérifier si un de ses membres est positif au covid-19 afin, dit-il, de « l’extraire » et de « l’isoler de force » de façon « digne
    il confirme que la guerre menée est celle contre les "hôtes d’un virus" et non contre le "virus"

    - lorsque vous entendrez tambouriner a votre porte ou à celle de votre voisin, il sera trop tard, sur l’instant vous comprendrez la différence entre une dictature formelle et une dictature réelle, l’une précède toujours l’autre

    la chasse aux porteurs sains est ouverte
    ceux qui bien que distanciés, masqués, confinés, inoculés, le seront immanquablement un jour ou l’autre .... le test faisant foi

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents