Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un tribunal italien ordonne l’analyse des injections à ARN messager anti-covid

[…]

Un tribunal italien saisi par un particulier opposé à la vaccination anti-Covid a ordonné l’analyse en laboratoire des vaccins à ARN messager (ARNm), a-t-on appris ce samedi auprès de l’avocate du plaignant.

 

Le tribunal de Pesaro, près de Saint-Marin (est), a commis un expert pour identifier le contenu des vaccins anti-Covid à ARN messager Moderna et Pfizer/BioNTech. Ces analyses seront réalisées en septembre, a précisé l’avocate Nicoletta Morante.

Le plaignant, qui a déjà contracté la maladie par le passé, est un cinquantenaire exerçant notamment dans l’enseignement, et dont l’activité est soumise en Italie à l’obligation vaccinale. Réfractaire, il est sous le coup de sanctions administratives, selon Me Nicoletta Morante.

Outre qu’"il demande d’établir si vacciner les personnes guéries du Covid satisfait à la bonne administration de la médecine", il veut savoir quelles protéines sont présentes dans ces vaccins et si ces derniers contiennent des "excipients à usage non humain ou dangereux pour la santé", selon un résumé de la plainte.

[…]

Lire l’article en entier sur bfmtv.com

 

 

De quoi nourrir le doute envers les bienfaits attendus de la "vaccination" anti-covid :

 

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3002507

    Une maladie qui a les mêmes symptômes que la grippe qui a la même saisonnalité que la grippe et surtout qui depuis qu elle existe a remplacé la grippe il m en faut pas beaucoup pour pouvoir dire que c est la grippe . Quand aux trous de balles évoquant sa mortalité je tiens à rappeler que la grippe fait 15000 morts par an mais qu elle est traitée si l on ne traitait pas les malades de la grippe combien y aurait il de morts sûrement le même nombre qu avec le covid Depuis le début c est de la couille et c est pas comme si la grosse Bachelot nous l avait pas tenté en 2009 avc h1n1 mais non oulala ta covid yapabon pa bon . pas besoin de grand remplacement physique ils ont déjà remplacé les cerveaux

     

    Répondre à ce message

  • #3002509

    Pourquoi seulement en septembre ? Sinon en Allemagne et au Japon, il me semble que ça a été analysé.

     

    Répondre à ce message

  • Ça commence par une petite enquête judiciaire. Il est possible que le lot sélectionné et examiné ne prouve pas la dangerosité du vaccin mais de toute façon la gueulante va aller crescendo et des enquêtes plus sérieuses seront réclamées. C’est inéluctable.

     

    Répondre à ce message

  • C’est trop tard bande d’ongulés de juges,le mal ou plutôt le génocide est fait !!!
    80% des piquouzés créveront d’ici 2025 et finalement c’est plutôt un mal pour un bien !!!
    Marre de vivre dans un monde de collabos et de QI de singes qui nous entraînent avec eux dans l’abyme !!!

     

    Répondre à ce message

    • #3002681
      Le 2 août à 09:44 par Intelligence supérieure
      Un tribunal italien ordonne l’analyse des injections à ARN messager (...)

      Non, 80 pourcent des piquousés ne creveront pas, ça serait trop beau...
      Comment tu veux que le nouvel ordre mondial arrive si tout ceux par qui il peut arriver crèvent...

      Ils crèveront pas car dans la majorité des vaccins c’est de la flotte, ou autre chose d’innofensif.

       
    • "80% des piquouzés créveront d’ici 2025 " : quelles sont tes sources pour affirmer ce genre de choses ?

       
    • Je ne pense pas non plus que ce sera 80 % mais beaucoup moins.
      Dans une éude que j’avais lu, il avait été analysé la proportion des lots pour lesquels il avait été rapporté le plus d’effets secondaires graves et de décès pour chaque "marque" de ces poisons , et étonnament il avait été trouvé exactement la même proportion de ces "deadly batches" pour toutes les marques , de mémoire c’était 1/200 lots soit 0,5% des vaccins.
      Pour dégommer 5% de la population il faut donc 10 doses. Nous en sommes à 3 , bientôt 4 ( sans parler du monkey pox et autre merdes a venir )

      Ce sont selon moi les problèmes d’infertilité et de morts intra utérine qui vont faire le plus gros du boulot de cette sélection (presque) naturelle .
      D’ou leur obsession flagrante sur les enfants et les jeunes adultes qui pourtant ne risquent rien .

       
  • C est quoi ce délire ?
    Nous faire croire qu une enquête sur la contenance de ces mixtures mortelles va être faite 2 ans après alors, que des millions de gens sont soient morts soient avec des complications post-injections !!!!
    Beaucoup de scientifiques intègres qualifiés de complotistes par la doxa et par les merdias aux ordres , ont déjà analysés ces poisons
    Et ce qu ils y ont découverts n est pas très joli
    Donc il aurait fallu le faire avant et rendre publique ces résultats
    La justice va diligenter un labo corrompu et va declarer
    Qu il n y a rien de dangereux dans ces poisons injectables
    Circulez y a rien à voir

     

    Répondre à ce message

  • La logique aurait été de faire une analyse avant injection...

     

    Répondre à ce message

  • Qu’importe le résultat, personne ne sera inquiété... Il faudrait séparer la synagogue de "l’état laïque". Et la Justice n’est qu’un "effet spécial".

     

    Répondre à ce message

  • Le tribunal ?! Ne sert ni en amont ni en aval, il ne sert pas à prévenir une décision sanitaire destructrice, ni à châtier les responsables...La seul justice en vigueur est celle brandie par les puissants, la justice politique en d’autres termes. Dans ces conditions, seul la justice populaire ne peut s’exercer qu’à coup de violence vertical, un peu comme les Corses avec le malheureux préfet.

     

    Répondre à ce message

  • #3003033

    Vu la source, je peux tranquillement miser toutes mes chemises sur une opération de com à double effet kiss cool : le premier et de faire croire que la justice va enfin faire son boulot (la justice italienne quoi...) histoire de se redonner une popularité, le deuxième est de clouer le bec définitivement (ce qu’ils pensent en tous cas) à ceux qui passent leur temps à dire que ce ne sont pas des vaccins mais des poisons. Effet bonus, ça donnera un argument de plus aux demeurés qui continuent de se faire piquer en se faisant kapo du système.

    Quand on pense à ce qu’ils ont fait à tous ceux qui étaient de possibles obstacles à ce coup d’état viral (menaces, disparitions, décès), personne n’est assez fou pour dire la réelle composition de ces poisons.

    Aucune chance que cela aboutisse, autant demander à un pédocriminel tueur en série s’il a des remords après sa centième victime. Le système est trop pourri pour en attendre quoi que ce soit. Pour rappel, ce sont les italiens qui en ont le plus chié lors du lancement de la farce, à cause de leurs élites. C’est les soldes, tout doit disparaitre.

     

    Répondre à ce message

  • La confiance reigne. Hâte d’en connaitre le résultat, si ce dernier sera divulgé !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents