Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une cinquantaine de morts dans l’attaque d’une ville au Kenya

Au moins 48 personnes ont été tuées dans une attaque menée dimanche soir par des hommes armés dans une ville côtière du Kenya, rapportent la Croix-Rouge et la police kényane. L’attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat, mais la police retient entre autres la piste d’un commando islamiste.

La ville de Mpeketoni a été prise pour cible par un commando d’assaillants non identifiés qui s’en sont pris à deux hôtels, une banque et un commissariat de police. Des habitants précisent que le commando était composé d’une trentaine d’hommes motorisés, munis d’armes à feu et d’explosifs.

Outre la piste d’un commando islamiste, l’hypothèse d’une attaque de séparatistes est également examinée par les autorités. "De nouveaux corps ont été découverts et nous parlons pour l’instant de 48 morts", a dit Leonard Omollo, le commandant de la police du comté de Lamu.

"Tous les morts sont des hommes. Aucune femme, aucun enfant (...) Nous ne pouvons dire s’il s’agit d’une attaque des Chabaab (ndlr, milice islamiste somalienne), du Conseil républicain de Mombasa (ndlr, mouvement séparatiste) ou simplement de criminels", a-t-il ajouté.

Île touristique

L’attaque contre Mpeketoni, située à trois quarts d’heure de l’Île touristique de Lamu, est la dernière en date visant le secteur du tourisme au Kenya.

En décidant d’envoyer des troupes en Somalie combattre les islamistes d’Al Chabaab, le Kenya s’est exposé. En septembre dernier, une prise d’otages revendiquée par les Chabaab a fait 67 morts au Westgate Mall, un centre commercial de la capitale.

À trois heures de route de la Somalie

Mpeketoni se trouve sur la côte, à trois heures de route environ de la frontière somalienne.

Deux hélicoptères militaires survolaient la ville lundi matin mais la police n’a procédé à aucune arrestation en rapport avec ce coup de force.

Selon des médias, les assaillants auraient mis le feu à plusieurs bâtiments de la ville, dont un grand nombre d’habitants a pris la fuite. Sur place, un journaliste de Reuters a vu une dizaine de véhicules incendiés.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • israel à la manœuvre pour coloniser l’afrique


  • Le paradoxe islamique,partout dans le monde,absence totale en france,ou seul Chalghoumi assure tant bien que mal l’age d’or de ce culte.


  • Attaque de centre commerciaux, d’hôtels de police et d’hôtels. On peut pas dire que ce soit des points hautement stratégiques. Même si on peut déceler une stratégie indirecte éventuellement.
    Si je dois mettre ma vie en danger dans une attaque du genre, autant que ce soit sur des cibles autrement plus "prestigieuse" comme des ambassades, des palais présidentiel ou des quartiers remplient de pourri assoiffer de pouvoir et d’argent. Ou soyons ambitieux des réunions des Gx ou club bilderberg.

    Ce qui me fait penser que ce doit vraiment être des paumé pour faire ces attaques dont les premier bénéficiaire serait bien ceux qu’ils aimeraient combattre.