Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une équipe coréenne repousse les limites du clonage animal

Prendre la nature à rebours peut faire gagner beaucoup d’argent

Un chiot est né à partir des cellules d’un chien décédé depuis 12 jours, une première.

Le 26 décembre, un chiot nommé Chance est né dans le laboratoire coréen de la Sooam Biotech Research Foundation. Mais Chance n’est pas un boxer comme les autres : il a été cloné à partir des cellules de Dylan, le chien décédé de deux anglais, Laura Jacques et Richard Remde. Ce n’est pas la première fois qu’un animal domestique est cloné, mais c’est la première fois que des scientifiques parviennent à réussir le processus deux semaines après la mort de l’original. Après cinq jours suivant le décès, les cellules sont très difficiles à récupérer.

Mais la Sooam Biotech Research Foundation n’en est pas à son coup d’essai. Ce laboratoire coréen est le seul au monde à proposer des clones à des particuliers et à avoir, en quelques sortes, industrialisé cette activité.

Lire la suite de l’article sur numerama.com

Les apprentis-sorciers au front contre la nature, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.