Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une faillite immobilière gigantesque menace l’Espagne

Le promoteur immobilier espagnol Martinsa-Fadesa, l’un des leaders du pays, étudie une éventuelle liquidation judiciaire, qui serait l’une des plus importantes en Europe de ces dernières années.

Martinsa-Fadesa a annoncé vendredi la convocation d’un conseil d’administration extraordinaire lundi. Ce groupe est le symbole des excès qui ont conduit à l’explosion de la bulle immobilière en 2008.

La société, qui était en cessation de paiement à l’été 2008, avait annoncé en mars 2011 avoir trouvé un accord pour refinancer sa dette. Selon la presse espagnole, l’entreprise n’est pas parvenue à redresser la barre et le juge va décider de la liquider, les principaux créanciers refusant d’aller plus loin.

 

Un passif de 6,5 milliards d’euros

Le tribunal de commerce n’a pris aucune décision pour l’instant, faute d’avoir reçu toutes les réponses des créanciers avec lesquels le groupe tente de renégocier sa dette, a déclaré une source judiciaire. Le passif atteindrait environ 6,5 milliards d’euros.

L’éclatement de la bulle immobilière a plongé l’Espagne dans une profonde récession, dont elle est sortie en 2014, avec une explosion du taux de chômage qui reste à des niveaux records, à 23,7 %.

Sur la faillite à venir de l’Europe, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et dire que l’Espagne ainsi que la Grece etaient données comme modele pour la France avant la crise de 2008. On vantait la croissance exeptionnele de ces pays , dues selon les experts aux reformes liberales entreprisent en Espagne, ils disaient que c’etait des reformes douloureuses mais qui avaient amené la croissance. On constate que tous ccela n’est que du vent, les reformes c’est pour nous plumer et au final vous serez encore plus pauvres qu’avant

     

    • Il y en a mare de ces gens intelligents, de ces experts, de ces spécialiste, énarques ,polytechniciens, diplomés de Harvard,Young leader....etc ! Ils nous foutent dans la M...depuis 40 ans, nous menent dans des guerres qu’ils ne font pas , ce sont des incapables imbus de leur personne ;Et si , pour changer , on prenait des gens normaux, pour changer, meme un peu betes ...ça ne peut pas etre pire !


    • Et si pour changer on prenait tout simplement personne


    • #1130767

      @voronine

      Je pense que les états se réclamant de la démocratie , issus de la Révolution de 1789 , ont habilement utilisé leur intelligence , au service du " mal" , tout en leur faisant croire que c’était pour le bien de l’humanité ( ONU , TPI, OTAN , BanQues mondiales , droits de l’homme , relayé par une EN et des medias soumises ...) : le comble des inversions érigées en dogmes ! ...les 10 generations précédents celle ci sont pour la plupart , conscientes de la misère ambiante , mais sont " programmées " dès le plus jeune âge , à ne mettre aucune de ces instances en cause ! Ceci est donc Une vraie dictature .


  • #1130407

    L’ Espagne serait donc sortie de la récession en 2014 , avec 23,7% de chômeurs ! Cette affaire replonge une de ses sociétés la tête sous l’eau ( 6 milliards ) : combien de chômeurs en plus ?
    Pas d’amalgame , toutefois ça va ressembler un peu à la Grèce ! ( encore 2, 3 ans ) , je ne dois pas être dans l’erreur , en affirmant la même prédiction pour l’Italie !
    NB : quand le " coco" Grec venait d’être élu , de grandes manifs espagnoles reprenaient les slogans " rouges" en prédisant des lendemains chantants ! (Les instances européennes allaient trembler devant les peuples ! ( même sur ce site , celui qui avait plus que des réticences sur l’avenir de la " Revolucioń " se faisait copieusement " secouer" et traiter de ringard fachô !
    Il n’aura pas fallu longtemps , pour remettre les pendules à l’heure ! ) .

     

    • De quoi vous parlez là ?
      C’est Tsipras que vous traitez de coco rouge ? Avez-vous vu avec quel "bleu" il fait alliance ?
      Vous êtes de ceux qui préfèrent que les peuples baissent les bras et la tête pour se faire taper dessus, tellement cela vous agace qu’ils se relèvent en crachant à la figure des partis de la droite sioniste au pouvoir leurs mensonges et le dégoût que ces politiques leur causent.
      Beaucoup trop de manichéisme en France, toujours au dessus des autres par on ne sait quel miracle, alors que trempés dans la même m... que le reste, mais c’est vrai qu’ils sont plus intelligents que les autres les français, on leur dit Charlie ! et ils ferment leur gueule, incapables d’avoir un parti antilibéral qui gagne des élections. Les juifs sont là pour vous donner des coups de trique pour le moindre écart.


    • Il ne serait nullement surprenant que dans les mois à venir , la situation espagnole n’évolue à l’ukrainienne , avec la sécession de la CATALOGNE soutenue par les USA . Quand les mangeoires sont vides , les chevaux se battent dans l’écurie !


    • #1130723

      @zoteman :
      cocos ou blancs libéraux , les deux sont menés par ceux , dont on ose même plus dire le nom ( en France ) , revoyez l’histoire des peuples simplement au XXème siècle ! par exemple , l’origine des financements des états à partir de 1913 aux USA , ou 1917 en Russie ! Et quasiment partout sur la planète !...
      Quant à l’accord du " front de gauche" à la sauce Grecque avec le petit parti de droite librérale (qui ne faisait aucune ombre au premier ) , et n’a servi que de " laisser passer " ! Je n’accorde pas mes faveurs à ce type de parti " fourre tout " : gaucho/ libertaire , immigrationniste , droitdel’hommard , et j’en passe ; , qui sous des couverts " révolutionnaire / humaniste / democratique " ( trois mots d’intox qui augurent en réalité la vraie dictature ) soi disant en rupture avec l’Europe , continueront à quémander leur pitence à celle ci ! Comme les autres pays d’ailleurs !
      Tu parles de " révolutionnaire" ? ! ... Et l’Espagne , comme les autres pays européens seront sous peu , mis en condition d’implosion , pour faciliter l’émergence de " landers " totalement indépendants des états nation et inféodés au gouvernement Européen , pour qu’enfin nos atlantistes aient la main mise totale sur cette " Europe" ( ce qu’il n’ont pas véritablement terminé Apres 45 / plan Marshall , otan ... ) .


  • le système tient parce qu’on bidonne les chiffres en permanence, ceci démontre que la financiarisation de l’économie nous a mené droit dans un monde virtuel.
    un jour viendra où on pourra vivre avec rien, juste l’illusion née d’une ligne sur notre ordinateur indiquant notre "richesse" exploitable.
    celamérite réflexion sur le sens de nos économies. et de nos vies.


  • Il y a quelques années, au moment du boom immobilier en Espagne, les Espagnols construisaient autant de logements que la France et l’Allemagne réunies ! Cette frénésie cachait une gigantesque escroquerie .


  • "L’éclatement de la bulle immobilière a plongé l’Espagne dans une profonde récession"...

    Est-ce que ça ne serait pas plutôt la récession qui a provoqué l’éclatement en tuant la ’demande’ ? (ça semble plus logique) Ceci dit, que ce soit un simple juge de tribunal de commerce qui statu sur une dette de 6.5 milliards d’€ ça laisse rêveur. L’ampleur de la dette laisse rêveur également, il faut en construire des tours vides pour arriver à ces montants...Ils auront finalement été deux a faire n’importe quoi, (sans parler des administrations), le ’promoteur’ et le banquier.


  • tant mieux ! on ira tous s’acheter des maisons au bord de la plage pendant que el blanco lui nous vole notre pays !


  • Parait-il selon nos experts ,que l’Espagne était en train de frémir .Je ne sais pas mais elle frémi pour ressembler de plus en plus à la Grèce ,c’est ce que l’on appel une économie qui repart ou du foutage de gueule


  • C’est le promoteur qui est menacé de faillite, pas ’l’Espagne’, sauf si les gens qui la ’dirigent’ renflouent le mercanti et le banquier sur l’argent public...