Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une vanne sur la Shoah au JT de France 2 déclenche la polémique

L’humoriste belge Laura Laune résistera-t-elle aux accusations d’antisémitisme ?

En lançant son sujet sur la « nouvelle génération de jeunes femmes humoristes », Laurent Delahousse pensait contenter Delphine Ernotte, la Présidente de France Télévisions : pas l’ombre d’un mâle blanc hétérosexuel de plus de 50 ans à l’horizon. De quoi faire oublier en douceur la polémique Tex. Mais comme l’indique le nom du spectacle de la jeune humoriste belge Laura Laune, Le diable est une gentille petite fille...

 

Le présentateur du 20 Heures de France 2 annonce de l’humour « noir, grinçant et corrosif » porté par cette nouvelle génération. Trop confiant dans son équipe de monteurs, Delahousse ne prend pas encore la mesure du drame qui se joue. Le reportage débute :

 

 

Patatras, la Shoah blasphémée en plein JT ! Les répercussions peuvent être terribles : la ménagère, le populo et leurs enfants risquent la dissonance cognitive, la perte de repères ! Où est le Bien, où est le Mal ? Qu’est-ce qui est autorisé et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

La voix off avait pourtant averti : l’ingénue se transforme régulièrement en démon et développe un « humour quasiment sans filtre pour une jeune blonde quasiment sans limite ». Mais des limites, certains en ont et d’autres les préconisent. C’est le cas de l’avocat et Président de l’association France-Israël, Gilles-William Goldnadel qui monte au créneau immédiatement suivi par sa horde de chiens de garde de l’ordre moral :

 

 

Questionnée sur ce choix éditorial, la direction de France 2 n’a pas souhaité apporter de réponse. Un moment d’égarement ? Un acte de résistance ? Une naïveté, une faiblesse passagère face à la fausse candeur de la jolie blonde ? Un piège tendu par le diable ?

Si Laura Laune, dont le co-auteur est Jérémy Ferrari, a décidé de ne pas prendre la parole pour ne pas « alimenter une polémique qui n’a pas lieu d’être », son manager Matthieu Clée a expliqué : « Elle ne va pas commenter quelque chose sur lequel elle n’a rien à se reprocher. C’est un extrait de son spectacle que France 2 a décidé de montrer, cela est de leur responsabilité éditoriale d’avoir choisi cet extrait en particulier. Durant son spectacle, elle fait des blagues sur les Catholiques, les Musulmans, les Juifs et personne ne sort choqué de la salle. »

Et si un grand nombre d’internautes ont apporté depuis leur soutien à la lauréate de la treizième saison de l’émission La France a un incroyable talent...

Soutien total à cette artiste qui ose !

On peut rire de tout quand c’est du second degré !

Ce n’est pas l’humour qui est dangereux pour les peuples mais plutôt cette permanente volonté de lynchage des réseaux sociaux.

... ce n’est pas le cas de certains médias qui la qualifient immanquablement d’antisémite !

 

 

Laura Laune tiendra-t-elle le choc ? En attendant le dénouement de cette histoire tragicomique, les internautes ont encore la possibilité de visionner librement ce sketch où se mêlent Hitler, les Arabes de banlieues, Michel Drucker, les Juifs et les pédés ! Ouf ! Ne dîtes rien à Gilles-William Goldnadel.

 

 

Bonus : Gilles Verdez traumatisé (de 0’16 à 0’45)

 

Un exemple d’insoumission à mettre en parallèle, sur E&R :

Rire en liberté avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

162 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " On rit de tout " (Chateaubriand à propos de la chanson "Monsieur Dumollet") .


  • " Il ne faut JAMAIS desserrer l’étau : nous allons la virer " .


  • Grâce à Israël sa blague va faire le tour du monde !


  • elle est cuite , en tout cas toutes ces reactions de ces reacs fascites font peur
    on peut effectivement le dire et là la phrase prend tout son sens :
    " on peut craindre le retour des heures les plus sombres de l’histoire"

     

  • Gaspard Proust avait sorti une blague équivalente dans son précédent spectacle il n’a jamais eu d’ennuis après cela,j’attend la suite mais pour cet humoriste cela devrait"normalement" se tasser rapidement.

     

  • Ils sont devenus fous furieux...cette blague n’est pas antisemite car elle valide la version officielle...
    Elle rigole de cela car il y a une tension sous-jacente, mais ne conteste pas.

    Ce qui inquiète la communaute est d’entendre le public des goyim rire de si bon coeur.
    Ils se disent si la digue pete ça va aller très mal..Et comme ils ont raison...

    Sinon cela faisait longtemps que l’on avait pas entendu une humoriste drôle...

    Enfin ses excuses vont bien sûr arriver très vite...

     

  • Mais elle est pleine de talent cette petite, 10 mn d’écoute ont suffi à s’en rendre compte.
    Quant à mettre l’antisémitisme à toutes les sauces, cela fini par être lassant et contre productif.

     

  • bienvenue au club

     

  • #1884817

    Et si pour commencer, on virait les tyrans fascistes de la communauté organisée et tous ceux qui empêchent la liberté d’expression en France et l’épanouissement de la France comme nation indépendante et souveraine ? En bref si on revenait aux fondamentaux lorsque le pays est en danger ?


  • Mort de rire !!!...

    Et d’un coup d’un seul, tous les pseudos Charlies dont l’humour est à géométrie variable se mettent à cracher des flammes et à crier à l’hérésie...

    Hypocrisie quand tu nous tiens !... ^^

    Nos petits Torquemada de la pensée unique et autres Ayatollahs de la bienpensance sont décidément un spectacle humoristique à eux tous seuls... J’en, ai mal aux côtes à force de me marrer. XD


  • Les reseaux sociaux ont totalement boulversé la donne ,en plus des associations communautaires. On ne peut plus rire de rien , triste époque .
    Coluche se pendrait !
    PS : je suis sur qu’entre eux les juifs sont encore plus grincant et bien d’entre eux ont du sourire en entendant cette blague


  • Ca va finir par se voir à force...et tant mieux !


  • #1884827
    le 22/01/2018 par Aiguiseur de guillotines
    Une vanne sur la Shoah au JT de France 2 déclenche la polémique

    Elle a une sacrée paire c...... la gamine. Ça faisait longtemps que je n’avais pas ri autant.
    Chapeau.


  • #1884831
    le 22/01/2018 par Aiguiseur de guillotines
    Une vanne sur la Shoah au JT de France 2 déclenche la polémique

    J’en connais qui sont en train de péter un câble :

    https://www.timesofisrael.com/frenc...


  • Laura achète un bus ou part avec dieudo en Afrique. on viendra te voir .


  • #1884839

    Quand deux faits avérés se rejoignent dans une devinette, voilà qu’une caste de psychopathes, minoritaire au sein d’une communauté minoritaire en France (±1% de sa population), crie au scandale et appelle au lynchage et à la censure. A quand l’appel au meurtre ?
    J’invite G-W G à démontrer du haut de son omniscience que Laura Laune se trompe en disant qu’il y avait plus de juifs en 1939 qu’en 1945 !


  • Si Goldladen dit que sa blague n’est pas vrai dans les faits, alors nous devrions le poursuivre pour negationisme. Car il y a bien eu 6000000 de morts, je crois même que c’est 6 000 024 personnes pour être précis donc y’en avais bien moins en 45.


  • Bienvenue dans cette France serré du cul, où chaque syllabe et mots sont pesés par des cons qui veulent nous enfermer dans un monde de museler .Il faudra prendre bientôt trois tickets pour rire trois fois, cinq pour rire cinq fois et ainsi de suite , et peut-être faxé pour celui qui rigolera de la blague interdite pour ensuite mettre l’humoriste aux travaux forcés .Quel pays de merde ! dites-moi que c’est un cauchemar . Ce déferlement de haine de la part de ses malades mentaux , tout cela devient insupportable .Sans déconner les haineux , allez-vous faire psychanalyser .


  • A peine croyable. Moi qui habite la Belgique et fréquente de par mon métier (guide touristique) des gens de tout horizons, je n’ai jamais entendu parler de cette meuf. D’ailleurs je me demande si y a eu polémique tout court. L’événement qui accapare la une de tous les médias s’est le fait qu’un camps de clandos devait être évacué aujourd’hui par les flics mais qu’une bande de clowns genre no border à formé un cordon autour du camps afin d’y en empêcher l’accès.

     

  • Laura ne t’excuse pas, la télé ne rapporte plus d’argent aux gens comme toi. Continus sur ce registre et tu deviendras rich comme Dieudonné avec des salle de 8000 personnes, va y glisse leur une quenelle.
    Ne sois pas intimité la France est derrière toi.


  • tous ceux qui écrivent, qui parlent , qui chantent ou qui pètent sont désormais priés de faire verifier leur oeuvre auprès du BVA , bureau de verification de l’antisémitisme, et faire valider ensuite par le CRIF, la LICRA, BHL, et Finkel crotte pour plus de sécurité


  • La France est de plus en plus sinistre. On ne chante plus, on ne parle plus, tout est interdit. Même Paris ! "Ville Lumière" "French Cancan", etc .. Tu parles ! Sinistre, la ville de Paris. Une ville en toc faite de rues minables et glauques, surtout les quartier "chics", prétentieux et inhumains. Elle est souillée depuis les stupides "expositions universelles" organisées par les Rothschild et les mercantis de tout poil qui nous ont laissé des monuments ignobles, des pâtés architecturaux caricatures de monuments à l’antique, sans goût aucun en tous les cas, pas du goût français, et qu’on ose pas détruire (le Grand Palais ! La gare d’Orsay ! La Tour Eiffel, échafaudage idiot !) et qu’on rénove en plus pour ces crétins de touristes. Foutons tout cela en l’air.


  • Ce n’est pas l’odieuse connerie des réseaux sociaux qui me choque...Les cons,ça se reproduit comme les mouches...c’est la réaction du quidam devant la caisse du théâtre où il paye,quand même mais se tape une réaction de schizo moralo-bobo qu’aucun spectateur-payant ne devrait avoir... !!


  • #1884858

    La blague n’est pas du tout antisémite !
    Ça l’aurait été de déclarer qu’il y a un peu trop de baskets en 45...

     

  • #1884861

    Il n’y a rien d’antisémite. Plus rien ne peut être dit sans que des sanctions tombent. Mais ça suffit ! Il n’y a peut-être jamais de blagues sur les chrétiens ?


  • Enfin une Dieudonnée, avec e ! Puisse-t-elle remplir tous les Zéniths de France comme lui. Ce sera sa revanche sur ces narcissiques pervers !

     

  • mouais.. la vrai quenelle aurait été "on en trouve plus en 45 qu’en 39" loool


  • Nous avons trouvé la nouvelle Dieudonnée.


  • #1884876

    Je ne verrai plus jamais mes baskets de taille 43 de la même manière !

     

  • Regardez bien les commentaires des péquenauds en dessous du tweet de Goldnadel...
    ’Fin, je sais pas, je rêve mais comment a t-on fait pour en arriver là ?


  • France 2 savaient très bien ce qu’ils faisaient en diffusant ce passage. C’est un moyen d’entretenir la pleurniche , montrer que la bête immonde est toujours féconde , et bien sur au final se faire un p’tit billet.

     

    • Entièrement d’accord ! Je crois absolument que cela soit passé par accident, et encore moins qu’il s’agisse d’une petite provocation de la part de France 2...cela semble plutôt s’inscrire dans cette stratégie consistant à entretenir un pseudo climat d’antisémitisme afin de justifier la pleurniche éternelle et les persécutions incessantes que subissent les gens authentiquement subversifs comme un Dieudo.
      Cette blague autant stupide qu’inoffensive ne suscite aucune réflexion philosophique, politique qui pourrait être dérangeant pour le système, en revanche sert à merveille de prétexte pour une énième propagande de pleurniche...


  • On lui donne même pas une semaine avant de se lancer dans un grand numéro de téchouva. De toute façon elle est déjà face au choix de sa vie : soit la clandestinité, la liberté et le hors piste, soit la repentance, l’excuse et les chemins balisés.
    N’est pas Dieudo qui veut...


  • Je suis déjà terré, dans mon abri anti-atomique...


  • Attention humour interdit.. ne pas toucher aux intouchables car la sentence est sans appel... si vous êtes goy, dites seulement le mot "juif" et vous êtes assuré de porter l’étoile "antisémite" pour longtemps, à moins de faire "téchouva" publiquement et vous aurez la chance de passer aux oubliettes... pour toujours.

     

  • Peut on cautionner un blasphème ?


  • A ce niveau de grotesque, on se demande comment ils arrivent encore à respirer, parce que normalement, là-haut, y a plus d’air.
    Tous ces gens ne sont ni plus ni moins que des chiens de Pavlov : un coup de sonnette, et hop, ils ont la queue qui remue ! Automatique : "résurgence de l’antisémitisme, les heures les plus noires, ventre encore fécond, nauséabond, etc, etc, etc". Cette bonne vieille hystérie... On est au bord du pogrom avec la Belge, là, hein, Golnadel ? On pourrait commencer par la tondre, cette nazie. Et puis, allez, réouverture du tribunal de Nuremberg pour crédibiliser un peu le truc. Qui en a besoin. Pour la mort par pendaison, il faudra attendre de savoir si elle mange du pain grillé le matin, mais à mon avis, son compte est bon. Ah, la sal...

    Tant que ça marche, pourquoi se gêner ?


  • Faut pas abuser non plus, ya aucun fond, c’est du niveau blague à Toto...


  • La tévé c’est pire que dans les "repas en ville", quand tu places le mot "juif" dans une phrase, tout le monde se fige :)
    J’adore !


  • L’antisémitisme, le vrai, le dangereux, c’est toutes ces associations de merde qui le fabriquent et qui en vivent. Point barre.

    Ces associations créent des tensions entre les Français. Le seul remède c’est l’humour franc, direct et Français (ou Belge), et si certains n’aiment pas c’est leur droit le plus absolu mais qu’ils arrêtent de casser les burnes du peuple Français !!

    Dieu merci, les gens commencent à ouvrir bien grand les yeux.


  • La redevance TV du service public c’est "shoah" business matin, midi et soir d’habitude ! Pour RMC c’est toutes les semaines...
    N’oublions pas qu’à la base "shoah" est un film !
    Bref merci, on va déguster de la pleurniche "antisémite" business pendant des mois !


  • Qui avait dit aux humoristes "lachez vous"
    et bien c’est fait !


  • La France traverse présentement des années de grandes Terreurs. C’est frappant pour quiconque vit à l’extérieur du pays et pause sur l’hexagone un regard anthropologique.

     

  • Là on va entendre pendant trois semaines sans relâche la question suivante : "comdamnez-vous ?"


  • Puisque nous passons déjà pour des complotistes de haut rang allons y gaiement !
    Je suspecte donc la direction de France télévisions d avoir choisi cette blague pour ruiner directement la carrière de cette jeune humoriste un peu trop border Line au goût de nos maîtres...


  • #1885060

    Elle en a plus comme ça ?


  • de toute façon si t’es goy et que tu prononces le mot "juif" tu es déclaré antisémite.

     

  • Plus efficace que Maryline Monroe pour te rebooster une armée de Dissidents !

    Qu’est ce que cette fille est drôle et jolie

     

    • Paradoxalement, sa beauté et sa gaieté me font relativement apprécier son humour très gras et vulgaire qui me répugne habituellement (Ferrari est son auteur apparemment ce qui est un repoussoir personnellement). Si en plus elle se mets à secouer le cocotier tel que vu dans le reportage ça pourrait devenir assez pittoresque.
      Maintenant ne rêvons pas et prenons les paris : combien d’heures (pas de jours) avant qu’elle ne fasse carpette intégrale face à ceux pour qui on a pas voté...


  • Le problème c’est que ya quasiment plus rien à dire pour les humoristes. Toutes les portes ont été enfoncés, sauf quelques unes mais c’est sans doute trop risqué où pas drôle. L’ère des humoristes intéressant est terminée, c’est du rechauffé en permanence. Là on a l’impression qu’elle coche les cases, en mettant les mots arabe juif et pd dans le même sketch. On est loin du talent d’un dieudonne, avec un public bien différent composé de bourgeois.

     

  • Une jeune fille qui suinte la haine, glace le sang, et nous rappelles les heures les plus sombres de...de chicken run ! ^^

     

  • Elle peut toujours faire une 1° partie de Dieudo. si elle est écartée du circuit .

     

  • Shoabitbol. Mot doublement antisémite ^^


  • Dieudonné n’a plus qu’à se teindre en blonde et à se mettre en robe rouge !


  • Et bien moi je la trouve excellente cette blague, bien mieux que certains dessins soi disant humoristiques. Tout ce foin alors que c’est dans la même veine des dessins de Charlie hebdo sur le prophète ou sur les africains au fond de la méditerranée ...
    Il est où l’esprit Charlie ? Elle est où la liberté d’expression ? Y a plus personne les mecs ? Vive la France occupée ...

     

    • Non seulement elle est drole, mais en plus elle est on ne peut plus réaliste.
      Tous ces marchands de haine ont basé leur business sur cette réalité. Donc le mot choisi dans l’article est le seul bon mot à employer : un blasphème. C’est la seule chose qu’on peut lui reprocher, car ce n’est pas de l’incitation a la haine mais simplement un constat de la réalité.
      Les gens qui s’offusquent font tomber le masque : la shoa est une religion encore plus répréssive que le christianisme dans ses heures les plus sombres


  • La France nous dépasse largement dans le surréalisme désormais... Une toute petite blagounette à deux balles provoque autant de réactions délirantes ???

    Il serait temps de reprendre les commandes de votre pays...


  • Si jeune et déjà grillée...

     

  • Peut-on rire de tout ?
    Oui, si c’est drôle..

     

    • Ce qui peut-être drôle à mes yeux ne l’est pas forcément aux vôtres. Et inversement !
      On peut rire de tout, sauf de qui vous savez, sauf si vous faite parti de qui vous savez !
      J’attend toujours un charlie hebdo sur l’agresseur sexuel haziza et rien que sur lui, pour voir !


  • Et si ce "dérapage" était plutôt contrôlé... Car elle est loin d’être conne en réalité et en tant qu’humoriste elle connaît les limites... Elle a co-écrit avec Jérémy Frerrari, donc elle est déjà dans le sérail et connait les risques du dérapage sur la communauté de lumière.
    Ma vision des choses est la suivante : On a très bien pu lui dire (un membre de la communauté) de faire une blague "polémique" à des fins de pleurniche et d’exploitation par les médias de la souffrance juive. C’est toujours bon pour la shoah, ça fait une piqure de rappel pour le public goy...
    Et puis à la fin vous allez voir, elle va faire des excuses publiques, ensuite elle va passer dans toutes les TV et radios pour expliquer que les juifs ont beaucoup souffert... Elle sera peut-être plus tard en duo comique avec Gad Elmaleh et fera des téléfilms bidons français.
    La communauté de lumière y gagne et elle aussi pour booster sa carrière après des excuses publiques et après avoir assez courbé l’échine.
    Cette fille je ne l’apprécie pas vraiment, c’est une carnassière aux dents longues et qui veut réussir ! Elle est pas mal physiquement donc elle joue de sa plastique en essayant de parler de cul le plus possible pour attirer un public de jeunes "mâles" qui est friand de cul bien sûr. Et puis une femme comique " très jolie" ça n’existe pas en France, elle a donc toute sa place et les producteurs le savent !
    Je vous parie que dans quelques temps vous la verrez dans un film français ou un feuilleton à la noix avec Danny Boom...

     

  • Elle fait son fond de commerce sur la blague trash. Donc on n’est pas étonné ni choqué que la shoah participe à son univers.
    Certains gagnent de l’argent en dénonçant tout ce qui peut être antisemite. Donc pas étonnant qu’elle en prenne plein la gueule, et là ce n’est pas pour rire. Sachant qu’elle a gagné 100 000 € , il y a un billet à gratter.
    Elle n’a pas l’air d’être idiote donc elle doit s’attendre à recevoir les foudres d’associations.
    Au fond je me pose la question suivante : est-ce que les juifs (du quotidien) qui entendent sa blague sont choqués ? Est-ce vraiment un outrage atroce pour certaines personnes ? Comment peut-on mesurer l’effet négatif d’une telle blague ? Existe-t-il des sondages démontrant qu’une blague blesse ? Rire de tout n’est-t-il pas un moyen d’apaiser ses rancoeurs ?


  • j’ai pas compris, la shoah blasphémée, c’est la blague sur le point commun entre Juifs et baskets ?


  • Pauvre Gillou, il fait partie de ceux qui ont ’saigné des oreilles’ en entendant cette devinette. Par contre, quand dans un débat en direct à la télévision, tu dis de Dieudo ’c’est un nègre’, là c’est la grande classe ! Comme si c’était l’argument ultime mettant tout le monde d’accord. Même le poivrot du bar du coin n’aurait pas osé. Du coup, je voulais te faire une petite devinette pour la route. Qu’est ce qu’un juif sur un tas de cendre ?....un dur à cuire.
    Allez quoi, faut rigoler, c’est tout ce qu’il nous reste.


  • Il y a 32 ans :



    On me dit que des Juifs se sont glissés dans la salle ?
    Vous pouvez rester. N’empêche que.On ne m’ôtera pas de l’idée que, pendant la dernière guerre mondiale, de nombreux juifs ont eu une attitude carrément hostile à l’égard du régime nazi.Il est vrai que les Allemands, de leur côté, cachaient mal une certaine antipathie à l’égard des juifs.
    Ce n’était pas une raison pour exacerber cette antipathie en arborant une étoile à sa veste pour bien montrer qu’on n’est pas n’importe qui, qu’on est le peuple élu, et pourquoi j’irais pointer au vélodrome d’hiver, et qu’est-ce que c’est que ce wagon sans banquette, et j’irai aux douches si je veux… Quelle suffisance !
    Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai personnellement aucune animosité particulière contre ces gens-là.Bien au contraire. Je suis fier d’être citoyen de ce beau pays de France où les juifs courent toujours.
    Je sais faire la part des choses. Je me méfie des rumeurs malveillantes. Quand on me dit que si les juifs allaient en si grand nombre à Auschwitz, c’est parce que c’était gratuit, je pouffe.


     

  • Moi, pas comprendre la polémique.
    La dame ne fait que constater une vérité cruelle (à moins que ?), en mode sale blague.
    Desproges allait quand même beaucoup plus loin et je ne parle pas de Dieudonné.

    On va encore pouvoir vérifier le pouvoir de nuisance de la communauté Yoruba.
    Parlez-moi de liberté d’expression "et j’vous fous mon poing sur la gueule", disait le poète.


  • Rassurez-vous ! Ils ont pu s’en racheter depuis... ;)


  • On avait dit ,toujours des blagues que sur les hommes blancs ,obédience chrétienne
    et en plus si ils sont de la région parisienne... c’est pas compliqué bordel !


  • Ces messieurs ont l’indignation forcément sélective, cela pose un problème insurmontable de faire une blague concernant une communauté (dont il faut taire le nom) mais traiter de gros cons les futurs ouvriers manuels du bâtiment, parmi lesquels la dite communauté ne brille pas par sa représentation, comme elle le fait dans son sketch sur la prof (au demeurant assez caustique et sympathique) ne pose aucun problème. Et je ne dis pas d’ailleurs qu’elle doit en avoir pour avoir dit ça, en humour la liberté devrait être quasiment totale, si cela ne tombe pas sous les fourches caudines de la loi (qu’il faudra expurger bien sûr de toute loi mémorielle ou victimaire à la con).

     

  • Quand j ai vu cet extrait de l’Open du rire dans les tendances YouTube il y a deux semaines, je me suis dis qu’il ne faudrait pas 15j pour que la fine équipe lui tombe dessus. Sers bien les fesses et cache la vaseline Laura !


  • Non mais c’est bon quoi !
    Au pire c’est du mauvais goût ! Mais de là à la qualifier d’antisémite, faut pas exagérer non plus quand-même...
    Ces gens sont devenus complètement frapadingues ma parole ! Ça va trop loin là ! Pour qui se prennent ils ? Pour des demi-Dieu intouchables, c’est ça ??
    Vous allez à n’importe quel spectacle de Gaspard Proust, il vous sort la même en plus acide et y compris sur les juifs !

     

  • Gilles Verdez pathétique, grotesque et ridicule. Dieu qu’il est moralement laid et humainement abjecte.


  • Ça va lui faire une bonne pub. Je ne serais pas étonné que cette "indignation" aura l’effet inverse de celui qu’elle escompte, à savoir que les résas de billet augmenteront.


  • n’achetant jamais de baskets, j’ai eu du mal à comprendre la vanne, je cherchais les baskets en 1939 et en 1945 ( en plus je chausse du 42 et je n’avais compris sur le 39)
    Mort de rire, quand Hanouna dit " c’est un public adulte et libre qui choisit d’aller l’écouter, mais France 2 n’a pas été correct en prenant une phrase sortie de son contexte, alors qu’elle avait un autre sens dans le sketch "

    Cà ne vous rappelle rien ?


  • En tous les cas, elle est mignonne.

     

  • La polémique par ci puis par là, c’est pour les cons et les soumis ! Il faut dire aussi qu’on ne demande pas à un con-sommateur de rire ou réfléchir mais juste de consommer de la me... et cela vaut aussi pour l’humour ! Toujours est t’il que ce semblant de pays m’effraie de plus en plus, cette société malade de la propagande orwellienne m’agace au point que cette jeune humoriste devrait songer à jouer en RPDC, elle y serait bien plus tranquille.


  • En tout cas elle n’est pas négationniste...


  • Elle est assez drôle je trouve. Mignonne accessoirement mais il y a de bonnes vannes. J’ai bien aimé. J’espère que sa carrière ne sera pas flinguée. Pourtant elle le dit dans son sketch qu’elle doit pas se mettre à dos les pédés et les juifs...


  • Elle est marrante, sa blague, et pas méchante. Mais il a suffi qu’une figure de proue de la communauté fasse un scandale hystérique d’offusqué, pour que la petite vanne devienne une « horreur », et tous les "ayant intérêts" ( ou fayots ), d’emboîter le pas. Elle n’est vraiment pas méchante ta sortie, Laura. Et ma grand-mère, fille du grand rabbin de Nancy, aurait apprécié.


  • Comment fait-on pour rire au sujet de la mort de millions de gens ? Normalement on y arrive pas. J’ai jamais vu de blague sur Verdun, Hiroshima ou les boucheries de Napoléon.

    Essayons avec moins de morts, imaginons une blague qui serait drôle sur les victimes du dernier massacre, l’attentat du camion fou sur la promenade des Anglais à Nice. Vous trouveriez cela drôle ? Vous oseriez la raconter ?

    La majorité des commentaires semble croire que les juifs devraient tolérer ce genre d’humour. Mais oui, bien sur, d’ailleurs à la rédaction de Charlie Hebdo on pensait aussi que les musulmans devaient tolérer l’humour.

     


    • Comment fait-on pour rire au sujet de la mort de millions de gens ?




      Le rire introduit une distance d’avec la réalité. Exemples :

      - Dieudo nous fait rire avec les attentats du 11 septembre car il nous met à distance de la réalité horrible des attentats. Personne ne rit des attentats en eux-mêmes, mais l’homme a parfois besoin de rire de situations tragiques.

      - Roberto Begnini, dans son film La vie est belle, fait rire avec ce déporté qui joue la comédie pour distraire son fils et lui cacher la réalité de leur arrestation.

      - Pierre Desproges fait rire de l’Occupation et de la persécution des juifs Français.

      La blague est drôle, donc elle fait rire, c’est aussi simple que ça.


    • "Comment fait-on pour rire au sujet de la mort de millions de gens ? Normalement on y arrive pas."
      Quelles conclusions en tirez-vous ?

      "J’ai jamais vu de blague sur Verdun, Hiroshima ou les boucheries de Napoléon."
      Quelles conclusions en tirez-vous ?

      L’état actuel de la "liberté d’expression" en France ne me permet pas d’élaborer plus avant, mais une idée apparait en filigrane...


    • @Titus Oui le rire est une manière de gérer des situations tragiques. Néanmoins, je le redis, on ne rit jamais de la mort de millions de gens. Regardez justement le texte de Desproges. Ce n’est pas en évoquant les morts qu’il fait rire. C’est avec une caricature surréaliste de discours antisémite, une inversion de la réalité.
      Je radote, mais tant pis. Il est normal que les juifs se sentent agressés par cette plaisanterie, qui méprise directement leurs morts.
      Et si un juif avait envie de venger l’affront ? Et s’il était manipulé par un service ?


    • « Mais oui, bien sur, d’ailleurs à la rédaction de Charlie Hebdo on pensait aussi que les musulmans devaient tolérer l’humour »
      Mais oui bien sûr comme vous dites !
      Vous croyez encore à cette histoire pour enfants ! Ça doit être de l’humour, comme quoi on peut faire rire sur les attentats. « Les musulmans » sont longs à la détente apparemment, mais bon ça doit être normal après tout, puisque c’est ce qu’ils ont dit et répété à la télé !
      Pour le reste, et pour répondre à votre étrange interrogation, peut-être devriez-vous vous dire que personne, s’agissant des événements que vous évoquez par ailleurs, ne casse les couilles à la terre entière à pleurnicher matin, midi, et soir (pleurniche qui s’accommode d’ailleurs parfaitement d’une lucrative agressivité dans la censure et répression) et qu’au bout d’un moment c’est possiblement de cela que naît le « tabou » à transgresser par effet de ras le bol. Allez savoir !


    • @Eric
      Je préfère que ce soit vous qui me portiez la contradiction !
      Vous vous souvenez surement du papier récent d’E&R sur les deux trains aux freins sabotés. Oui, il y avait des manipulateurs, P. Val , et plus tard d’autres, étrangers à la rédaction, qui inciteront au passage à l’acte.
      Certes ce n’était pas forcément évident, puisque je n ’avais pas développé, mais ce n’est pas à eux que je faisais allusion, mais à la masse de la rédaction, les idiots utiles manipulés, qui pensent qu’ils n’ont pas à restreindre leur expression, et que c’est aux musulmans de tolérer. Je précise que j’ai toujours considéré que ces caricatures de Charlie étaient une faute.

      Je pense que si l’on veut respecter autrui, on doit s’astreindre à respecter ce qui est sacré ou très important, ou douloureux, pour lui. Devrions nous alors accepter shoah matin-midi-et-soir ? Le hallal imposé ? Évidemment non, parce que nous avons aussi le droit de respirer.
      Mais cela ne m’empêche pas du tout de vivre si je m’abstiens de faire ces plaisanteries à la Charlie ou la Laura Lane. Je ne renonce même pas à mon droit à critiquer les minorités, musulmanes ou juives, intégristes et/ou dominatrices, puisque ces plaisanteries ne les visent pas. Elles visent et agressent les musulmans et juifs du quotidien.

      Vous dites que le chouinage finit peut-être par générer des réactions qui ont l’apparence de l’antisémitisme (vu de l’extérieur). C’est vraisemblablement une des causes possibles. Mais ces réactions donnent du grain à moudre aux chouineurs. On devrait s’en abstenir.

      Je vois une confusion qui a été faite par la masse des commentateurs. Ils ont réagi de la même manière que s’il s’agissait de défendre le doit de Dieudonné à se moquer du colon israélien. Et bien cette grille de lecture me parait à coté de la plaque.
      Perso, j’ai trois aïeux qui ont péri lors de la première guerre mondiale, et je suis de culture catho. Et bien j’attends d’autrui qu’il ne pisse pas sur les monuments aux morts de la guerre, et qu’il ne se promène pas à poil dans Notre-Dame. Et je pense donc que, réciproquement, les autres, musulmans ou juifs du quotidien, ont le droit d’attendre de moi que je n’insulte ni leur Prophète, ni leurs millions de morts. Voila la grille de lecture qui était pertinente sur cette affaire, selon moi.


    • @JP



      Je pense que si l’on veut respecter autrui, on doit s’astreindre à respecter ce qui est sacré ou très important, ou douloureux, pour lui.




      Dans ton monde idéal, on ne pourrait plus rire de rien, au risque d’offenser quelqu’un. Remarque, on y est...



      Devrions nous alors accepter shoah matin-midi-et-soir ? Le hallal imposé ? Évidemment non, parce que nous avons aussi le droit de respirer.




      Ton droit à "respirer" est une offense pour le CRIF, donc, selon tes propres critères, tu devrais t’abstenir de tels propos, afin de ne pas offenser ce qu’il y a de plus sacré chez eux.



      Mais cela ne m’empêche pas du tout de vivre si je m’abstiens de faire ces plaisanteries à la Charlie ou la Laura Lane.




      Personne ne t’oblige à aller assister à un spectacle comique.



      Vous dites que le chouinage finit peut-être par générer des réactions qui ont l’apparence de l’antisémitisme (vu de l’extérieur). C’est vraisemblablement une des causes possibles. Mais ces réactions donnent du grain à moudre aux chouineurs. On devrait s’en abstenir.




      Les chouineurs n’ont jamais eu besoin qu’on leur fournisse du grain à moudre pour pleurnicher, se plaindre et tyranniser les non-membres de leur communauté : le grain, ils l’inventent quand il n’y en a pas.
      Les chouineurs méritent le mépris, alors se moquer de leurs idiosyncrasies de temps en temps, ça ne fait pas de mal. C’est une crotte de nez balancée, comparé aux divisions de panzers qui nous écrasent et mutilent nos pensées au quotidien.


    • @Titus
      Juste pour votre information, figurez vous que vos arguments, je les connaissais, il n’ont rien d’original. Je les aurais jugés recevables, si j’avais pensé que la solution contre une domination, c’était d’exercer une domination identique, mais en sens inverse.
      Votre attitude ignore les principes de respect d’autrui, de juste milieu et de justice, et de la nécessaire restreinte volontaire à sa propre liberté. Elle conduit donc vers la guerre ethnique. C’est pas mon truc. Si c’est le votre, plutôt que d’encombrer mes commentaires, allez plutôt prendre du plaisir à vous fritter avec ceux du camp d’en face que ça amuse également.


    • Pas de souci. S’agissant de Charlie Hebdo, déjà il ne faut pas parler de « musulmans » mais de « patsies », mais passons. Il faudrait être en effet stupide pour nier qu’il y a des provocations débiles et que l’humour est malheureusement, et que dire de l’époque actuelle, trop souvent un cache-sexe pour masquer des provocations à visées politiques dans le fond. Un homme ça s’empêche en effet, ou plutôt ça devrait. Le souci ici c’est qu’il ne faudrait pas nous faire passer gendarme pour guignol, or les gens qui tiennent le manche n’ont de cesse de se faire passer pour des victimes en nous ressortant toujours la même sempiternelle histoire (souffrance des souffrances, bla-bla-bla). Il n’y a pas à se soumettre et aujourd’hui l’humour est de très loin l’arme la plus pacifique quand elle est utilisée non pour blesser prioritairement mais pour dénoncer. Bref, il y a dans votre commentaire une confusion entre deux plans, l’un relevant de la conduite personnelle et l’autre traitant précisément de l’humour. L’humour transgresse et la vraie transgression va vers les vrais tabous politiques du moment (dont certains durent plus que d’autres !). Que les gens ne rient pas a des blagues heurtant leur sensibilité par rapport à des choses personnelles, on peut le comprendre mais alors on n’en finit plus. Ensuite, cela ne justifie en rien les pataquès grand-guignolesques et les réactions qu’illustrent certains tweets relayés par cet article qui eux ne sont pas drôles du tout :-) Ces réactions relèvent bien plus souvent de la manipulation qu’autre chose, et en tout cas la soi-disant « sensibilité », exprimée de manière aussi intolérante et agressive, aurait plutôt tendance chez moi à provoquer l’effet inverse de celui escompté par les intéressés (au final, j’aurais tendance généralement à défendre le truc contre les tartuffes même si ça ne me fait pas forcément rire, étant du côté de guignol !). Par contre, il n’est pas donné à tout le monde de parvenir à faire rire avec des sujets sérieux. Aujourd’hui, sorti de Dieudo, c’est le désert de Gobie. On peut condamner des choses au plan personnel, cependant sur le terrain de la parole il faut la défendre par principe. Et ici, que peut-on reprocher sinon d’en rester à la surface de la vanne sans être réellement virulente sur le fond pour cause d’absence de discours réel ? Bref, vaste sujet.


    • En effet @Titus. Et si ce sempiternel choeur de pleureuses officielles médiatiques (souffrance qui n’empêche pas de trouver encore la force héroïque d’être procédurier !) se sent esseulé dans l’expression de son humanisme débordant (mais uniquement au plan rétrospectif et nombriliste), je peux lui indiquer une liste conséquente de malheurs et tragédies bien actuelles sur lesquelles il pourra pleurer tout à loisir, épancher sa sensibilité débordante, et ainsi peut-être déposer le fardeau du passé pour prendre sur ses épaules des malheurs présents et bien plus préoccupant. Quelque chose me dit qu’on risque d’attendre longtemps ! Trop de souffrances, que voulez-vous ! La vraie souffrance, celle qui se respecte, n’est pas tonitruante et n’a nulle besoin d’inacceptables injonctions qui ne trompent personne.


    • Titus a raison JP et ses arguments sont plus recevables et moins généraux et confus que les vôtres, et de loin. Sans parler du fait que vous essayez de le faire rentrer binairement dans une case qui ne lui correspond pas du tout. Loin de moi l’idée de vouloir parler à sa place mais il n’a pas vraiment le profil Charlie ! :-) Quand vous dites « si j’avais pensé que la solution contre une domination, c’était d’exercer une domination identique, mais en sens inverse ... », là on est carrément ailleurs !!! Vous croyez vraiment que c’est un argument recevable ça Dave ce cas précis ?! Réveillez-vous ! On parle d’humour et en face c’est pas les frères Jacques : c’est l’appareil d’état au grand complet avec tout ce que ça implique de répression dans tous les sens et à tous les niveaux. Comme si trois vannes pouvaient ... inverser la domination réelle !!! Arrêtez un peu svp, là ce n’est plus sérieux du tout ! Lisez L. Cerise et instruisez-vous sur le triangle de Karpman utilisé en ce moment et depuis longtemps à fond les ballons, et ça va crescendo.


    • @Eric
      Il est frappant que votre argumentation est surtout préoccupée de s’opposer au diktat des chouineurs, et ainsi vous allez sur le terrain qu’ils ont choisi pour la bataille. Mon argumentation partait de ce que ressent le juif du quotidien. Avez vous le droit de lui faire payer ce que font les chouineurs ?

      Je ne crois pas que Titus ai eu conscience que prétendre rire de tout sans faire attention à l’autre, au prétexte que sinon on ne peut plus rire de rien, c’est une forme de domination.
      Vous parlez beaucoup des chouineurs auxquels il ne faudrait pas se soumettre. Il ne s’agit pas de se soumettre, mais de tenir compte de ce qui est la clé du pouvoir des chouineurs. .C’est à dire l’opinion publique, qu’Ils ont mise de leur coté. Souvent, il font un pataquès pour rien, et se trahissent ainsi devant une partie de l’opinion.
      Mais là, c’est du pain béni pour eux, l’opinion les verra être victimes d’une blague cruelle. Et c’est d’autant plus pain béni que cette blague, étant dépourvue de critique de fond, ne questionne absolument pas leur pouvoir. Au contraire, puisqu’elle revalide ce statut de victime..
      Vous dites "Ce n’est pas cela qui renverserait la domination" (en effet, ça la renforce plutôt) sous-entendu, donc c’est plutôt inoffensif. Mon analyse est différente, mais ce n’est pas notre avis qui compte, en réalité. C’est celui de l’opinion publique. Or l’opinion, spectatrice qui n’est pas personnellement impliquée, elle voit quoi ? Simplement de l’humour cruel sur le dos des juifs, et qu’en plus la majorité ici applaudit la blague de Laura Lane. Allez expliquer après au Français moyen que Dieudonné c’est autre chose que cela...
      Avez vous réalisé que le JT de France2 est l’émission la plus contrôlée par le système. Et, d’abord contrôlé par Ernotte, qui vient de la Hollandosphère. Soral et Dieudonné ont été condamnés pour moins que cela. Mais là, curieusement, pas même un début de projet de sanction.

      Titus disait que les chouineurs trouvaient toujours du grain à moudre, de toutes les façons. Certes, mais là, au lieu d’utiliser du n’importe quoi pas très convaincant, ils reçoivent de nous de quoi démontrer au public la Haine. Et quant à tous ces juifs du quotidien qui pensaient jusque là que les chouineurs en faisaient trop....

      PS : mon argumentation est selon vous confuse. Il est possible qu’elle soit améliorable. En tout cas c’est le signe que, contrairement à ce que j’avais imaginé, elle n’a pas été comprise.


    • « Certes, mais là, au lieu d’utiliser du n’importe quoi pas très convaincant, ils reçoivent de nous de quoi démontrer au public la Haine. »
      Démontrer quoi exactement ?! Rien du tout ! La haine ? Ça manquait ça, la haine ? La blague de cette jeune humoriste, la haine ? C’est vous qui, en perroquetant ce genre d’âneries, servez la soupe à qui n’en n’a vraiment pas besoin, vous semblez ne même pas en avoir conscience. On ne peut pas convaincre tout le monde, en humour comme pour tout, c’est une illusion naïve. Il faut penser en termes de masse critique. Vous aggravez votre cas, reposez-vous. Je passe sur le reste, ça part dans tous les sens. Vous êtes capable de mieux, on dira que ce sera pour la prochaine fois. Vous vous êtes emporté, laissez tomber, ça vaut mieux.


    • Il y a un malentendu. à propos de la haine. J’avais dit "ils reçoivent de nous etc...". Je faisais donc allusion à cette masse de commentaires, ici, qui applaudissent, et qui seront pris pour de la haine antisémite, à mon avis. Mais le fond de ce que je veux dire n’est pas là.
      Car ce que je remarque le plus, c’est que lorsque ma phrase vous a paru absurde, vous n’avez pas eu le réflexe de vous dire que peut-être elle avait en réalité une autre signification, plus rationnelle. Non, vous teniez un élément qui allait vous permettre d’affirmer que j’avais tort, et c’était le plus important. Ça aura été ainsi, dans l’ensemble. Vous répondiez sans avoir cherché à réellement comprendre ce que je disais .

      D’autre part, vous dites que je me serais emporté. Pourriez vous me signaler à quel moment ? En remerciement, je vous donnerai la liste de toutes les remarques désobligeantes, ou insultantes, dont vous vous êtes cru autorisé à me gratifier. Il y en a une ou deux dans chacun de vos cinq commentaires. Ça fait un peu beaucoup, surtout quand vous concluez, grand seigneur magnanime que vous êtes, en me souhaitant de faire mieux la prochaine fois.

      Je me suis donc pas mal interrogé sur les raisons de cette subite agressivité que je n’avais encore jamais vue de votre part C’est peut être votre habitude lorsque vous êtes en désaccord. C’est étrange. Si vous êtes sur de votre point de vue, il n’y a aucune raison d’être agressif. Et si vous n’en êtes pas sur, et bien réjouissez vous plutôt d’une discussion qui peut vous apporter quelque chose.
      Après, il y a la question de l’orgueil intellectuel. C’est vrai que lorsque quelqu’un vient vous expliquer que vous n’avez rien compris, c’est un peu agaçant. Mais ici, c’est vous qui êtes venu réagir à mon commentaire, qui ne vous était pas adressé, en commençant d’abord par sous-entendre que j’étais un peu con. Pourquoi ?

      La réponse, vous me l’avez donnée, sans vous en rendre compte, à la fin de votre premier commentaire #1885887, lorsque vous avez proposé d’excuser la transgression par le ras-le-bol. Moi je n’avais parlé que d’inconscience ou d’erreur, S’il y a excuses, c’est qu’il y a une faute, et un sentiment de culpabilité qui vous a posé problème. Je vous avais donc par hasard donné matière à réfléchir


    • C’est inutilement long et confus ! Après la haine, maintenant l’agressivité ! Quand il n’y a rien il suffit d’inventer et puis de broder. Qu’est-ce sinon n’inventerait pas pour sévir sa cause ! Je dirais plutôt qu’il y a des gens qui sont fragiles, ça c’est certain. Qu’ils fassent un travail sur eux-mêmes avant toute chose. Des arguments vous ont été apportés par dessus lesquels vous êtes passé au lieu de vous y tenir tout simplement. Partir sur autre chose et dans tous les sens est généralement le signe que quelque chose cloche. Je ne sais pas si c’est un peu de l’orgueil dont vous parlez ou le sentiment de fragilité et de sensibilité excessive à caractère un peu immature qui se dégage de vos commentaires sur ce sujet, et peu importe d’ailleurs. Comme je vous l’ai dit, passez à autre chose. Ce n’est pas grave.


    • « Qu’est-ce qu’on n’inventerait pas pour servir sa cause ! »



    • de l’humour cruel sur le dos des juifs




      L’humour ne comporte -t-il pas toujours une part de moquerie ? Pourquoi faudrait-il plus se préoccuper de la sensibilité juive que de la sensibilité chrétienne ? Introduire une distinction et une hiérarchie entre les communautés religieuses, comme tu le fais sans le dire, est contraire au principe d’égalité.


    • Quand même, mon texte n’était pas si confus qu’il vous aurait empêché de bien voir la liste des reproches qui vous y étaient adressés. La preuve en est que votre réponse a consisté grosso-modo à me retourner précisément les mêmes reproches (en y ajoutant ceux que je n’avais pas formulés mais qui étaient extrapolables).

      Épargnons nous des reproches réciproques d’inversion accusatoire. Regardons efficacement laquelle de nos deux versions correspond à la réalité objective.

      Afin de n’être pas bloqués par d’inévitables divergences d’appréciation, limitons nous à une question qui ne demandera, pour être tranchée, rien d’autre que d’établir la liste des faits.

      Or donc, selon ma version, vous avez été agressif.
      Je vous cite, dans l’ordre chronologique de vos commentaires :
      1- #1885887 : Vous croyez encore à cette histoire pour enfants ! (c’est ainsi que vous introduisez votre intervention)
      2- #1886687 Déjà, il ne faut pas [...(ici, votre remarque qui n’avait aucune utilité, sauf pour vous poser à la place du prof)], mais passons (ça vous sert d’introduction avant un pavé illisible)
      3- #1886875 " [vos arguments ] généraux et confus [..], et de loin. " (ça vous sert de réponse à mon argument principal, qui était parfaitement clair et pertinent). "Quand vous dites [...], là on est carrément ailleurs !!!" "Vous croyez vraiment que c’est un argument recevable ça [..] ?! Réveillez-vous ! " Arrêtez un peu svp, là ce n’est plus sérieux du tout ! lisez et[...] instruisez-vous.
      4- #1887360 "vous qui, en perroquetant ce genre d’âneries", "Vous aggravez votre cas, reposez-vous"
      5- #188780 "fragilité et sensibilité excessive à caractère un peu immature qui se dégage de vos commentaires"

      C’est agressif sur la forme. Je vous met au défi de me montrer un fil de discussion dans lequel vous auriez accepté de subir sans broncher un telle litanie.
      C’est agressif sur le fond. Votre revendication, c’est ni plus ni moins que : "JP tu es un âne, et je t’ordonnes d’apprendre ce que moi, qui suis bien plus adulte que toi, je sais." Cette tentative de domination emploie la violence psychologique. Vous ne trouverez aucun psy qui me donnera tort sur ce point.

      Or donc, selon vous, je serais très fragile.
      Alors, montrez moi tout ces fils de discussions des gens pas fragiles, qui acceptent sans broncher d’en recevoir dix fois plus que ce que j’ai accepté.

      Il s’agissait aussi de déterminer lequel de nous deux avait formulé un reproche qui était fondé...


    • @ Titus
      Notons le, c’est exceptionnel, pour une fois je suis d’accord avec votre opinion : je pense comme vous qu’il ne devrait pas y avoir de hiérarchie. Le respect doit être mutuel.
      Mais je me demande pourquoi vous m’avez prêté un point de vue contraire, que je n’ai pourtant jamais exprimé. Mieux que cela, je pensais que ma position vous était déjà connue, puisque elle était implicitement exprimée dans la fin de mon com #1886447 adressé à Eric :

      "Perso, j’ai trois aïeux qui ont péri lors de la première guerre mondiale, et je suis de culture catho. Et bien j’attends d’autrui qu’il ne pisse pas sur les monuments aux morts de la guerre, et qu’il ne se promène pas à poil dans Notre-Dame. Et je pense donc que, réciproquement, les autres, musulmans ou juifs du quotidien, ont le droit d’attendre de moi que je n’insulte ni leur Prophète, ni leurs millions de morts. Voila la grille de lecture qui était pertinente sur cette affaire, selon moi."

      C’est même bien que vous m’ayez donné l’occasion d’y revenir, puisque c’est la fondation de mon argumentation, et que malheureusement Eric a décidé de l’ignorer dans sa première réponse, puis a déclaré, au début de son commentaire #1886875, que c’était des arguments généraux, donc sans pertinence. Et évidemment, ayant ainsi fait disparaitre la fondation, le reste des arguments a été déclaré confus. Bref...


    • Mince, mon conseil n’a pas été suivi, c’est ce que je craignais. Désolé @JP mais je n’ai pas tout lu car ça sentait la pleurniche et la coincette. Autant je peux apprécier la sensibilité autant la sensiblerie psychologisante me laisse au mieux de marbre au pire aggrave mes dispositions :-) Encore une fois, passez à autre chose car vous perdez votre temps et ne convaincrez ni moi ni a priori @Titus, du moins sur l’essentiel. Pour ma part, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur, car tout cela a perdu son intérêt depuis quelques commentaires maintenant puisque l’essentiel a été dit, mais je décroche.


    • @Eric
      Vous souvenez-vous des conversations sur les évènements de Charloteville ? La photo où un drapeau nazi avait des plis typiquesd’un produit neuf, faisant ainsi soupçonner une mise en scène. Deux zozos, un peu mal-voyants, avaient prétendu que j’avais pris un grillage pour les plis du drapeau. Vous aviez très énergiquement réprimandé leurs manières insultantes à mon égard.
      Regardez bien : lorsque vous avez le rôle du donneur de leçon, les critiques du comportement sont légitimes. Mais lorsque c’est vous qui recevez des critiques de votre comportement, elles ne sont plus légitimes, elles ne sont que l’effet d’une "sensiblerie psychologique". Vous les supportez si peu que vous tentez cette menace voilée : " la sensiblerie psychologisante [...] aggrave mes dispositions :-) "
      Je ne vous rappellerai pas que selon l’avertissement, en tête de la section des commentaires, les insultes sont interdites (et que l’on doit viser à des discussions constructives).
      En tout cas, je ne vous autorise ni les insultes, ni les formulations méprisantes (sans avoir l’air d’y toucher) à mon égard, Si vous passiez outre, je ne manquerais pas de vous le dire, et de vous en expliquer vos raisons cachées.,

      L’autorité se gagne par le travail, en s’efforçant de s’élever réellement plutôt que d’utiliser toutes sortes de procédés visant à rabaisser vos semblables.. Réfléchissez aux questions morales, elles ne sont pas si simples, et soyez irréprochable, avant de faire la morale. Acquerrez une large culture, et ouverture d’esprit, qui vous donneront la capacité de toujours comprendre le discours d’autrui, afin de ne pas le sous-estimer. Réfléchissez avec un psy sur ces problèmes d’orgueil qui vous font réagir à la manière d’un pervers narcissique lorsque vous vous sentez critiqué. Ayez la patience d’atteindre cet age dont le privilège est l’expérience. Alors, les plus jeunes vous reconnaitront spontanément une légitime autorité.

      Enfin, il semble que vous souhaitez ardemment conclure la conversation. Mais vous ne le dites pas clairement puisque vous me lisez et me répondez à chaque fois, comme si vous vous sentiez obligé. Alors je vous assure qu’il n’y a aucun souci, je ne m’offusquerai pas du tout si vous choisissiez de vous taire.


  • sans parler d’ antimite, cette petite bande (le pauvre baffie est activement silencieux) ne me semble pas représentative de la population Française, ni encore moins de la "vraie" vie.


  • Ils comparent avec Tex mais pas avec haziza !


  • Pour une fois hanouna a "raison", france2 a fait exprès de choisir cette vanne pour mettre cette jeune femme sous les projecteurs d’une façon négative.


  • La vache ! tout ça pour ça ! ...mais c’est qu’ils vont finir par ridiculiser l’Inquisition, ces cons-là !...


  • Cela fait penser à la fameuse vanne lancée par un humoristes de juste après guerre sur la scène d’un café concert qui, ayant examiné l’assistance grouillante et les profils patriarcaux et caricaturaux, avait lancé : "C’étaient pas des fours crématoires ! C’étaient de couveuses" !

    Humour qui passait très bien à l’époque et impossible aujourd’hui.


  • #1885611

    En tout cas merci à toute la meute de nous avoir fait connaître ce joli minois qui ose ! Il peuvent la faire taire sur les grandes scènes, mais elle aura un public tout acquis ici, et cela ne l’empêchera pas, bien au contraire, de remplir les zénith de la France périphérique !!! ah, ah ah ah !!!!


  • T’es dans la merde fillette.


  • Au mois elle ne peut pas être accusée de "contestation de crimes contre l’humanité" avec cette blague

     

  • #1885708

    Sur France 2, il y a peut-être plus de Français de France que sur France-Inter, ceci explique cela.


  • Paradoxalement les arguments de Goldnadel sont très bon ; Il explique que dans cet épisode, on vante l’audace d’une humoriste femme sur France 2, alors que dans le même temps France 2 à viré Tex, blanc "boeuf" de 50ans pour une blague sur les femmes (anti-féministe) ; Donc il y a en effet 2 poids 2 mesures ;

     

    • C’est bien justement pourquoi cette blague paraît douteuse vis à vis du Maccarthysme installé dans nos médias. Ça permet tout simplement de ne pas laisser tomber la pression de la chaudière et en plantant des jalons préparés de longue date, on arrive à mener le troupeau dans les barrières du corral sans qu’aucun animal ne rue dans les brancards. Goldnadel est futé, c’est un avocat, un as de la manipulation des prétoires...

      C’est faire aussi acte de bienveillance vis à vis de la "liberté d’expression" qui était bien mal en point et ça commençait à se voir un peu trop. Alors on fait semblant de lâcher du lest... parce qu’entre nous, cette petite blague n’a rien de révolté... on est pas encore à Gaza là...

      J’en suis même à me demander si l’éviction injustifiée de Tex ne fait pas partie d’un plan pour servir de tremplin à d’autres accusations bien plus graves encore. Comparaison n’est pas raison, ne l’oublions jamais...


  • C’est un coup monté, pour faire croire qu’il serait subversif de faire une vanne éculée validant la thèse officielle (en quelque sorte elle sensibilise à la Shoah !) L’humoriste elle-même participe à cette mascarade en baissant ainsi le niveau. Et "Dieudonné ne fait plus de l’humour". C’est ça le message.


  • #1885951

    Je suis Charlie !!!
    Non, c’est pas ça ? ...


  • L’interdiction de prononcer le mot juif est pour bientôt.


  • #1886083

    L’étau se resserre peu à peu, je ne pratique pas les tweets mais il me semble que c’est un support d’inquisition pratiqué souvent par des jeunes gens qui n’ont pas le bagage ni assez d’expériences d’esprit pour juger et comprendre certains mécanismes d’humour...

    Le tweet fonctionne d’ailleurs sur l’instantanéité où l’émotion prime souvent au détriment du temps qui permet la réflexion, c’est l’expression qui manque de fond.

    L’humour effectivement peut être acide, irrespectueux par moment pour fonctionner sur plusieurs ressorts dont celui du "rire coupable", un humour qui peut remuer mais qui ne prouve en rien un hypothétique mauvais fond de son auteur ni même de l’assemblée qui rie, les uns et autres savent bien que le sujet en fond est terrible, ils n’en sont pas autant des monstres.

    Paradoxalement c’est l’humour d’un moment de survie devant le poids des évènements dramatiques de l’histoire ou de l’actualité, que certains d’ailleurs ne cessent d’instrumentaliser pour nous étouffer, comme si vivre normalement était blasphématoire.

    C’est pénible de devoir constamment expliquer à des gens simples qui prennent les choses au premier degré et devoir se battre aussi contre ceux qui jugent consciemment pour nous retirer nos libertés.


  • Si j’ai bien tout compris, la pointure 45 est antisémite, c’est ça ? J’ai bon ? ça sent le baissage de froc dans pas longtemps tout ça... A moins, à moins que des voix se lèvent pour dire STOP ! Non je déconne, techouva direct ^^


  • Outre le fait que comme d’habitude les médias et autre "dominants" en font tout un pataquès car il s’agit de la shoah, je trouve cette blague de mauvais gout..
    Par exemple, je ne trouverais vraiment pas drôle la même blague sur la période du massacre des tutsis.
    Donc je pense que la critique fondée et intelligente de l’utilisation de la mémoire de la Shoah ne doit pas amener à ce genre de blagues lourdes et de mauvais gout, surtout si l’on souhaite aller vers le chemin de la paix..
    Cela ne correspond pas du tout à l’humour intelligent d’un Dieudonné par exemple.. Enfin, ce n’est que mon avis.


  • L’humour est de l’antisémitisme quelque part


  • Personnellement, étant censuré sur MSN, Twitter et peut-être bientôt sur YouTube, plus rien ne m’étonne... !


  • Sa vanne éculée (sans n ni haine...) aurait pu être faite avec, au lieu des juifs, des allemands, des français, des anglais ou encore des russes puisqu’il y avait plus de tous en 39 qu’en 45 mais cela aurait pas été plus dramatiquement vrai que drôle puisque l’Europe vivait, durant cette période, l’holocauste d’une bonne vieille guerre mondiale qui ne profita qu’aux banquiers et aux marchands d’armes... A ce propos, c’est justement parce que ce sont toujours les mêmes et qu’ils se plaignent tout le temps, que la vanne fait mouche et dérange ceux qui le sont au point de se prétendre concernés par tout ce qui bouse... Seuls les morveux ayant du nez se sentent moucher par cette jeune et jolie donzelle !


  • Plus le temps passe plus Twitter se révèle sous son vrai jour, à savoir un outil de contrôle et de surveillance relayé par ses propres utilisateurs en mal d’existence !
    Je serais pas étonné qu’un inuit soit derrière ce logiciel redoutablement maléfique. Dans la même lignée que l’application israélienne (Escrosi) encourageant la délation entre Niçois ...


  • Sans être un fanatique des blagues de ce genre, je pense que quelqu’un comme Coluche, dans les années 80, aurait pu dire cette blague sans problème (il disait, entr’autres : "je suis juif ? Je sens le gaz ?", etc). Mais désormais quelque chose s’est emballé. Je crois que la société française s’américanise de plus en plus : elle devient donc puritaine. Personnellement, jamais je n’aurais eu l’idée de traiter d’antisémite une personne disant cette blague. Je fais la part des choses...Mais je crois aussi que je suis d’un autre temps.


  • Trois choses : 1 - excellentissime 2 - l’humour n’a de limite que pour les gens limités 3 - Ils Commencent à nous les briser menues comme disait mon grand-père


  • Merde, quand un humoriste est doué, et me fait marrer, il est antisémite...c est grave docteur ?


Commentaires suivants