Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Václav Klaus : "L’Union européenne actuelle est le vrai problème"

Entretien de l’ex-président de la République tchèque avec Almássy et Usmani

Président de la République tchèque de 2003 à 2013, Václav Klaus demeure un eurosceptique. Il répond pour TV Libertés aux questions de Ferenc Almássy et Alimuddin Usmani. Il évoque la constitution de ce front est-européen contre la pression de l’UE (groupe de Visegrad) et aborde la question des migrants.

 

 

Au même moment ou presque, comme un fait exprès, une manifestation d’extrême droite (selon la presse) avait lieu le 1er mai à Brno, en République tchèque. Un photographe amateur – quelle chance – a immortalisé l’incroyable résistance d’une jeune scoute face à un horrible militant néonazi. Elle n’éhasitera pas à faire la leçon au monstre et à relater cet exploit à un journaliste britannique qui passait par là :

« Je n’avais pas peur. Je suis allée à cette contre-manifestation pour changer les choses. (…) Je pense que les jeunes devraient s’engager dans ce genre de choses. Ils devraient être conscients de ce qui se passe. »

 

 

Le site francetvinfo (qui va très mal, et chez qui les têtes vont tomber après les élections) relate l’échange incroyable entre les deux contraires :

« Elle raconte à la BBC avoir tenté d’expliquer au militant d’extrême droite que les États avaient le devoir d’aider ceux qui fuient la guerre, et que dans ces situations, les frontières n’existent pas. Il lui a répondu qu’elle serait violée par les personnes qu’elle essayait de sauver.

Cette photo symbolique a été partagée par l’organisation mondiale du mouvement scout sur Facebook : "Des gens de tous horizons, dont des scouts, sont descendus dans la rue lors d’une marche d’extrême droite pour exprimer leur soutien aux valeurs de diversité, de paix et de compréhension. Nous voulons créer un monde meilleur !" »

 

Pour en revenir au sérieux, Klaus souligne l’origine des problèmes des peuples européens actuels, selon lui, le fonctionnement non démocratique de l’UE. Une domination qui ne dit pas son nom et qui implique une résistance des peuples, notamment est-européens, mais pas n’importe laquelle. Par exemple, Klaus ne pense pas que la puissance allemande soit directement responsable de tous les maux économiques ou migratoires du continent, ni que la nouvelle puissance russe menace l’intégrité de ses voisins.

Sur l’avenir de l’Union européenne, lire chez Kontre Kulture :

Václav Klaus, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo a la redaction pour ce choix editorial fort a propos.
    En effet cette video rentre en raisonnance avec le debat du second tour et le dernier "Soral vite".
    D’abord avec le debat du second tour, car on voit, par constraste, les manquements de Mme Le Pen. A voir un homme avec une reelle epaisseur historique. C est a dire avec des convictions en phase avec des principes et des notions claires.
    Ce que M. Soral a nomme fort justement une doctrine solide et fonde sur des principes eclaires.

    A voir cette video, voila ce que l on aurait voulu entendre d un representant du peuple.

    Nous ne sommes pas contre l immigration individuelle et choisie par la France ainsi que l ouverture. Nous sommes contre l immigration de masse.
    La dignite, l esprit de justice et de doiture est de refuser de semer le chaos au Moyen Orient et de creer les conditions de la misere.
    La dignite humaine c est de pouvoir vivre avec son peuple et sa nation.

    Vous, M. Macron, ne reprentez pas la dignite des peuples.
    Les discours de la gauche, dont vous faites partie, repposent sur un double mensonge.
    Vous repesentez la marchandisation et la destructuration massive et brutale des peuples.

    Comme l atteste le soutien de votre parti a la politique menee en Lybie. Comme la politique de M. Hollande en Syrie.
    Nous ne voulons plus de cette politique hypocrite, destructurice et inhumaine.
    Vous reprentez le mondialisme destructeur.
    Le FN est pour la mondialisation mais contre le mondialisme.

    Voila ce que j aurai voulu entendre... Tout ce que l on a eu, c est un charabia aux relents xenophobes. C est pathetique.

    Sur la sortie de l euro. Pourquoi le FN a t il presente un calendrier ? De toute facon le calendrier aurait ete bouscule par les aleas et les negociations et n aurait jamais ete respecte.
    Il aurait fallu uniquement donne des principes.
    Et mettre l euro et l UMPS devant ses responsabilites.
    Quel niveau de chomage avant l euro et apres l euro.
    Quel niveau dette avant l euro. Apres l euro.
    Quel croissance dans la zone euro et hors zone euro.
    Les resultats de l euro sont dramatiques

    Mais il fallait surtout developper la vision de l europe post sortie de l euro
    L europe de la paix pas de la.guerre.
    Avoir une vrai vision doctrinale sur une nouvelle architecture qui puisse etre un modele.

    Rien de tout ca.
    En cela M. Soral a vu juste dans sa derniere video.
    La prestation de Mme Le Pen tient d un manque de principes et denote avant tout de la faiblesse et du manque de profondeur du projet du FN.


  • Klaus est un véritable homme d’Etat, un homme particulièrement lucide sur les dangers qui planent sur l’Europe. Sinon l’histoire de la petite scout face au méchant néo-nazi me rappelle cette histoire : http://www.ladepeche.fr/article/201... La propagande de l’oligarchie n’est pas très inventive, elle nous ressort toujours les mêmes ficelles...


  • Ĺ’Eglise catholique pèse désormais de tout son poids dans l’immigrationisme. La vieille europe ne fournit plus son quota d’ouailles. Les intérêts de l’église convergent une fois de plus avec ceux du patronnat et du capital : elle a besoin d’une armée de réserve pour le sol occidental. Le moyen-orient et l’Afrique y pourvoieront.
    Pas étonnant donc que les scouts ( les scouts !) se comportent comme des hippies des années 60 : cinquante ans de retard.
    Il suffit d’écouter le traitement de l’information sur Radio-Vatican (relayée par tous les médias catho...) : un progressisme mou et injustifié.
    Il s’agit d’une faute majeure. Les catholiques de l’Europe de.l’Ouest se soumettent à leurs pires ennemis dont la liste est trop longue. Ces adversaires ont un point commun : ils ne connaissent pas le pardon. Et nos amis scouts instrumentalisés et l’ensemble de la chrétienté d’Europe de l’Ouest paiera cher ses reniements...