Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

Mais "Je recommande le port du masque en extérieur pour les personnes fragiles"

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’est rendu mercredi dans les Yvelines pour superviser la distribution de 50 millions de masques aux foyers les plus modestes, en recommandant dans certains cas le port du masque en extérieur.

 

« Si vous êtes dans une rue où il y a plusieurs personnes qui vont se balader et vous n’êtes pas sûr de pouvoir garder la distance, je le recommande » a-t-il incité. « Les gens porteurs de maladies, de fragilités et les gens qui sont âgés doivent limiter les contacts » et surtout « ne pas hésiter à porter un masque y compris en espace extérieur ».

La France « n’est pas dans une deuxième vague du coronavirus », mais « il ne faut pas lâcher » les efforts si on veut l’éviter, a assuré plus tôt dans la journée Olivier Véran sur LCI. « On est dans la poursuite d’une épidémie à plus ou moins bas bruit selon les pays et les villes concernées », a expliqué le ministre.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2515563
    Le 31 juillet à 08:38 par Keuf you
    Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

    Vous avez déjà éternué dans un masque ? Si vous devez éternuer, faut il le faire dans le masque et donc le ruiner ou l’enlever et éternuer dans le coude ? Dites nous comment faire ? Nous sommes tellement abruti. Et en passant dites nous comment nous torcher pour éviter les infections urinaires par exemple (surtout chez la femme). Et comment nous brosser les dents. Ah oui c’est vrai vous nous l’avez déjà dit. Vous en savez toujours plus que nous. Au fait le varan, tu es infectiologue ?

     

    Répondre à ce message

  • #2515582

    je pense que sur ce site et ailleurs, tout le monde aura compris que cette mascarade du masque n’est pas un problème sanitaire mais purement politique, mis à part quelques idiots abrutis qui pensent le contraire .Ceux-là , je les laisse dans leur délire débile .On voit bien que cette obligation qui s’accentue au fil du temps pour nous mener dans une paranoïa pour certains et aboutir au vaccin obligatoire, qui celui-ci aboutira à une surveillance planétaire et le jackpot en même temps .Il est évident que le masque et un leurre pour faire monter la pression mais en aucun cas n’ont eu une quelconque utilité en matière sanitaire, bien au contraire mais plutôt une signification physique de soumission .Si demain,(la majorité) des gens ne mettaient pas de masques par désobéissance, ils ne pourraient rien faire et seraient complètement désarmés .Ce serait pire que les GJ sans manifestations ,car c’est nous qui détenons cette situation ,pas eux .On peut toujours rêver .

     

    Répondre à ce message

  • #2515624

    A la fin de cette mascarade, lui devra rendre des comptes en justice.
    La liste s’allonge....

     

    Répondre à ce message

  • #2515635
    Le 31 juillet à 10:24 par Bertrand Dudéclin
    Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

    Ce Véran qui s’est ridiculisé en interdisant au quart de tour le traitement à la l’hydroxychloroquine suite au bobard du Lancet et son "étude" bidonnée, n’a pas honte de sortir et donner des conseils !
    Est-il revenu sur sa décision au moins en faisant ses excuses publiques ?

     

    Répondre à ce message

  • #2515652

    Kleenex sadosoumis, à la solde des névrocapitalistes transnationaux. Le sadisme comme régime politique avéré, dernière itération ripoublicaine. Leurs méfaits se comètent au grand jour, sous la protection du système d’impunité intégrale qu’ils ont organisé. Ténias stupides, ils oublient qu’ils tuent l’organisme dont ils vivent.

     

    Répondre à ce message

  • #2515794
    Le 31 juillet à 13:49 par Michka
    Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

    Aujourd’hui, 9 km à vélo jusque Lidl. Je fais mes courses, sans masque.
    Avant la caisse, une employée me barre la route, masque obligatoire !
    Je demande à voir le décret, elle parle de l’affiche "masque obligatoire", Macron l’a dit, blabla.
    Elle appelle le boss, qui appelle les gendarmes, qui refusent de venir. Dommage.
    On me dit exceptionnellement, on vous encaisse.
    Je dis semaine prochaine, je ferai pareil, refus de vente, absence de décret (ne concerne que les marchés couverts), blabla.
    Du coup je dois laisser la chariotte pleine, mais je veux ma pièce !

    Le type qui râlait dans la file l’a bouclé quand je lui ai demandé de garder son commentaire, le gérant a fait un pas en arrière, à la question on va quand même pas se battre, je vais quand même pas rester là jusque 19h. Tout en restant calme et poli.
    4 salariés auront tenté de me ramener à la raison.

    Une ptite dame masquée m’a chuchoté bon courage.

    Trop chaud pour faire 10 km de plus, vérifier si ailleurs c’est pareil.

    Voilà, si vous vous ennuyez, ça passe le temps, mais ça remplit pas le frigo.

    À la Poste, on ne m’a rien dit, très aimable au contraire. Il est vrai que ça a castagné dans une Poste la semaine dernière.

    Si ça devient obligé dans la rue, je resterai chez moi.

    Pour finir, si ça peut aider, Maître Carlo Antonio Brusa a fait une vidéo :

    https://profidecatholica.com/2020/0...

     

    Répondre à ce message

    • #2515895
      Le 31 juillet à 15:20 par tunisoral
      Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

      Bien joué ! Idem pour moi histoire similaire, je n’ai pas cédé face à une bourgeoise grande gueule devant ses rejetons et son soumis de mari. La petite boulangère a pris mon parti : "c’est moi qui l’ai autorisé à entrer pour venir se faire encaisser". Comme la bourgeoise enfilait des perles ,c’est défendu c’est 130 euros ne cherchez pas à argumenter, ses gosses lui disaient "arrête maman", j’ai haussé le ton et me suis rapproché, comme un lépreux... "Eh bien dénoncez-moi à la police, vous avez raté votre vocation" et c’est la petite famille masquée qui a détalé. Il faut y aller en douceur mais avec les kappas, il nous faut montrer à ces gens qu’être du côté du manche ne leur donne pas de pouvoir sur nous, et que ce sera très problématique pour eux de le croire. Terreur contre terreur, ils auront intérêt à rester neutre. Quant à nous, attention aux délateurs.

       
    • #2516101
      Le 31 juillet à 19:51 par nounou cache-nez
      Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

      Merci Michka ! Il en faut des héroïques comme vous pour faire avancer les choses !
      Si ça devient obligatoire dans la rue, nous ferons comme les Russes : 80% des gens ne portent pas le masque imposé, du moins en été. Et que se passe-t-il ? rien. Le magasin peut faire un refus de vente, mais qui peut quoi dans la rue ?
      Surtout ne restez pas chez vous !
      Il y a moyen de tourner cette mascarade en ridicule, en faisant des masques à slogans ou des masques de carnaval : la tronche d’Olivier Véran, ou de Buzyn ! La police ne tient pas à devenir nounou cache-nez, apparemment. C’est toujours ça.
      Nous pourrions aussi nous regrouper en association pour attaquer les refus de vente de ces grandes surfaces en justice. C’est de la discrimination pour refus de port de burka ! Et aussi arriver comme Pat Hibulaire : foulard, casquette, lunettes noires, pas un bout de peau qui se montre, attitude suspecte : on tripote la marchandise, on regarde à droite à gauche, etc. On occupe la police du magsin, dans le plus profond respect de la masquerie. Les grandes surfaces en auront vite assez !
      Par ailleurs, la caissière n’est pas payée à faire le flic. Que font les syndicats ?
      Bien rappeler à ces employés zélés et au public que ces "décrets" sont illégaux/abusifs puisqu’il n’y a aucune urgence. Et que nous sommes des adultes, pas des enfants, pas des moutons.

       
  • #2515903
    Le 31 juillet à 15:31 par Bertrand Dudéclin
    Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

    Dans un pays normal Véran ne serait pas ministre de la santé, mais laborantin médiocre dans un labo pharmaceutique ou au chômage ! Mais on est en fronce, les plus nuls et les plus cons sont ministres !

     

    Répondre à ce message

  • #2515960
    Le 31 juillet à 16:36 par Gopfdami
    Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

    N’oublions pas que M. Veran était aussi ministre de la santé dans l’ancien gouvernement ; et que disait ce gouvernement fin février début mars lorsque la grippe montait en puissance ? " Les masques ne servent à rien !" - et en plus, ce gouvernement prenait les citoyens pour des demeurés : "mettre un masque est un geste hautement technique ! "
    Maintenant que l’épidémie est passée, seul le port imposé du masque aux moutons permet de faire durer artificiellement cette pandémie et de maintenir la peur parmi les plus crédules.

     

    Répondre à ce message

  • #2515992
    Le 31 juillet à 17:19 par Domino
    Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"

    Donc, pendant la première vague, le masque était inutile, et maintenant qu’on n’est pas dans une deuxième vague, il est obligatoire ?

     

    Répondre à ce message

  • #2516114

    Véran : "La France n’est pas dans une deuxième vague"...
    Ce qui ne va pas nous empêcher de vous faire chier le plus possible par tous les moyens car c’est dans notre génome de ripoublicains, comme organisateurs du sadisme d’état et prestataires de service de vos ennemis.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents