Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vérités sur la Syrie, la Russie, le gaz et Tartous, par Alain Juillet, ancien directeur de la DGSE

L’ancien directeur de la DGSE (les services extérieurs français) s’exprimait sur Public Sénat, devant des sénateurs donc, le 11 mars 2016 lors d’un colloque intitulé « Détruire l’État islamique, et après ? ». Il revient dans l’extrait qui suit sur les véritables, selon lui, raisons de la guerre en Syrie, à savoir le choix par Assad de la solution iranienne plutôt que qatarie dans l’exploitation et le transport du gaz de l’immense gisement de South Pars, dit aussi North Dome.

 

 

Alain Juillet propose ici une version économique de la guerre de Syrie, et apporte sa version de l’intervention russe.

 

 

Le colloque entier est ici :

Pour comprendre les ressorts cachés du conflit syrien,
lire sur Kontre Kulture

 

Alain Juillet n’est pas très américanophile, voir sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • C’est bien ce que j’ai toujours dit : Poutine est aussi sioniste que Macron ! Je rappelle la définition de "sioniste" : "toute personne qui reconnaît Israel et sa création par l’ONU". La Russie devra clarifier ses positions un jour ou l’autre sur la question ... Je ne crois pas que sa base à Tarouss survivra si elle accepte que des avions sionistes survolent la Syrie et le Liban ... Pour l’instant, Bachar ferme les yeux, parce qu’il faut surtout se débarrasser de Daech

     

    Répondre à ce message

    • Tout ce qui est excessif est insignifiant, dit-on... Puisque vous parlez de la création d’Israël par l’ONU, auriez-vous l’obligeance de nous rappeler quelles frontières l’ONU a accordées à Israël ? Et si ce sont bien les mêmes qui sont revendiquées aujourd’hui ?

      Quoi qu’on pense de la décision initiale de l’ONU, il faut bien reconnaître que la définition initiale d’Israël est depuis longtemps oubliée par les sionistes. Donc, vous oseriez dire que toute personne reconnaissant Israël à condition qu’il s’en tienne aux résolutions de l’ONU est un soutien du régime sioniste actuel ?

      Sérieusement ?

       
    • @rectificateur

      Et si l’ONU décidait de placer Israhell dans votre jardin, est-ce que vous le reconnaitriez ?

       
    • #anonymous19
      Euh... Si l’état français décide de construire une autoroute au fond de mon jardin je ne pourrai pas y faire grand chose. Même après un recours administratif...

      Israël a été octroyer part les britanniques (histoire bien juteuses).

      L’ONU a juste acté des frontières pour limiter la casse ou donner un vernis acceptable (selon ce que chacun veut voir).
      Il n’y a pas de Grand Méchant qui marche comme un seul homme ! Sinon l’avenement du NOM serait acté et nous serions (déjà) dans le pire du pire de la plus sombre des dystopies...
      il y a : des intérêts du moment, de la real politic, des convergences et des groupes de pressions...

       
    • Sûrement le commentaire le plus debile que j’ai pu lire....

       
  • Non . Ce n’est pas une guerre "gazière" . Israël ayant compris que la Syrie ne reconnaitrait jamais l’annexion du Golan a décidé de faire détruire la Syrie de Bachar par des groupes de "rebelles" obéissant à Israël et payés-armés par les US (c’est la même chose) . Comme Caton concluait ses discours par le fameux "Delenda Carthago" (il faut détruire Carthage), les politiciens israéliens pourraient conclure les leurs par "Delenda Syria" .

     

    Répondre à ce message

  • Donc ce serait le Qatar qui a crée Daesh et Al Nostra ? Si c’était le cas comment accepterions nous de vendre le PSG et notre Tour Eiffel a ces gens ?

     

    Répondre à ce message

  • Ils nous lynche tous avec des pierres qui font plusieurs coups !

     

    Répondre à ce message

  • Quand on est élu à 88% on n’est pas une dictature Monsieur de la DGSE. Où alors qu’on nous montre la preuve d’élection truquée. Toujours ce vieux réflexe de l’homme occidental, à donner des leçons de vertu...

     

    Répondre à ce message

  • On remarquera la dernière information importante qui est donné dans cette vidéo :

    Les Russes et les Israéliens ont passé un accord militaire pour que les israéliens puissent continuer à faire ce qu’ils veulent en Syrie sans être aucunement embêtés par les missiles Russes. On pouvait le constater, mais là c’est officiel.

    Toute personne normale devrait donc en conclure que Israéliens et Russes (haut commandement russe) ne sont pas ennemis, ou que les Israéliens donnent des ordres aux dirigeants Russes (comme en France et aux USA).

    En tout cas, le Russes (le haut commandement) se foutent complètement de la population syrienne.

    Les milliers de mort Syriens (femmes et enfants), auraient pu être évités si les russes avaient frappé les mercenaires islamistes américains dès le début.

    Mais les russes (haut commandement) ne sont pas les amis des syriens. Ce sont des élites qui s’entendent très bien avec leurs cousins américains (haut commandement).

    J’ai précisé "(haut commandement)" pour les russes et américains car je fais une différence entre les élites qui commandent et les les idiots utiles du système.

    On pourrait espérer qu’un officier de base russe prenne la décision personnelle de détruire un avion israélien, mais je pense que la mise à feu des missiles est complètement contrôlée par satellite et que les officiers sur le front ne peuvent rien faire sans l’activation des missiles par le haut commandement.

     

    Répondre à ce message

    • On peut aussi envisager que tout n’est pas noir ou blanc mais gris.
      Il ne suffit pas de bombarder la terre entière. Il faut connaître ses limites, ses intérêts, les objectifs qui sont atteignables et développer une stratégie SUBTILE ayant le maximum de chance de succès.

       
    • Anonymous19

      Le gris est le mélange du Noir et du Blanc. Oui il y a mélange sur cette terre.

      Mais l’intention blanche reste banche et l’intention noire reste noire.

      Allez dire aux femmes et aux enfants syriens qu’ils on été massacrées à cause du "Gris", c’est à dire à cause de rien. Fabius n’est pas gris.

      Le gris dont vous parlez ne provient que du fait que les intentions noires des élites doivent être exécutées par des exécutants qui ne sont pas entièrement mauvais.

      Votre relativisme vous permet de ne pas prendre parti. Libre à vous.

       
  • Il est facile d’asséner des vérités , de les disposer dans un cadre restrictif , pour bloquer toutes possibilités d’élargir le champ de compréhension de la situation.
    C’est ce que fait Monsieur Juillet en réduisant les évènements syriens à un simple différent sur le trajet stratégique d’un gazoduc...
    La vérité de la situation est pourtant claire depuis le début : la mafia khazare et son chef la famille Rothschild a pour objectif de créer le Grand Israël , tremplin pour récupérer la vraie terre des ancêtres , la Khazarie , en gros l’Ukraine et une partie de la Russie. En volant au passage toutes les richesses des pays voisins , par le biais d’un cheval de Troie , le Kurdistan dont la mission en cours est de les faire exploser .
    Pour arriver à terme au NOM c’est à dire la pleine possession de la Terre pour eux et une Humanité restreinte et asservie.
    Le passage du gazoduc n’est qu’un prétexte et si Bachar al Assad avait consenti le résultat devait être le même par d’autres moyens.
    Les Russes sont parfaitement au fait des buts sionistes et ils sont conscients que "Tel Aviv delenda est" ils attendent simplement, patiemment son autodestruction.

     

    Répondre à ce message

  • Ce n’est pas une guerre gazière.
    Le president syrien l’a expliqué une fois lors d’une interview. Il n’a pas choisi le gazoduc iranien au détriment du gazoduc qatarie. Les négociations ont été interrompus et la guerre a été imposé à la Syrie pour dégager le"régime". D’apres d’autre sources francaises, c’est Nicolas Sarkozy qui a fait "peter" la négociation . Quand un pipeline traverse un pays, ce dernier perçoit une commission de droit de passage. Sarkozy ( qui défendait les intérêts de Total) voulait donner juste 20% à la Syrie. Bachar Al assad a refusé ce taux faible disant à Sarkosy que le temps des colonies est terminé et que par cons"quent il peut aller de faire f. Sarkosy est alors entré dans une grande colère et a menacé Assad de lui faire regretter son attitude et ses paroles.

    Donc, Alain Juillet raconte n’importe quoi.

     

    Répondre à ce message

  • Un vision matérialiste du monde, à laquelle est ajoutée un principe darwinien. Quoi d’étonnant ? Alain Juillet appartient à la bricole franc-maçonne... - le matérialisme étant aussi une interprétation, bien inférieure selon Nietzsche.

    Une soif de sincérité, de véracité chez cet homme ? Absolument pas. Il parle pour ses propres intérêts... et celui de sa loge. - Le mandarin russe réduit, par déduction, à un petit châtelain épicier... qui ne voit pas plus que son petit coin de terre en Syrie !

    Tout va bien en France : le pays, comme tribune d’une minorité qui se masturbe avec sa vulgaire volonté de puissance.

     

    Répondre à ce message