Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vote par Internet aux législatives : la possibilité d’une fraude

Le vote par Internet offert aux français de l’étranger pour les législatives fait débat. Un informaticien a publié une méthode qui montre comment un pirate pourrait modifier les résultats d’un vote en piratant la machine d’un électeur.

Ce n’est pas nouveau, le vote électronique, et en particulier le vote par Internet, est critiqué. A raison ! Car par définition, il n’est pas sûr : non seulement, il rend le dépouillement opaque et source de manipulations, mais il ouvre aussi la porte à des pirates qui pourraient par exemple manipuler les votes sur une machine compromise.

Voilà ce qu’a souhaité prouver Laurent Grégoire, Français résident à l’étranger et informaticien, qui a, comme des milliers d’autres expatriés, été invité à voter par Internet aux élections législatives. Dans un papier d’une vingtaine de pages, « Comment mon ordinateur a voté à ma place », il prouve qu’il est tout à fait possible de réaliser une attaque de type « man in the middle » en injectant du code dans l’application Java fournie par le ministère des Affaires étrangères, pourtant qualifiée de « sécurisée » ! Il faut pour cela que le pirate ait accès à la machine de la victime, soit directement, soit par le biais d’un logiciel malveillant téléchargé sur Internet. Une fois l’ordinateur pourri, l’attaque de M. Grégoire est diabolique : au moment où l’électeur choisit le candidat qu’il désire, l’ordinateur change son suffrage et vote pour le candidat souhaité par le pirate. L’électeur, lui, ne voit rien. Et côté serveur, le piratage passe comme une lettre à la poste, car le vote a apparemment été réalisé dans les règles de l’art… Comment ça marche ? Le hack de Laurent Grégoire n’est pas particulièrement complexe, mais nécessite une solide expertise en informatique, et en particulier en programmation Java. Pour parvenir à ses fins, M. Grégoire a d’abord décompilé le programme fourni par le ministère.

Suite sur le site 01Net

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C est vraiment une honte ce vote electronique on croit rever et le francais laisse faire mais jusqu a quand on va se laisser insulter sans bouger.Je refuse d aller voter a cote de ses machines pis quoi encore,leur petit jeu a tous va tres mal finir malheureusement...


  • Déjà qu’ils nous la mette profond avec leur système représentatif, le vote électronique c’est terminus tout le monde descend. Il n’y a plus aucun doute, les résultats sont trafiqués.


  • ha oui complètement, ils vont faire la fraude c’est certain, ils n’ont pas le choix pour garder la main-mise, c’est le passage logique, ils feront tout pour étaler l’asservissement des goyim.
    Je ne sais pas comment vous faites pour continuer à laisser vivre, pas laisser faire, laisser vivre cette trempe maçonnique-judaïque et ceux qui sont au plus haut.
    Je ne m’étalerai pas sur ce sujet car je sais qu’un frère trois points va passer ici, lire, ainsi que la communauté juive pour relever, même sans rien dire, ne serait-ce que relever la tactique. Il faut jouer le même plan : secret, organisation, infiltration, arrestation, condamnation. Jusqu’au dernier.


  • Je ne comprends pas comment on pourrait en douter ?

    En fait, mieux que ça, je comprends pas comment on peut faire confiance à des gens qui veulent que le dépouillement ne soit plus transparent ni direct.


  • deux choses choquantes dans ce vote.

    1 - les français de l’étrangers n’ont pas à avoir de représentants à l’assemblée dans la mesure où ils ne sont pas concernés par les décisions politiques prises par nos politiques étant à l’étranger. Si ces français de l’étranger veulent voter, ils prennent un billet d’avion ou de train pour aller voter en France de leur dernier bureau de vote.

    2 - le vote par internet ne permet pas la confidentialité du vote puisqu’il est effectué depuis un domicile privé. Le mari peut voir l’écran d’ordinateur et influencer le vote de sa femme lorsque celle-ci vote par exemple.

    Vu le nombre de crétins qui nous gouvernent, on ne peut guère s’étonner de voir la mise en place de tels dispositfs. Et encore, je ne crois pas que nous avons touché le fond de la crétinerie.

     

    • Si, ceux qui travaillent pour le gouvernement Français sont concernés puisqu’il le représente la France (qui les paye) à l’étranger et donc les décisions prises en France sur les réformes ou autre se répercutent dans ton travail d’expatrié.


    • Alors il ne reste plus qu’à organiser un bureau de vote dans les ambassades.
      Est-ce si difficile ? Il doit bien exister des milliers de bureau de vote en France...donc à peine plus d’une centaine à l’étranger non ?


    • Bonjour

      Plutôt d’accord avec le premier point , les Français de l’étranger ça équivaut à combien de personnes ?? c’est hallucinant les moyens ( infrastructures , candidats ... ) mis en place pour ca depuis quelques temps ??? Il me semble que les consulats et ambassades Françaises , devraient pouvoir jouer le rôle de bureaux de votes pour ce genre d’élections ( Présidentielles / Législatives ) .


  • Lisez Aurore Rouge de Serge Monast....Soral l’a aussi dit dans une de ces vidéos.
    La Bête c’est bien les ordinateurs, les robots, financiers et autres qui règlent et régleront les équations sociales à notre place....

     

  • ON pourrait très bien imaginer tous ces PC sous windows vérolés par le "nouveau" virus Flame qui peut prendre le contrôle de l’ordinateur. Made in I s r a e l..... N W O.


  • Point très important, les votes à l’aide de machines à voter ou par Internet ne sont pas vérifiables : Il n’y a aucune trace papier, que l’on puisse recompter.

    Ces méthodes de vote devraient donc être interdits.


  • Ils ont voulu mettre la "machine à voter" en France, dans la plupart des villes qui avaient voulu le faire une masse de protestations sont arrivées sur les bureaux des maires, la plupart ont reculé, pour les autres, peu nombreux, qui ont gardé le système une baisse plus que significative des votants a été constaté.

    Une fois dit cela, qu’il y ait 80% ou 40% de votants, cela ne change rien... celui arrivant en tête sera élu, mal élu, mais ils s’en foutent.

    Il faut refuser ces magouilles, parce que, il ne faut pas cacher sa tête dans le sable, c’est le but.


  • Etant a montreal, j ai voté electroniquement ( Melenchon evidement... Muhahaha !)
    il y a possibilité de verifier apres le vote dans le systeme grace a 2 codes histoire de bien voir si c’est vraiment bien le bon bultin.

     

  • Cela fait plusieurs années que j’essaye d’alerter autour de moi sur le vote électronique et ses dangers mais la plupart du temps, autant pisser dans un violon.

     

  • Je vous rassure, le nombre de français de l’étranger ayant effectivement pu voter est très restreint vu les abandons après les nombreuses manips qu’on leur a demandé de faire à cause de la dernière version Java incompatible avec le vote.
    Et pour ceux qui ont pris le temps d’échanger des mails avec l’assistance et de suivre les recommandations (installation d’une version précédente et désinstallation de la dernière version plus décocher la case des mises à jour automatiques) bref, si au bout de cela on découvre qu’on a par mégarde jeté le mot de passe avec tous les mails envahissants des candidats, pas moyen de récupérer un mot de passe par simple clic comme cela se fait sur tous les sites de la planète. A moins d’écrire au consulat pour récupérer son numéro d’inscription sur les listes et de l’envoyer au service d’assistance... mais là, vu le faible nombre de personnes ayant voté FN à la présidentielle en Suède, on se dit que ça ne vaut pas le coup.


  • Pourquoi s’indigner de sur ce point d’aliénation qu’est le vote de représentant ?
    Voter c’est abdiquer !
    Et comme le disait notre bien aimé Josef Staline, ce n’est pas le nombre de vote qui compte mais bien le nombre de fois qu’il est compté !
    Seul le vote directe de loi via une démocratie directe au niveau cité mérite l’attention de celui qui perçoit la renaissance à venir...
    Bien que ce dernier point me parait plutôt douteux vu l’inertie de la crétinerie...


  • Je signale quand même qu’un aspect important du vote électronique n’est même pas soulevé : l’anonymat.
    En dehors du fait que la tricherie peut facilement intervenir (facile pour le hacker lambda, donc à fortiori pour les pros de la cyber-quenelle), c’est également le moyen rêvé pour les élites de déterminer précisément "qui a voté quoi"... ce qui ne peut pas être fait via une urne transparente.
    Adieu vote anonyme... ordinateur = flicage intégral.
    :D
    Bon courage les p’tits gars !


  • Chers camarades !
    Puisque nous sommes tous indignés par ce procédé de vote, qui, je le rappelle (et si je me trompe pas), a été utilisé en 2007 sur Paris pour les présidentielles par le biais de bornes électroniques - ça revient au même qu’un site Internet car les données ont transité par ce moyen ! - pourquoi ne pas mettre en place une action, une plainte ou je ne sais quoi afin d’alerter de façon efficace la population ! Il faut bien que quelqu’un fasse réagir alors pourquoi pas nous ? De plus nous ferions parler de nous positivement, je pense. Il s’agit d’un vrai élan de démocratie ! De cette façon montrons aux gens qu’il n’y a plus de démocraties actuellement !


  • ça fait des années qu’on ne fait que tchatcher , je pense qu’il est temps de passer à l’acte...


  • Le mot "sécurisé" en informatique est un leurre . Nulle part, à part peut-être un ordinateur séparé dans une cage de Farraday, l’adjectif sécurisé n’est applicable. C’est d’ailleurs pour celà que dans les attaques informatiques, l’avantage est toujours à l’attaquant, car qu’elles que soient les moyens de défenses utilisés pour créer une serrure, une équipe de hackers pourra trouver la clef tout en restant anonymes.
    Une seconde puissance moins 9, voilà le temps qu’il faut pour frauder.
    Avec l’informatique ça ne nous servira même plus à rien de ne pas aller voter.L’avantage c’est que toute cette comédie pseudo-démocratique perdrait le peu de crédibilité qui lui restait.

     

    • T’as l’air de connaitre bien ton sujet ou en tout cas de quoi il s’agit et je t’ajouterais que meme la cage de Faraday doit etre dimmensionnée telle façon à ne laisser passer aucune onde electromagnétique sinon meme en cage Faraday vous pourriez etre piratés si les ondes sont collossales
      ce qui devra etre confirmé ou infirmé par plus spécialisé que mes connaissances générales .


  • En même temps, le ministère de l’intérieur a envie de se faire battre à coups de fouet !
    Mais quelle idée de faire un système de vote en java ?
    Ce ne serait-ce pas plus simple à sécuriser et à maitriser que de faire un formulaire en php ?
    Le php, c’est typiquement du logiciel qui se lance sur un serveur.
    Dans ce cas, sur les serveurs du Ministère qui, lui, est sécurisé.

    Là, on fait en sorte que ce soit l’ordinateur du votant (dans la plus part des cas, peu sécurisé) qui lance le logiciel de vote.
    C’est plus facile de faire du "Man in the middle" quand on n’interagis pas directement avec le site Internet.


  • Mais c’est Evident tant techniquement que délictuellement que manipilatoirement et aussi bien officieusement qu’officiellement que intentionneleement que malintentionnellement Y’a qu’à ..... voir le nombre de logiciels téléchargeables qui peuvent universellement tout pirater , juste un jeu de programation un peu sofistiqué ,
    C’est comme pour les modèles ou il suffit de rentrer de données pour connaitre les résultats ; mais ce que contient , en boite noire ce modèle, TINTIN va t’en savoir ce qu’ils oont mis dedans ! Y a que les cons de fonctions qui y pretent valeur, les futés savent qu’on peut bourrer çà de ce qu’on veut comme un saussicon ou la saussice çà nourrit mais tu sais pas ce qu’y a là -dans ..
    Alors le vote par internet demain mercredi le jour deu marché oui ! et en n’oubliant pas que le vote est constitutionnellement secret ce qui en arrange pas mal surtout les compositeurs des falsifications électorales On est encore parti pour un Buzz électorale si mon expression est corecte .
    Et l’ultime preuve c’est Internet fait au départ pour communiquer le voilà qu’il dérive en ENTIER sur de l’espionnage , de la manipulation, du pyratage del’escroquerie , du vol .......Donc se méfier toujours de ces belles technologies ..... !


  • Le gouvernement est un con de première Classe de sen remettre à l’informatique et à internet pour ces quetions aussi souvraines que les éléctions Mais de nouveau on joue sur la facilité pour les gens, en budget çà coutera moins cher .la main mise sur les résultats par internet ..... donc il y a des tas d’autres raisons que la sacro-sainte démocratie qui doit imposer que les élections doivent rester de main d’homme et les comptes de comptage d’homme sinon on arrivera à valider presque du n’importe quoi !
    Evidemment çà coute moins cher et c’est la facilité mais est ce que la démocratie peut se pretter à ces rabais ou à ces rabottages .


  • Pour ceux qui auraient du mal à convaincre leur famille et leurs proches que le vote électronique est très dangereux pour la démocratie, comme je l’ai vu dans de nombreux commentaires, vous pouvez leur donner l’exemple des USA.
    En 2000 Al Gore aurait du gagner contre George W. Bush, mais le décompte des voix sur les machines à voter a posé problème. Les voix ont du être recomptées. La clique de Bush a fait des pieds et des mains pour qu’elles soient recomptées en Floride, Etat gouverné par ... Jeb Bush, le frère de George.
    Ceci n’a pas suffit, et pour empêcher la vérité d’éclater, la Cour suprême des USA (qui, à l’instar du conseil constitutionnel en France, n’est pas élu) a interdit le recomptage des voix, au motif que cela risquerait de faire perdre George W. Bush qui avait déjà été officiellement reconnu président.

    En 2000, il y a donc eu un coup d’Etat dans la "plus grande démocratie du monde" dont la source fut le vote avec les machines à voter, lecture des voix par ordinateurs et autres inventions foireuses, qu’on tente maintenant d’importer en France.

    Un bon article explique tout ça :
    http://www.wsws.org/francais/News/2...


  • Le lien de la vidéo toujours disponible sur :
    http://www.youtube.com/watch?featur...
    et le dossier complet, sur le site d’une succursale du saint-siège :
    http://www.ecrans.fr/Legislatives-l...


  • Marine Le Pen avait gagné la présidentielle, censuré partout même par le site http://www.partisansmarine.com/ !!!!!! + autres documents.
    http://min.us/mbb87(effacer parenthèses comprises)oKyvi


Afficher les commentaires suivants