Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Whoppi Goldberg dans la tourmente après ses propos maladroits sur l’Holocauste

Dans son talk-show diffusé à la télé américaine, l’actrice avait affirmé lundi que la Shoah n’était « pas une question de race », ce qui lui avait valu une salve de critiques.

 

L’actrice Whoopi Goldberg s’est excusée après avoir affirmé lundi que l’Holocauste n’était « pas une question de race », alors qu’elle cherchait à défendre le roman graphique sur la Shoah Maus, récemment banni du programme scolaire par les autorités d’un comté du sud des États-Unis.

Lors de son émission quotidienne de débats diffusée sur la chaîne ABC, The View, la comédienne déplorait que des classiques comme Maus, dans lequel le dessinateur Art Spiegelman raconte les souvenirs bouleversants de son père rescapé de la Shoah, ou Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee, soient bannis d’écoles américaines.

Puis elle a ajouté que l’Holocauste « n’est pas une question de race, c’est une question d’inhumanité des hommes envers les hommes », des propos qui ont immédiatement surpris ses interlocutrices en plateau.

 

 

« J’aurais dû dire que c’était lié aux deux », s’est excusée sur Twitter l’actrice oscarisée en 1991 pour son rôle dans Ghost, considérée comme une pionnière de la percée des acteurs noirs sur la scène américaine.

« Comme l’a dit Jonathan Greenblatt de l’Anti-Defamation League (une organisation de lutte contre l’antisémitisme), l’Holocauste a été la destruction systématique par les nazis du peuple juif, qu’ils considéraient comme une race inférieure », a-t-elle ajouté.

« Je suis désolée que mes mots aient causé cette souffrance », a conclu, en présentant ses « sincères excuses », celle qui a récemment pris position contre les restrictions à l’avortement, les discriminations envers les homosexuels, ou pour la distribution de vaccins anti-covid aux pays pauvres.

 

NDLR d’E&R – Des excuses qui n’auront pas suffi : Woopie Goldberg a été suspendue de son émission de télévision pour deux semaines !

 

Ce que n’aurait pas dû oublier Whoopi, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Maus a été banni du fait de la nudité généralisée. Pas par anti-sémitisme.

     

    Répondre à ce message

  • Pathétique... de toute façon on ne s’attendait pas à voir plus de courage et de dignité chez une prostituée de show biz. Des Dieudonné y’en qu’un par siècle !

     

    Répondre à ce message

  • Je croyais que c’était la position officielle du PIR, du moins il me semble avoir entendu Houria Bouteldja dire à peu près la même chose, au sujet de la haine contre les juifs.

     

    Répondre à ce message

    • Précision : Goldberg a dit que l’holocauste était avant tout une histoire de conflit entre blancs. Bouteldja a dit à peu près la même chose de la haine des juifs... possiblement aussi de l’holocauste, c’est à vérifier.

       
    • @Druide
      "Goldberg a dit que l’holocauste était avant tout une histoire de conflit entre blancs.", pas sur qu’il faille mettre les peuples moyen-orientaux dont les Juifs, les Libanais, les Palestiniens et les Syriens en particulier sont à cataloguer parmi les blancs, ce sont avant tout des sémites.

       
  • #2899262

    Nous sommes content d’apprendre que quelqu’un reconnaisse qu’il y ait des races (sans nous dire s’il en est de supérieures ou de choisies ?), dans le même temps que le gus de l’Anti-Defamation League se gourre puisque les homosexuels, comme les handicapés, tziganes et consorts passaient pareillement à la trappe : Whoopi aurait donc raison d’un certain point de vue ; "I will follow her...♩"
    Enfin, il faut bien défendre son bifteck...

     

    Répondre à ce message

    • #2899540

      Le cas des homosexuels sous les nazi n’est pas aussi manichéen. Il y avait des homosexuels chez les dignitaires nazi. De même, les lesbiennes n’ont pas été persécutées pour leur orientation sexuel. Tant que cela restait dans le domaine du privé, avec discrétion et pudeur, sans publicité, provocation ou prosélytisme. Cependant avoir un prétexte de "dégénérescence" pour se débarrasser d’un opposant ou d’un gêneur auquel on ne pouvait "reprocher" d’être juif, communiste, terroriste, traître, syndicaliste, tzygane, arriéré mental, démocrate-chrétien, criminel, délinquant etc... était très pratique.
      Les homosexuels, après s’être tant affichés dans les cabarets de Berlin durant les années 20, se sachant sur la sellette se faisaient encore plus discret et soumis que les autres citoyens à partir de 1933.

       
  • #2899277

    Comme quoi le fait de s’appeler Goldberg ne suffit pas forcément !... Oui sûrement une question de race

     

    Répondre à ce message

    • #2899777

      Golldberg c’est pas son nom et Whoopi pas son prénom, elle s’appelle Caryn Elaine Johnson, pour info "whoopee" désigne un coussin péteur... Ça représente bien la personne qui coche toutes les cases woke, du vent et du bruit et je parle pas de l’odeur.

       
  • #2899365

    Les mêmes qui vous expliquent que les races n’existent pas (chez les autres !) !

     

    Répondre à ce message

  • #2899743

    c’est quoi ces problèmes du millénaire passé. J’ai 20ans et j’ai d’autres problèmes que de regarder le millénaire précèdent !

     

    Répondre à ce message

    • #2899790

      C’est dans le passé que l’on comprends le présent et appréhende le futur, cela s’appelle l’Histoire et détermine notre condition humaine et non bestiale et au vu de la dégénérescence actuelle constatée on est pas certain de finir ce siècle, alors spéculer sur le nouveau millénaire...

       
  • #2899841

    Si je suis "juif", suis-je membre d’une race ou d’une religion ?...Dans le premier cas, si je suis blanc, noir ou jaune, je ne saurais en être partie, n’’est-ce pas ?...Dans le second cas, je puis m’y convertir n’est-ce pas ?...

    Pour le reste, le titre et et l’essence de cet article, ce n’set que la réaction épidermique constante du lobby shoatico-L.G.B.T.

     

    Répondre à ce message

  • #2899995
    Le 5 février à 13:19 par Roland de Roncevaux
    Whoppi Goldberg dans la tourmente après ses propos maladroits sur (...)

    on m’a offert il y a quelques années le Maus de Spigelman. Bien que très rétif à la propagande social-démocrate américaine, je l’ai lu avec un certain plaisir. Sans doute son auteur s’est transcendé dans cette sorte d’auto-biographie. Le sujet n’est pas traité sous l’ordre de la culpabilité, mais rend compte de la chasse-à-l’homme, de la persécution dans son aspect matériel. Et aussi des conséquences psychologiques qu’elle a eu sur les générations suivantes, chose que j’ai pu constater chez mes relations juives (la plupart athées, mais héritiers de cette histoire). Le dessin y est sobre et expressif.

    Il est assez incroyable d’en venir à de pareilles censures. On est en plein délire puritain protestant. Ca commence par censurer L’Origine du Monde de Manet, et ça finit par censurer Art Spiegelman. Au rythme où ils vont, ils vont bientôt censurer la Bible et la Coran ! Mais aussi Balzac, Wagner ou Rembrandt. Et interdire toute forme d’art, de musique et de figuration.

    Ce qui est intéressant : Woopie Goldberg en vient naturellement aux positions universalistes françaises, afin de lutter contre l’obscurantisme puritain rampant. C’est ce qui lui est reproché. Mais je pense que pour des raisons matérialistes dialectique, les sociétés occidentales vont structurer leur résistance intellectuelle autour de l’universalisme de tradition française. Et revenir à une vision décomplexée et rationnelle du réel, au lieu de cette fuite-en-avant de plus en plus délirante et impossible.

     

    Répondre à ce message

  • Quel chic la Goldberg ! voici l’origine de son prénom tel que "Whoppi" le décrit : "quand on se produit sur scène, on n’a jamais vraiment le temps d’aller aux toilettes et de fermer la porte. Donc, si vous êtes un peu gazeux, vous devez laisser tomber. Alors les gens me disaient : “Tu es comme un coussin whoopee”. Et c’est de là que vient le nom.", un coussin whoopee est un coussin péteur en français.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents