Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Xavier Moreau : "Dans l’affaire des Mistral, la France s’est auto-sanctionnée"

Comprendre les relations France-Russie avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci à Xavier Moreau pour un autre regard sur la réalité politique et économique russes tellement différentes de ce que nous servent les médias français, à retenir, pour les russes, "Washington est un singe avec une grenade dégoupillée dans la main " excellent !

     

  • Louis de Bourbon : Louis XX

    Vive Louis vingt !


  • Quand j’ai entendu l’expression "coup de pression" (on n’est pas en banlieue quand même ...) j’ai eu des doutes sur la qualité de l’interviewieuse mais ça s’est transformé en certitude quand j’ai cru entendre que manifester contre Charlot Hebdo serait potentiellement de "l’islamisme".

    Manifester contre Charlie Hebdo serait de l’Islamisme selon elle ? N’importe quel adepte du monothéisme serait contre cette débilité de journal ou sinon ce serait un hypocrite.

    Heureusement que Xavier Moreau est au courant de réalités que traversent ces régions ... Il a été excellent d’un bout à l’autre. C’est ça la différence entre un(e) journaleux(se) et un expert.


  • Avec ce grand monsieur,Xavier Moreau, les idées se bousculent dans nos
    têtes pour commenter ses analyses,tant celles-ci,et comme d’habitude,sont
    structurées,brillantes et nettes.
    Ceci dit,le complot que fomente l’empire sioniste,contre La Russie,sera
    commenté,très sommairement,à travers l’analyse de Mr Moreau, sous l’angle stratégique et militaire.
    D’autre part,on peut étendre,ce commentaire,au volet des choix économiques,qu’ont fait les russes,pour se jeter,les yeux bandés,dans la gueule de la mafia capitaliste .
    Ces choix,comme on le verra,ci-après,sont eux aussi, frappés par le sceau de
    l’absurde et de la paranoïa .
    Revenons,donc,au commentaire portant sur l’aspect militaire et stratégique
    des russes :
    Relevons,d’emblée,comment La Russie,superpuissance nucléaire, maîtrisant
    parfaitement les hautes technologies de la conquête de l’espace,et disposant
    d’une plateforme scientifique et technique immense et solide,comment,
    dis-je,La Russie,puissance de cette envergure stratégique,lui vient à l’esprit
    de s’adresser à un adversaire implacable,pour ne pas dire un ennemi farouche,l’Occident, pour lui quémander,donc,des navires de guerres,des technologies militaires....Cette attitude est unique dans les annales de 
    l’histoire . Comment un colosse,vient s’agenouiller,devant un nain,pour lui
    demander de l’aider à avancer ? Il est évident,qu’il s’agit la,d’une forme
    de pathologie psychologique difficilement identifiable,et à fortiori,guérissable.
    A moins qu’il s’agisse,de cette cécité morale,qui,comme dans les tragédies
    grecques,frappe le héros pour le conduire fatalement vers son destin.
    Enfin,rappelons simplement, que pour amener les autres à vous respecter,faut-il encore se respecter soi même .


  • Le conflit ukrainien fait partie du jeu dialectique mis en place par les banquiers mondialistes pour faire avancer le nouvel ordre mondial. La vision nationaliste russe répond et alimente la vision internationaliste ukrainienne soutenue par l’Europe et les Etats-Unis. Cette nouvelle guerre sert trop bien les intérêts mondialistes de part et d’autre pour être totalement innocente du côté russe. Il ne faut pas oublier que la nouvelle Russie de Poutine comme la nouvelle Chine sont des pures créations des intérêts capitalistiques occidentaux qui ont fourni, souvent au détriment des pays occidentaux, tant les capitaux que les moyens technologiques sans lesquels le développement extraordinaire connu par ces pays durant les quinze dernières années n’aurait jamais pu se produire. Poutine s’est constamment déclaré favorable au nouvel ordre mondial mais sous une forme multipolaire, tout comme la Chine, avant de jouer à fond la carte nationaliste, une fois que l’économie russe est devenue suffisamment résistante pour se passer de l’aide occidental. Les mondialistes voulaient l’affaiblissement des Etats-Unis minés par une crise financière qui n’en finit pas d’exercer ses ravages dans l’économie réelle et par la montée en puissance d’un Etat policier qui détruit les ressorts du dynamisme américain fondé sur la préservation des libertés individuelles. De l’autre côté de l’échiquier, des Etats de nature totalitaire renforcent leur complexe militaro-industriel par des orgies de dépenses militaires justifiée par la menace militaire occidentale. Et pourtant comment prendre au sérieux des Européens qui feraient peser sur la Russie une menace existentielle du haut de forces conventionnelles et nucléaires réduites à leur plus simple expression ? Les banquiers profitent de cette tension artificiellement créée entre le Russie et l’Occident pour pousser les pions de la finance chinoise, dont les nouveaux organismes de financement sont plébiscités par la quasi totalité des soi-disant adversaires de la Russie, dont la City, ainsi que par les bailleurs de fonds internationaux comme le FMI ou la Banque mondiale. Dans le même temps Madame Lagarde applaudit à la montée en puissance du yuan reconnue par le FMI comme une nouvelle monnaie de réserve internationale, alors que le secteur financier chinois est en pleine implosion. Nous assistons ainsi à l’émergence d’une nouvelle version de l’ordre mondial sous l’égide de la Chine qui rachète à tour de bras les actifs occidentaux et russes.

     

    • A quand la monnaie mondiale voulue par les Etats-unis, l’Europe mais aussi la Chine et la Russie (https://www.youtube.com/watch?v=tNd...) ? Sera-t-elle basée sur un ’un "pool" de devises ou gagée sur de l’or ? Si le FN arrivait au pouvoir en 2017 (improbable mais... ), la sortie de l’euro et le traitement de la dette par notre gouvernement pourrait être le catalyseur de la prochaine grosse crise financière mondiale que je verrais bien pour 2018 sur fond d’emeutes sociétales, soit 10 ans après celle de 2008.
      Et si le FN ne passait pas en 2017, alors qui passerait... ? Monsieur Nicolas Sarkozy bien sur. Je la sens arriver comme une grosse patate celle là


  • Excellente interview....merci.