Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Xavier Moreau analyse l’intervention russe en Syrie

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Superbe analyse, merci

    Mais je pense que les 10000 "guerriers" tchétchènes Poutine les garde sous la main en dernier recours au cas où des abrutis seraient passés entre les mailles du filet, afin que les tchètchènes s’occupent d’eux :)

    Vive la Russie !!! :)

     

    • Je dirais même plus : "Vive la Russie, et l’Europe la vraie de l’Atlantique à l’Oural !"

      Bien entendu l’élite anglo-saxone est invitée à regagner son continent, et cesser de déclencher des guerres tous azimuts, notamment pour faire plaisir à BHL et ses amis. Nous voulons la paix, la concorde entre les peuples et la fraternité humaine.


  • Dommage que les chaînes français ne lui donnent pas la parole pour donner au peuple Français toutes les cartes pour analyser les événements !

    Surtout pas ! Parce l’éclat de la lune suppose le soleil, voyez vous


  • Cet homme transpire la lucidité dans chacune de ses interventions.


  • Clair, net et précis. Comme d’habitude.


  • #1325968
    le 21/11/2015 par fredericdoublecourt
    Xavier Moreau analyse l’intervention russe en Syrie

    Je rêve que Xavier moreau devienne le prochain ministre des affaires étrangères du nouveau gouvernement français quand le gouvernement actuel sera renversé. Il serait parfait à ce poste.

    Pour arriver à cet objectif, il faudrait un coup d’état militaire en France pour virer la bande de dangereux criminels qui nous gouverne.

    Ce sont les seuls qui ont la capacité de le faire. Mais ça n’arrivera pas.


  • #1326118

    Sans les attentats du vendredi 13, Paris, Washington & co regarderaient à l’heure actuelle la Russie bombarder les terroristes en Syrie, une entreprise de fraîche date. Ce rôle de spectateur d’une guerre qu’ils ne se sont pas donnés la peine de faire ridiculiserait nos gouvernements, surtout si les Russes obtiennent des résultats. Washington & co pourraient décider d’engager nos forces dans ces opérations, mais sans arriver à occulter le fait que la Russie en est l’initiateur.
    Grâce à ce vendredi 13, Hollande associe la France aux frappes russes sans avoir l’air d’un suiveur du vilain Poutine.


  • #1326438

    En fait les uns sous-estiment l’intervention russe là où les autres la surestiment.
    La principale bonne chose qu’il y a avec la circulation des avions russes dans le ciel Syrien n’est pas tant de faire reculer les terroristes : elle est surtout d’interdire désormais tout bombardement "involontaire" américain sur les lignes de l’armée arabe syriennes et elle rendra caduque à terme une intervention aérienne illégale américaine (type guerre en Irak de 2003) ; Poutine anticipe l’élection de Hillary/Jeb à la présidence.
    Si les syriens ne sont plus sur le recul et semblent même avancer légèrement c’est parce qu’ils n’ont plus à craindre des bombardement otanesques.
    L’autre élément important est la démonstration de force : on sait que la guerre du Golfe en 91 ne servait pas tant à soumettre l’Irak (il n’y a pas eu d’occupation, Bush père ayant prévu que ses troupes pourraient subir le bourbier que Junior n’a pas su éviter), cette guerre contre un ancien allié dont les USA connaissaient l’intégralité de l’armement servait surtout à rassurer l’allié israélien et à envoyer un message au monde entier : "La Russie périclite et nous, les américains, on en a une plus grosse que celle de tout le monde réuni, donc soumettez-vous !" C’est pas plus compliqué que ça.
    L’engagement russe en Syrie est une sorte de contre-guerre du Golfe : les russes démontrent qu’ils ont eux aussi un armement très avancé et très loin de ce qu’était l’armée soviétique en 1989. De plus, c’est un message adressé au monde entier : "Si les américains tentent de vous déstabiliser ou de vous ’aider’ de la pire manière qui soit, nous, les russes, on est là pour les remplacer."
    Et ça ne manque pas, après les syriens, ce sont les libanais qui demandent aux russes de les aider dans leur problèmes de terrorisme et de possible déstabilisation.
    Autrement ces bombardements ne viendront pas à bout des petits groupes (sauf ceux qui circulent dans le désert au sud et à l’est), mais le simple fait de démolir les puits de pétrole tombés entre les mains des terroristes va forcément avoir un impact.

    Enfin, il y a une autre chose qu’il faut attendre : les élections américaines, pas seulement qui sera élu, mais aussi ce que les russes profiteront de faire PENDANT la passation de pouvoir.

    (à suivre)


  • #1326465

    (suite)

    Côté occidental, les options restent inchangées : dépenser des 100 et des 1000 pour des terroristes qui, sans appui aérien, vont avoir du mal à progresser (mais vont pouvoir éventuellement avoir une action de ralentissement).
    Je pense que les attentats qu’on a eu lieu à paris sont potentiellement dus à la fois peut-être à l’action de services qui ont laissé passer les terroristes pour punir la France de je-ne-sais-quoi et ensuite très certainement de terroristes se sentant impunis et tout-puissants avec les sommes importantes qu’ils se reçoivent de l’étranger, se pensant suffisamment en bon terme avec les USA pour frapper la France, en trop bon terme avec israël ou plus assez efficacement combattif contre Assad. Peut-être. A part ça, je ne comprends pas trop pourquoi ils ont frappé la France et encouragés Hollande à modérer ses ardeurs contre la Russie.
    En revanche les américains vont très certainement jouer une nouvelle carte, celle du "rebellistan". Créer un état à l’est de la Syrie que le daechites évacueraient (aiguillés par les américano-saoudiens) et laisseraient la place à des "rebelles" et des troupes d’occupation américaines déployées depuis le Kurdistan & qui pourraient rester sur un territoire vidé de sa population (pas de guérilla) et avec les puits pétrole syrien (pour compenser le gaz de schiste) et l’accès pour le gazoduc entre l’Arabie et la Turquie, tant désiré tout en coupant l’axe beyrouth-damas-bagdad-téhéran. C’est une entreprise probable : ne pouvant pas faire tomber Assad, ils créeraient un état fantoche, comme le Kosovo mais en Syrie et très idéalement placé.
    Le problème qui se posera pour eux c’est qu’ils auront affaire aux guérilleros hezbollahi et aux pasadarans sans parler des syriens qui ne vont pas manquer de protester avec l’appui plus ou moins visible des russes & des chinois sur l’amputation d’une partie de leur territoire national. Surtout que depuis ce territoire : les daechites auraient une base fixe pour faire subir des campagnes de terreur (à défaut de conquêtes militaires) contre les syriens. Je pense que tout va se jouer dans l’est de la Syrie. L’occupation ne pourra pas être perpétuelle et si des soldats américains tombent face à une guérilla, alors qu’un Bush serait président, l’électorat américain pourrait ne pas apprécier cela. Il est possible que les US préfèrent que ce soient des français qui assurent l’occupation de ce territoire : d’où les attentats récents pour "encourager" un parti de la guerre.


  • #1326521

    Pierre Servent n’ignore probablement pas grand chose des questions militaires : il est à la solde de ceux qui s’offrent ses services de communiquant en questions de défense, c’est tout. Il fait partie de la société du spectacle et de ce fait se doit de mentir éhontément, de faire taire sa conscience... s’il en a encore une. Je l’ai croisé il y a près de 20 ans dans les coursives d’un état-major célèbre alors qu’il faisait œuvre d’analyste : il a fait du chemin si l’on peut dire... vers le déshonneur selon moi.
    Rien à voir avec un officier de la trempe de Xavier Moreau dont, rien qu’à voir sa tête, on comprend l’intégrité : je ne le connais pas mais je suis prêt à mettre ma main au feu qu’il n’agit que par conviction et sens de l’honneur. Ce que confirme d’ailleurs la hargne et la nullité des arguments de ses détracteurs...
    Cela dit, le propos d’Hélène Carrère d’Encausse n’est pas totalement faux : les pays n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts selon le mot prêté aux Britanniques. Mais les Russes ne sont pas des reptiles à sang froid comme les anglo-saxons, et c’est d’ailleurs pour ça que nous les apprécions ! Où les détestons... Bachar Al Assad ne finira certainement pas comme Saddam Hussein , Khadafi et autres alliés ou ex alliés des protestants d’outre Atlantique...
    Même si Vladimir Poutine est ce que les Russes appellent un "Allemand", il est bel et bien Russe et préfère les échecs au poker...