Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Alain Juppé favorable à l’adoption par les homosexuels

C’est ce qu’il appelle "redonner à la politique familiale toute sa place"

Alain Juppé, maire LR de Bordeaux et candidat à la primaire présidentielle de la droite publie mardi 5 juillet un cahier sur la politique familiale. Il dévoile dans La Croix ses propositions pour « agir pour les familles ».

[...]

La Croix : Vous avez varié sur la question du mariage homosexuel et de l’adoption homoparentale, jusqu’à vous déclarer favorable aux deux en raison de « l’évolution des mœurs ». Un responsable politique doit-il suivre ses convictions intimes ou l’évolution de la société  ?

Alain Juppé  : Sur les questions économiques ou de société, il faut regarder le monde tel qu’il est. La société a évolué. La jeunesse, y compris une partie de celle élevée dans la religion catholique, trouve aujourd’hui normal que des personnes homosexuelles puissent civilement se marier.

Il faut marcher avec son temps et ne pas rouvrir des blessures qui sont en train de cicatriser. La société française a surtout besoin d’apaisement. Regarder le monde tel qu’il est, c’est aussi prendre la pleine mesure de tous les besoins des familles et les services qu’il faut leur apporter  : je pense notamment au besoin d’information des familles pour l’orientation de leurs enfants. Au besoin de souplesse dans l’organisation du travail, pour le rendre mieux compatible avec les temps familiaux, à l’accès à des services de garde pour les artisans et commerçants et pour toutes les familles qui ont des horaires flexibles.

Je pense aussi à l’évolution de la composition des familles  : avec notamment les besoins spécifiques de familles monoparentales, de celles qui ont des enfants handicapés, et aussi ceux des familles à trois ou quatre générations  : bien des familles aujourd’hui doivent s’occuper, et des enfants, et de parents très âgés et parfois dépendants.

[...]

Revenons à la question de l’adoption homoparentale, sur laquelle vous avez reconnu vous être « fait violence » pour l’accepter…

Après avoir bien entendu vérifié que les conditions d’épanouissement de l’enfant sont réunies, je suis favorable à l’adoption par les couples de même sexe.

Lire l’intégralité de l’article sur la-croix.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1502902

    Démontons ce discours avec méthode et précision :
    - Politique familiale : je comprends "le politique se mêle du familial". DANGER.
    - "Il faut regarder le monde tel qu’il est" : traduction : soumettez-vous.
    - "La société a évolué" : j’enfonce des portes ouvertes à la vitesse de la lumière et je raconte des banalités anesthésiant toute capacité de raisonnement. Synomyne : mantra.
    - "Il faut marcher avec son temps et ne pas rouvrir des blessures qui sont en train de cicatriser." Même remarque que précédemment. Blabla de bonimenteur. Quant aux blessures, j’aimerais bien savoir de quoi il parle. Blessures faites par qui envers qui ?
    - "La société française a surtout besoin d’apaisement.". Sans blague ? Traduction : circulez et rendormez-vous braves gens.
    - "évolution de la composition des familles" : traduction : il n’y a plus de modèle. Chacun est éclaté et choisit sa vie sans tenir compte des autres. Fini le lien social et le vivre-ensemble puisque personne ne peut se retrouver autour d’une communauté. L’Etat sera là (pour votre bien) en s’assurant de financer tous les particularismes et éviter tout regroupement qui pourrait s’opposer à l’individu nomade et seul face à l’Etat Français, pardon, Européen, pardon, mondial.
    - "souplesse...mieux compatible avec les temps familiaux…flexibles". Traduction : corvéable à merci. Plus de repère, plus de jour, plus de nuit, plus de Dimanche, plus de haut ni de bas. Bienvenue dans le néant venu de nulle part vers le Grand Rien. Trop cool. Méga lol.
    - "Je parle conformément à mes convictions, et non en regardant ce qui pourrait éventuellement être mon intérêt purement électoral." Après avoir dit qu’il fallait s’adapter au monde qui bouge et qui évolue (forcément en bien…). Manque pas d’air. Et s’adapter au réchauffement climatique ? Non ? Ah bon.
    - "Je suis hostile à ce que l’état civil français prenne en compte les GPA pratiquées à l’étranger. Je m’opposerai à ce que les jurisprudences de la Cour de cassation et de la Cour européenne des droits de l’homme veuillent légaliser de fait la GPA."
    Trop fort ce Juppé. Junker et les lobbies n’ont qu’à bien se tenir.
    Et la dette, le chômage, la nouvelle guerre froide, le TAFTA, et autres grandes questions ? Broutilles et bagatelles ! Amusons la galerie avec des hochets en forme de sex-toys.
    Je pourrais continuer à décortiquer ce discours de charlatan encore un moment.
    S’il y en a qui veulent laisser passer Juppé, après, Sarko et Hollande, c’est que tout ne va pas si mal.

     

    • Bonne analyse ,il ratisse large pour les prochaines élections ,tout est bon à prendre même quand on est pas d’accord ,pourvu qu’on se fasse élire .Pour les idiots, çà marche peut être encore ??


  • #1502904

    Finalement je suis assez d’accord avec eux quand ils disent que le ventre de la bète immonde est toujours fécond,je dirais mème qu’il n’a jamais été aussi fécond.


  • C’est vrai qu’avec l’âge Juppé ressemble de plus en plus à une vielle tante.


  • On s’en fout de savoir si les homos peuvent élever aussi bien ou pas des enfants que les hétéros, enfin c’est pas le problème principal.
    Chacun, à sa naissance, à le droit d’avoir un papa et une maman. Après la vie fait que les choses peuvent changer et perso il ne me choque pas qu’un enfant puisse être élevé par un couple homos SI les circonstances normale de la vie font que tel est le cas. Comme un couple qui divorce, l’un des parents refait sa vie avec quelqu’un du même sexe et donc élève l’enfant avec cette personne. Mais que cela ne me choque pas ne veut pas dire que je veux l’encourager par la loi !
    Pour moi 100% des enfants adoptables ont également le droit d’avoir un papa et une maman. Point barre. Une adoption c’est même un peu, dans certains cas, comme une deuxième naissance. Je ne comprend pas qu’on puisse parler de discrimination entre homos et hétéros alors que la principale discrimination est bel et bien celle d’un enfant à qui on enlève le droit d’avoir la possibilité d’être élevé par un papa et une maman.

     

  • On est arrivé à un tel point de négation du naturel vous pouvez entendre maintenant partout des couples gays et lesbiens dire :
    "on va refaire un enfant", "quand j’aurais un enfant" ".notre fils."
    Bordel, un carré ça rentrera jamais dans un rond, on apprend ça petit pourtant !

     

    • Ces gens sont dans le délire et non pas dans le réel !


    • "Bordel, un carré ça rentrera jamais dans un rond" : si mais y aura des vides. Je file la métaphore car ça me semble pertinent.
      Un enfant élevé par des homos aura de l’amour, de l’attention, tout ça ... mais il lui manquera quelque chose. L’amour maternel et l’amour paternel sont différents et complémentaires, c’est fou que l’on ait besoin de le signaler ... Bientôt on se fera taxer d’homophobie pour ce faire !


  • Alors là ce Juppé , il est loin d’être dans les valeurs de droite ,
    il serait mieux au PS , il est exactement sur les mêmes options ,
    que ce soit sur l’Europe , sur les règles sociétales mais le pire
    c’est qu’il es aussi pour l’austérité contre les Français petits et moyens ,
    seuls les finances l’intéresse , en somme il est un cocktel de tout ce qui
    est mauvais pour nous .
    Gauche bobo et droite caviar , il représente tout ça à lui tout seul .

     

  • #1502931

    Rappelez-vous quand Sarko était président, on n’envisageait pas du tout que çà soit Hollande qui le remplacerait : pas de carure, effacé etc.

    En fait le hollandais s’est avéré bien pire que Sarko.

    Çà sera pareil pour Juppé : il sera pire que Hollande, il n’est pas encore "activé", mais s’il est président, il fera le job - entouré d’ailleurs des mêmes conseillers qui eux ne sont pas soumis au quinquennat...

    JUPPÉ JAMAIS !

     

  • En fait sieur Juppé, victime expiatoire devant l’éternel ne fait que confirmer que les minorités sont plus importantes que la majorité, en faisant d’une categorie d’homosexuels qui sont dans la toute puissance en pensant qu’en se mettant en paires, ils seront "mieux" que les hétérosexuels, dont ils se sentent persécutés.
    Neanmoins cette attitude "d’adaptation" est de mauvaise augure pour la France, si ce personnage psychorigide est appelé à diriger la France.
    On ne gouverne pas en s’adaptant, mais en defendant les intérets de la majorité des Français, pas une minorité figée dans un narcissisme à la frontiére de la paranoïa et de la perversion.


  • De bonne augure pour Marine Le Pen.

     

  • #1502938

    Mais tout ceci s’explique par l’effondrement des antiques nations chrétiennes, il n’y a pas à s’étonner ...
    ce sont les grandes religions monothéistes qui ont façonné l’histoire de ces 2000 dernières années, imposé leurs dogmes aux populations ( patriarcat, notamment ). Mais aujourd’hui, alors que la religion régresse ( et heureusement ! ), les anciens cadres maritales n’ont plus de raison d’être et les digues sautent une à une, sans que le système intervienne- sinon en aval...
    L’ère de la science a sonné et elle emportera tout sur son passage : la GPA sera banalisée dans 20 ans, l’immunisation dés la naissance - et meme avant, via les cellules souches- contre le diabète ou l’asthme, la sélection des meilleures gènes en vue de l’amélioration des fœtus etc. Tout cela paraîtra la norme dans quelques années. Car là où la science s’épanouit, L’idée d’un dieu ne présente plus d’intérêt...

     

    • #1502974

      En gros effondrement total de la civilisation ! Si tu penses que la civilisation moderne et décadente survivra tu te trompes mon cher ami.

      Les peuples et nations religieux et patriarcales survivront, notamment parce qu’ils ont une très forte fertilité contrairement aux peuples émasculés, libéraux et décadents.

      Aucune civilisation libérale et décadente n’a survécu dans l’histoire et ce qu’importe son niveau technologique.


    • #1503020

      Ce sont les grandes religions monothéistes qui ont façonné l’histoire de ces 2000 dernières années, imposé leurs dogmes aux populations ( patriarcat, notamment ). Mais aujourd’hui, alors que la religion régresse ( et heureusement ! )...



      Ah oui et en quoi le fait que les religions monothéistes régresses soit positif pour nos sociétés ?.. Dans quel monde vivez-vous au juste La pythie ? Ne voyez-vous pas que c’est plutôt exactement le contraire. Depuis l’époque de la Renaissance où l’Homme est devenu Dieu, rien ne va plus.. Tragique que la propagande maçonnique rejoigne même des gens d’E&R....


    • Que d’inculture !

      Le patriarcat, façonné par les religions monothéistes ? Parles-en aux romains et aux grecs antiques, dont la civilisation était bien plus "patriarcale" encore que l’Occident chrétien.


    • J’espère pour vous que vous êtes payé pour distiller vos mensonges.
      La religion chrétienne est à la base de l’émancipation des femmes (raison de sa popularité à la fin de l’empire romain) et même des droits de l’Homme (Valladolid), les vrais, pas ceux des frères la truelle...

      Merci de me permettre de le préciser


    • #1503489

      A ceux qui m’ont répondu...
      le christianisme n’a rien libéré du tout : il a pris les rênes de la société juste après la chute de l’Empire romain car il était mieux adapté au Capitalisme nouveau ( l’ère du servage )...
      mais mon propos était ailleurs : je voulais dire que la science est plus forte que tout et que son développement, son épanouissement devrais-je dire, serait le tombeau des religions monothéistes.
      En effet, dans un monde où la science et le progrès technique rayonnent et ne sauraient en aucun cas être limités, où le bonheur individuel prime sur tout, où le caprice de chacun devient possible et même probable, l’idée de Dieu, omniscient et omnipotent, devient alors superflue. C’est la science qui détient le pouvoir de nous rajeunir, de nous faire vivre un peu plus longtemps, d’anésthesier la douleur, et bientôt de créer des enfants via des utérus artificiels, de faire tomber la pluie même sous les latitudes les plus arides. Dieu ne peut plus rivaliser...ou disons qu’il a perdu son caractère exclusif...


    • Complétement faux.
      Déjà ceux qui suivent un peu la science savent qu’au contraire, plus elle avance, plus les scientifiques se rapproche et se rattache à l’idée de Dieu.
      Secundo, le christianisme à pris racine largement avant l’effondrement de l’empire romain, et non sur ses ruines.

      Vous racontez n’importe quoi pourvu que cela se conforme à votre vision délirante du monde.


    • Vous revez !!!
      Passez donc un peu de temps dans un labo de recherche (ce que je fais 70h par semaine) et vous constaterez exactement le contraire. La religion est totalement a la marge et ultra minoritaire chez les chercheurs.


  • #1502940

    Le regard de l’enfant dans la photo révèle quelque chose d’inquiétant.. Pas surprenant. Plusieurs psychiatres et psychologues se disent perplexes quant au développement psychosocial et affectif des enfants de couples homosexuels. C’est ça que Monsieur Juppé supporte.. À vomir !

     

  • #1502953
    le 05/07/2016 par lumpenprolétariat
    Alain Juppé favorable à l’adoption par les homosexuels

    Dac !!!!
    Mais que ce Monsieur provisionne avec son compte bancaire personnel les conséquences à terme auxquelles seront soustraient les petits bambins dans une vingtaine d’années, ne serait ce que le coup en Aspirine pour les soulager de leurs futurs maux de tête...
    Comment ça, il y a plus personne !?!?


  • Mais il n’a PAS de couple homoparental viable dans l’absolu !
    Comme J.Trudeau, il veut grapiller des voix, mais chacun a compris que l’enfant se construit par rapport à un processus oedipien (fusion avec la mère, distanciation avec le père, mère si Freud en a inutilement donné un sens plus boursouflé, -anecdotique, en soi-)...
    Juppé, catho bon teint, trainerait-t-il pas loin des loges ?

     

    • Il y en a ...
      Autant qu il y a des couples infertiles avec enfants adoptes.
      Ca fonctionne.


    • @jean : II y en a, oui, mais ce n’est pas parce qu’il y a des poissons volants qu’ils forment la majorité du genre, comme disait Gabin dans fameux film...
      et tout cela pour des conséquences incalculables à cette heure ; ces choses-là ne se fondent pas sur un caprice consumériste et arbitraire...


  • #1502963

    Cette interview sur La croix. com .....
    Il s’dresse à la communauté catholique là ?



  • Il faut marcher avec son temps



    Non, pour chaque époque, il faut choisir de résister ou de collaborer. Juppé choisit la collaboration.


  • « Mais personne ne doit oublier que les racines chrétiennes de la France, c’est aussi l’amour du prochain, la compréhension de l’autre et non sa stigmatisation ou sa condamnation, voire la violence. C’est en tout cas ainsi que j’ai été formé dans la religion catholique. N’est-ce pas précisément ce que rappelle le pape François  ? »

    Aucun rapport. Comprendre et respecter les homosexuels, ça ne veut pas dire leur donner tous les droits en dépit des réalités naturelles. Vouloir qu’un enfant ait un père et une mère dans la mesure du possible, ce n’est pas stigmatiser les homos, juste avoir du bon sens.

    Quant à l’argument "il faut vivre avec son temps", il n’y a rien de plus absurde. C’est justement la politique qui fait changer les choses et qui détermine les principes d’une société. Il n’y a pas de sens de l’histoire. Si aujourd’hui on a l’avortement, le mariage gay et bientôt la PMA/GPA, ce n’est pas du fait d’une évolution naturelle de la société, mais parce que les mouvements gauchistes / libéraux-libertaires les ont imposés, fait passer en force. Rien n’est immuable, rien n’est figé. Ces gens de droite qui défendent les acquis de la gauche comme une réalité inéluctable sont des pleutres, des progressistes qui s’ignorent. Il faut avoir du courage et remettre ouvertement en cause la culture de mort et de déconstruction imposée par l’intelligentsia depuis 68. C’est un devoir pour tout conservateur, pour toute personne de droite.

    Ce qui est triste c’est que même le FN abandonne petit à petit ce conservatisme social fait de bon sens et de respect de l’ordre naturel. Et chez LR n’en parlons pas.

     

    • Rassurez-vous, la nature reprend toujours ses "droits".
      Mais prenez quand même garde que cette nature, par certaines de ces espèces, pourrait vous surprendre quant à ce que vous lui prêtez de "réalités naturelles"...
      Ne resterait alors que l’argument de ce qui engendre la chrétienté (entre autres), à savoir la Création et il se peut que la Genèse du sixième jour nous apprenne ce qu’il convient de faire à Dame Nature...
      Et c’est à cet instant précis que tout peut vite buguer.
      C’est dire si la donne est éminemment politique, éthique et philosophique...


  • "Mais personne ne doit oublier que les racines chrétiennes de la France, c’est aussi l’amour du prochain,..."

    Quand on aime réellement son prochain on s’efforce de le dissuader d’assouvir ses penchants sataniques, quitte à perdre son amitié ou son amour. Un catholique digne de ce nom ne caresse pas un déviant dans le sens du poil.

     

    • Ce passage m’a choqué mais en même temps pas vraiment étonné de la part de ce mollusque. C’est très pervers et assez dégueulasse en ce sens que cela signifie que ne pas cautionner toutes ces conneries ne pourrait qu’étre le symptome d’une absence d’empathie pour son prochain. On a échappé à la haine mais c’était limite.


  • Je vote FN pour mettre fin a cette mascarade.

     

  • Juppé est un lâche, un agent carriériste du mondialisme satanique, il ne mérite que le mépris des Français.

    Quand je pense qu’il se réclame du gaullisme, c’est à mourir...


  • Après le flamby de goche, préparons nous à un flamby de droite


  • #1503336

    Alain Soral a raison (encore une fois) : l’Empire va choisir Alain Juppé. Une fois Président, celui-ci choisira Nicolas Sarkozy comme Ministre des Affaires Étrangères et le bal continuera. Les acteurs sont interchangeables pour les différents rôles de la pièce. Jusqu’à quand cela continuera ? Difficile à dire mais cela ne va pas continuer longtemps étant donné le niveau de conscience et de mécontentement qui monte.

     

  • Ah, la pêche aux voix !!!


  • " Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ". Edgar Faure .


  • #1503724

    Sont tous à la masse !!!


Commentaires suivants