Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Bernard de la Villardière dénonce "l’idéologie multiculturaliste à la con" des "bobos de merde"

Interviewé par le magazine Society, Bernard de la Villardière est revenu sur la polémique suscitée par son émission Dossier Tabou consacrée à l’islam en banlieue. Il accuse la presse d’être soumise à « l’idéologie bobo de merde ».

 

Dans un entretien accordé au magazine Society, paru vendredi 25 novembre, le présentateur Bernard de la Villardière a livré sa vision des médias et de la situation du journalisme en France, en des termes pour le moins directs.

« C’est difficile pour les journaux en ce moment. En même temps, quand on regarde le contenu... », a-t-il commencé, avant d’ajouter : « L’Express, bon bah c’est devenu un journal bobo con, avec cette idéologie bobo de merde que je déteste de plus en plus ».

Invité à préciser ce qu’il entendait par le terme « bobo », le présentateur a développé : « Bobo, c’est l’idéologie multiculturaliste à la con. Tout va bien dans le meilleur des mondes, etc. C’était sympa dans les années 70. Mais là, c’est juste con ».

Dans un langage plutôt fleuri, Bernard de la Villardière a fait allusion à la polémique qu’avait déclenchée la diffusion d’un épisode de son émission Dossier Tabou, intitulé «  L’islam en France, la République en échec ».

Une séquence dans laquelle on le voyait se faire violemment prendre à partie par des jeunes de Sevran avait suscité de nombreuses réactions jusque dans la presse. Si certains y voyaient là la preuve de l’existence de « zones de non-droit » sur le sol français, d’autres avançaient que le présentateur aurait eu recours à un montage malhonnête et aurait « manqué de respect » à ses agresseurs.

« J’ai eu beaucoup de retours positifs sur cette séquence, vous savez ? Mais, comme d’habitude, la presse bobo s’est offusquée. À chaque fois qu’il y a une polémique, ce sont les mêmes ! », note Bernard de la Villardière dans son entretien.

Sur cette « idéologie multiculturaliste à la con »,
lire chez Kontre Kulture :

Bernard de la Villardière, sur E&R :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Oula Bernard fais gaffe !! Sérieux, fais gaffe ; Bientôt tu vas être convoqué et tu vas devoir te soumettre et t’excuser devant le tribunal audiovisuel sioniste.
    Muahahaha !
    Ceci dit, il a raison.

     

    Répondre à ce message

  • le mec prend conscience de plein de choses , ne pas l’accabler car il a une parfaite définition du bobo et je ne pense pas qu’il en est un
    le mur se fissure

     

    Répondre à ce message

  • #1610466

    L’agression verbale qu’il a subie lors de son faussement courageux reportage en "zone de non-droit" l’a, semble t-il, ramené au principe de réalité : lorsque l’accueil de populations allogènes n’est jamais assorti d’un engagement à faire siens les principes fondateurs du pays d’accueil, alors la France devient cet irrespirable composite de cultures inauthentiques car acculturées.

    Abâtardies parce que déracinées, ces cultures juxtaposées produisent une multitude de contre-cultures qui entrent en concurrence avec l’ordre dominant d’une nation, ses valeurs, son art de vivre. Il est temps que cette élite journalistique, caisse d’enregistrement des poncifs de la bien-pensance, s’inflige à elle-même les sacrifices qu’elle exige de nous : mettre ses propres enfants dans les écoles qui accueillent des clandestins et constater la baisse de niveau induite par ce désastre égalitariste, accueillir ces mêmes clandestins dans des logements subventionnés de leur chics arrondissements et constater l’incompatibilité des modes de vie, la prédation économique et sexuelle qui risqueraient de s’ensuivre...

    L’usage outrancier du terme poétiquement connoté de "migrant" n’est qu’un édulcorant de synthèse appliqué à la cruauté du réel : la revanche ultime du colonisé qui, dans un mouvement irrépressible de réparation sans pardon, inverse le sens de l’histoire pour se rembourser, par une prédation économique effrénée, des exactions séculaires commises par l’Homme Blanc. La dette est sans fin.

     

    Répondre à ce message

  • Je vois que ce monsieur continue de jeter du couscous* sur le feu, il n’y a rien à attendre d’un mec dont 99% de son contenu tour autour de la drogue, de la prostitution, du sexe et autres activités underground. Comme j’ai déjà du le dire, après avoir regardé ses pseudos reportages, on pourrait presque croire que la mort t’attends à chaque coin de rue...

    *L’expression a changé ! "mdr".

     

    Répondre à ce message

  • Mais vous voudriez quoi au juste ?

    "Ce soir, dans Enquête exclusive, Bernard de la Villardière va à la rencontre des habitants de la Courneuve.

    Loin des clichés racistes véhiculés par les médias, Enquête exclusive donne la parole à des individus qui enrichissent la France quotidiennement par leur travail. Momo est éboueur et contribu à rendre la cité plus respirable. Mamadou est veilleur de nuit et permet aux riverains de profiter du "vivre ensemble" en toute sécurité.

    Mais l’abandon par l’état colonialiste, raciste et islamophobe pousse certains habitants à douter des promesses de la République. Ainsi, rachid, membre de l’association extrémiste "égalité et réconciliation", tente de faire du prosélytisme anti-Ps dans ce quartier pourtant populaire.

    Jean-yves camus nous expliquera les raisons de cette défiance et nous donnera les clés pour faire vivre au mieux notre République métissée.

    Avec également la présence de marek halter en plateau.

    Rendez-vous ce soir sur M6 pour Enquête exclusive".

    C’est vraiment ça que vous voulez ?

     

    Répondre à ce message

  • Distribution de pilules rouges gratuites !

     

    Répondre à ce message

  • Le mec c’est Neo dans Matrix, mais avec 50 ans de plus.

     

    Répondre à ce message

  • Et pourtant il en a fait des émissions de bobo de merde ...

     

    Répondre à ce message

  • Non, ce n’est pas credible du tout. Il a fait partie du système mediatique pendant des années sans jamais s’en plaindre. Maintenant que le vent a déjà tourné il crache dans sa soupe. Tant mieux qu’il change de camps mais il ne pourras jamais pretendre de la legitimité a créer l’opinion ni même a simplement suivre les vraies tendances societales. C’est juste un suiveur du système. Selon Dante il y a une cercle de l’enfèr pour ceux sans opinion, sans position, ceux qui tournent leur veste.

     

    Répondre à ce message

  • Combien des gens qui commentent pour la position de Bernard de la Villiardière ont été voir la contre vidéo filmée par les jeunes ?
    A priori aucun...tout comme les contre-vidéos filmées par Soral on voit que de nombreuses scènes, et non des moindres, ont été coupées au montage. En regardant l’intégralité des scènes on voit clairement que Bernard est fautif et ment dans toute cette partie du reportage (on a pas les moyens de démentir le reste ) ! Parfois mieux vaut être un "con de bobo" qu’un FDP de droite :-D

     

    Répondre à ce message

    • Il me semble que je l’ai vue en intégralité. Tu peux me dire où est-ce qu’il ment et où est-ce qu’il est fautif exactement ? Tu peux me dire où est-ce que le comportement des "jeunes" vus sur cette vidéo est excusable ? Si l’on met de côté la description des jeunes en off comme un ensemble "de trafiquants de drogue et de salafistes" quelque peu malhonnête, je ne vois pas sur quoi tu t’appuies pour affirmer qu’il est fautif sur ce qu’il s’est passé. En tout cas pour bon nombre qui ont pu voir l’incident en intégralité et filmé par les jeunes eux-même, la vidéo (que les jeunes ont diffusé pour montrer que De La Villardière était fautif) ne faisait qu’enfoncer les neuneus de la cité et les faisait passer pour encore abrutis qu’ils n’y paraissaient. Ils ont balancé la vidéo comme une charge contre Nanard, au final c’est plus leur stupidité qui apparaît au grand jour. Et je ne dis même pas cela pour défendre le présentateur en question dont je suis loin d’être fan

       
Afficher les commentaires précédents