Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ces célébrités converties (souvent au judaïsme) par amour

Avis aux acteurs goy célibataires

Si les Voies du Seigneur sont impénétrables, elles passent parfois par le cœur… La preuve avec ces stars qui ont changé de paroisse par amour pour leur partenaire.

 

Benjamin Millepied pour Natalie Portman

Depuis leur rencontre sur le tournage de Black Swan en 2009, le danseur-chorégraphe et désormais directeur de l’Opéra de Paris Benjamin Millepied et l’actrice-réalisatrice Natalie Portman sont inséparables. Mariés en 2012, le Français a pourtant dû faire ses preuves pour pouvoir partager sa vie avec l’actrice de confession juive. En plus d’une cérémonie de mariage religieuse, Millepied a donc décidé de se convertir, en expliquant au journal israélien Yedioth Aharonot que devenir juif était « très important  » pour lui. Si sa conversion au judaïsme n’est pas terminée, et malgré les difficultés que présente le Consistoire de Paris en matière de conversion – qui peuvent prendre des années, Millepied semble malgré tout très bien parti : il dit être « tombé amoureux d’Israël  », qu’il a connu lors du tournage du film de sa femme, et son fils se prénomme Aleph, première lettre de l’alphabet hébreu.

 

Dany Boon pour Yaël Harris

Né d’un père kabyle et d’une mère catholique, Dany Boon chercha longtemps la spiritualité dans les églises avant de se convertir au judaïsme quand il rencontra sa femme, la Suissesse Yaël Harris, qu’il épousa sous la khouppa en 2003. Sa mère, loin de s’y opposer, a tricoté les 100 kippas du mariage et Dany Boon de raconter : « Je lui ai tout simplement dit que je passais du Nouveau Testament à l’Ancien. » Très engagé dans la religion depuis, notamment avec les associations Meir Panim ou Hadassah, l’acteur, qui vit désormais à Londres, a commenté à propos des nombreuses insultes et autres insinuations antisémites qu’il a subies : «  J’ai su que ma conversion au judaïsme s’était bien passée quand j’ai commencé à recevoir des insultes antisémites. » Il ne manque pas d’humour (juif), donc.

 

Marilyn Monroe pour Arthur Miller

Le 29 juin 1956, le sex-symbol de Hollywood, Marilyn Monroe, épousait le dramaturge new-yorkais Arthur Miller au Westchester County Courthouse de New York. Sans chichis pour ce mariage civil – le troisième pour l’actrice blonde et le second pour l’écrivain, qui a divorcé pour elle, Marilyn porta la voilette et le blanc pour la cérémonie religieuse qui eut lieu le 1er juillet à Waccabuc, dans la maison de l’agent de Miller, Kay Brown. Son certificat de conversion, signé par Rabbi Robert E. Goldburg, est daté du jour même de leur union religieuse. Bien que le couple ne fut jamais très pratiquant, Monroe voulut adopter le judaïsme pour se sentir plus proche de son mari et de sa belle-famille : aussi, elle expliqua à son amie Susan Strasberg : «  Je peux m’identifier aux Juifs. Tout le monde est tout le temps après eux, peu importe ce qu’ils font. Comme moi.  » Après leur divorce, elle ne renia d’ailleurs pas sa conversion.

 

Drew Barrymore pour Will Kopelman

Théoriquement, Drew Barrymore ne s’est pas convertie au judaïsme, mais depuis son mariage religieux avec Will Kopelman (avec qui elle a eu deux filles, Olive et Frankie) officié par Rabbi Rubenstein en 2012, le couple pratique la religion. « Je suis une shiksa (shiksa désigne en yiddish une femme non-juive fiancée ou mariée à un homme juif, ndlr). Je fais le rituel du séder à Pessah. Je ne suis pas encore convertie, mais Olive sera élevée traditionnellement  », explique l’actrice avant d‘ajouter que son mari est un « tradi juif  » issue d’une « famille tradi juive. »

 

Elizabeth Taylor

Elizabeth Taylor ne s’est pas convertie exclusivement par amour pour un homme, mais, attirée depuis longtemps par la religion juive, il aura fallu son mariage avec le producteur Mike Todd (de son vrai Avrom Hirsch Goldbogen) pour se convaincre de sauter le pas. «  Je me sentais vraiment désolée de la souffrance de Juifs pendant la guerre. J’étais attirée par leur héritage. Je pense que je m’identifie à eux en tant que outsiders  », aura confié Taylor à sa biographe Kitty Kelley. Ainsi, après la mort accidentelle de celui-ci et suite à neuf mois de cours et fréquentation assidue de la synagogue Temple Israel auprès de Rabbi Max Nussbaum, Elizabeth Taylor devient juive, le 27 mars 1959, à 27 ans, et prend comme nom hébreu Elisheba Rachel. Elle peut alors, le 12 mai de la même année, épouser son quatrième époux, Eddie Fisher, lui aussi juif de confession, au Temple Beth Sholom de Las Vegas. Par la suite, Elisheba Rachel prouva que, si elle avait connu le judaïsme à travers le prisme de l’amour, ses divorces n’allant en rien entraver sa foi : elle continua à faire des actes de tzedakah (charité) tout au long de sa vie, notamment via sa fondation pour lutter contre le SIDA.

Voir tous les mariages d’amour sur vanityfair.fr

À Hollywood, mieux vaut être juif et blanc que noir et musulman, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • si aleph est la 1ere lettre de l’alphabet hebreu,quelle est la 1ere de l’arabe ??? allez faites vos recherches...

     

    • Alif la 1ère lettre de l’alphabet arabe. Mais rien d’extraordinaire car l’hébreu et l’arabe sont des langues sémites donc il y a pas mal de similitudes. Salam pour les uns shalom pour les autres par exemple...
      À noter que l’araméen (la langue de Jésus -Paix sur lui- est encore parlée dans certaines régions de Syrie et d’Iraq) et l’assyrien sont des langues sémites également. Il y en a cinq en tout.
      Semite veut dire descendant de Sém fils de Noé.
      Cordialement


    • C’est aussi la premiere lettre du nom de l’ancêtre commun à toute l’humanité, dans l’alphabet hébreux, arabe, sanskrit , et aussi dans toutes les langues greco-latines...

      Il y a une montagne au Sri Lanka qui porte le nom de cet ancêtre commun et cela reunis la bas un pelerinage de fidèls des religions monotheistes et polytheistes. Adam aurait posé son pied sur cette montagne quand il a eté sorti du paradis eternel pour une vie de labeur ici bas.


    • C’est aussi la premiere lettre du nom de l’ancêtre commun à toute l’humanité, dans l’alphabet hébreux, arabe, sanskrit , et aussi dans toutes les langues greco-latines...

      Il y a une montagne au Sri Lanka qui porte le nom de cet ancêtre commun et cela reunis la bas un pelerinage de fidèls des religions monotheistes et polytheistes. Adam aurait posé son pied sur cette montagne quand il a eté sorti du paradis eternel pour une vie de labeur ici bas.


    • merci mohammed mais je m’adressais aux neophytes,en syrie le village entier de maaloula parle l’arameen.


    • ALIF est la première lettre de l’alphabet arabe , mais le yiddish d’où il sort ?? il a rien avoir avec sem !!!


    • à rimkus : le village araméen de malloula se situe à l’est de damas que c’est curieux , je connais une personne très attendu qui va effectue son retour de cette région.


    • Miloud:oui d’ailleurs je ne crois pas que la statue erigée en son honneur lui plaira si elle est toujours là !!!


  • A quel point tout cela est débile, et pardon si j’offense quiconque ici, mais l’amour pour une personne et la foi que l’on peut ressentir en son propre for intérieur n’ont rien à voir. C’est comme la conversion "de force", ça n’a aucun sens. On croit à ce qu’on veut comme on le veut (et le ressent), le reste n’est que blabla.


  • shiksa vient du yiddish et signifie aussi "détritus" et/ou "souillure"...


  • Ces célébrités converties (souvent au judaïsme) par amour
    Par amour... du porte monnaie !


  • « J’ai su que ma conversion au judaïsme s’était bien passée quand j’ai commencé à recevoir des insultes antisémites. »
    Pourquoi se convertir ? Chacun ses différences, non ? N’est-ce pas ça qui enrichit le couple ? On va me répondre "chacun ses choix". Ok. Libre à chacun de renier ses origines. Dany Boon est habitué : depuis qu’il est devenu richissime, il a aussi changé de métier : adieu, le comique ; et bonjour le businessman pro-sioniste. Les insultes ne sont pas antisémites. Mais quand on est un personnage public bien apprécié et qu’on choisit de renier totalement celui qu’on a été, faut en assumer les conséquences, monsieur $$$ Dany Boon $$$.


  • Ce qui est drôle avec le judaïsme, c’est qu’il est beaucoup plus facile de se convertir quand on est riche et célèbre que quand on est un lambda...c’est une religion ou le fric a son importance...

     

  • #1412716

    C’est un peu Hollywoodien comme croyance, HEIN....
    Assimilation pour l’élite, (dés)intégration pour les pauvres.
    ’Tain, ça y est, ma crise de complotite aigüe me reprend.


  • #1412730

    Le souci est de mélanger les genres en incluant dany boon parmi des stars telles que Nathalie Portman, Marilyn Monroe et Elizabeth Taylor.

    On n’est pas dans le même registre et ce que font les merdias pour donner du statut à des brêles, les mettre dans le même montage avec de vraies envergures (mettre une trottinette avec des Rolls pour inciter à l’association d’idée. Perso, çà n’a jamais marché de rattacher une historiette nullosse aux légendes).


  • quand on regarde les cachets que réclame Danny Boon, pour jouer dans un film (30% du budget d’un film comme Hypocondriaque pour lui tout seul) il n’a pas du apprendre que les versets de la Torah en se convertissant au judaïsme .


  • Si tu veux faire du cinoche ,faut être converti ,la kippa et un petit tour par la synagogue .Et j’allais oublier le principal la carte Gold Américan express bien remplie si possible ,c’est le CV de base .

     

  • N’oublions pas Valls pour son violon qui est aujourd’hui un violoncelle et finira en contrebasse.


  • Pas un converti au christianisme dans la liste, alors qu’il y en a plein.
    Genre Tony Blair devenu catholique à cause de sa femme, Gad Elmaleh qui a fait baptiser catholique son fils avec la princesse de Monaco...



  • Né d’un père kabyle et d’une mère catholique, Dany Boon...



    Je ne vois pas très bien le parallèle entre père kabyle et mère catholique ! Soit on met la religion des deux, soit on met l’origine ethnique des deux mais on ne fait pas un mélange.

     

  • Les deux seules religions universelles sont le christianisme et l’islam ... Le judaïsme est exclusif. On ne peut pas "s’élire élu" ; seul Dieu peut élire ! Parole de rabbin ...


  • La carrière des Hakim s’interrompt pendant l’Occupation. On les retrouve a Hollywood.
    Ils avaient la manie de proposer des sujets "clés en main" : ils le firent pour "Belle de jour" de Joseph Kessel, et pour "Belle du seigneur" d’Albert Cohen.
    (Serge Toubiana)
    http://www.cinematheque.fr/cycle/ho...


Commentaires suivants