Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Dieudonné : les recours contre l’annulation des spectacles de Tours et Orléans examinés par la justice

Le tribunal administratif d’Orléans a examiné hier les recours du polémiste contre la ville de Tours après l’annulation de son spectacle en 2014.

En fait, trois requêtes ont été examinées conjointement par la juridiction administrative. La première était présentée par Killian Daveau, spectateur tourangeau se disant apolitique, qui avait payé deux tickets d’entrée de 43 € au spectacle du célèbre humoriste controversé au Vinci. Ce dernier réclame des dommages et intérêts à la ville de Tours. Les deux autres – engagés par la Société de production de Dieudonné « La Plume » – visent à la fois les maires de Tours et d’Orléans ainsi que le ministre de l’Intérieur. Le polémiste réclame 1 million d’euros à chaque commune pour préjudice moral, 20.000 euros pour atteinte au droit du travail, 80.000 euros pour perte financière et 20.000 euros de frais de procédure.

Après Nantes, les représentations du Mur à Tours et Orléans avaient été annulées en janvier 2014 par arrêtés municipaux pour « atteinte à l’ordre public et à la dignité de la personne humaine ». La première requête de Killian Daveau, défendu par Me Mongis, avait été rejetée en référé le jour même du spectacle à Tours puis confirmé par le Conseil d’État. Ce spectateur avait mis en avant le principe de la liberté d’expression à travers la liberté de réunion et l’absence de risque d’affrontements invoqué par le maire.

Lire la suite de l’article sur lanouvellerepublique.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.