Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dimanche, à Belleville, les féministes seront des trans antifas

 

Dimanche les « féministes » manifesteront à Belleville dans le cadre de la Journée internationale de luttes pour les droits des femmes. Ce n’est pas le genre de manif qui attire les foules. D’autant que, demain, un grand nombre de ces « féministes » auront du poil au menton… Car c’est avant tout une manif pour militantes… dans laquelle les trans ont pris une place quasiment prépondérante avec les antifas.

Regardez la liste des associations appelant à la manif du Collectif 8 Mars pour TouTEs :

  • Femmes En Lutte 93,
  • Djendeur Terroristas,
  • Act Up-Paris,
  • STRASS syndicat du travail sexuel,
  • Action Radicale Féministe (collectif féministe de l’ENS Ulm),
  • La Clique,
  • Collectif Féministe & Djendeur de l’EHESS,
  • Génération Palestine Paris,
  • Inter-LGBT,
  • Collectif Féministe Pour l’Egalité (CFPE),
  • Homosfère,
  • les LGBT de SFR,
  • Collectif des Femmes de Strasbourg Saint Denis (Collectif Fssd),
  • Acceptess Transgenres,
  • les Amis d’ABC’éditions,
  • CAPAB (Collectif Antifasciste Paris Banlieue),
  • SOS homophobie,
  • Garçes,
  • Collectif Féministe de Sciences Po,
  • Mouvement Inter Luttes Indépendant (MILI),
  • Action Antifasciste Paris-Banlieue,
  • Ourses à Plumes,
  • Cabiria,
  • STS (Support Transgenre Strasbourg),
  • Roses d’Acier,
  • Collectif Droits et Prostitution,
  • Mamans Toutes Égales,
  • OUTrans,
  • Sans Voix,
  • MWASI – Collectif Afroféministe,
  • FièrEs,
  • Collectif Taksim,
  • les Flamands Roses (Lille),
  • association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL),
  • OCML VP,
  • Quartiers Libres,…

Que du beau monde ! Et surtout un monde très très éloigné de la femme moyenne française et de ses soucis réels.

 

 

Pour faire nombre, les organisateurs aimeraient s’adjoindre le soutien des musulmanes voilées. On doute pourtant que celles-ci apprécieront ce mélange avec les trans, les « putes », les « pédés » et les « gouines » comme le suggère l’affiche ci-dessous de la Marche des Fiertés, autre rendez-vous des mêmes associations qui défileront demain à Belleville…

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Moi je suis plus pour la droite radicale dont parlait Dominique Venner...


  • #1135390

    Une sarabande pareille, je les aurais plutôt fait défiler à Denfert.


  • Toutes ces associations qui servent à rien en plus d’être financées par nos impôts...


  • Je me rappelle quand Soral disait à la télé que le féminisme n’avait pas de légitimité à cause de la trop grand hétérogénité (surtout économique) des femmes en tant que groupe social. Quand on voit les gens qu’ils essayent de faire converger maintenant, on est en plein délire ! Le retour au réel va faire mal...


  • Selon Youri Bezmenov, dissident soviétique, dans une société démocratique de nombreux mouvements s’opposent à la société : simples criminels, personnes idéologiquement contre la politique de l’état, ennemis conscients, personnalités psychotiques qui s’opposent à tout, ce sont ceux qui vont être visés par les agents subversifs qui vont les acheter, les subvertir et les recruter afin de les faire agir dans une même direction jusqu’à ce que cette action collective mette la société en crise. Les domaines d’application de la subversion sont la religion (la détruire, la rédiculiser, la remplacer par divers sectes et cultes), l’éducation (détourner les gens d’un enseignement constructif, pragmatique et efficace), la vie sociale (remplacer des institutions et organisations traditionnelles et les remplacer par de la bureaucratie qui enleve aux gens toute responsabilité et initiative), la structure du pouvoir (décrédibilisation des organes de l’état comme la police), les relations de travail (grèves et parasitisme syndical), les lois et l’ordre (par l’exigence de l’égalité). Il explique que la destabilisation d’une société est produite en la démoralisant par l’émiettement du corps social en divers sous-groupes qui vont entrer dans un processus de radicalisation des relations sociales et lutter contre l’état ou contre d’autres sous-groupes, il désigne spécialement ceux dont les comités directeurs ne sont pas élus et qui réclament du pouvoir. Le résultat de la crise finale est soit la guerre civile, soit l’invasion étrangère. Après le changement de régime, "la révolution mange ses enfants" c’est à dire que les nouveaux dirigeants n’ont plus besoin de révolutionnaires et d’agitation, les agitateurs sont donc éliminés. Pour Bezmenov il faut environ 15 ans pour que l’action subversive change le cours d’un pays, c’est le temps qu’il faut pour retourner une génération d’étudiants, sans interférence des valeurs patriotiques traditionnelles. Il rejoint dans son analyse de la subversion une dissidente du Parti communiste américain des années 1940, Bella Dodd.


  • C’est drôle parce que pas plus tard qu’hier, sans doute un peu par masochisme, je m’amusais à naviguer sur 2-3 sites "feministo-anarcho-antifa" ; je dois dire que j’en ai lu des conneries mais là... j’étais partagée entre le fou rire et la consternation.
    Je ne sais pas quel âge ont les "meufs" comme elles s’appellent ; je comprends et même trouve plutôt sain d’être révolté, en colère quand on est jeune, quitte à se tromper de cible.

    Mais là.... entre le vocabulaire qui laisse perplexe (sans-papières, cis-genre, racisé-e-s, hétérofascisme, put-E-s, gouin-E-s (j’ignorai qu’ils existait des goins...), "anrachaféministes (sic), fRance, fRançais..... j’en passe et des pires) et le caractère littéralement ubuesque, ahurissant de bêtise de leurs revendications (je ne parle pas des innombrables contradictions qu’elles ne perçoivent même plus), j’en tire la conclusion que ces filles (et les mecs qui sont assez cons pour les suivre) sont d’authentiques malades, au sens clinique du terme, en plus d’avoir une incroyable haine d’elles-mêmes (de leur pays, de leur race, de leur classe) et de ce qu’elles sont.

    On n’est pas dans le préchi-précha gauchiste et féministe habituel, on est dans du lourd, du très lourd, du pathologique.


  • Quand la réalité dépasse les sketches de Dieudonné...


  • Qui se ressemble s’assemble !
    (par contre je veux pas être le parrain des gosses)


  • Saviez-vous que les féministes ultras n’"étaient pas Charlie" ?

    Vous êtes curieux d’entendre leurs arguments ? régalez-vous (extrait d’un site féminsto-LGBT) :

    "On nous dit que ce journal tape sur tout le monde mais il est urgent de le replacer dans un contexte d’état raciste, homophobe et transophobe qui ne tape que sur les minorités opprimées, à savoir : les juifs, les femmes, les racisé-e-s, les gouin-e-s, les homos, les trans...
    quand toi, homme blanc, socialement stable, tu lis Charlie Hebdo, de qui rigoles-tu ?
    Charlie Hebdo est bien l’apanage des dominants blancs cis-hétéro dans une société coloniale et hétéro-patriarcale".

     

    • La France doit être le seul pays où les minorités opprmiées ont le pouvoir (surtout une en particulier mais ce serait antishoahtique).


    • @Robin :

      Vous voulez dire le seul pays où les minorités ont un poids significatif dans le quotidien des gens notamment les citadins ?
      Détrompez-vous, aux Etats-Unis par exemple les lobbys sont très présents, tout comme au Canada ... Sauf que dans ces pays, les gens ont décidé de faire contrepoids à ces associations étouffantes. Et c’est tant mieux...


  • Demain, ayons une pensée émue et solidaire pour tous les hommes à travers le monde qui devront aller se chercher une bière au frigo eux-mêmes...


  • #1135497

    «  Belle merde en prévision, évitez de sortir vos enfants au milieu de ces tarés !!
    Une promenade en forêt ce jour-là est recommandé !
     »



  • en gros il y a plus d association que de manifestant mais bon pour le pouvoir ils ou elles ou ilselles ou bref on s en fou ce sera quelques million.bref pour ce que ca interresse je peu vous donner un lien pour un vpn gratuit qui fonctionne extremement bien(un vpn permet de cacher l endroit d ou l on se connecte sur internet)


  • " Et de ses soucis réels . " Manuel Valls a dit ne parlons pas d’économie !
    Évidemment le bilan est catastrophique alors ils espèrent dévier les sujets vers du secondaire à savoir le voile, le féminisme, le terrorisme, le racisme et l’ antisémitisme. Ne nous fesons pas avoir et remettons sur le devant de la scène l’ Économique, le 22 et 29 arrivent vite !


  • Demain, ou être un homme sera comme être un individu indésirable dans la société, encore une raison de ne plus défendre la société et le système gynocratique actuel en tant qu’homme.
    A comparer cette journée anti-homme avec la fête des hommes et militaires ("Jour des Défenseurs de la Patrie") en RUSSIE le 23 Février dernier.
    Demain un homme ne doit pas allumer sa télé ou lire les journaux histoire de préserver sa santé mentale.

     

  • #1135586

    L’étape ultime de la société chrétienne. Overdose de compassion, d’amour et de tolérance.


  • Vu comment finit l’homme, les femmes qui exigent les mêmes droits que lui ont vraiment du souci à se faire.


  • Comment ces gens osent-ils s’approprier l’image de Frida Kahlo, artiste singulière et femme courageuse au sang chaud aux antipodes de ce par-terre de pleureuses pathétiques ! Elle n’a jamais militer pour le féminisme, son parcours n’a rien à voir avec la lutte pour le droit des femmes, elle a mener une vie très traditionnelle. Elle qui a partager sa vie avec Diego Rivera (un bon macho quand même) elle doit se retourner dans sa tombe...


  • 36 organisations recensées ici pour arriver à remplir une manif, et encore. C’est vraiment des gens qui ne représentent qu’eux-mêmes. Voilà pourquoi on y joint les femmes voilées, les prisonniers, les précaires, c’est à dire tout et n’importe quoi.


  • Mon Dieu comme c’est laid. Il est où le respect de l’immigré, lorsque l’on assimile les banlieusardes avec toutes ces sortes d’énergumènes cités à côté ?
    En réalité, pour eux, la nature est fasciste. Elle est réactionnaire et conservatrice. A lutter contre la nature, les antifa vont dans le mur et s’autodétruisent.


  • Le trans-antifa-charlie subventionné, élevé en famille homo-parentale, nourri aux OMG, vacciné au mercure, aluminium et cellules de foetus de porc cancéreux, analphabète, illettré est l’avenir du genre humain conçu dans les laboratoires des valeurs de la République.


  • LGBT de SFR !!??Si ces associations se revendiquent de l’opérateur dirigé par l’israélien Patrick Drahi ,je me dis que j’ai bien fait de résilier et d’aller ailleurs !!


  • A la place des musulmanes, des « banlieusardes » (qui est en soi un mot péjoratif, j’en veux pour preuve sa construction étymologique) et surtout des« précaires » je me sentirais outragé d’être associé à des « gouines », prisonnières, putes, etc.

    ça a toujours une lubie des trotskards et même des communistes d’homogénéiser les marges alors qu’il n’y a bien souvent rien en commun entre un(e) « précaire » et une pute ou un détenu. Au contraire, elles sont bien souvent précaires précisément parce qu’elles ne sont pas putes, comme les journalistes.
    Ils essaient de caser freaks et pauvres dans le même sac poubelle alors qu’objectivement la « lutte » sociétale est une lutte contre la nature alors que le combat sociale est un combat pour sa sublimation.
    Soit dit en passant, ces clandos de la pensée n’y connaissent rien ni au pancrace ni au catch alors qu’ils arrêtent de se prendre pour des lutteurs.

    Ils font exactement pareil avec ce qu’ils appellent « extrême-droite » (ou même extrême droite sans tiret).
    Pour eux : l’extrême-droite n’est pas la droite contestataire, antisystème, etc. alors que sa définition objective. Ils nient cela afin de se présenter comme seule voie de contestation.
    Pour ces fdp disais-je : extrême-droite = leurs ennemis, c’est-à-dire tout ce qui lutte d’une façon ou d’une autre à la fois contre la culture de mort et pour le vrai pouvoir du peuple ; et eux, c’est-à-dire les révolutionnaires en carton, les lutteurs de la posture : antifas, déviants sexuels et autres freaks, c’est le Bien, les sauveurs selon le triangle dramatique. Voilà où mène la rivalité mimétique anticatholique.

    Leurs petits tours de passe-passe sont définitivement KO. Le conglomérat des aliénateurs confusionnistes attrape-couillons est encore une fois magnaveritasé.


Afficher les commentaires suivants