Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Du spirituel au combat politique : le catholicisme social – Conférence d’Alain Escada à Strasbourg

L’équipe d’E&R Alsace accueillera Alain Escada, président de Civitas, le samedi 29 octobre 2016 à 16h à Strasbourg pour une conférence intitulée « Du spirituel au combat politique : le catholicisme social ».

 

Entrée : 5 euros.

Réservations : conference.er.strasbourg@gmail.com

 

 

Bien préparer la conférence avec Kontre Kulture :

Alain Escada sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "LE" Thème. Bravo !

    Section de Perpignan.


  • M. Escada a les épaules pour mener un tel combat.

    Un combat qui demande : force, courage, détermination, endurance et surtout ; conviction !

    Il y aura toujours des hommes courageux pour défendre une cause noble : un tel, M. Soral se bat pour notre Patrie/un tel, M. Escada se bat pour la foi chrétienne et ainsi l’union fait la force.

    Espérons juste que nous serons vivants pour voir cette victoire tant attendue... J’en rêve chaque jour que Dieu fait !


  • Restons dans l’attente d’un compte-rendu de cette conférence à venir. Toutefois, cette tendance à vouloir associer la politique (l’implication citoyenne plus forte et plus morale dans la gouvernance) au catholicisme (ou encore à la chrétienté) et prétendre qu’il s’agit possiblement d’une évolution positive (une troisième voie) au service des peuples est une tromperie fort probablement employée par ceux-là mêmes qui dominent les peuples.

    Car en effet, comment expliquer que le catholicisme et la chrétienté (donc la foi : feeling porté et défendu par la Bible et l’Eglise ) soient ouvertement plébiscités par le système et ses puissances si ces institutions ’’sacrées’’ desservent ce même système et les puissances du système ? Le système et ses puissances ont-ils dit que la justice devaient à présent retourner aux peuples ? Non !
    D’ailleurs qui fait de la Bible un best-seller ? Les peuples ou le système ?
    Qui se prête volontiers au rôle hypocrite de ciment entre les peuples et la célébration, chaque année, de la Nativité ? Les peuples ou le système ?
    Qui autorise la construction des cathédrales et lieux de culte monumentaux ? Les peuples ou le système ?

    Pourtant, le système, ses puissances et leur milliard de corrompus ne respectent ni la Bible, ni la Nativité et donc Christ et encore moins la force spirituelle censée s’émaner des cathédrales.

    Alors certes on peut être du peuple, crédule et ignorant. Qu’importe, ce statut et ces attitudes ne sont aucunement des entraves à la capacité du plus crédule des crédules et du plus ignorant des ignorants à faire bouillir sa cafetière.

    https://www.youtube.com/watch?v=qxu...

     

  • Rattacher le catholicisme social aux cahiers du cercle Proudhon ça me semble un peu tiré par les cheveux.


  • Contester des thèses ou des propositions et sans violence verbale pose un argumentaire ; surtout lorsque des éléments pris pour sa réflexion sont en même temps fournis. Par contre, ’’charabia’’ et d’autres attaques du même genre relèvent de la violence verbale dont le but est : dénigrer et non pas de contre-argumenter.

    Donc, logiquement en la circonstance, il n’y a pas lieu de discuter avec quiconque à l’évidence ruse et, de façon pernicieuse, souhaite empêcher toute réflexion sur la critique d’éléments (la foi et la religion à pratiquer à la façon du système et proposées par le système) soi-disant au service des peuples pour leur libération.
    De la même façon il ne sert à rien de répondre à la violence en devenant soi-même violent, l’on ne parviendrait jamais à poser et développer ses arguments.

    Cela étant dit, on commence à le savoir de plus en plus. L’utilisation du dénigrement est un camouflage du système pour passer inaperçu - croit-il - et surtout, tenter d’entraver la résistance de la populace aux injustices. Oui, à l’intérieur des réseaux sociaux, c’est une pratique propre aux manipulateurs qui travaillent pour le système.

    Tu as bougé, je t’ai vu !


  • @ Letrap

    Non, au contraire, je suis croyant. Mais je me pose des questions ; notamment celle-ci :

    ’’ Se pourrait-il - à cause des incohérences qu’on lit dans La Bible - que les Écritures sur lesquelles repose la foi chrétienne aient été en tout ou partie falsifiées et si oui, n’y a t-il pas le risque que mal apprécier ce qu’est la foi (ou même, la façon dont en s’en sert pour s’approcher du Créateur) nous empêche de changer le monde en mieux comme nous le souhaitons ? ’’

    Quel est ton point de vue sur ces incohérences ?