Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Fidel Castro : 90 ans en 50 secondes

La petite île qui résiste à l’envahisseur

La carrière politique du dirigeant cubain ne se résume pas à un morphing. L’homme symbolise un demi-siècle de résistance à l’empire américain, un flambeau qui a été repris par Chávez.

Fidel, c’est le denier géant du XXe siècle. Communiste jusqu’au bout des ongles, il aura tenu tête à 10 présidents américains, et résisté à 600 tentatives d’assassinat. La liste des « idées » de la CIA pour se débarrasser du Lider Maximo est sans limite :

Selon le site cubadebate :

« Les méthodes utilisées pour le tuer ont été multiples, mais toutes ont échoué : des snipers, des explosifs dans ses chaussures, du venin injecté dans un cigare, jusqu’à une petite charge explosive dans une balle de base-ball, entre autres. »

Depuis qu’il a pris la tête de la Révolution cubaine qui a triomphé en 1959, on a commencé à planifier son élimination physique » et « parmi les plus intéressés » à sa disparition « il y a les agences nord-américaines d’espionnage et de subversion ».

On peut y ajouter, officiellement : l’obus placé sous l’eau là où Castro avait l’habitude de pêcher, embuscades en voiture, milk-shake au chocolat lourdement empoisonné, attaques à la grenades dans les stades de baseball (selon Le Point), cigares au LSD afin de ruiner sa prochaine (longue) intervention télévisée... Les archives déclassifiées de la CIA prouvent qu’Allen Dulles, le directeur de l’Agence, avait lui-même approuvé ces éliminations.
Théoriquement, c’est en 1976 que le président Gerald Ford mettra un terme aux tentatives d’assassinats sur les dirigeants étrangers. Ce dont doutent le fidèles de l’ex-président vénézuélien... D’autres leaders du tiers-monde ou du monde non-aligné n’auront pas eu cette chance, ou ce flair.
Aujourd’hui, Israël élimine encore officiellement ses opposants politiques.

 

 

Les médias parlent souvent de la crise « cubaine », qui est en réalité une crise étatsunienne. Car le grand crime de Castro aura été de nationaliser... Cuba. Mais après la révolution, le régime devra se maintenir d’une main de fer, en éliminant toute contestation. Pour sauver la « révolution », ou le nouveau pouvoir ?

En s’opposant ouvertement à l’impérialisme américain, les Cubains avaient-ils le choix de leur régime politique, autrement dit d’échapper également à la sphère d’influence soviétique ? Là aussi, comme toujours, il y a et il y aura toujours deux écoles.. Car si les Cubains vivront plus libres après le départ des Américains, le blocus de l’île bloquera leur développement et les enchaînera à la pauvreté.
Faut-il être pauvre pour être indépendant ?

 

L’enfance d’un chef, documentaire sur la révolution cubaine et Fidel Castro :

Les relations houleuses entre l’Empire et l’Amérique latine, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1533494
    le 13/08/2016 par anogia
    Fidel Castro : 90 ans en 50 secondes

    Castro est toujours resté fidèle.

     

    • #1533559
      le 13/08/2016 par Rahan Abitbol
      Fidel Castro : 90 ans en 50 secondes

      ... à lui-même surtout !

      Parce que ce très bon documentaire nous le fait découvrir sous son vrai visage, celui d’un pur opportuniste, très habile communiste de circonstances, qui était dévoré par l’ambition personnelle !
      Un dictateur dans l’âme, pas mieux que les Yankees d’en face !


    • #1533807
      le 13/08/2016 par Seb
      Fidel Castro : 90 ans en 50 secondes

      Pour moi, faut une sacrée dose de mauvaise foi pour défendre les EU face à Cuba.


  • #1533687
    le 13/08/2016 par temet.nosce
    Fidel Castro : 90 ans en 50 secondes

    Cela aurait était intéressant de savoir comment Fidel Castro ait toujours réussit à s’en sortir ?

     

    • #1533964
      le 14/08/2016 par julot
      Fidel Castro : 90 ans en 50 secondes

      Je parierais sur une étroite coopération entre d’excellents services de renseignements Russes de l’époque et les renseignements cubains. Cuba étant le pendant stratégique Russe, ce que l’Ukraine actuellement est pour les USA.


  • #1534139
    le 14/08/2016 par MusulmanRealiste
    Fidel Castro : 90 ans en 50 secondes

    Je ne sais pas si vous avez vu les images de la cérémonie, mais Fidel portait un survêtement de l’équipe nationale algérienne

     

  • #1534441
    le 14/08/2016 par nobody
    Fidel Castro : 90 ans en 50 secondes

    On peut y ajouter, officiellement : l’obus placé sous l’eau là où Castro avait l’habitude de pêcher, embuscades en voiture, milk-shake au chocolat lourdement empoisonné, attaques à la grenades dans les stades de baseball (selon Le Point), ...

    Qui connait celle du Mickey Mouse au C4 ? Et de Minnie en plastique ?Chaud pour Fidel. Ouff ! Trop fort !

    Les archives déclassifiées de la CIA prouvent qu’Allen Dulles, le directeur de l’Agence ....Bla-Bla-bla...

    > Si la CIA le voulait mort, il le serrait depuis bien longtemps. Fidel sait exactement pour qui il bosse.