Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

François Ruffin étrille Arnaud Lagardère au micro d’Apathie, son employé

Dénoncer l’oligarchie sur un média mainstream : un non-sens ?

Après avoir été décommandé de l’émission de Frédéric Taddeï sur Europe 1, François Ruffin, auteur du documentaire Merci patron !, a finalement été invité sur cette même radio le 24 février 2016. Alors que Jean-Michel Apathie souhaitait parler du film, consacré à Bernard Arnault, le réalisateur a préféré évoquer le cas d’Arnaud Lagardère, propriétaire d’Europe 1 et donc... patron de Jean-Michel Apathie.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Excellent !!!
    Merci Ruffin !


  • Apathie lui dit qu’il est très heureux de l’avoir invité avec un sourire carnassier et les bras croisés … Hypocrite ! Et esclave ! Chèrement payé mais esclave quand même !

     

  • Qu’est-ce qu’on ferait pas pour garder les putes, la coke et le champagne...


  • Là-bas si j’y suis était incontournable, j’entends encore Ruffin interviewant les “sans-dents” notamment les licenciés des négriers Parisot, des patrons voyous, nuls, maltraitants et la Laurence ancienne présidente du MEDEF donnant ses précieux conseils de bonne gestion de l’entreprise, actuelle pdg de l’Ifop : Apathie, cette belle quenelle (Ruffin parle d’enfoncer un coin dans l’oligarchie) est désormais publiée sur E&R, et tu sais ce que ça veut dire en terme d’impact... Ruffin a gagné.
    Le procès en réhabilitation de BHL, “entartons le cornichon !” était également un grand moment.


  • Par égard pour la modération, ou plutôt pour ceux qui ici sont censés y veiller, je m’abstiendrai de dire de ce que j’en pense.

     

  • Il faut mettre en relief ce passage radio avec la lettre ouverte de François Ruffin adressée à Apathie, disponible sur Acrimed.
    On vous sent quelque peu remonté François, j’ai presque entendu votre palpitant battre à 2000 à l’heure. Vous saviez à quoi vous en tenir, mais je présume que même en connaissance de cause, il est difficile de rester serein en pareille circonstance.
    J’irai voir votre film.
    Bonne chance à vous pour la suite.


  • Alors là je dis chapeau, Apathie obliger de fermer sa "gu...le". On le sens vraiement mal à l aise, ce péteux aux ordres ....
    Il ne sait même pas comment conclure !!!
    Comme disait Gabin dans un film ecrit par Audiard :
    "Les cons, je ne discute pas avec eux, ça les instruits..."
    Apathie vient d’être instruit alors espérons qu’il devienne un peu intelligent....


  • Sacré Apathie ! On voit bien là, l’ancien vendeur de bagnoles qui essaie de fourguer la vieille carriole alors que le client veut acheter la Cadillac !

     

  • Un beau bras d’honneur à Lagardère et à Jean-Michel Aplati !


  • " c’est du temps de parole que vous n’aurez pas pour votre documentaire ", il se prends pour qui lui, il croit qu’il dispense de l’or à des galeux.. ?

    " votre documentaire, votre documentaire " gnagnagna, il ne sait dire que ça le vieux shnok. Il sent le danger. Il bug.

     

  • J’ai vu ce documentaire cet apm dans la salle MK2 Beaubourg juste face à la tuyauterie de Pompidou.
    Allez tous voir ce film qui est hilarant et terriblement efficace. Un très bel article lui est consacré dans le Monde Diplomatique de ce mois de février.

    Le pauvre Apathie prend ses auditeurs pour des imbéciles, comme d’habitude. Il croit que nous sommes trop cons pour ne pas comprendre son manège.

    Merci Ruffin pour ce bon moment. Je ris encore comme un gamin complice d’une bonne farce.


  • Apathie me fait penser aux personnages qu’aimait interpréter Louis de Funes : le pète sec qui est fort avec les faibles et faible avec les forts.En tout cas il est répugnant de suffisance et d’hypocrisie .

     

  • apathie le serf de Lagardère.....


  • Yeeeeh, Quenelle sauce fromage et osso bucco !!! Cet A(nti)pathi’que alors ! tête à claque


  • Ecouter Apathie plus longtemps, c’est l’envie d’être apathique à ce qu’il dit


  • Simplement:ENORME.


  • Que du bonheur ; c’est si rare


  • François Ruffin admirable de romantisme ! Apathie décomposé ,rouge de rage d ’ être appelé ce qu ’il est : le domestique dévoué et soumis d ’un oligarque .

     

    • j’veux pas prendre sa défense mais si on défonce ton patron en live à l’antenne, quand bien même au fond du toi tu pourrais être d’accord, t’es pas libre.
      La plupart des journalistes qu’on critique sont un peu dans la même situation je pense, chantage à l’emploi etc.
      Et en fait même hors média, au sein des entreprises c’est malheureusement souvent comme ça


  • Ce pauvre Apathie toujours aussi imbuvable.


  • Même si françois ruffin a été brillant et audacieux,
    On peut dire ce qu’on veut, même si je n’ai pas bcp d’empathie pour apathie, sur ce coup, il a été bon.
    Mettez-vous à sa place. Il a su garder son sang froid, les 5 minutes ont dû sembler éternelles. Pas humiliant, pas arrogant, du bon travail.
    Son patron l’écoute quand même..

     

  • Effectivement, tout s’explique après visionnage de la lettre ouverte adressée à cet animateur et on comprend mieux pourquoi ce dernier met en avant les 40 k€ que le patron a versé à ses ex-employés (du style, t’as vu il est gentil finalement :).
    Monsieur Ruffin avait bien compris le piège qui lui était tendu... Il s’en est bien sorti car il n’attendait rien de cette entrevue. De toute façon, qui écoute un type aussi peu intéressant à 12:45 sur ce média ?

     

    • Je regrette juste que François n’ai pas su garder son sang froid pour rappeler à Apathie que ce patron n’est pas si gentil que ça car si il était gentil, il aurait du verser la même somme à tous ceux qu’il avait viré pour délocaliser ses entreprises.

      Les 40000 euros étant minimes à côté de tous les dégâts causés par la fermeture de ses entreprises : surrendettement de plusieurs milliers de ménages, divorces, suicide... Et ce ne sont pas les 40000 euros qui ramèneront les morts et résoudraient la difficulté de tous ces gens qui ont souffert.

      Malheureusement en s’emportant il n’a pas su saisir la bonne occasion pour représenter comme ils se doit tous ceux pour qui il est sensé se battre pour ce film mais son égo était plus fort.


    • La critique est facile l’exercice difficile...

      On sentait bien que Ruffin était bien stressé (car en territoire ennemi) et surement que cela a joué dans le fait qu’il n’ait pas sorti ces excellents arguments que vous proposez et avec lesquels je suis totalement d’accord.


  • C’est le happening de l’année, Merci Ruffin !


  • Les joies de nos magnifiques médias libres et indépendants, si chers à notre belle démocratie républicaine !


  • Comme dit M. Soral,
    P... ou chômeur
    j’aimerais juste que ça devienne P... ET chômeur
    en tout cas j’ai bien rie


  • Espérons, grâce à cet interview et au calme remarquable de M. Ruffin, que l’audience de cette émission tombe à zéro !!
    Merci M. Apathie de couper la parole aux "invités" dès que les propos ne rentrent pas dans le moule.....
    Peut-être que M. Apathie changera d’avis quand son patron l’aura viré !!


  • Apathie fait du "bon boulot" (son chef).


  • Quelle quenelle, enormissime !
    J’ai un peu peur pour toi François, tu vas avoir de sérieuses emmerdes je pense car l’oligarchie est rancunière. Mais chapeau bas. Je me suis régalé

    Edouard

     

  • Apathie est lamentable, mais il a un accent rigolo alors ça passe.

     

    • Le commentaire le plus réaliste. Pour les autres, arrêtez donc de jouer leurs jeux. C’est du spectacle ! Juste un cran au-dessus de Ruquier, mais c’est le même système d’ingénieurie social ! VOUS faire croire qu’il y a une véritable liberté d’expression. ZERO !

      Il n’y en a pas. Si j’étais milliardaire, Oh oui ! J’investirais aussi quelques millions dans l’auto flagellation médiatique... C’est bon pour faire rêver les petites gens, les abrutis de la télé. Taxe payer.

      Jugez le style, ok. mais il n’y a absolument aucune quenelle dans un spectacle pre-programmé ! Une quenelle de qualité, c’est au moins 5000 Euros avec condamnation pour haine racial. Le reste ? Taper sur des fistons qui paye pour ce petit jeux ? Arrêtez les gars. C’est du pipo !

      Il le dit lui-même ! "On vous a invité et on vous invitera une prochaine fois" C’est clair ! Non ?


  • Je savais bien que la voix de Ruffin m’était familière...
    https://www.youtube.com/watch?v=4jX...


  • J’ai bien plus envie de voir son film après avoir vu ça que si il en avait parlé pendant 10 minutes...


  • C’est en voyant Apathie que j’ai pris conscience que ce ne sont pas les meilleurs qui montent dans une entreprise, mais les plus serviles.

    Ce qui est énervant avec Apathie et les journalistes en général (Salamé etc) c’est qu’ils prennent la POSTURE de ceux qui posent les questions qui fachent. Ils ont le ton, les mimiques, mais les questions qu’ils posent ne sont JAMAIS des questions fondamentales, c’est toujours des fausses polémiques périphériques. C’est insupportable et c’est pour ça que les gens vont sur les médias internet qui ont des discussions..normales.

    Apathie son mental doit être une prison, je ne sais pas même s’il en a conscience.
    Bravo Ruffin, on te sent stressé mais t’inquiète on a tous compris et on admire ton courage.


  • Ruffin et sa clique (frederic lordon, emmanuel todd, francl lepage, les economistes attérrés ) meritent le respect
    meme s ils ne sont pa sur la meme ligne que ER
    meme s ils se bouchent le nez face a ER ou au FN

    Ils essaient de suivre leur ligne de la vrai gauche du travail, du protectionnisme, de la lutte contre l olligarchie, contre les socialo-liberaux les antifa arrierés ou les médias aux ordres...
    ...et ceux ci le leur rendent bien, car ils se retrouve avec les memes ennemis que les nationalistes.

    Alors, oui, on pourra toujours leur trouver moult défaut, mais une France ou le clivage droite gauche se situerait entre eux et la droite national m irait tres bien.

     

    • Bravo, je partage votre avis.
      Pour aller plus loin, il faudrait même sortir de la ligne de "partis", et cela de façon ultra rapide (sortir du clivage) pour faire un énorme rassemblement dissident...

      Aujourd’hui ce n’est pas de défendre le nationalisme ou l’internationalisme qui est important, je suis certain qu’après une bonne discussion les deux aspects sont à prendre en compte dans n’importe quelle politique. Tout le monde sera d’accord avec le fait que renforcer notre culture et identité pour mieux échanger entre pays voisins en gardant les uns les autres une souveraineté c’est un point indispensable. Tout le monde sera d’accord avec ça étant donné que les délocalisations c’est exactement le contraire de ça (diluer tout le monde pour mettre chaque individu en compétition au profit de l’oligarchie) et personne de sensé ne peut défendre ça !!!

      Sortons de ce put*** de clivage politique. Soit avec un nouveau parti anti-oligarchique sans couleur soit par un appel total à l’abstention. Ce système est mort. (Je vais avoir tous les pro FN sur le dos mais je suis persuadé que le FN n’est pas la solution, il faut tout refonder !)
      Les vraies urgences ce sont de retrouver notre capacité à faire nos choix (sortir de l’Europe), retrouver notre capacité à émettre la monnaie (sortir de l’Euro), retrouver des institutions (sortir de la 5e rep), réécrire une constitution, virer la mafia dans les média, virer les banquiers, mettre en place un système de revenu de base pour réinjecter des liquidités, stopper toute production OGM et pesticide (réformer le monde agricole totalement), refonder l’école sur un modèle type pays du Nord (qui ont des super résultats et ont des gamins 100x plus épanouis que chez nous), refonder une vraie justice, retrouver la liberté d’expression, mettre en place des systèmes de contre pouvoir par tirage au sort et de referendums, remettre en place des frontières pour défendre notre économie interne (la privilégier est indispensable d’un point de vue écologique et pour le bien être des populations) et pour contrôler les flux migratoires sur lesquels ont peut agir par des coopérations (pas financières mais humaines pour impulser des spirales vertueuses dans les pays ou les gens fuient, en commençant par arrêter les guerres illégales dans lesquelles nos militaires sont impliqués et qui sont la première source de ces flux) etc etc... tous ces projets intéresseront autant une personne de "gauche" qu’une personne de "droite". SORTONS de ce clivage !!!


    • Son film est largement distribué, il a accès au grand médias.. douteux pour un rebelle anti-oligarchie. La vérité c’est que tant qu’il tape sur le "méchant patron", il ne tape pas sur nos véritables maîtres.
      Dans un monde libéral, le "méchant patron" ne fait qu’adapter son entreprise à un contexte économique, social et politique dont il n’est ni plus ni moins responsable que peut l’être chacun d’entre nous. Si il ne le fait pas, il crève.
      C’est au libéralisme en tant que pseudo-philosophie qu’il faut s’attaquer, l’ultra-libéralisme économique n’en étant que la conséquence.
      Ruffin est un libéral anti-libéral. Il est donc un leurre en tant qu’opposition au système. Voilà pourquoi il a accès au médias.


    • Largement distribué ? Il passe dans 6 cinémas sur Paris. Six cinés pour 10 millions d’habitants, champagne !

      Un peu d’humilité ne fait pas de mal, cher commentateur.


    • le systeme mediatique francais n est pas la pravda

      Il a compris que plutot que de faire taire les idées dissidentes et de passer pour ce qu il a combattu (les mechants fascistes et staliniens), ils passent donc au compte goutte certaines voix anti liberales (zemmour, ruffin, asselineau...) dans un flot de voix libérales pour se donner la bonne conscience de la pluralité.
      Le lambda croira en la democratie mediatique, mais se conformera a l avis le plus partagé en apparence ("tous les économistes sont pour l euro")

      Ruffin n a rien de libéral, sinon, il faudra m expliquer pourquoi.

      Pourquoi le clivage droite gauche :

      Il ne faut pas toujours essayer de regrouper tous les courants en un seul.
      Un pays doit avancer sur deux pied : un progressiste et un conservateur-reactionnaire, et il n est jamais bon de foncer tete baissé ideologiquement vers un de ces deux idéaux.
      Le systeme a bien compris que c est une stratégie payante, et c est pour cela qui il entretient le mirage du clivage droite gauche, alors qu il y a bien longtemp que PS et UMP sont d accord en tout points : sociolibéraux contre libéraux conservateurs.

      plutot que d essayer de nous regrouper, recréons un nouveau clivage : gauhe souverainiste contre nationalisme social (comme du temps de degaulle (gaulliste-communiste)


    • Je ne sais pas pour le sieur Ruffin mais je rappelle tout de même pour info que messieurs Lordon (le même Lordon qui a refait le même coup pendable à l’irréprochable Sapir) et Lepage, assistés de Mme Judith Bernard, font quand même partie de l’équipée de soi-disant amis d’Etienne Chouard qui ont enjoint à ce dernier de condamner Alain Soral et de participer ainsi à l’hallali général. Et qui à la suite n’ont pas bougé le petit doigt lors de la curée médiatique qui s’en est suivie devant l’insoumission et l’honnêteté de l’honorable Chouard. Bref, le sectarisme au minimum bébête dans toute sa misérable splendeur. Pas très de gauche tout ça, du moins dans l’idée que je m’en fais personnellement.


  • Haha il a fait exactement ce qu’il fallait : il a tendu l’os du documentaire, ils ont cru que c’était un bon nonos, qu’il soit fait de viande ou en plastique il y avait de quoi s’amuser. Et paf il n’y à pas d’os ! C’était une photo haha... Il est bien déçu le chien... Bon d’accord ça devient un peu vulgaire. Bref si il existait un seul homme capable de retourner sa veste dans ce sens là, dans un moment comme ça. Nous aurions tous voulu le voir faire la même chose en politique. Qui le feras ?


  • En Anglais >

    Liberté d’expression & Entertainment®

    terms & Conditions applied ✡ :-)


  • Le bébé à Mermet !


  • Apathie ou le recyclage permanent de la condescendence du discours vide,de l’aboiement de valet, aux ordres du team oligarchique(Bolloré,Lagardère,Arnaud,...).Le service public n’est pas mieux loti,P Cohen,L Ruquier,...
    Pluralité de l’information,liberté d’expression,on a le choix entre CocaCola et PepsiCola,le contenant diffère,le contenu est le même.


  • la pauvre journalope d’apathie s’en mange une belle là avec un gars qui n’en a strictement rien à secouer de l’animateur baudruche. Il le remet à sa place d’une force tout en glissant des wagons entiers de quenelles pendant 3 mns. Plus c’est long, plus c’est bon. Mais plus c’est court plus c’est intense. Le pauvre apathie ne comprend pas que quelqu’un puisse venir au micro sans avoir quoi que ce soi à vendre : )))))


  • Ruffin, que j’aime bien, se la joue Michael Moore à la française.

    Sympa !


  • La question, c’est combien de temps il tiendra à jouer les matadors. Un certain Kassovitz a déjà joué à ça dans les années 90. Pour finalement être une série de coups d’épée dans l’eau. Arriver dans un studio pour jeter sa colère sur un sale gosse de riche, c’est, au mieux, un beau coup marketing, involontaire j’imagine. Quand bien même il tape fort et juste. Mais ça ne fait pas avancer le schmilblick. Ça me fait penser à ces lycéens qui rêvent de révolutions, sans savoir ce que payer une facture signifie.
    Les mots n’ont pas d’importance. Seuls les actes comptent.


  • Le jour où la majorité des français auront aussi peur du marché qu’ils ont peur du front national là on avancera.


  • à propos de cet Apathie :
    "Il ira loin : il a des roulettes autour du ventre" (L Daudet)


  • Appâtons Apathie à partir d’un docu et partons du plateau Apathie aplati.


  • Je suis un peu surpris comme les Français s’emballent pour l’énième rebelle. Si ça se trouve peut-être qu’il a fait entièrement subventionner son film par l’intermédiaire de l’état et qu’est ce qui se trouve derrière l’état ? L’oligarchie. Qchose me dit que ce type va faire l’inverse de votre de Villiers votre nouveau héros : tôt ou tard il sera dompter et il viendra manger à la gamelle-oligarchique comme tout le monde.

     

  • Bravo François Ruffin !
    Outre votre film documentaire que j’irai voir, vous avez permis de démasquer la méthode Apathie et guignols du même acabit au service de la puissance de l’argent. Cet individu pieds et poings liés à l’oligarchie (certainement très confortablement) saborde votre invitation à leur antenne en vous bombardant de questions sans intérêt, n’écoutant même pas les réponses avant d’en lancer une autre dans le but de vous empêcher de parler, comme de suivre le fil de votre véritable message et probablement message véritable de votre film.
    Ce procédé de la part d’un "journaliste", qui n’a pas courtoisie de le laisser son invité s’exprimer, est lamentable. Là, vous nous gratifiez d’une belle démonstration de qui sont ces minables cerbères (véritables dangers publics pour orienter, canaliser au mieux l’opinion) entretenant la pensée unique et la pérennité de cet argent roi tout puissant.
    Pour une fois que un réalisateur a réellement quelque chose à dire sur son film sinon de se pâmer sur tel ou tel acteur pour masquer la banalité du sujet, je crois que Apathie et son vénérable patron auraient dû se déceler un gros rhume ce jour-là...
    Merci encore François Ruffin pour votre courage d’ébranler leur façon de distiller leur propagande avec un air de rien de faux derches.

    L’interrogation à suivre pourrait être : est-ce que suffisamment de personnes seront capables de l’intégrer, de s’unir et de réagir pour mettre à bas ce système qui sent la morgue ?
    Dans tous les cas, on dit toujours que "l’espoir meurt en dernier"...

     

    • " Outre votre film documentaire que j’irai voir, vous avez permis de démasquer la méthode Apathie et guignols du même acabit au service de la puissance de l’argent."
      Sérieux, il vous a fallu ce genre de happening pour découvrir ça ? The man who fell to earth, c’est vous ? :-)
      On passera sur votre conclusion, du même tonneau, qui s’interroge sur la capacité pour certains d’intégration des évidences et autres portes ouvertes s’agissant de la découverte du fil à couper le beurre. Non mais franchement !


  • Oui ils ne tapent pas sur nos vrais maîtres, mais si ce film avec la promotion peut amener le gros du troupeau à un tout petit peu plus de réflexion , à prendre conscience, à fouiller et chercher l’infos -( l’attitude servile d’apathie à l’égard de Lagardère t’as pigé !) alors oui oui oui je dis bravo (d’ailleurs je vais emmener toute ma petite famille voir ce film). Je viens si je puis dire de "là-bas si j’y suis" l’émission de D. MERMET, de "ce soir ou jamais" et plus loin d’"arrêt sur images" peut-être que ce sont ce type d’émissions qui m’a amenée aujourd’hui à être une fidèle d’E.R et d’A.S....ah oui j’oubliais je suis même allée à une conférence de Noam CHOMSKY mais chut.... ne le dites pas à Alain


  • Pour le coup, Apathie a mal fait son travail (bien compris). Il a reconnu l’existence d’une oligarchie en France (faute grave), a admit implicitement que Arnaud Lagardère et Bernard Arnault étaient membres de cette oligarchie et il a reconnu avec cynisme et arrogance que les citoyens ne pouvaient rien contre elle.

    Remarque : Qu’on dénonce Lagardère et Arnault comme oligarques dans un média passe encore car ceux-ci ne sont pas de la communauté des élus mais au contraire Français avec des noms bien français. La même rhétorique au sujet d’un Patrick Drahi par exemple ne passerait pas la barrière du point Godwin. BHL aurait dit "ça sent mauvais".


  • Décidément, ça fait trois fois que je regarde et rien à faire.
    Cet employé servile du CAC40 a vraiment la gueule et l’attitude du vendeur de bagnole* avec ce petit regard mielleux et vicelard du type qui veut te fourguer sa came coûte que coûte.
    Et là, sa tôle maquillée, il se la mange jusqu’aux boulons rouillés pour son singe.

    *(les vendeurs de voiture sauront faire la différence, respect...)


  • Oui bon, c’est bien joli tout ça mais c’est du spectacle et on ne s’attaque qu’à une personne. J’ai assisté l’année dernière à une intervention publique de Ruffin et voilà, en substance, son analyse : pas la peine de réfléchir politiquement ensemble à des alternatives et des actions pour sortir - je fais court - de la domination capitaliste. Un grand vent de libération gauchiste est en train de naître sur l’Europe avec Syriza (on ne rit pas), Podemos (là vous riez déjà) et... le Front de gauche (vous vous tapez sur les cuisses). Pour s’en sortir, y a qu’à mettre le bon bulletin dans l’urne. Au secours ! Pour moi, même si c’est agréable de voir un vendu comme Apathie se faire moucher, Ruffin est un guignol qui ne roule que pour lui-même en tirant partie d’un contexte.


  • @Alceste

    "Ruffin est un guignol qui ne roule que pour lui-même en tirant partie d’un contexte."

    Laisse les Français rêver. Qui tu es pour mettre fin à leurs illusions ? Ce spectacle en est émouvant et d’une profonde tristesse. Un type qui joue au dur des bacs à sables et voilà que tous les Français se mettent à l’encenser et voient en lui un rebelle. C’est du jamais vu.

     

  • Un peu de sérieux M. Apathie, vous l’avez invité pour servir vos intérêts et non l’inverse.

     

  • Donc Apathie reconnaît que l’oligarchie existe et que l’on est objectivement censuré par l’invitation (ou pas) "lettre de cachet" du prince. C’est bien ça ?


Commentaires suivants