Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ils sont partout – Le film judéocentré d’Yvan Attal

La France vue d’Israël ?

Découvrez la bande-annonce de Ils sont partout, le film de l’acteur-réalisateur franco-israélien Yvan Attal, dans les salles le 1er juin 2016.

 

Yvan Attal est « inquiet » du climat qui règne actuellement en France. Le réalisateur a donc décidé de s’attaquer aux clichés « antisémites » dans son nouveau film, Ils sont partout. Un film à sketches qui lui tenait à cœur, lui qui dénonce des clichés « vieux comme le monde » tels que « les juifs sont partout, ont de l’argent, s’entraident, complotent, ont tué Jésus » ou encore « le ras-le-bol de la Shoah ».

Synopsis : Yvan se sent persécuté par un antisémitisme grandissant et il a l’habitude de s’entendre dire qu’il exagère, qu’il est paranoïaque. Lors de séances chez son psy, Yvan parle donc de ce qui le concerne : son identité, être français et juif aujourd’hui. Mais ces rendez-vous sont aussi et surtout une sorte de fil rouge reliant entre elles plusieurs histoires courtes qui tentent de démonter, sur le mode tragi-comique, les clichés antisémites les plus tenaces !

Le casting : Yvan Attal, Benoît Poelvoorde, Valérie Bonneton, Dany Boon, Charlotte Gainsbourg, Grégory Gadebois, Denis Podalydès, Gilles Lellouche, François Damiens.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Yvan Attal tenterait-il de répondre au seul film
qui a pris le sujet par le bon bout ?

Un peu de sérieux, loin des fantasmes, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

97 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un Film anti Français ou anti France.Il y a une scène au début avec le couple qui discute dans leur cuisine et sur fond d’image à travers la fenêtre vous voyez un drapeau Français .On n’a compris le lien .


  • Il se rend compte Yvan Attal qu’on s’en fout de ses états d’âme de petit bobo sioniste israélo-parisien ?
    Rien que la bande-annonce c’est plat...
    C’est vrai qu’il y a de quoi "s’inquiéter" quant au cinéma français actuel...


  • Combien ils ont touché (d’argent public) pour accoucher de cette nullité ??


  • je reve ou il a copie le film de dieudo "l’antisemite" ?

    p’tin meme pour parler d’eux ils sont pas originaux les mecs...


  • #1446655
    le 18/04/2016 par otan, syndicat du crime
    Ils sont partout – Le film judéocentré d’Yvan Attal

    Allons le voir quand même, ne serait-ce que par curiosité critique ...
    (D’ailleurs, à quand une rubrique hebdomadaire "critique de cinéma" sur les nouveautés ciné et autres sorties sur le site ER ? ; ce serait une riche idée ...)

     

  • Ca a coute combien à la collectivité ? vous avez oublier de mettre en scène votre golem franc mac et toute vos secte new âge .


  • Alors si j’ai bien compris des juifs riches du cinéma français jouent le rôle de juifs pauvres du quotidien pour lutter contre la caricature du juif forcément riche...

    Ils ne se rendent pas compte que l’effet produit sera proportionnellement inverse à l’effet escompté ?

     

  • ils sont pas partout mais dans l’ensemble tres pathetiques..... le monde croule sous de vrais problemes et ils nous saoulent en permanence avec leurs problemes..... quand on se rapelle que sarkozy voulait que chaque enfant parainne un enfant deporte dans les camps......genre un petit enfant ne en 2005 devrait endosser une responsabilite pour des horreurs qui se sont passees 70 ans avant..... c’est juste devenu n’importe quoi....


  • Ils n’ont peur de rien...

    La bande annonce a l’air quand même complètement tirée par les cheveux et totalement caricaturale, et même si c’est l’effet escompté je ne sais pas si cela va faire rire grand monde... même avec beaucoup de volonté, ça vole pas haut hein... C’est tellement gros qu’on se demande si la recette victimaire ne va pas finir par s’épuiser ???

    J’ai toujours trouvé Yvan Attal médiocre comme acteur.
    Je ne donnerai pas un centime pour subir ce genre de "film"... :-) Merci bien !


  • Ils ne sont pas partout mais, sur tout ce qui est important et stratégique.


  • Comme à chaque fois que des revendications populaires montent les bobos libéraux-libertaires du show biz se sentent obligés de s’accaparer le sujet pour "éduquer" les masses et les faire culpabiliser une énième fois...
    Faut bien inculquer aux masses racistes qu’elles sont abruties, intolérantes et qu’elles se doivent d’écouter la morale divine du père Attal...
    Mais pourquoi on prend l’antisémitisme dans ce sens là en choisissant de mettre en scène des juifs moyens ? Il me semble que l’antisémitisme est plutôt provoqué par certains juifs qui eux ne vivent pas dans la misère....


  • Tiens j’y pense, à l’occasion faudrait que les nationalistes demandent au CNC une petite avance pour pouvoir exprimer eux-aussi la ségrégation qu’ils subissent en France ... pour voir !


  • #1446692

    Bien... mais plutôt que de nous entretenir à propos des Juifs, Attal ne souhaiterait-il pas plutôt nous parler des sionistes ?


  • Quel cinéma !
    Obsession, stigmatisation et persécution de l’autre à des fins idéologiques tout en se présentant comme victime et ainsi mettant en scène le bouc-émissaire idéal, le goy.
    Peut-être que dans ce film on parle aussi de Dieudonné et Alain Soral comme les pires crapules de l’antisémitisme !
    Combien de films relatent la lente agonie des catholiques ? Devraient-ils aussi réclamer un pays pour s’y réfugier au nom d’un certain messianisme ?
    Les films servent parfois la propagande nauséabonde au détriment de la réconciliation et de la paix.
    Je n’irai pas voir un film de haine basé sur le tribalisme et la pleurniche. D’ailleurs ce film a un caractère profondément antisémite selon la définition même de l’antisémitisme !


  • #1446698

    Dieudonné a déjà répondu. Mais pour voir (streaming sinon rien) je m’infligerais ce film et ainsi on pourra dire : "cet homme est un juste !" en parlant de moi.


  • #1446700

    Benoît Poelvoorde et François Damiens c’est du lourd ! Le reste c’est tellement faible...
    Ça sent la réalisation assez pauvre et les blagues toutes faîtes... Vous avez dit flop ?


  • #1446701

    La tolérance commence quand on sait rire de soi-même,quand on accepte la caricature,
    et le rire des autres.Chacun devrait pouvoir rire des autres sans méchanceté,voilà "y’à "des braves gens partout,fort heureusement,et Poelvoorde semble toujours aussi bon !


  • D’après une idée originale d’Élisabeth "Si il n’y a pas assez de noirs, il y a a trop de quoi ?" Lévy.


  • #1446706

    "ILS" ne sont pas partout, j’en ai rarement vus, pour ne pas dire jamais, n’étant pas omniscient, moi, dans les champs, les vignobles pour aider aux labours, aux récoltes, aux vendanges, donc Attal fait du révisionnisme revendiqué, NON "ILS" ne sont pas partout. Je me demande néanmoins si Poelvoorde a eu du nez en acceptant ce rôle délicat... ;-)

     

  • Ce film est une inversion accusatoire. Lisez Psychanalyse du judaïsme de Hervé Ryssen et Le miroir du judaïsme.

     

  • Ils ont réussi à sortir 14 fois le mot "juif" en 2 minutes de bande annonce, pas mal.
    Ça fait plus d’une fois toutes les 10 secondes...


  • #1446719

    J’en ai ras le bol de la Shoah et du chantage à l’antisémitisme à la moindre remarque judéo-critique (toutes les religions devraient y avoir droit, il me semble...) ou attaque (= constat en fait...) contre le gouvernement de Tel Aviv ou Tsahal. Mais j’irai le voir tout de même, rien que pour la présence au casting de Robert Castel.


  • #1446727

    Apparement, dans la bande annonce, ils oublient un détail essentiel : personne ne reproche aux juifs de s’entraider d’être communautaristes ou même d’avoir de l’argent, en tout cas personnellement c’est bien le dernier de mes soucis, ce serait un peu comme reprocher au Rappeurs d’être noirs. Ce qui est reproché à la diaspora juive sioniste, c’est l’influence qu’elle exerce dans la mondialisation capitaliste et sa complicités envers l’état d’Israël qui opprime le peuple palestiniens.

    Ceux que A. Soral appelle les juifs du quotidien et qui n’exercent aucun pouvoir et qui ne sont pas forcément sionistes sont instrumentalisés par une élite sioniste bourgeoise pour justifier les crimes du gouvernement d’extrême droite de Netanyahou. Ces personnes qui sont représentés dans le film ne sont pas les personnes envers qui les reproches sont fait.

    Les clichés décris paraissent représenter des imbéciles antisémites primaires. Hors ce qui est appelé antisémitisme aujourd’hui, c’est uniquement de l’antisionisme et de l’anti-impérialisme.

    Le Lobby juif influence les politiques mondiales grâce aux financement de campagne électorale dans le monde que ce soit aux USA ou en France. Le lobby pharmaceutique aussi. Les grands Banquiers de ce monde sont juifs et Sioniste (Goldman et Sachs, Rotschield et Rockfeller).
    Il y a beaucoup de journalistes de média mainstream qui sont juifs et sionistes. c’est une constatation pas un appel au génocide, on peut se demander si leur ligne éditoriale et neutre lorsqu’il s’agit d’Israël.

    Non je ne suis pas antisémites quand je pense et je dis ça.
    Si il n’y avait pas de conflit Israélo-palestinien, pas d’intervention au moyen orient ou se trouve une grande partie du pétrole de la planète, personne ne remarquerais si tel ou tel personne est juive.

    Le jour ou Yvan Attal dénoncera la politique d’Israël dans un film, alors il supprimera ce qu’il appelle l’antisémitisme.

    Je ne pense pas que vous publierez ce commentaire, car je pense que certaine phrases peuvent passer sous le coup de la loi, bien que je n’ai aucune idée pourquoi.
    merci quand même.

     

  • Les Français en ont marre de cette politique du particularisme lancée par nos sphères médiatique et politique. Cela se voit notemment par rapport aux faibles recettes des films comme ceux sur Illan Halimi ou la marche des beurs. Celui-ci connaîtra le même sort, à n’en point douter...


  • En souhaitant que ce film fasse un flop digne de Flamby 1er sur France2...


  • Fera t-il 6 millions d’entrées ?
    Rien n’est moins sûr.


  • Pourquoi "Ils sont partout" ? Pourquoi ne pas se rapprocher d’un titre qui a fait (il est vrai) parmi les plus gros succès ? Moi, j’aurais vu un truc du genre "La vérité, si j’dis la vérité".


  • #1446769

    MDR, le synopsis du film, c’est mec qui se plaint chez un psy...


  • #1446773

    Je m’en doutais un peu...


  • De toute façon, on s’en tape, nous ne sommes pas antisémite ! Par contre, il me semble que tout ce qui est bien franchouillard les debectes ! De plus, ce n’est pas en Israël qu’est prévu la destruction d’une des mosquées les plus importantes ???


  • pfff...
    et François Damiens qui joue le gros beauf raciste, bien entendu. Je me demande ce qu’ils ont dans le crâne ces acteurs...

     

  • #1446778

    Si on ne va pas voir ce film, ou pire si on ne l’aime pas, sera-t-on considéré comme antisémite ?


  • Qu’il fasse son Alya si le climat en France l’inquiète ! Tu peux pas chier dans la soupe et te plaindre de son odeur....


  • #1446802

    Ils sont partout ... C’est censé être un clin d’œil a "Je suis partout" ?


  • #1446807

    Pour rebondir sur la photo du Christ, je n’oublie pas que ce sont eux, les Juifs, les marchands du Temple, qui l’ont tué ...
    Alors Attal et consort, ils peuvent pleurer et se lamenter autant qu’ils veulent, la goy chrétienne que je suis leur en glisse une petite au passage ...
    4 !

     

  • #1446808

    Parce qu’on a pas le shoah !


  • Faux, ils ne sont pas partout, mais plutot au sommet.

     

  • J’avais la dalle mais je n’ai plus d’appétit maintenant. C’est faux et tellement pas drôle que j’en suis mal à l’aise pour eux.


  • #1446817

    Même les goys sont joués par des Juifs, merde


  • #1446829

    pas d’amalgames !


  • Je sens que le visionage de ce film va être obligatoire dans les écoles. Pauvres enfants de chez nous.


  • #1446866
    le 18/04/2016 par Godefroi de Javron
    Ils sont partout – Le film judéocentré d’Yvan Attal

    Etre juif aux yeux de Dieu c’est de reconnaître son Fils Jésus comme le véritable Messie .. "Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né." (Zach 12)


  • #1446873

    Je pense que le but de ce film est de créer un "trouble visuel", des Juifs jouant des goys et des goys jouant des Juifs et vice versa, pour bien montrer la bêtise des "antisémites" de voir des Juifs partout...
    ... Mais c’est un film à double message, les Juifs y perdant leur identité, se fondant dans la masse... s’égarant comme Juifs... Une pierre deux coups


  • La bande-annonce ne donne pas envie d’aller le voir... Rarement un Juif aura pondu un film aussi débile .

     

    • moi, je suis plutôt séduit par la bande annonce. Je trouve que çà à l’air d’une petite comédie plutôt attrayante. (c’est vrai que çà à l’air inspiré par le film de Dieudonné). J’irais plus facilement voir ce film, que les visiteurs 3 qui pètent et qui puent .
      Par contre, j’aimerais bien connaitre le cachet des acteurs, si par exemple un Danny Boon a exigé un de ses habituels cachets de plusieurs millions d’euro ?


    • Pourtant "qu’est-ce qu’ils sont intelligents ! "


  • Comme dirait l’autre, y’a toujours moyen de faire un petit billet avec l’antisémitisme !

     

  • Même Jésus est joué par un juif !
    Je ne sais pas vous, mais j’ai imaginé tout de suite les ricanements entendus qu’ils ont du avoir pendant le tournage de cette scène. Tourner le Christ en dérision, il a du jouir de plaisir le petit attal. Bravo le CNC ! Et dire que c’est avec nos thunes qu’ils se foutent de notre gueule...

     

  • En quoi le fait d’avoir (fait) tué Jésus est il un cliché ?
    Et leur diaspora ne les a t-elle pas envoyé au quatre coins du monde ?
    Et qui à titre privatif, édite le dollar, monnaie (pour l’heure encore), mondiale ?
    Et qu’illustre parfaitement la minute de la mémoire et les agressions lucratives à l’égard de Soral et Dieudonné ?

    Assurément le comble de cette nouvelle potache judéocentrée parfaitement dispensable : lellouche en Jésus !!!


  • #1446921

    A la fin du visionnage de cette bande-annonce, j’ai cru qu’il s’agissait d’une énorme blague (un "fake" comme dirait notre jeunesse en déshérence).

    Puis je me suis souvenu d’avoir vu une affiche relative à cette future sortie sur un abris-bus.

    La question qui m’assaille est : "Mais à qui s’adresse ce type de film ?"

    Aux goys pour les culpabiliser ou aux personnes de confession juive pour les conforter dans leur sentiment d’oppression ? Bref, je doute que ce film rencontre un grand succès même en forçant les lycéens à aller le voir.


  • Film récompensé par BHL , Fabius , Enrico et El Blanco !


  • Pleurniche un jour, pleurniche toujours...

     

  • #1446959

    Initiative très risquée. Plein de gens vont commencer à s’intéresser à cette question.
    Merci Yvan !


  • Quand c’est Yvan qui fait un film sur les juifs, ça passe. Quand c’est Dieudonné, on l’autodafe...


  • #1447041

    Je recommande plutôt le film de Dieudonné........


  • Ça fera un bide.

     

  • #1447102

    Le cinéma pour les âmes pauvres ou les illettrés !


  • ils ont tourné a côté de chez moi ce film, j’habite Drancy !

     

  • #1447143

    Une main tendue ? Un espoir de réconciliation par la blague et par le 3ème degré ? ... Ayons la foi , soyons Fou !!


  • Vraiment dommage ! Yvan Attal est bon acteur, il se fourvoie dans ce genre de réalisation, c’est vraiment du gâchis.
    Les juifs français d’aujourd’hui, en majorité ne savent plus trop sur quel pied danser... On dit que la France serait de plus en plus anti-juive, ce qui est évidemment faux. Puis, il y a la réalité, celle des persécutions des insoumis par la communauté organisée.
    Je suis désolé de le constater mais le repli identitaire, racial, communautaire à vraiment lieu, et ça touche toutes les couches de la population.
    Tant est si bien que je crois que la réconciliation, c’est plus un acte héroïque qu’une réelle proposition politique.
    Il faudra peut être un cataclysme majeur pour réveiller le troupeau.
    Et ce n’est même pas garanti...
    Enfin, je crois au salut, mais il ne faudra l’attendre des Hommes. Nous sommes trop stupides.


  • Si le film fait moins de 6 millions d’entrées, nous tiendrons une preuve que la France est antisémite.


  • #1447224

    Euh ..C’est moi ou Yvan Attal a complètement plagié le film de Dieudo "L’antisémite" ?
    "et ça s’attrape ?" etc il y a plein de répliques qu’on croiraient tirées du film de Dieudo !

     

  • Je trouve qu’Yvan Attal est un bon acteur, mais si à la sortie du film j’en ai une mauvaise opinion j’espère qu’il ne dira pas que les français sont des antisémites.


  • #1447298

    Yvan Attal est « inquiet » du climat qui règne actuellement en France. Le réalisateur a donc décidé de s’attaquer aux clichés « antisémites » dans son nouveau film, Ils sont partout. Un film à sketches qui lui tenait à cœur, lui qui dénonce des clichés « vieux comme le monde » tels que « les juifs sont partout, ont de l’argent, s’entraident, complotent, ont tué Jésus » ou encore « le ras-le-bol de la Shoah ».


  • #1447325
    le 19/04/2016 par soumayahastalavictoria
    Ils sont partout – Le film judéocentré d’Yvan Attal

    Ca sent bon la sortie obligatoire scolaire pour que le film est un minimum de recettes et en remettre une couche auprès de nos enfants....

     

  • C’est cette peur de "faire des généralités" qui sépare les gens justement. Faire des généralités ce n’est pas mettre "tout le monde dans le même panier", ce n’est pas pointer du doigt votre voisin de palier, c’est parler des sujets de manière globale et non au cas par cas. Bref c’est faire de la politique. Il faut vraiment que les gens se mettent cela dans la tête ou sinon tout le monde se sentira toujours insulté par tout et n’importe quoi.
    C’est marrant, on est à l’ère de la soit-disant "globalisation", mais commencez à "faire des généralités" et vous devenez raciste ! Faudrait savoir !

    Si je dis "l’homme blanc a été esclavagiste et l’est encore sous une certaine forme" je ne n’insulte personne, j’énonce une pensée qui peut être étayée par des arguments. Après on peut être d’accord ou pas, mais ce n’est pas une insulte à la base. Ceux qui se sentent insultés sont un peu parano.
    Si je dis que le Français est râleur et souvent arrogant c’est même subventionné par l’état, non ?
    Mais si je dis que les juifs s’entraident c’est de l’antisémitisme ? Ca va pas la tête ?

     

    • #1447430

      Pas d’analyse solide qui ne soit confirmée par une généralité puissante et des faits précis.
      C’est, du reste, le genre d’analyse que l’on trouve sur ce site.

      Sinon, des concepts mous comme on en trouve sans doute dans ce film ( genre : exceptions qui confirment la règle), ne servent qu’à tromper le chaland. Les médias de masse en sont friands et en font leurs choux gras.


  • #1447378

    Il a l’air marrant !... L’humour juif arrive quand même à me faire rire sauf celui qui fait passer les arabes pour des cons.


  • #1447410

    Film de trouillard qui se rassure comme il peut. Attal n’a de toute évidence jamais rencontré un vrai antisémite de sa vie.


  • #1447505

    Yvan Attal est surtout inquiet parce ce que de plus en plus de gens ouvrent les yeux et qu’ils en ont marre du numéro du pauvre persécuté qu’ont leurs sers à chaque fois et quand il a fait son film il a du se dire "pitié mon Dieu faite que notre combine marche encore longtemps " de toute façon la plupart d’entre nous n’iront pas le voir le film et ont se fera traiter d’antisémite de toute manière


  • #1447607

    Aïe !

    Si la bien-pensance s’est sentie obligée de pondre ce genre de film, le succès d’E&R (qui est bien évidemment visé) doit vraiment inquiéter !

    Là encore ça va, c’est une comédie, mais je prédis pour d’ici un ou deux ans un polar dans lequel un jeune juif décide faire justice lui-même après que son gentil papa -qui s’est sacrifié pour lui payer ses études- soit brutalement assassiné par une horde d’affeux fachos.

    Bien sûr, si le malheureux jeune homme doit lui-même porter vengeance, c’est parce que la Justice française -horriblement antisémite comme chacun sait- relachera les coupables.

    Blague à part, en voyant la bande annonce de Ils Sont Partout, j’ai surtout vu des Juifs de milieu modeste et des antisémites primaires...

    On aura quand même droit aussi à quelques scènes avec des Juifs suprémacistes qui pratiquent la discrimination raciale ? Ou même quelques passages dans lesquels des personnes (juives ou non) dénoncent ce comportement sans s’intéresser à un supposé patrimoine génétique ?

    J’en doute...


  • Lisez bien à la fin dans les textes : "avec le soutien de la fondation Rotschild".

     

  • Ce qui est fantastique c’est que Dany Boon ,grand amateur de montres de collection et récemment judaïsé suite à son changement de classe sociale, a le rôle du juif fauché. Un comble !

    Sinon c’est un peu dommage de voir Poelvoorde et Damiens là-dedans. Ca donne envie de revoir Dikkenek ou C’est arrivé près de chez vous...


  • Gros mensonge sur le titre : Ils ne sont pas partout !
    D’ailleurs dans ma campagne ils sont presque inexistants. Ca doit frôler les 0,1%.
    Par contre en allumant la télé, on devient fatalement paranoïaque.
    J’ai même l’impression de connaître personnellement une bonne partie de la communauté. Il font partie du décor quoi...Comme les petits vieux avec Julien Lepers et Thierry Beccaro.


  • Faites pause à 1mn. 56 il est écrit avec le soutien de la fondation Rothschild


  • Plutôt marrant même si ça ressemble à de l’ingénierie sociale ... on devance le problème en le dénonçant avant la découverte du "pot aux roses" ... dans la même logique du terme "conspirationniste" qui a été promu pour ça et qui est un "tazer psychologique" ... ça procède de la même logique, une sorte de "désamorçage mental", même si la ça a l’air d’être plutôt drôle d’après l’extrait, donc d’autant plus efficace.


  • D’après l’extrait cela semble être une friction comme il y en a tant, formaté pour les classes défavorisées, composé de situations grossières sur l’identité et l’argent. Summum du génie de l’avant-garde du rire sponsorisé.


  • #1448674

    Euuuuuuhhhhhhhh c’est moi ou c’est un remake du film "L’Antisémite" de Dieudo ?


  • #1451928
    le 25/04/2016 par L’or en main franche
    Ils sont partout – Le film judéocentré d’Yvan Attal

    Ca ressemble un peu à "L’antisémite" de Dieudo, non ?


  • #1453799

    "La vérité si je mens 4"


Commentaires suivants