Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La télévision cadenassée par les actionnaires et les publicitaires

Canal+ découvre la censure directe

Le message de Bolloré est passé. Le journaliste de Canal+ (Special Investigation) et délégué syndical SNJ CGT Jean-Baptiste Rivoire, ne reçoit « plus aucun projet d’enquête sur le monde bancaire » depuis la censure d’une enquête sur le Crédit Mutuel par Vincent Bolloré.

Mais la banque n’est pas le seul sujet sensible. « On doit aller voir la direction avec nos petits projets et demander la permission de faire nos enquêtes. En gros, sous l’ancienne direction, ça passait à 80 ou 90% des cas. Depuis que Bolloré est sorti des fougères et a manifesté son pouvoir dans l’entreprise, ça se passe beaucoup plus mal », explique Rivoire sur notre plateau. Sur 11 sujets d’enquête proposés lors du dernier « comité d’investigation », la direction a ainsi retoqué... 7 sujets, selon le journaliste.

Et il égrène la liste des sujets dont on n’entendra pas parler sur la chaîne cryptée : « Volkswagen, entreprise de tous les scandales », « Le monde selon YouTube », « François Homeland » (une enquête sur le président et les guerres), « Attentats : les dysfonctionnements des services de renseignement », « Les placards dorés de la République » (sur les emplois fictifs dans la haute fonction publique), « La répression made in France » (sur comment la France exporte des matraques électriques, et autres outils de répression, à des régimes pas toujours recommandables), et enfin, « Nutella, les tartines de la discorde », également refusé. Nutella ? Peut être un lien avec le fait que le groupe Ferrero, qui détient la marque de pâte à tartiner, figure parmi les 50 plus gros annonceurs de France (avec, de sucroît, 76% de son budget pub destiné à la TV) ? Dans ce top 50 figurent également... Volkswagen et Google, qui possède YouTube.

Voir aussi, sur E&R :

L’autre censure, beaucoup moins directe mais tout aussi centrale,
à découvrir chez Kontre Kulture :

Deux grands sujets de désinformation médiatique,
à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a les sujets que les journalistes se désolent de ne pouvoir traiter... et ceux qu’ils n’ont même pas l’idée de traiter par auto-censure ou, pire, parce qu’ils sortent carrément de leur champ conceptuel. Ceux-là sont encore plus intéressants, et encore plus censurés bien évidemment. Chacun connaît ces mots d’Aldous Huxley :



    « La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude. »



    Mais peut-être que beaucoup ignorent à quel point l’auteur (mort en 1963) décrivait la société actuelle avec une telle précision dans la prémonition :



    « Sous la poussée d’une surpopulation qui s’accélère et d’une sur-organisation croissante et par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation des esprits, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques - élections, parlements, Cours suprêmes, et tout le reste - demeureront, mais la substance sous-jacente sera une nouvelle espèce de totalitarisme non violent.

    Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu’ils étaient au bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions de radio et de tous les éditoriaux. Entretemps, l’oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs des esprits, mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera. »


     

    • IMPRESSIONNANT de vérité ! L’ultime question : va t on laisser faire ??


    • Qui peut me decripter l’eugénisme d’Huxley et d’Orwell à travers le meilleur des mondes et 1984 ? (presque) tout le monde y voit une critique, et je suis sous informé à ce sujet ! Merci


    • Oui mais par exemple Pierre Hillard explique très bien qu’Huxley était un des premiers grands adeptes du mondialisme. Toujours lire dans le deux sens c’est plus prudent.


    • Mon cher Béru,

      Orwelle et Huxley proposent deux possibilités de dictature :

      Dans 1984, les gens sont surveillés par leurs voisins ou leurs télécrans. Le gouvernement crée la pénurie de produits de première nécessité, appauvri le vocabulaire (mauvais devient inbon dans cette novlangue), l’idée étant que les mots sont les armes de la pensée. Le peuple est abreuvé de slogans stupide (La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force.), l’histoire est réécrite sans cesse et les documents falsifiés ou détruits pour correspondre à cette version modifiée de l’histoire. Tout est censuré. On frustre sexuellement le peuple.

      Chez Huxley, les humains sont crées en éprouvette, avec une sélection de gènes correspondant à la tâche qui leur sera attribuée. Les embryons de manutentionnaires reçoivent également des doses d’alcool pour les abrutir.

      Les jeux sexuels sont favorisés chez les enfants. Les adultes ne vieillissent plus mais meurent néanmoins au bout d’un certain temps. L’hypersexualité est encouragée (notamment par le cinéma, où tous films se terminent en partouze). Coucher plusieurs fois de suite avec le même partenaire est considéré comme suspect. Avoir des enfants naturellement est une pratique barbare laissée aux sauvages des pays non-civilisés.
      Les gens se droguent au soma, un euphorisant qui leur fait parfois oublier des trucs. Les sports ne se pratiquent plus qu’avec un maximum d’accessoires, histoire d’encourager la consommation. On ne s’intéresse plus aux anciennes œuvres.

      Ce qui est plus inquiétant avec la vision du futur d’Huxley, c’est qu’il était d’une grande famille de politiciens et de scientifiques.

      Je te conseille vraiment de lire ces deux livres qui sont excellents, ou au moins, d’en lire les résumés sur Wikipedia.

      Enfin, si tu parles anglais, voici un rapide explication en image des différences entre ces deux œuvres :

      http://i.imgur.com/ocl5WkF.png


    • Je te remercie Benrard vopit d’avoir pris le temps de me resumer ces 2 livres que j’ai bien évidemment déjà lus plusieurs fois.
      Je pense avoir mal formulé ma question, je vais don la réitérer :
      En lisant ces 2 romans j’y ai compris une critique et une mise en garde contre ces sociétés totalitaires et eugénistes qui nous pendent an nez.
      J’ai donc été très étonné d’apprendre que leurs auteurs respectifs les avaient probablement décrites en les rêvants et non en les décriants... c’est subtil et ca me trouble.
      Ya plus vraiment de questions mais ca doit etre plus compréhensible..


    • #1401600

      @ rectificateur
      Le Discours de la servitude volontaire (par Étienne de La Boétie en 1547)
      https://www.google.fr/search?q=serv...


  • je dirais que c’est une théorie du complot, un homme qui serait à la tête d’une grande chaine de télé et qui orienterait la presse à des fins autre que la diffusion d’une information objective ? cet homme est suspect et sera amené devant les tribunaux de la sainte bienpensance .... et bien sûr sera présumé coupable jusqu’à la décision impartiale du jury.


  • On comprends mieux pourquoi on a très peu entendu parler de cette petite fille morte étouffer avec un jouet trouver dans un œufs Ferrero . A une autre époque cela aurait fais la une des journaux


  • Ce Rivoire fait mine de découvrir la poudre.
    Ici sur ER voilà longtemps qu’on sait que Canal+ est censuré, mais en plus et c’est bien plus grave, qu’il censure. Les 2 vont de pair dans les médias.
    Lao Tseu dirait : "le chien entend la voix de son maître et aboit".


  • ahahha...je crois qu’on a designé l’enemi...en interdisant de le designer


  • Très intéressant....merci E&R pour l’info !


  • Ils se tirent une balle dans le pied, comme d’habitude.
    Si il n’y a pas quelques journalistes accrédités pour pointer les choses questionnables...qui va le faire ?

    Ils peuvent museler leurs employés, mais ca n’empêchera pas la critique de certains secteurs, et ce sera sûrement une critique encore plus radicale.
    Après ils viendront pleurer que Internet ,ceci,cela..


  • En gros y voudraient ben mais y n’peuvent point...Dans l’existence il y a des choix à faire et tout se paie un jour. Bah...tant qu’il y aura des zabonnés...


  • schneidermann ne faisait il pas parti de la fausse dissidence organisée par l’empire jusqu’à publication de cet article sur le site ?