Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Brexit dope le Texit

Regain de vigueur du sécessionnisme au Texas

Inspirés par le vote britannique, les habitants de l’État américain du Texas réclament l’indépendance.

L’onde de choc après le scrutin historique au Royaume-Uni a traversé l’Atlantique et a ravivé de vieilles aspirations indépendantistes subsistant au sein des États-Unis. Les partisans de ces idées n’ont pas tardé à réagir et ont lancé sur les réseaux sociaux le hashtag #Texit. Celui-ci a été accompagné de nombreux posts contenant une carte des État-Unis sans le Texas et appelant le gouverneur de l’État Greg Abbott à prendre des mesures, indique le New York Times.

 

 

L’initiative d’accorder l’indépendance au Texas a déjà obtenu le soutien de 250.000 habitants, a expliqué le chef du Mouvement nationaliste du Texas Daniel Miller. Sur son compte Twitter, M. Miller dit régulièrement au gouverneur Abbott que l’État est prêt au référendum.

« Bonjour, Greg Abbott. Nous sommes prêts à voter sur #texit. Pourquoi ce retard ? »

 

 

Selon le New York Times, le Brexit a également affecté les humeurs des habitants de la Nouvelle-Angleterre. Ainsi, les résidents de Manchester, une ville située dans l’Etat du New Hampshire, ont organisé une manifestation pour soutenir un « NHexit ». Le mouvement pour la séparation de l’État du Vermont a lui aussi annoncé le vif intérêt de ses habitants pour les idées indépendantistes après le référendum britannique.

 

 

Quoi qu’il en soit, pour l’instant le Texas est à l’abri. Il n’a tout simplement pas de base formelle pour quitter les États-Unis, souligne le journal. Les prudents pères fondateurs du pays n’ont pas prévu dans la constitution la possibilité d’une sortie.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1500044
    le 01/07/2016 par La pythie
    Le Brexit dope le Texit

    Tout cela - les tentations indépendantistes du Texas, comme de l’Alaska, et en Europe de l’Ecosse ou de la Catalogne - est inspiré par les élites mondialistes pour casser les États -nations et accélérer la marche en avant du mondialisme. En effet, une région telle que l’Alsace ( ou toute autre région ) n’a pas d’histoire récente crédible susceptible de s’opposer aux multinationales ( un peu comme si on en appelait au latin pour contrer l’Anglais...)
    rien n’arrive par hasard, et si le sécessionnisme gagne du terrain partout dans le monde, c’est bien évidemment parce que c’est dans l’intérêt des élites ( diviser pour régner )

     

    • #1500108
      le 01/07/2016 par Borntogrowl
      Le Brexit dope le Texit

      C’est vrai pour l’Europe mais je pense que ça l’est moins pour les US. Ce pays est déjà plus ou moins un embryon de NOM : métissage culturel à outrance, consommation débridée, gouvernement fédéral et gouverneurs dans chaque état. La construction superficielle matérialiste à son comble. Il me semble que le Texas a déclaré maintes fois ne plus vouloir subir Washington. Je vois ça plutôt d’un bon œil.


    • #1500207
      le 01/07/2016 par Le Chaton
      Le Brexit dope le Texit

      Votre commentaire est la paraphrase des thèses de Pierre Hillard.
      La moindre des courtoisies est de le citer même si les idées n’appartiennent à personne !
      Sur le fond, je suis partisans de cette thèse.

       

      • #1500241
        le 01/07/2016 par amejidonc
        Le Brexit dope le Texit

        Il n’y a pas que Pierre Hillard qui le dit, combien de noms faut-il citer ? 250 ?


    • #1500227
      le 01/07/2016 par Alsse
      Le Brexit dope le Texit

      Mais, la Pythie, tu parles de quelle nation au juste ? les Navajos ? les Hopis ? les Objibwés ? Les USA ne sont pas et ne seront jamais une nation, ce n’est pas pour rien si le leitmotiv de ce pays (le "rêve américain") est la réussite personnelle au détriment des autres. Le seul et unique état américain qui correspond à un peuple, c’est Hawaii (que les amerloques ont réduit à des filles qui dansent en soutif à noix de coco). Quant à mettre sur un pied d’égalité les territoires administratifs que sont le Texas et l’Alaska avec le pays historique ayant son histoire, ses monarches, son folklore et sa langue qu’est l’Écosse ça me fait doucement rigoler...


    • #1500236
      le 01/07/2016 par Mich
      Le Brexit dope le Texit

      Oui, ça sent l’inspiration d’Hillard.
      Voilà probablement le fameux "plan B" ou plutôt les dessous du Brexit pour le mondialisme...
      Borntogrowl > Et pourtant...
      Ce n’est pas parce que les Etats-Unis, ou plutôt, leur gouvernement jouent dans le sens du mondialisme qu’ils vont s’interdire de détruire ce pays... ce ne serait pas logique que si toutes les nations de ce monde sont détruites à l’exception des Etats-Unis.


    • #1500237
      le 01/07/2016 par Eloise
      Le Brexit dope le Texit

      https://www.youtube.com/watch?v=Vdp...

      Le Texas ne peut faire secession puisqu’il ne fait pas parti de l’Union. Le drapeau texan flotte a la meme hauteur que le drapeau US. Ceci est explique dans le podcast. Hawaii et Alaska pourraient aussi s’emanciper puisque leurs terres ont ete confisquees illegalement par le gvt federal mafieu.


    • #1500252
      le 01/07/2016 par Andreas
      Le Brexit dope le Texit

      @La Pythie

      "rien n’arrive par hasard, et si le sécessionnisme gagne du terrain partout dans le monde, c’est bien évidemment parce que c’est dans l’intérêt des élites ( diviser pour régner )"

      Si vous parlerz de diviser pour régner l’UE de 27 pays n’a JAMAIS était unie. Comment peut-on diviser quelque chose (ou un pays) qui n’est pas uni pour mieux régner alors que ces "élites" veulent un gouvernement global ? C’est pas pas contraproductif ? Si nous prenons la cas du Soudan divisé en Soudan du nord et Soudan du sud, on pouvait appliquer ce "diviser pour régner" mais avec l’UE je ne crois pas, parce que l’UE c’est la base du N.O.M si elle se désintègre, adieu le N.O.M, voilà la peur des "élites" europeistes.

      Cordialement.


    • #1500269
      le 01/07/2016 par La pythie
      Le Brexit dope le Texit

      A Àndreas...
      le plan du Brexit est de pousser l’Ecosse à organiser son propre référendum, et ainsi d’enclencher la mécanique dans toute l’Europe : des référendums sicilien, catalan, corse etc...soit potentiellement des dizaines de régions antagonistes les unes des autres...


  • #1500070
    le 01/07/2016 par Indrid Cole
    Le Brexit dope le Texit

    La dernière fois que des états américains ont voulu faire sécession, ça s’est soldé par la guerre la plus meurtrière dans l’histoire de ce pays...on quitte pas l’empire comme ça !
    En même temps avoir Chuck Norris comme président ça aurait de la gueule.


  • #1500075
    le 01/07/2016 par juju
    Le Brexit dope le Texit

    C’est marrant, Thierry Meyssan vient justement de parler du démantèlement de l’europe, de l’OTAN et si les ricains n’y prennent pas garde des USA.

     

    • #1500267
      le 01/07/2016 par Themistocles
      Le Brexit dope le Texit

      Meyssan pensait certainement aussi à l’évolution ethnique des EU qui dans une quarantaine d’année donnera une majorité de latinos ...


  • #1500087
    le 01/07/2016 par SC31
    Le Brexit dope le Texit

    Face à des états séparatistes ou des régions prétendant à l’indépendance, il est étonnant de ne pas voir les médias se lever comme un seul homme pour les accuser de se cloîtrer derrière, au choix : des barbelés /un mirador/ une enceinte fortifiée/ des murailles crénelées.
    Pourtant quand la France parle de se retirer de l’UE ...
    On n’entend même pas les experts comme Alain Minc taxer les écossais de red necks déséduqués.
    Etonnant n’est-ce pas ?


  • #1500233
    le 01/07/2016 par spirit
    Le Brexit dope le Texit

    Le Texas est le seul état américain à avoir été indépendant un temps....après avoir quitter le giron mexicain,c’était un état libre et reconnu (l’ambassade du Texas à Paris était place Vendôme)...Puis Andrew Jackson l’a fait entrer dans l’union.. !!


  • #1500302
    le 01/07/2016 par sarkolamericain
    Le Brexit dope le Texit

    @ER

    "what’s the hold up" pourrait etre traduit par "qu’est ce qui nous retient" plutot que "pourquoi ce retard"


  • #1500344
    le 01/07/2016 par Pierre Loup
    Le Brexit dope le Texit

    Ceux qui s’en réjouissent n’ont absolument rien compris du projet global qui consiste a démanteler les États-Nations en régions et absorber ces régions dans des Unions Régionales comme l’UE, l’UNASUR, la future Union Nord-Américaine, l’Union Eurasienne etc... ces dernières étant l’armature de l’État mondial !
    Le Nouvel Ordre Mondial c’est ça, disparition de l’ancien monde(les États-Nations classiques) au profit d’un nouveau constitué de nouvelles entités politico-économique !


  • #1500347
    le 01/07/2016 par skds
    Le Brexit dope le Texit

    Non ...non ils laisseront les autres tombés dans ce piège mais pas eux ,les états unis démantelés n’importe quoi un Texit n’arrivera pas par contre la sortie de la catalogne c’est crédible ou même l’écosse par exemple , les états unis affaiblis aussi grossièrement ? ce n’est pas envisageable


  • #1500353
    le 01/07/2016 par Oliver
    Le Brexit dope le Texit

    Beaucoup d’Etats vont suivre et demander a inscrire dans leur Constitution, l’interdiction de centrales banques privees et l’audit de la Fed. Les americains sont en mouvement.


  • #1500446
    le 01/07/2016 par listener
    Le Brexit dope le Texit

    Et le Texas a été français !

     

    • #1500596
      le 02/07/2016 par Marko
      Le Brexit dope le Texit

      Ce ne serait pas la Louisiane ?


    • #1500848
      le 02/07/2016 par listener
      Le Brexit dope le Texit

      A marko : voilà ce que précise wiki à ce sujet (l’histoire du texas est chaotique. Il a même été indépendant avec un drapeau. Les texans en sont fiers)

      "À la fin du xviie siècle, les Espagnols furent concurrencés par les explorateurs français qui partaient de la Louisiane française. En 1685, le Français René-Robert Cavelier de La Salle débarqua dans la baie de Matagorda et fit construire le Fort Saint Louis en février. Deux de ses navires furent détruits par des tempêtes (La Belle a été retrouvée). La Salle et ses hommes tentèrent de retrouver le fleuve Mississippi qu’il avait descendu quelques années avant ; certains allèrent jusqu’au Río Grande, d’autres jusqu’à la Trinity River. L’expédition tourna mal et La Salle fut assassiné au cours d’une mutinerie, en mars 1687, sur les côtes du Texas. La petite colonie de Saint-Louis ne résista pas longtemps aux épidémies et à l’hostilité des Amérindiens. Mais la France continua à revendiquer le Texas jusqu’au traité de Paris en 1763".

      Les texans disent : "Au Texas, tout est plus grand qu’ailleurs !" La France aurait donc été tout autre sans cet imbécile de Louis XV et son désastreux de traité de Paris qui mis fn ala guerre de sept ans (la vraie première guerre mondiale), origine de tous les ennuis de la France moderne et dont elle n’est pas encore remise !


    • #1500875
      le 02/07/2016 par Marko
      Le Brexit dope le Texit

      Merci listener pour ton explication !