Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les États-Unis vont-ils sacrifier la Turquie ?

Réflexions sur la rencontre Biden-Erdogan

Les États-Unis sont ils en train de jouer la séduction pour tendre un piège à la Turquie et à l’Arabie saoudite afin qu’elles s’allient dans une guerre d’accaparement des champs pétroliers de la zone sunnite Irak-Syrie ? Comme il y a peu de chance que la Russie, l’Iran, les chiites, les Kurdes et toutes les autres minorités de la région laissent faire, il ne peut qu’en résulter un embrasement total de la zone et un piège mortel pour la Russie. Et tout cela alors que les négociations de paix de Genève servent de paravent. Voici l’analyse de William Engdahl.

 

Le vice-président américain [Joe Biden] tient une place particulière dans les couches sombres de la politique de l’administration Obama, une place quasiment invisible tant sa personnalité est transparente. Il semble pourtant que chaque fois qu’Obama cherche à déclencher une guerre, il envoie Joe pour lancer le processus. Cela vaut donc le coup de se pencher sur sa récente visite à Ankara et ce qu’il y a dit.

Le 24 janvier, Joe Biden s’est rendu à Ankara pour des rencontres intensives avec le président turc Recep Tayyip Erdogan et son premier ministre Davutoglu. Le point significatif de ces rencontres, en tous cas de ce qui en a été rendu public, est le fait assez étonnant que Joe Biden, représentant le gouvernement des États-Unis, pays qui proclame s’être engagé dans une guerre pour vaincre EI, ou Daech en arabe, n’a pas une fois discuté avec les dirigeants turcs au sujet des négociations sur une résolution politique du conflit syrien, selon un officiel américain anonyme présent.

À la place, Washington a avalisé le nettoyage ethnique en cours de la population kurde et de ses alliés syriens, superficiellement déguisé en une guerre contre le terrorisme du PKK. En plus, Joe Biden, se tenant aux cotés des dirigeants turcs, a annoncé que si les négociations diplomatiques de Genève qui se tiennent cette semaine échouaient, une action militaire contre la Syrie s’ensuivrait : « Nous savons qu’il serait préférable d’atteindre une solution politique, mais nous sommes prêts, si la solution politique n’est pas possible, à utiliser la solution militaire pour déloger Daech. »

Il a aussi indiqué que Washington ne mettrait pas la pression sur la Turquie pour arrêter ses placements de troupes en Irak, près des champs pétrolifères de Mossoul, actuellement aux mains de Daesh, considérant cela comme une affaire bilatérale entre l’Irak et la Turquie ; ce qui veut dire la reconnaissance de facto de l’invasion illégale de l’Irak par la Turquie. Biden a même parlé d’aide militaire américaine, non spécifiée, à un mouvement de troupes pour s’emparer des champs de pétrole de Mossoul. De plus, le vice-président américain n’a pas dit un mot à propos du trafic illégal de pétrole irakien et syrien par EI à travers la Turquie, d’où les tankers pétroliers du fils d’Erdogan le transportent vers les marchés du monde entier pour financer le terrorisme d’EI auquel, pourtant, Biden prétend s’opposer.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

 

À ne pas manquer, la conférence sur les origines de Daech
à Nantes le 13 février 2016 :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1387241

    Ils complotent mais Dieu les regarde...
    Ils mettent des plans (secrets) en place mais Dieu a déjà un Plan.
    Ils sont, aujourd’hui, les premiers, l’avant-garde, ils seront les derniers...

     

    • #1387301

      C’est comme un jeu pour eux.. Pourtant, comme a chaque fois qu’ils jouent il y aura des milliers de civils femmes et enfants assassinés, bombardés affamés .
      Il se présentent comme le bien sur terre, mais comment ces gens peuvent ils encore se regarder dans une glace ?


    • #1387309

      Salut Mo,
      c’etait quoi le plan de Dieu pour les gamins (et leurs mamans) qui jouaient au foot sur la plage de Gaza avant de se faire déchiqueter... Juste pour info...


  • #1387270

    Ce sujet est très crucial pour la compréhension de notre époque.

    Il faut savoir que dans l’eschatologie musulmane, il est rapporté que le Prophète Muhammad a annoncé a maintes reprises, le déclenchement du "grand massacre" en Syrie entre Rome (Europe +Russie) et L’Islam. Cette guerre d’après les hadiths sera la cause de terribles voir irréparable pertes pour les musulmans "des familles de 100 personnes avec un seul survivant" , "le tiers des combattants mourra, le tiers fuira".

    Or cette guerre apocalyptique se finira a Istanbul. Les musulmans d’après les hadiths entreront dans Istanbul. Mais cela sera une victoire pyrrhique puisque comme le dit les hadiths "l’Antéchrist sortira juste après cela"
    Ces hadiths sont très connus or j’avoue que depuis mon adolescence je n’ai jamais compris comment les musulmans se battront pour Istanbul puisque Istanbul est déjà musulmane. Mais depuis décembre 2015, je comprend que e danger d’une invasion russe d’Istanbul est proche et ceci a ajouté a ma conviction :
    "Le rav Moché Sternbuch, l’un des leaders spirituels du monde orthodoxe a surprise ses élèves en faisant référence aux derniers évènements concernant les tensions entre la Russie et la Turquie. Lui-même descendant du Gaon de Vilna, il a cité l’un des enseignements de son illustre aïeul : « « Lorsque vous entendez les Russes prendre la ville froide, vous saurez que le début des temps de la rédemption est là, et quand vous entendez les Russes arriver à Constantinople (Istanbul), alors je porterai des vêtements de Shabbat, (…) car à tout moment le Messie va venir. »

    Pour le rav Sternbuch il est indéniable que l’affrontement entre la Russie et la Turquie fait partie de la « tactique divine » pour hâter la venue du Messie car il n’y a aucune logique pour qu’un pays comme la Turquie s’en prenne à une superpuissance comme la Russie qui lui est bien supérieure.

    Il avait déjà rappelé cet enseignement du Gaon de Vilna en 2014 lorsque la Russie avait annexée la Crimée, territoire qui avait déjà été au milieu du 19e siècle le théâtre d’une guerre entre l’Empire russe et l’Empire Ottoman aidé de l’Empire français, l’Empire britannique et du Royaume de Sardaigne.

    Prudent toutefois, le Rav Sternbuch n’a pas « promis » que le Messie est à notre porte mais indique que les événements géopolitiques actuels et notamment l’affrontement entre la Russie et la Turquie sont le signe qu’il se rapproche à grands pas." ...


  • #1387282

    Sacrifier un allié militaire d’Israël et un ennemi de la Russie ? Vous délirez .

     

    • #1387327

      à mon avis , c’est ce qu’ exige Poutine himself , avant de mettre la main dans le cambouis lui même -
      le chef de l’ Etat Russe est tolérent mais c’est pas le genre à tendre la 2ème joue !!!!!
      la Turquie va regretter longtemps d’avoir voulu jouer dans la cour des grands , à moins qu’elle balance les commanditaires -
      je comprends pourquoi les Amerlocks veulent s’en débarrasser !!!!!


    • #1387429

      vaut mieux ça que d’avoir un témoin gênant -
      parce que malgré l’ armement moderne , Poutine adore les anciennes méthodes , comme celle de
      Iouchtchenko -
      comme la plupart de ces fumiers sont déjà moches , je crois pas qu’ils veulent finir comme lui !!!!!!!!


  • #1387329

    Je tiens a souligner le fait que la tension entre la Turquie et la Russie n’est pas un soubresaut anodin du monde géopolitique.
    Le patron devrait se pencher sur le cas , ainsi que sur les nombreux textes eschatologiques qui en parle. Je tiens a attirer votre attention sur cela.
    D’un cote pour les musulmans, la lutte pour Constantinople annonce l’Antéchrist que Jésus vaincra, d’un coté dans certains milieux rabbiniques, on parle de venue du Machiah après que les Russes rentrent a Istanbul.


  • #1387487

    Est-ce scatologique ?
    oui ! ....Erdogan est dans la merde !

     

    • #1387543

      Erdogan c’est rien, c’est un potentat local qui ne restera pas dans l’histoire. Ce qui restera dans l’histoire c’est que la 3 eme guerre mondiale commenca en Turquie


    • #1387834

      citez un homme d’état indien : gandhi ; un, irakien : Saddam Hussein, un iranien : l’Ayatollah Homeini, un turc : Erdogan.
      Pour les Turcs Erdogan, même s’il est un dictateur, a redonné de la grandeur à la nation et au peuple turc.
      Au fait qui est Daech ? est-ce des opposants au régime syriens ou des opposants aux opposants ? ils ne sont pas kurdes c’est sûre, ni turkmènes, ils sont pourtant une menace réel pour tous soit disant alors dites moi comment n’arrive-t-on pas à les isoler ? Les russes les bombardes, les USA pareils, les français les turcs même les anglais et pourtant ils sont là avec toute leur infrastructure ? que les USA, la France, les anglais et les turcs n’y mettent pas vraiment de bonne volonté d’accord, mais que font les russes et les syriens ? Daech ne menace jamais certain état pourquoi ?


  • #1387718

    les États-Unis vont-ils sacrifier la Turquie ?
    eux ils sont capables de sacrifier n’importe qui - regardez ce qu’ils font à l’Arabie saoudite , avec leurs compatriotes arrêtés pour terrorisme -
    ils n’ont pas hésité à tourner le dos à nos branquignols sur l’affaire Syrienne - ils n’ont pas hésité à sassocier avec l’Iran , après leur boycott qui n"a rien donné - ils n’ont pas hésité à montrer des fioles remplies de pisse au monde entier , pour envahir l’ Irak ......
    par contre avec le bridé de la corée du nord , ils ont vite arrêter de le châtouiller !
    parce que le nabot à de quoi faire sauter des centaines de tours jumelles -


  • #1387993

    Recep Tayyip Erdogan, dictateur ? vous plaisantez ou quoi ! un homme qui a redressé l’économie de son pays, qui a redoré sa puissance militaire et qui a été élu avec 52 %, un dictateur ? et hollande, c’est peut-être un démocrate avec ses 25 % et 13 % d’opinion favorable ! Erdogan est à la Turquie, ce que DeGaulle était à la France ! Les spéculation sur ses liens avec Daesh, c’est du blabla ! 1.8 % des bombardement russes ont visé Daesh, 92 % les alliés d’Erdogan ! Bachar a récupéré 2% de territoires . ce n’est pas cela qui va le sauver !


  • #1388110

    article intéressant,au moment de la tradition, j’aurais plutôt utilisé le terme « mégalomane » qui me parait bien plus approprié que le terme « grandiose »