Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les cinq souffrances de Jean-François Copé

Arrachées sur Le Divan de Fogiel, juge devenu psy

La nouvelle émission de service public de Marc-Olivier Fogiel fait défiler sur son divan des personnalités du monde politique, médiatique, et culturel. Pour sa reprise, le 19 janvier 2016, Marco reçoit Jean-François Copé qui évoque ses souffrances passées : la rafle – heureusement ratée – de ses grands-parents pendant la Seconde Guerre mondiale, l’enquête sur ses amitiés particulières, la souffrance de sa mère, la guerre contre Fillon, la plongée en soi...

 

Sa profonde sincérité nous touche, au point que le lecteur non averti pourrait avoir envie, l’espace d’un instant, saisi par une empathie humaine naturelle et un élan du cœur chrétien, de voter Copé (à n’importe quelle élection). Malheureusement, la Raison reprend vite ses droits, refroidit l’émotion, et emporte la production de sentiments dans le Néant de l’Oubli.
Voici cinq extraits illustrant les souffrances du jeune Copé.

 

Souffrance numéro 1 : Comment ses grands-parents et parents ont échappé à une rafle nazie pendant la Seconde Guerre mondiale :

« C’est une histoire extraordinaire, moi il ne se passe pas un jour sans que j’y pense... Vous imaginez la scène, une rafle comme on voit dans les films... »

 

 

 

Souffrance numéro 2 : Les soupçons de fraude lors de l’affaire Bygmalion (17 millions d’euros de fausses factures dans le financement de l’UMP) :

« Mon directeur de cabinet, je lui en ai voulu bien sûr, évidemment... Parce que c’est lui qui ne m’a pas dit les choses »

 

 

 

Souffrance numéro 3 : L’hospitalisation de sa mère

« On voyait plus la fin du tunnel, effectivement ma mère héroïque, avec un énorme problème cardiaque, faisant face de façon incroyable, moi de mon côté essayant de tenir, on a été chercher dans les profondeurs de nous-mêmes, là, dans la famille, pour tenir. »

 

 

 

Souffrance numéro 4 : La plongée en soi (risque de noyade)

« Les 18 mois qui viennent de s’écouler ont été pour moi des mois très importants parce que ce sont des mois où j’ai plongé vraiment au plus profond de moi-même... »

 

 

 

Souffrance numéro 5 : L’élection à la tête de l’UMP, et la victoire douteuse sur François Fillon :

« Bien sûr que j’ai jamais triché, bien sûr que j’ai gagné cette élection d’un chouïa ! »

 

Fogiel, élément-clé du système médiatique, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1379435

    J’ai presque la larme à l’œil, ah non c’est la fumée de ma clope qui me pique les yeux ;)

     

    • #1379653

      Mdr je n’ai pas pu regarder ce que je préfère c’est lire les commentaire ca c’est marrant ... Eux je ne peux plus j’ai envie de vomir quand je les entend parler déjà ils sont sur toute les chaînes !! Merci pour tout les commentaires


    • #1379765

      @shemess

      Pareil pour moi. La télé et ceux qui y passent me font gerber.


  • #1379453

    continuez ! non non mais allez y, continuez de nous prendre bien pour des cons...
    de vous foutre de la geule du monde de facon ouverte et direct...


  • #1379457

    Joli collier de perles !

    On peut dire non ?
    Ca coute combien ?


  • #1379465

    Moi ça me rappelle cela : https://www.youtube.com/watch?v=6d2...

     

  • #1379471
    le 23/01/2016 par mezza sega
    Les cinq souffrances de Jean-François Copé

    La sixième souffrance , il en a pas parlé ,mais , moi je sais ,c’est quand d’ un seul coup les cordons d’une bourse (qui ne lui appartenait pas) se sont serrés . Comme c’est vraiment trop , trop , triste j’ peu plus continué , j’ai pas de mouchoirs !


  • #1379473

    Un nouveau Sigmud Freud....

     

  • #1379489

    et dire que tout cela, est savamment orchestré par un conseiller en communication...

     

  • #1379491

    Les sionistes, en le faisant passer chez Marco, ont l’air de miser encore sur ce cheval de retour .


  • #1379506
    le 23/01/2016 par Souffrance-Jaune
    Les cinq souffrances de Jean-François Copé

    Merde Alors ? C’est Pierre Richard !

    Pierre ! Sort immédiatement de ce corps !

     

    • #1379597
      le 23/01/2016 par Chevalier Lefebvriste...
      Les cinq souffrances de Jean-François Copé

      @Souffrance-Jaune
      Le grand con avec des chaussures noires !
      Le fugitif...
      Le retour du grand con...
      La course à l’oseille...
      C’est pas moi c’est lui...
      Je sais tout mais je dirais rien...
      Droit dans le mur...
      La cavale des fous...
      Ou la chèvre ...
      Tout lui va à merveille une carrière inoubliable Pierre Richard Copé !!


    • #1379764

      @Chevalier
      Vous oubliez "je suis malhonnête et je ne me soigne pas"...


    • #1379774
      le 24/01/2016 par Chevalier Lefebvriste...
      Les cinq souffrances de Jean-François Copé

      @S.Z.
      Oui mille excuses comment ai-je pu !
      Que Dieu puisse pardonner ce malheureux oublie !
      Bien le merci S.Z (je plaisante bien-entendu)
      Bien à vous l’ami E&R...
      Que Dieu vous protège @S.Z.


  • #1379507
    le 23/01/2016 par flanbylemou
    Les cinq souffrances de Jean-François Copé

    Je reprend un oignon, ça coule.


  • #1379517

    Ce n’est pas un divan, c’est le canapé rouge popularisé par A.S.
    Un recyclage de concept visuel qui consiste à faire passer Alain Soral pour un grand malade par le biais d’un objet transitionnel similaire ; un complot systémique !


  • #1379533

    snif...snif...dommage


  • #1379535
    le 23/01/2016 par Camille Rostand
    Les cinq souffrances de Jean-François Copé

    Le pauvre, je ne le cacherai "quand même" toujours pas dans ma cave quand le vent tournera... Je le croyais mort d’ailleurs, enfin, je l’avais oublié, ce qui revient pour moi, presque au même.

     

  • #1379550

    c’est à la fois chiant et gerbant

     

  • #1379559

    Il peut se reconvertir dans le théatre, c’est un excellent comédien .

     

  • #1379562

    Un peu de tenue monsieur ! Un peu de retenue monsieur !
    Les français se foutent totalement de votre vie.
    Vous savez dans quelle merde nous nous débattons, nous les sans-dents ?
    La rafle, arrêtez, vous allez nous faire pleurer.
    Combien votre commune de Meaux dépense-t-elle pour votre festival de musique ; les Muzik´elles ?
    Meaux, une des communes les plus endettées de France.
    Quelle honte !

     

    • #1379731
      le 23/01/2016 par les visiteurs
      Les cinq souffrances de Jean-François Copé

      Ben vous portez bien votre pseudo Le Gentil ! Trop bon trop con dit le proverbe. Vous rêvez ou quoi ? Nous sommes en 2016, gouvernés par des voyous, des vauriens. Ils s’en tapent bien de nos problèmes, ils nous bousillent notre vie, notre pays, notre avenir donc nous enfants.

      Ce sont des minables qui viennent chialer sur un divan bien filmé par la caméra ! Mais on s’en tapent de leurs problèmes. Faut leur dire pour qu’ils comprennent. Faut leur faire un dessin à ces c.. pour qu’ils comprennent que la France va péter ! Ils nous font leur pathos pour nous embobiner ! Purée, mais avec leur fric, ils peuvent pas se payer un spécialiste ? Non non, ils vont chez Fogiel !


  • #1379576

    Une chaîne de service publique ??? Pourquoi le divan n’est-il pas bleu et blanc avec des étoiles ? Drucker s’est fait avoir sur ce coup, ces gens ne s’adressent qu’à leur petite communauté dégueulasse, ils n’ont ni conscience, ni sensibilité, aucune dignité, ils ne connaissent pas l’honneur, ce ne sont que des péts dans l’humanité, même pas des sous-hommes ! Jetez vos écrans de propagande sioniste, ou alors , continuez d’avaler.....


  • #1379593

    Cette émission du service public est profondément antisémite car Copé se trouve en situation de soumission allongé sur un divan, comme un animal allongé sur le dos et soumis à plus fort que lui.
    De plus on accentue son traumatisme en le faisant parler de souffrances familiales devant des millions de spectateurs. C’est de voyeurisme.
    Ce spectacle est affligeant et fait penser aux heures les plus sombres.


  • #1379595

    BRAVO ! beau numéro

     

  • #1379609

    Quand je pense qu il y a encore des gens qui regardent toutes ces conneries ou immanquablement la pleurniche victimaire est présente,je me dis que nous ne sommes pas au bout de nos peines.


  • #1379636

    bonsoir,

    les regards ne se croisent pas, normal ? ça aide ? probablement, sinon malaise direct sur le plateau... les deux ne regardent qu’un écran... révélateur...guignols, vous puez le faux...


  • #1379638

    C’est boulversifiant.

     

  • #1379643
    le 23/01/2016 par dromadaire
    Les cinq souffrances de Jean-François Copé

    le psycho-animateur a un réel talent. Arriver à disséquer ainsi un personnage politique avec son assentiment, c’est rare. J’ai failli pleurer à certains moments devant ce déballage de vérités vraies. Comment a-t-on pu décrier JFC, cet homme ? Toutefois, un sujet éminemment sérieux, et qui pourrit la vie française et le vivre ensemble, n’a pas été abordé dans l’entretien et c’est fâcheux. "Au final, on dit pain au chocolat ou chocolatine ?".


  • #1379654

    Le règne du pathos et du mythos.

     

  • #1379678

    Il a oublié de nous parler de sa Souffrance numéro 6 : son traumatisme du pain au chocolat ! Il en cauchemarde tous les soirs parait-il.

    C’est fou comment le système s’est réactivé d’un seul coup pour remettre en scène ce pantin qui s’était cramé pour 2017 qui lui était destinée, à la manière d’un DSK pour 2012. Le revoilà à nouveau en scène, sur toutes les chaines, histoire de le mettre en orbite pour 2022.

    Aucun espoir de voir le salut de la France sortir des urnes, seule la rue fait encore peur, mais avec l’état d’urgence... CQFD.


  • #1379708

    Ils se servent dans nos poches et pour oublier ce fait trés grave , il nous font le coup de la petite violonceliste à qui on aurait dit : " là ou tu vas , tu n’en auras plus besoin ." et qui regarde pour la dernière fois son violon abandonné sur le quai de la gare .
    Il nous fait le coup de Juppé ,mais en tant que goy ( du moins je crois ) ,il utilise d’autres stratagèmes ,mais c’est vrai que l’argument du train et du violon, c’est imparable ,si tu oses critiquer ,on connait la chanson .
    A gerber .


  • #1379722

    c’est marrant, après le méa culpa de Sarkozy qui pourrait s’appeler " je suis mauvais mais je m’excuse, un, deux, trois, me revoilà !", on a celui de JFC ( à ne pas confondre avec JFK sous peine d’être radié de E&R) qui pourrait même faire un livre et l’intituler " je suis mauvais mais je m’excuse, un, deux, trois, me revoilà aussi."
    Je ne sais pas si c’est pour faire pleurer les magistrats pour ne pas les poursuivre ou bien l’effet d’un probable MLP/Hollande pour 2017 (il est fin tacticien ce françois derrière son air de chien battu) mais la droite a décidé de se ressaisir en parlant directement au coeur des français vu qu’ils se sont aperçus qu’en parlant à leur raison, ils n’arrivaient plus à les berner. Et puis si faire baisser le chômage passait par une psychothérapie de ceux qui sont au pouvoir pour y arriver, ça ferait longtemps qu’on aurait construit un hôpital psychiatrique pour les enfermer.


  • #1379740

    "On sait que l’amitié est quelque chose d’important chez vous ...".
    C’est du 2ème degré j’espère ?
    La piscine de Takkiedine s’en souvient encore.


  • #1379745
    le 24/01/2016 par STEF de MARS
    Les cinq souffrances de Jean-François Copé

    J’ai chialé comme une madeleine, avant même de regarder la vidéo.

     

  • #1379777

    Comme quoi, l’histoire de copé se joue à un détail qui lui permet d’être là, seul sur son canapé rouge sans contradicteur...Ce qui ne posera certainement pas de problèmes à certaines personnes...

    Il mérite un oscars pour sa prestation sur bygmalion...

    Je vous laisse, j’ai lancé une fournée de pains au choco et ils sont cuit.


  • #1379829

    Y a une adresse pour envoyer un don ?

    J’ai trop chialé je veux donner moi svp

     

  • #1379835

    Et "on ne m’y reprendra plus". Oui c’est vrai on ne le reprendra plus.


  • #1379843

    Après chaque parole de Copé, il faut lui essuyer la bouche avec du papier hygiénique.

     

  • #1379860

    Bon ben vous avez compris !. Il a tape dans la caisse parce ces parents et grand-parents ont FAILLI etre rafles.
    Punaise quelle soufrance !

     

  • #1379865

    Cela donne envie de posséder une télévision et de payer la taxe sur l’idiovisuelle, de plus je pourrai m’instruire en regardant Hanouna toute la semaine.

     

  • #1379882

    Ce genre d’émission (Le Divan...) traduit d’une façon parfaitement lisible les mécanismes de la grande manipulation massive et individuelle que secrète la post modernité en phase finale.
    Le psychologisme, très en vogue partout dans les rouages du néocapitalisme et son management militaire masqué par ce même psychologisme de pacotille, s’est abattu sur les pantins de la nouvelle gouvernance des nations en voie de régionalisation apatride.
    Coppé n’est pas pire que les autres, il ne voit pas qu’il est lui-même objetisé par les faiseuseurs d’opinions que sont les médias grand public. Venir s’étaler sur un divan rouge pour étaler ensuite ses bobos intimes publiquement en étant questionné par un homme qui ne connait pas grand chose à la vie (Fogiel) hormis ses propres angoisses de petit mec sous les spots d’une info de pacotille, relève du pathétique de comptoir.
    Coppé nous parle de ses souffrances en croyant (probablement sincère de surcroît) que cet exercice d’aveux intimes pourra le recréditer dans sa course maladive au pouvoir. Car en vérité c’est de cela et uniquement de cela dont il s’agit dans toutes ces obscénités (étymologiquement, obscène signifie bien "hors de la scène"). Coppé n’en a toujours pas fini avec l’obsession du pouvoir, fut-il parfaitement illusoire, il s’en nourrit et ne peut y renoncer au risque de perdre le sens de sa vie.
    Ce qu’on leur souhaite à tous ces politiciens spécialistes de la surface des choses, expert en mensonges cousus mains, docteur en bons conseils façon café du commerce, c’est de suivre l’exemple des quelques rares anciens politiciens qui, après avoir compris l’illusion grand format de leur cinéma de ministre sans courage, la seule décision importante est de se retirer pour découvrir ce qu’est la Vraie Vie.

     

  • #1379941

    On ne recule devant rien, l’ hypocrisie, le mensonge, le sentimentalisme, vraiment un très bel exemple du niveau de la politique actuelle. Les français ont ils vraiment les politiciens qu’ils méritent ? Si oui, alors on est vraiment tous des C...

     

  • #1379996

    Quand on voit autant d’argent dépensé pour autant de débilités, on se dit qu’ils méritent parfaitement leur nom, les MERDIAS.


  • #1380009
    le 24/01/2016 par JeSuisBehhhhh
    Les cinq souffrances de Jean-François Copé

    Manquait plus qu’à nous montrer le code barre sur son bras et là j’aurais chialé.
    Cette émission aura eu un mérite néanmoins, celui de monter à ceux qui ne le savaient pas encore que certes ce type s’appelle Jean-François, mais il est et restera avant tout un membre de la Firme.

     

  • #1380070

    Certains hommes politiques n’ont vraiment aucun honneur, après avoir trainé dans les pires magouilles ils n’ont aucun scrupule à revenir sur le devant le scène comme si de rien n’était...
    Là c’est assez écoeurant car on essaye de nous entourlouper par la pleurniche...histoire de nous avoir par l’émotion...

    Mais d’un point de vue moral je trouve Sarko bien pire cela dit...


  • #1380099

    Hyper réussite (ah ! la France est bien bonne ) Hyper pleurniche et en remerciement : "La France pour toujours " , bien sûr bien sûr


  • #1380104

    Acting niveau série TV AB.
    Pas de talent, et pas assez beau pour faire le p’tit ami de Justine.


  • #1380302

    "Faut vous dire, Monsieur
    Que chez ces gens-là
    On n´vit pas, Monsieur
    On n´vit pas, on triche"
    ..............
    "Parce que chez ces gens-là
    Monsieur, on ne s´en va pas
    On ne s´en va pas, Monsieur
    On ne s´en va pas"


  • #1380369
    le 24/01/2016 par Georges 4bitbol
    Les cinq souffrances de Jean-François Copé

    En résumé : moi,moi,moi,moi,moi.


  • #1380455

    Copé, ou l’impolitesse à l’assemblée.

    https://www.youtube.com/watch?v=U9H...


  • #1380590

    Avec Copé comme avec Sarkozy, surtout Copé quand ils se confient on sent qu ’ils pensent pas ce qu ’ils disent : ils récitent bien leurs textes : ils se contentent de réciter ce qu’ils pensent ce pourquoi les français vont pleurer pour eux, sur leurs pauvres sorts

    On arrive au bout du bout, du bout de ce système médiatique


  • #1381003

    L’émission la plus pathétique de la téloche,
    Tout ca est indigne et bien representatif du pire de notre epoque.


  • #1381140

    La politique est un panier à crabes de comédiens... Le théâtre est un panier à crabes de politiques...


Commentaires suivants