Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les internautes les plus misogynes sont… des femmes

On attend la réaction des féministes

Une étude réalisée par des spécialistes britanniques a révélé que la majorité des tweets aux accents misogynes viennent davantage de femmes plutôt que d’hommes.

 

Selon une étude conjointe réalisée récemment par l’organisation britannique anti-harcèlement « Ditch the Label » et l’entreprise de recherche et développement en intelligence sociale Brandwach, ce sont plutôt les femmes qui utilisent des termes misogynes et péjoratifs pour attaquer ou blesser intentionnellement les femmes.

Ainsi, 52 % des tweets considérés misogynes sont postés par des femmes et 48 % par des hommes. Et si les tweets féminins s’apparentent à de la « culpabilisation sexuelle », ceux écrits par des hommes ont plutôt tendance à objectiver la femme.

Les spécialistes ont analysé, manuellement et à l’aide d’algorithmes, 19 millions de publications sur Twitter en langue anglaise, entre août 2012 et juillet 2016. L’objectif principal de l’étude était d’analyser les termes utilisés en écartant les expressions utilisées « ironiquement », à l’instar de « bitch please ».

L’étude a révélé un autre fait inquiétant : 200 000 tweets envoyés à 80 000 personnes avec les mots « slut » et « whore » ont été publiés en seulement 3 semaines. Les résultats de cette étude démontrent que les campagnes en faveur de l’égalité des sexes doivent s’adresser aux femmes et aux hommes dans une mesure égale.

Sur l’hypocrisie féministe autour de la « misogynie »,
chez Kontre Kulture :

La misogynie, outil de déstabilisation politique, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1586735

    Pour la plupart des hommes les femmes restent incompréhensibles, par contre les femmes connaissent par cœur leurs sœurs, et ce dont elles sont capables .


  • Il est difficile pour les hommes de comprendre les femmes car le mensonge est leur élément naturel . Toutes les femmes le savent bien et ne se font pas de cadeaux .

     

    • #1586801

      Rien de pire que les saloperies entre collègues femmes au bureau, les reines du mobbing, les hommes n’en sont pas capables.


    • #1586816

      J’en parlais récemment avec des collègues au bureau ; tous, y compris mes collègues féminines se plaisent à reconnaître que les hommes, s’ils ont un côté bourrin, au moins quand ils ont quelque chose à se dire, quitte à en venir aux mains, ils le font, frontalement, et l’affaire s’arrête en général là, sauf cas particulièrement teigneux !
      Les femmes, en cas de conflit, auront plus tendance à choisir les coups bas, les messes basses dans le dos, sans doute pour compenser le manque de testostérone. Ca reste globalement rare, les femmes qui règlent un conflit par les poings.
      En ce qui me concerne, je serais partisan du "Tu as un problème avec moi, tu ne veux pas discuter ? Eh bien retrouve-moi sur le ring !"
      Un bon substitut aux duels à mort, et un excellent défouloir !
      Je crois en effet que "ceux qui disent que la violence ne résout rien sont ceux qui ne tapent pas assez fort" (rires) !


  • Et c’est très bien comme ça. Continuez les filles !

     

    • Non, les filles qui se font démolir (moralement, au moins) par les autres filles sous le prétexte qu’elles auront eu le malheur d’intéresser ou d’être intéressée par le mec qu’il ne fallait pas récoltant au passage la jalousie des autres, ce n’est pas plus tolérable que de voir un humoriste comme Dieudo se faire démolir par les autres humoristes qui n’ont pas le courage, eux, de dénoncer le système.


  • " Je ne souhaite pas comprendre les femmes ; les femmes se comprennent et elles se détestent... "


  • J’ai toujours eu du mal à croire que des termes aussi blessant que : put$, putai$, traîné$, Marie-couch$-toi-là, $alope, morue, grue, etc. ... appliqués aux femmes qui ont la cuisse un peu légère avait été inventé plus par les autres femmes que par les hommes.

    Je prends l’exemple des prostituées ; comme disait Coluche : On a déjà vu une honnête femme faire le malheur d’un homme et une put$ faire le bonheur de plusieurs. Soyons logiques, pour quelle raison les hommes insulteraient-ils et mépriseraient-ils celles qui leur offrent sans discrimination ce qu’ils ne peuvent avoir ailleurs ? Si les prostituées ont été mises au ban de la société, peut-être que c’est parce que, à tort ou à raison, elles faisaient une "concurrence" aux femmes honnêtes que celles-ci ne pouvaient pas tenir.

    Quiconque a été dans une faculté ou dans un lycée et qui y a observé de quelles manières les groupes d’amis se font et se défont sait que la fille qui aura une "mauvaise réputation" sera sûre d’avoir peu voir pas d’amies du tout, beaucoup de mots échangés dans son dos et qu’au final, elle sera mise au ban de la société ... et pas par les garçons.

    J’ai fait des études relativement longues, j’ai obtenu un master pro, la dernière année on était 3 garçons pour 12 filles et je peux témoigner qu’il y avait souvent une ou deux filles tout simplement ignorée sereinement par le reste du groupe sans que personne ne veuille me dire pourquoi ? Comme si c’était normal. Lorsque je leur adressai la parole, elles n’étaient pas du tout asociales et elles étaient même contentes que quelqu’un s’intéresse à elles et joue un peu le rôle d’intercesseur (ce qui était vital puisque l’on avait beaucoup de travaux collectifs) mais lorsque je demandai aux autres filles pourquoi une telle froideur dans leur relation, j’avais le droit à des réponses bien sèches genre : "C’est pas tes affaires !" ou "Tu pourrais pas comprendre !"

     

    • #1586897

      Belle analyse, je reconnais un peu mon cas là dedans !
      Pour avoir connu une classe de 28 filles (on était seulement 5 garçons), je peux dire que l’ambiance était vraiment merdique.
      En cela, je ne crois pas du tout à la solidarité féminine.


    • #1586939

      Mais si la solidarité féminine existe pour calomnier ou par appât du gain ou pour se poser en victime.
      En tout cas nous savons ce qu’il nous reste à faire pour diviser les féministes. MDR


  • #1586783

    Les femmes, 1ere misogynes ?
    ça m’en bouche un coin....


  • #1586885

    J’ai rencontré un gars qui avait bossé dans une usine avec des centaines de femmes ...

    Il n’a jamais eu envie de se marier , bien qu’hétéro ( heureusement !!! ) , parce qu’il avait vu toute sa vie comment les femmes se traitent entre elles !!!


  • #1586932

    La sagesse populaire dit qu’une femme fait toujours mieux que l’homme dans le meilleur et dans le pire...

     

    • Nom de Dieu ! Hillary veut désespéramment dépasser Bush !

      Jouissez de la vie le plus possible, les temps qui viennent vont être rude.

      Clinton à Washington, Juppée en France. Comme dit Rougeyron, le système tire ses dernières cartouches, mais est-ce que l’on y survivra par contre ?


    • #1587054
      le 26/10/2016 par Otto et Herman Fraüdite
      Les internautes les plus misogynes sont… des femmes

      @ lolo

      « Rude » pour qui ? Pour ce qui ne connait pas la rudesse ou pour ce qui ne connait que la mollesse. C’est bien connu tout est relatif dans l’absolu. L’essentiel étant d’être du bon côté du manche.


    • @ Otto

      Quel que soit le côté du manche où tu te trouves, la radioactivité c’est comme la pluie, ça (re)tombe aussi bien sur l’intelligent que sur l’idiot.


    • #1587577
      le 27/10/2016 par Otto et Herman Fraüdite
      Les internautes les plus misogynes sont… des femmes

      @ lolo

      Quel que soit le côté du manche où tu te trouves, la radioactivité c’est comme la pluie, ça (re)tombe aussi bien sur l’intelligent que sur l’idiot.

      L’enchère fixe le prix, hélas, à payer de l’Égalité par l’absurde, puisque rien n’est gratuit... Tous logés à la même enseigne.


  • #1587337

    La « fraternité féminine », allez savoir pourquoi cette expression a du mal à fonctionner...