Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Monténégro : le dernier jouet de l’OTAN pour provoquer la Russie

Quand la propagande atlantiste vire à la théorie du complot

Difficile d’avoir cette semaine un gros titre plus sensationnel que celui-ci : « Le Monténégro dit avoir déjoué le plan soutenu par la Russie de tuer le Premier ministre Djukanovic ». L’information spectaculaire a suivi l’annonce dimanche dernier par le procureur général du pays qu’une tentative de coup d’État effectuée – prétendument – par des nationalistes russes avait été déjouée pendant les élections parlementaires du mois dernier.

 

Sans fournir aucune preuve à l’appui de sa déclaration choc, le procureur général Milivoje Katnic a affirmé qu’une « organisation puissante » comprenant quelque 50 nationalistes russes, serbes et monténégrins avait comploté pour bloquer les élections tenues le 16 octobre et déclencher un coup d’État en assassinant le Premier ministre en poste depuis longtemps, Milo Djukanovic.

Il a été affirmé que le supposé coup d’État avait été déjoué par les autorités monténégrines la veille des élections. Maintenant les mêmes autorités ont conclu que le complot avait été ourdi à l’intérieur du territoire russe.

Sans dévoiler les identités des individus qui auraient été arrêtés, la version officielle manque de crédibilité.

Le porte-parole du Kremlin Dmitry Peskov a rejeté les accusations d’interférence russe au Monténégro. Les partis politiques de l’opposition monténégrine ont quant à eux condamné ces affirmations comme de la « propagande grossière » destinée à pousser l’agenda du Premier ministre pro-OTAN et pro-européen de Djukanovic.

«  Il est évident que le procureur spécial est devenu un serviteur du Parti démocratique des socialistes [au pouvoir] », a déclaré Milutin Dukanovic, chef de l’opposition Front démocratique, cité par Radio Free Europe.

En effet, depuis que Milo Djukanovic a annoncé, il y a près d’un an, ses projets d’adhésion à l’alliance militaire dirigée par les États-Unis qu’est l’OTAN, son gouvernement s’est heurté à une vive opposition au sein de la minuscule population du Monténégro, qui compte environ 620 000 habitants.

Beaucoup de Monténégrins se souviennent que leur pays a été bombardé par l’OTAN il y a 16 ans, lorsqu’il faisait encore partie de la Serbie résultant de l’ancienne Yougoslavie. En 2006, le Monténégro est devenu indépendant de Belgrade, mais les mémoires restent marquées par le bombardement aérien de l’OTAN, dans lequel des milliers de gens ont été tués au cours d’une campagne militaire, qui servait les intérêts occidentaux emmenés par les États-Unis pour démembrer les Balkans et en faire des États pro-occidentaux. Ces États ont depuis lors renforcé l’expansion de l’OTAN vers les frontières de la Russie.

Aujourd’hui, le Monténégro se trouve être le dernier tremplin pour l’agression de l’OTAN contre la Russie.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

L’OTAN veut annihiler la Russie de Poutine, lire chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 






Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1608679

    Cette derniere decenie, les russes ont beaucoup investi au Monténégro (infrastructures, tourisme, routes, entreprises...) et a énormément contribué a rehausser le tourisme dans ce petit pays. C est un peuple qui ne vit que de deux choses : les plus honnetes du tourisme, et les autres de traffics en tout genre. Cette russophobie primaire n est pas seulement présente au sein du gouvernement mafieux et corrompu de Djukanovic mais au sein meme d une part importante du peuple monténégrin. Les monténégrins si fiers auparavant d etre des hommes "d honneur" sont devenus un peuple extremement lache, soumis et ingrat. Apres avoir trahi leurs freres serbes , ils crachent maintenant sur leurs clients russes (et serbes). Vraiment un petit petit peuple ! Une miette !

     

    Répondre à ce message

    • #1608710

      On suppose qu’un monténégrin dirait la même chose d’un serbe (de vous ?). Bref, soyons sérieux, restons objectifs !

       
    • #1608772

      @Karageorges, je suis d’accord avec votre analyse. Les saisonniers du tourisme au Monténégro sont Serbes pour la plupart. Les Monténégrins ont une réputation de fainéants ; ils préfèrent ne rien faire et prendre l’argent.

       
    • #1608777

      Les serbes lâches ? En se prenant des bombes de l’OTAN et en restant debout et fiers ? Que dire des "montenegrin" qui doit-on le rappeler sont ethniquement des serbes... Avec une fierté très mal placée. Qu’ils en ont marre des russes qui abondent le pays est une chose, mais qu’ils se donnent au véritable ennemi de tous les Balkans qui n’est autre que l’OTAN est un choix bien curieux... Qu’ils ont le courage de prendre des mesures seuls pour reprendre en main leur économie avant de se plaindre, ou de se faire aider de la Serbie. Ils ont préféré mettre un mafieux au pouvoir (tiens tiens, comme un certain Kosovo...) qui je rappelle était un trafiquant de drogues/cigarettes fournies gracieusement par l’Occident... Alors qu’ils assument maintenant.

       
    • #1609461

      Sauf que l’économie souterraine a permis a pas mal de personne de survivre après la guerre vous ne savez pas de quoi vous parlez quand l’état serbe n’as rien fait pour redresser cette région et bien d’autre on pris les devant ( les gros bonnet de l’industrie du tabac) .
      La faute a l’état serbe qui n’as pas su relevé cette région et la gardé .

       
  • #1608699

    C’est le syndrome Turc !!!!

    Au moins, l’on nous prouve que les services secrets de cette toute nouvelle république monténégrine sont bien meilleurs que ceux du KGB pourtant expérimentés, qui, comme dab, se font toujours poisser comme des bleus par un état confetti !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1609213

    Le Monténégro c’est "Solana land" du nom de l’ancien secrétaire général de l’Otan : l’inénarrable Javier Solana.
    Djukanovic est son "fils" cette crapule jouit d’une totale impunité malgré les trafics en tous genres surtout les cigarettes.

     

    Répondre à ce message