Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Prison ferme à Créteil pour les hackeurs fans de mauvais canular

Un début de justice contre Violvocal

On se croirait sur un banc de collège, au début de l’audience ce jeudi [30 juin 2016] au tribunal correctionnel de Créteil. Des ricanements, des joues rondes, des SMS s’échangent, le président houspille tout le monde.

 

À la fin de la journée, les adolescents rigolent moins. Deux de leurs connaissances viennent de se faire passer les menottes. Trois jeunes hommes ont été condamnés, dont deux à de la prison ferme, pour avoir participé à un « swatting », un canular téléphonique qui consiste à faire intervenir les forces de l’ordre chez un tiers. Une pratique venue des États-Unis et particulièrement répandue chez les « streamers », qui se filment en même temps qu’ils jouent en ligne.

 

JPEG - 94.2 ko
Charenton-le-Pont, le 13 février 2015. Pensant avoir affaire à un meurtre, les policiers s’étaient rués dans cet appartement mais n’avaient trouvé qu’un couple vaquant à ses occupations, mais victime d’un mauvais canular téléphonique

 

Le canular du 10 février 2015 avait été réalisé via le groupe Violvocal, un site Internet spécialisé dans ce genre de dénonciation. Ce soir-là, Bibix jouait tranquillement sur son ordinateur, à Charenton, lorsque les forces de l’ordre avaient déboulé dans son appartement pour une interpellation musclée, retransmise en direct parce que Bibix était en train de filmer ses prouesses aux jeux pour ses fans.

Quelqu’un se faisant passer pour lui venait d’appeler les policiers : « J’ai poignardé ma compagne », leur avait-il dit, en substance. Sauf qu’à l’arrivée des fonctionnaires, la compagne en question est bien vivante et qu’elle se fait prescrire, comme son compagnon, plusieurs jours d’arrêt de travail après ce « choc émotif  ». « J’ai dû déménager car mon adresse a été mise en ligne, celle de mes parents aussi, leur numéro aussi. C’est un calvaire, je ne souhaite ça à personne  », soupire Bibix.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

Vidéo d’exemples de « swatting » (un dérivé de l’acronyme des unités d’intervention SWAT, le RAID local) aux États-Unis (en version originale) :

Les précédentes affaires de harcèlement téléphonico-policier, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut se mettre à la place de ceux qui ont subis le canular, vous imaginez la police entrant chez vous en pointant leurs armes sur vous, cela a du être un choc pour eux. Par ailleurs je comprends que ces jeunes lors de l’audience rigolaient beaucoup, il n’avait même pas encore conscience de la portée de le geste. La prison les fera réfléchir, cela dit je suis d’accord pour dire que la peine est excessive et n’est pas proportionnelle au délit commis.

     

    • « cela dit je suis d’accord pour dire que la peine est excessive et n’est pas proportionnelle au délit commis. »

      C’est six mois ferme que je leurs aurai donnés à ces branleurs, avec amende conséquente et indemnisation des victimes !

      Ne s’agit-il pas d’un viol de la vie privée avec préméditation ?

      Des branleurs de cette espèce, y’en a marre !


    • Le peine n’est pas excessive du tout.


    • Les peines sont justement trop légères. N’oublions pas qu’en plus de déplacer de nombreux policiers, que l’on paye grassement, ils ont déjà commis des actes bien plus graves. Harceler les gens par exemple, recevoir des dizaines de pizzas, faire croire aux membres de sa famille que l’on est mort etc. Non, la peine est légère, surtout qu’ils devaient bien rigoler quand il ont appris la mort du père de ce journaliste, assassiné par Ulcan à cause de la pression, c’est à cause de ces gens là. Mais le vrai responsable de tout ça, celui qui engraine ces gosses, toujours pas inquiété pour le meurtre et le reste ? Les peines sont trop légères, si demain tu roules trop vite, tu risques la même chose, alors que tu n’auras harcelé ou tué personne ...


    • Voilà des peines extrêmement légères.
      - Y a t’il eu violation de la vie privée ?
      Ont-ils conscience des raisons pour laquelle il est demandé de ne pas
      violer la vie privée des gens ? Savent-ils que la violation de la vie privée est
      l’un des premiers pas dans la criminalité ?
      - Y a t’il eu substitution d’identité, lorsqu’ils se sont fait passer pour quelqu’un d’autre ?
      Ont-ils conscience des raisons pourquoi les substitution d’identité sont des crimes ?
      - Y a t’il eu faux témoignage / calomnie ou mensonge ?

      Il faut vraiment qu’on m’explique pourquoi ils ont eu de si petites peines.


  • peut -être vont ils arrêter Ulcan ?....non, je plaisante !


  • Internet c’est vraiment la porte ouverte à tout c’est ahurissant. Cette semaine, une affaire de viol collectif filmé et retransmis en direct sur le web, etc ...
    Je pense qu’internet devrait être soumis à la responsabilité parentale exclusive dans son utilisation jusqu’à un certain âge. Je dis ça mais je ne sais pas si c’est déjà le cas juridiquement parlant.
    Il s’agit d’éducation, même sans aller jusque la je pense qu’il s’agit souvent de jeunes gens qui passent leur vie sur la toile depuis qu’ils ont 12 ans, et un peu dépassés par les possibilités offertes par cet outil génial mais qui a ses limites, délimitées par des règles.
    Jeunes souvent lâchés par certains parents qui y voient un moyen pratique "d’avoir la paix". C’est la réalité dans beaucoup de familles.
    La recherche du buzz c’est "moderne" mais c’est avant tout une forme de reconnaissance que la vie réelle n’offre plus, c’est ici très révélateur.
    C’est pour ça qu’il y a de plus en plus de morts accidentelles ou de suicides chez les jeunes par ce canal. On prend un selfie avec un gun sur la tempe, une pression accidentelle et adieu.
    Parce que dans le réel on a qu’une seule vie, il ne suffit pas de cliquer sur "retry" pour "respawner" à l’infini ... Ou de "rebooter" sa machine.


  • Pas un seul nom dans l’article ...on ne parle que de "Jonathan" et ses "comparses"...le Parisien est moins discret d’habitude quand il s’agit de non-juifs...


  • Détail amusant :
    Suivant le dit Bibix depuis un moment ( j’aime bien son coté décalé après on aime ou pas là n’est pas la question) , je peux dire que même s’il n’est pas a fond la dessus, il a toujours revendiqué aimer et soutenir Dieudo.
    Et il en a parlé comme d’une cause plus que probable de son "swatting" par la suite (sans baissage de froc au passage). Et c’est pas içi que je vais étonner : bien que l’affaire ait fait du bruit dans les merdias , de cette raison... "nan na pas parlé..."
    "Napavu le rapport." j’ imagine . Bref les journalistes travaillent quoi.


  • Vous passez complètement à côté de l’affaire là.

    L’ado qui prend 18 mois ferme est en fait lié d’assez loin au swating, pour ne pas dire innocent, par contre il faisait beaucoup de vidéos absurdes et irrévérencieuse tel que cette "chanson" sur hitler : https://www.youtube.com/watch?v=oSN...


  • Violvocal c’est ulcon le sioniste, le gros grégory chelli, pleurnicheuse de son état ?
    Encore des condamnés qui vont fuir dans la colonie israhellienne ?


  • #1500450

    Explication de l’affaire par la victime : Bibix explique le jugement de Lillian Schaff

    https://www.youtube.com/watch?v=lkZ...

    Explication de la copine du condamné à 18 mois fermes :

    https://www.youtube.com/watch?v=2ut...

    Sans filtre médiatique, le témoignage des protagonistes.

    Ce que l’on peut en tirer comme observation, des jeunes, pas si "méchants" que ça dans un monde réellement méchant, tentent sans vraiment de recul, de vivoter sur youtube dans un contexte de surenchère dans le sordide, si il le faut, avec des chaînes comme Mafia Youtube pour surnager dans la logique de voir et d’être vus.

    Cela se solde par 1 an et demi ferme de prison bien réelle, pour l’un, un traumatisme psychologique bien réel pour l’autre, triste affaire entre jeunes qui s’amusent avec des outils qui permet des actes aux conséquences qui les dépassent dans un monde nouveau, à cheval entre le passé et l’avenir, l’analogique et le numérique sur fond de confusionnisme exacerbé dans tous les domaines, dans lequel la frontière entre le réel et le virtuel devient plus que ténue voire même inexistante, pour certains, qui se feront, malgré tout, rattraper par l’éternel retour du concret.


  • Le Swatting serait somme toute un peu amusant si ce n’était pour le comportement exagéré des flics US, qui finissent par singer les mauvais films. Certes, le doigt n’est pas sur la gâchette, mais ils arrivent tout de même avec des fusils semi-auto assez puissants, plus les flash grenades et les coups de béliers dans la porte, ça ne fait pas dans la dentelle.

    Le père d’un des jeunes qui s’était fait "swattés" est mort d’une crise cardiaque. Le responsable, un idiot joufflu, s’est retrouve en prison pour des années. Ça a calme un peu la tendance.