Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

Yann Moix à l’UEJF, la relaxe de Zemmour, Mélenchon dégomme Valls

 

La liberté d’expression est sauve ! Le journaliste polémiste écrivain Éric Zemmour, qui était poursuivi pour incitation à la race haineuse – ou à la haine raciale – a été relaxé ce jour. Il avait tenu sur RTL des propos choquants pour la bien-pensance il y a deux ans, le 6 mai 2014 :

« Les Normands, les Huns, les Arabes, les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent. »

JPEG - 203.2 ko
Vous avez pas vu Zemmour ?

 

Quand on tend l’oreille dans la rue, les bistrots, les transports ou chez les gens, ça se lâche beaucoup plus, mais là, sur la première radio de France, ça n’a pas le même impact. D’honnêtes citoyens français de couleur peuvent se sentir visés ou amalgamés aux racailles, là réside l’erreur. Zemmour joue sur du velours car il sait qu’une grande partie du pays pense comme lui, et qu’il joue « l’opinion » contre les juges. C’est l’avantage du populisme. Ceci étant dit, si tout le monde devrait avoir le droit de dire ce qu’il pense, si c’est plutôt sensé, pas délirant, injuste ou faux, on se rend compte que la liberté de parole accordée à Zemmour ne bénéficie pas à d’autres.

Pour avoir simplement dit «  Je me sens Charlie Coulibaly », l’humoriste français numéro un toutes catégories, le Teddy Riner de la vanne non autorisée, polémiste à ses heures, pacifiste à d’autres, vient de prendre des jours-amendes de prison. En gros, si Dieudonné ne verse pas son obole à la justice du lobby, il va en zonzon. Bel exemple du 2P2M, deux poids deux mesures, auquel les Français sont désormais habitués. Justice double, comme la langue du serpent. Dure avec les uns, tendre avec les autres. Elle n’a donc plus aucune valeur, car c’est son impartialité qui fait sa force.
Mais bon, ne jouons pas aux cons, ça, on le savait depuis longtemps !

 

Le clip trop cool des étudiants juifs de France :

 

Un autre gars qui peut dire toutes les conneries qu’il veut, car il a touché la panoplie de SuperShoah, c’est Yann Moix, invité spécial du 35e congrès de l’UEJF. Un type brillant, qui a décidé de basculer dans le sionisme intersidéral, où même certains sionistes n’arrivent pas à le suivre. Du coup, il a pris un poste médiatique envié, celui d’assesseur de tata Ruquier dans ONPC. Pas la peine d’ajouter sioniste à assesseur, c’est compris dedans (lire les deux premiers paragraphes). On se demande pourquoi cet écrivain, qui n’avait pas besoin de ça, s’est mis à bosser pour Netanyahou et sa bande de voleurs de terres. Serait-ce son passé antisioniste virulent qui servirait de dossier contre lui ? Et qui, dans un renversement chaloupé à 180 degrés, en fait aujourd’hui l’exact opposé de ce qu’il fut ? Un joli cas de yin/yang politique.

On sait que certains éminents représentants du système médiatico-politique sont tenus par des dossiers, qui les rendent obéissants. En devenant siono-compatible, Yann purge-t-il une peine qu’un jury secret lui aurait infligée ? Franchement, on ne voit pas d’autre solution, à part peut-être la révélation divine, poum, Yahvé qui cueille Yann au petit matin après une partouze foireuse et qui le morigène. Surtout que c’est arrivé à d’autres, et pas des moindres. Emmanuel Ratier avait prouvé que notre Premier ministre, un Bibi Netanyahou au petit pied mais au menton plus haut que le front, avait lui aussi effectué sa « bar mitzvah » – son « virage politique » en hébreu –, transformant comme par magie son antisionisme, ou son propalestinisme, en sionisme le plus éclatant. Au bout de la conversion, des postes, du pouvoir, une reconnaissance inespérée. Une montée ultrarapide dans la hiérarchie médiatico-politique.
Le sionisme serait-il le moteur de l’ascenseur social, en panne pour tous les autres ?

 

Mélenchon se paye celui qui a vendu son âme au lobby :

 

Oui mais voilà, tout a un prix. La montée aussi rapide qu’injuste dans le Système provoque du remous populaire, et parfois, un violent rejet. Valls, qui n’était déjà pas bien populaire en 2011 avant de vendre ses voix à Hollande, en passant ministre de l’Intérieur, a gagné de nombreux points dans l’opinion parce qu’il jouait au Monsieur Sécurité, le rôle de Sarkozy sept ans plus tôt, avant de tout perdre en devenant le Premier ministre de la censure, des attentats, et de l’insécurité sociale généralisée. Le crash complet, sur toute la ligne, avec boîte noire désagréable.

Moralité : quand tu prends l’ascenseur social sioniste, tu montes très vite, mais tu te casses la gueule de beaucoup plus haut. Des candidats au rejet du peuple ?

Voir aussi :

30 septembre
Un jour en France : vendredi 30 septembre 2016
Apple l’écraseur écrasé, Ribéry contre Riolo, think (?) tank D12
29
29 septembre
Un jour en France : jeudi 29 septembre 2016
Les retraités à la rue, le B’naï Brith fraternise, Grazia Hommes
11
28 septembre
Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016
TF1 contre Sarkozy, La Croix contre Le Pen, et Bernard Israël Guetta
14
27 septembre
Un jour en France : mardi 27 septembre 2016
Sarkozy fête Hanouna, Charles-de-Gaulle mission Mossoul, violences à l’hosto
17
26 septembre
Un jour en France : lundi 26 septembre 2016
Hollande dans la jungle, Sentinelle overdose, Mouloud et Kery James
11
23 septembre
Un jour en France : vendredi 23 septembre 2016
La montée du populisme, Juppé rempart de Marine, Macias se casse
22
22 septembre
Un jour en France : jeudi 22 septembre 2016
La fachosphère de Libé, Cohn-Bendit pour Macron, et la pauvre Sécu
17
21 septembre
Un jour en France : mercredi 21 septembre 2016
L’explosion d’AZF, le barrage de Malpasset, et le renseignement
7
20 septembre
Un jour en France : mardi 20 septembre 2016
Le discours de Valmy, Sarkozy le Gaulois, Belkacem contre Wauquiez
10
19 septembre
Un jour en France : lundi 19 septembre 2016
Mr. Robot et le Complot, Didier Porte à Yassine Bellatar, la charria française
11
16 septembre
Un jour en France : vendredi 16 septembre 2016
Fabien Clain le "radicalisateur", le centre de déradicalisation, et la mort du Famas
20
15 septembre
Un jour en France : jeudi 15 septembre 2016
Trévidic pas logique, mixité logicielle au collège, Sisco ville d’amour
8
14 septembre
Un jour en France : mercredi 14 septembre 2016
Hidalgo et la pollution, la loterie des migrants, l’espérance de vie
9
13 septembre
Un jour en France : mardi 13 septembre 2016
Eugénie Bastié contre Barthès-Hanouna, Riss et Lhermitte contre Twitter, et Alstom
16
12 septembre
Un jour en France : lundi 12 septembre 2016
Ligne SNCF Lille-Israël, lasagnes chez Charlie, et Dalaï CIA Lama
15
9 septembre
Un jour en France : vendredi 9 septembre 2016
Cukierman vs Soral, Libé vs Mélenchon, Finchelstein et Hollande
5
8 septembre
Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016
Mélenchon sourd, éleveurs vs Carrefour, Houellebecq pour Marine
27
7 septembre
Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016
Carolis balance Sarkozy, l’armée recrute, Gayet refuse le sexisme
9
6 septembre
Un jour en France : mardi 6 septembre 2016
Guaino à Sainte-Anne, Zemmour contre l’islam, Marseille-sur-Morts
12
5 septembre
Un jour en France : lundi 5 septembre 2016
Onfray TV, Cahuzac balance Rocard (mort), Cyrille Eldin fasciste
6
2 septembre
Un jour en France : vendredi 2 septembre 2016
Le procureur Molins, la question du Christ et la taxe anti-calories
13
1er septembre
Un jour en France : jeudi 1er septembre 2016
Rama Yade 1er, les proviseurs militaires, Barré et les Arabes
34
31 août
Un jour en France : mercredi 31 août 2016
Le Mont-Blanc, le déchireur de chemise, Richet et Mel Gibson
14
30 août
Un jour en France : mardi 30 août 2016
Macron démission, Chevènement contre Cohn-Bendit, et Canal+
12
29 août
Un jour en France : lundi 29 août 2016
Primaires à droite, Burkini et Cénacle
25
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1494725

    J’adore ces article d’E&R, ça me tient au courant du théâtre de l’idéologie de l’argent / marchandise, que je ne supporte plus, au moins écrit de cette façon ça me tord de rire, espérons que leur ascenseur monte très très très haut, après tout les 1er son les derniers et pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu’il font (les pauvres, ils ne savent pas, comme l’a si bien dit JCVD).


  • #1494825
    le 24/06/2016 par vincesampras
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    Congrès de l’UEJF :

    - 150 personnes attendus : super, ça doit représenter 0,1% de l’ensemble des étudiants de confession juive dans le pays.
    - T’es Parisien, tu paies plus cher. Très discriminant, non ?
    - Un congrès dans un palace que le groupe Bilderberg ne renierait pas.
    - Yann Moix, il vient gratuitement ? Il reste les trois jours ?
    - 3 jours pour moins de 100 EUROS. Qui paie la différence ? Les gains réalisés dans les procès contre Soral et Dieudonné ?

    Bonne fiesta !

     

    • #1494895
      le 24/06/2016 par spiritof76
      Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

      Ils ne sont pas si nombreux que ça les commissaires politique de Bibi. Mais en revanche quel pouvoir de nuisance, encore une dissymétrie Ripoblikaine  ?


  • #1494872
    le 24/06/2016 par réGénération
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    Heureusement on ne demande pas encore à un entretien d’embauche si vous êtes sioniste !...

    (Je remarque aussi que le clip très cool de l’UEJF n’a pas récolté un seul pouce levé hi hi hi)

     

    • #1494999
      le 24/06/2016 par So Welcome my son to the Machine
      Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

      En septembre 2014, Pôle Emploi m’a envoyé une annonce pour un poste de modérateur.
      Je suis journaliste à la recherche d’un emploi.
      Je fais le nécessaire pour être candidat : CV et tout le tralala.
      Le jour J je me présente au stand de la société Atchik. Oui c’était un forum pour l’emploi.
      Arrivé bien à l’avance, j’attends mon heure, et visiblement je suis le seul candidat.
      L’entretien, chronométré, 15 minutes, commence.
      Connaissez la fonction ? Oui je suis journaliste et assidû des forums de commentaires de sujet d’actualités. Un modérateur doit savoir lire, vite, juger du contenu des commentaires, vérifier rapide que c’est dans le ton exempt de racisme, antisémitisme...tout ce qui peut disconvenir à la loi, à la charte etc etc et valider pour faire vivre le débat.
      A leurs yeux (ils étaient deux une jeune femme un jeune homme) j’ai "Toubon".
      Puis connaissez-vous la loi Macron ? Oui, que je dis. Il est Ministre de l’économie et dans l’actu commentée, il est "un peu" (oui je veux pas me mouiller), il est un peu décrié à gauche parce qu’il vient de la Banque. (Je m’abstiens de dire il en "rêve").
      Là aussi visiblement "toubon".
      Puis le gars me dit : Présentez-vous en 5 minutes. Avant qu’il ne le fasse, je m’exécute.
      Toubon.
      Puis dernière question, comme ça, de but en blanc...à balle réelle, vraiment.
      Shoah ?
      Je ne comprends pas, n’ose pas : " Vous pouvez répéter la question" et reste coi.
      Après moi, il n’y avait toujours pas de candidat. Je suis resté pour vérifier. Je devais être contacté par mail la semaine suivante, quelque soit le résultat. Un mois après rien. Je m’en inquiète (1300 euros brut, accessible à métro travail de nuit aussi me convenaient bien).
      Désolé. On vous envoiee le mail. M. Nous sommes désolés, mais le test "Culture Générale" n’a pas été validé.
      Curieux, sans me vanter, je les avais scotchés il me semble quand j’ai argumenté.
      Voilà, petite tranche de vie qui j’espère vous amusera.


    • #1495075
      le 24/06/2016 par réGénération
      Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

      Merci, oui c’est amusant enfin c’est surtout déplorable, ou pas, peut-être n’avez-vous rien loupé...
      en même temps un salon emploi qui s’appelle Atchik, çà ressemble à apparatchik. Si c’est les mêmes, ils sont particulièrement sensibles, mais surtout très parano ! Bonne continuation ;)


  • #1494935
    le 24/06/2016 par Liberté
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    Ah ! il ne manque pas d’ambition ce Mélenchon , lui Président !
    quel horreur , la ruine de la France est assurée , tous les vas nus pieds
    de la terre pourront manger gratisse..... , la France sera un grand Calais
    partout , par conséquent l’hyper taxation sera imposée , ceux qui ont
    quelques sous fuiront "encore plus" , ce sera l’anarchie totale .

    Sa présence au cortège n’est autre que politique , il se voit déjà
    remplacer Hollande....là , ce serait la fin total de la France , c’est
    vrai que pour un internationaliste avec un bon portefeuille en
    poche , ça ne peut pas le déranger mais au moins , il nourrira
    ses fantasmes idéologiques .


  • #1494989
    le 24/06/2016 par pinpon
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    Sacré merluche, toujours là au bon moment, au bon endroit !
    Un agent du pouvoir particulièrement efficace dans les moments de crises pour vous la faire à l’envers et vous faire accroire (merci Marion) qu’il est dans votre camps !
    Après il y aura le 2ème effet Kisskool pour vous le mettre dans l’oignon !
    Ne laissez pas les intermédiaires vous représenter les gars, pensez par vous même, ré-informez vous.
    Il est plus que temps.


  • #1495050
    le 24/06/2016 par Max Gdx
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    A noter que Méloch dit bien "démoncratie" ...


  • #1495147
    le 24/06/2016 par Pampers/ placements/ gestion de patrimoine
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    « Les Normands, les Huns, les Arabes, les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent. »

    Éric Zemmour aurait dû être condamné, pour cette sortie débile, pour le coup, une véritable incitation à la haine.
    Ils sont à Wall Street, le nez plein de coke, les Tchétchènes, Roms, Kosovars, Maghrébins, Africains, ils tiennent les médias de propagande haineuse ?

    Le « Je me sens Charlie Coulibaly » de Dieudo est par contre, une incitation à la réflexion, à l’auto-critique.
    En quelques mots, il remet en cause le Système, pacifiquement.
    Il est donc condamné.

     

    • #1496163
      le 25/06/2016 par Anony
      Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

      Je me demande ce que les partisans de la répression de la libre expression font sur ce site.
      La véritable et seule fracture se situe entre les partisans de la liberté d’ expression et les partisans de la censure.
      Sur le fond Zemmour décrit une partie de la réalité , ne vous en déplaise.


  • #1495176

    Mélanchon ne surf pas ,il fait de la planche à voile et du ski nautique en même temps. Voila un type qui pendant la campagne présidentielle de Hollande nous a fait tout un spitch avec sa clique pour voter à gauche ,et maintenant vient nous dire le contraire en rameutant les foules gauchiasses ,pour certainement venir se présenter comme l’homme providentiel en 2017.Quel triste sire !! Il y en a pas un pour remplacer l’autre.


  • #1495219
    le 24/06/2016 par karimbaud
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    @so welcome my son to the machine..........amusant certes, mais édifiant aussi et surtout...merci en tous cas d’avoir partagé avec nous cette expérience vécue et sur-vécue...lol..., et bonne continuation .


  • #1495261
    le 24/06/2016 par renée
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    Il aurait presque l’air honnête Mélenchon, c’est dire le niveau politique actuel .


  • #1499866
    le 01/07/2016 par Sedetiam
    Un jour en France : jeudi 23 juin 2016

    Je viens de recevoir un coup de fil de Monsieur De La Fontaine qui trouve la morale de votre passage au summum ! En revanche dommage que les faits cités ne soient pas une fable...


Commentaires suivants