Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

Spécial Panique des élites "françaises" devant un éventuel Frexit

Les Anglais viennent d’inventer la machine à télétransporter les Français en 2005. Depuis ce matin, la fracture entre pro et anti-UE est à nouveau visible et béante, confirmant la fracture entre élite et peuple français. Dans un ensemble parfait, les employés de la caste médiatico-politique expriment leur tristesse, leur colère, leur dégoût. Leur incompréhension. Pour ne pas dire plus.

 

 

À l’inverse des souverainistes des deux pays, qui se réjouissent du retour d’une certaine volonté populaire. Comme de bien entendu, les marchés sanctionnent la décision du peuple britannique en faisant plonger tous les indices possibles. Ce qui verse de l’eau au moulin des catastrophistes de notre médiacratie. Ils ne vivent que par la peur, c’est dire leur légitimité. Il n’y a pas d’adhésion populaire forte à ce pouvoir, à cette élite, juste un attelage forcé, une marche forcée sous les coups (le terrorisme) quand les mensonges ne suffisent plus. Il semblerait que le bœuf français renâcle, après le bœuf britannique.

Cependant, les vainqueurs provisoires des deux côtés feraient bien de se calmer : d’abord, le processus de décrochage de la perfide Albion sera long, et difficile. Et puis, les peuples ne gagnent pas si facilement contre les oligarchies. En général, quand c’est vraiment le cas, ou quand c’est sur le point de, les oligarchies, ou la structure de domination mondiale avec ses représentations pseudo-nationales, préparent des chocs : crise économique pointue, terrorisme inexplicable, guerre contre-feu. La gamme de punitions des peuples est large.

Le résultat britannique est un délice pour les anti-européistes français. De droite, et de gauche. C’est l’un de leurs points communs. Il y a aussi des différences, une différence fondamentale : l’immigrationnisme de Mélenchon et de la gauche sociale, ces humanismes pervertis par le capitalisme transfrontalier. Sans ce point fondamental, l’axe rouge-brun cher aux dénonciateurs médiatico-politiques (Jean-Yves Camus en tête) serait une réalité, et une force rassemblant 40% de l’électorat. On approche de quelque chose, là. Espoir pour les uns, danger pour les autres. Il faut voir les réactions épidermiques, furieuses, des possédants de notre pays.

Une hystérie qui rappelle les grandes heures de l’entre-deux tours d’avril 2002, quand des sondages sans source donnaient 42% à Jean-Marie Le Pen au second tour, faisant vaciller d’effroi les journalistes du Monde, prêts à fuir dans un pays d’accueil. Même réactions délirantes, pleines de morgue et d’agressivité lors de la soirée du 29 mai 2005, le fameux référendum (anti)européen. Visiblement, les mêmes n’ont rien appris du passé, alors qu’ils ont écrit partout sur « la fracture sociale », « le monde ouvrier », qu’ils découvraient opportunément…
Aujourd’hui, Manuel Valls dit qu’« il faut créer une nouvelle Europe à l’écoute des peuples ». Ah bon, la précédente ne l’était pas ? Et il n’a rien fait ?

Voici, pour l’Histoire, et pour la Honte éternelle, les déclarations à chaud des cadres du Système.

 

 

Rappelons à Nadine Morano que le Néant est ce qui adviendra lorsque notre Soleil s’éteindra. Si l’Homme n’a pas réussi à se poser ailleurs. Sinon, le néant c’est le sommeil, la nuit, quoi. Après, il y a le matin.

 

L’expression du dégoût est le degré le plus élevé de l’analyse politique. Mais quand on a été payée à « suivre » Nicolas Sarkozy pour Libération – ce qui est déjà un dérapage déontologique en soi – avant de passer au Monde, à France 5 et à France Inter, soit la totale bien-pensante, on a des circonstances atténuantes.

 

Tiens, on avait préparé un gros point Godwin pour le petit Glucksmann, mais ni la carte « Hitler » ni la carte « Shoah » n’est sortie de sa manche. Patience, cela viendra. On garde notre PG sous la pédale.

 

Laurent Neumann est celui qui voulait mettre Dieudonné en prison début 2014, lors de son spectacle interdit à Nantes. Il voulait déjà le faire payer. Apparemment, chez lui, le « paiement » est une obsession.

 

Marion Van Renterghem est journaliste au Monde. On n’y peut rien si ce journal place un tiercé gagnant dans ce classement historique. Avec un train et une guerre de retard, MVR, qui se rapproche de MDR, essaye de nous faire peur avec des grands méchants loups qui ne font plus peur à grand-monde en France. Au contraire, on dirait que le petit chaperon rouge est très curieux du loup !

 

Bon, Harlem Désir, c’est pas de sa faute. Encore sonné par la victoire des prolos anglais, à bout de forces, il a encore celle de nous sortir une phrase de propagande pour débiles légers constituée d’une demi-douzaine de clichés desséchés. Symbolise la chute vertigineuse de l’intelligence au PS.

 

Bruce Toussaint, c’est le bonhomme jovial qui échoue partout où il passe, malgré ses efforts pour complaire au lobby socialo-sioniste. Le pire, c’est qu’il y croit. C’est peut-être pour ça que tout le monde se moque de lui dans le paysage audiovisuel. Les autres, au moins, ne sont pas dupes de l’arnaque oligarchique. Ils espèrent juste finir leur vie avant de se faire courser par les hordes vengeresses du peuple. C’est un calcul.

 

Éric Albert est le correspondant du Monde à Londres. C’est son jour de gloire, mais aussi de honte. On comprend son excitation : tous les regards de la nomenklatura convergent vers lui. Il ne peut pas échapper à une analyse européiste. Du coup, il entretient la psychose et fait régner la terreur médiatique. Good job. Utile, comme dirait Julien Clerc.

 

Dans les termes choisis de Caroline Monnot, la Miss Antifascisme du Monde – encore lui, que voulez-vous, c’est une razzia de prix – on devine quelque chose de pas très démocratique. Quand le vote des uns ne lui plaît pas, elle prend sa plume et envoie du bois. Le gros Boris n’a qu’à bien se tenir : en Caroline, il tient une ennemie de rang supérieur.

 

On a gardé leur meilleur pour la fin. Avec Hidalgo, l’Anne de Paris, on est sûr de mettre dans le mille à chaque coup. Là, elle a voulu se surpasser, et elle s’est surpassée. Tout est dans le toutefois. On sent la baronne qui touche un pauvre pour la première fois de sa vie et qui ne peut réprimer un petit cri. La patronne des LGBT et la protectrice de Tel-Aviv sur Plage vient de découvrir que les peuples pouvaient ne pas être d’accord avec ceux qui pensent les incarner. Think about it, donkey.

Voir aussi :

23 septembre
Un jour en France : vendredi 23 septembre 2016
La montée du populisme, Juppé rempart de Marine, Macias se casse
22
22 septembre
Un jour en France : jeudi 22 septembre 2016
La fachosphère de Libé, Cohn-Bendit pour Macron, et la pauvre Sécu
17
21 septembre
Un jour en France : mercredi 21 septembre 2016
L’explosion d’AZF, le barrage de Malpasset, et le renseignement
7
20 septembre
Un jour en France : mardi 20 septembre 2016
Le discours de Valmy, Sarkozy le Gaulois, Belkacem contre Wauquiez
10
19 septembre
Un jour en France : lundi 19 septembre 2016
Mr. Robot et le Complot, Didier Porte à Yassine Bellatar, la charria française
11
16 septembre
Un jour en France : vendredi 16 septembre 2016
Fabien Clain le "radicalisateur", le centre de déradicalisation, et la mort du Famas
20
15 septembre
Un jour en France : jeudi 15 septembre 2016
Trévidic pas logique, mixité logicielle au collège, Sisco ville d’amour
8
14 septembre
Un jour en France : mercredi 14 septembre 2016
Hidalgo et la pollution, la loterie des migrants, l’espérance de vie
9
13 septembre
Un jour en France : mardi 13 septembre 2016
Eugénie Bastié contre Barthès-Hanouna, Riss et Lhermitte contre Twitter, et Alstom
16
12 septembre
Un jour en France : lundi 12 septembre 2016
Ligne SNCF Lille-Israël, lasagnes chez Charlie, et Dalaï CIA Lama
15
9 septembre
Un jour en France : vendredi 9 septembre 2016
Cukierman vs Soral, Libé vs Mélenchon, Finchelstein et Hollande
5
8 septembre
Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016
Mélenchon sourd, éleveurs vs Carrefour, Houellebecq pour Marine
27
7 septembre
Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016
Carolis balance Sarkozy, l’armée recrute, Gayet refuse le sexisme
9
6 septembre
Un jour en France : mardi 6 septembre 2016
Guaino à Sainte-Anne, Zemmour contre l’islam, Marseille-sur-Morts
12
5 septembre
Un jour en France : lundi 5 septembre 2016
Onfray TV, Cahuzac balance Rocard (mort), Cyrille Eldin fasciste
6
2 septembre
Un jour en France : vendredi 2 septembre 2016
Le procureur Molins, la question du Christ et la taxe anti-calories
13
1er septembre
Un jour en France : jeudi 1er septembre 2016
Rama Yade 1er, les proviseurs militaires, Barré et les Arabes
34
31 août
Un jour en France : mercredi 31 août 2016
Le Mont-Blanc, le déchireur de chemise, Richet et Mel Gibson
14
30 août
Un jour en France : mardi 30 août 2016
Macron démission, Chevènement contre Cohn-Bendit, et Canal+
12
29 août
Un jour en France : lundi 29 août 2016
Primaires à droite, Burkini et Cénacle
25
14 juillet
Un jour en France : jeudi 14 juillet 2016
354 Légion d’honneur, 1 600 profs français, 1223 Philippe Auguste
10
13 juillet
Un jour en France : mercredi 13 juillet 2016
Virenque roi du Ventoux, le défilé militaire, le coiffeur du président
14
12 juillet
Un jour en France : mardi 12 juillet 2016
Les Français à découvert, le désert médical, c’était mieux avant
19
11 juillet
Un jour en France : lundi 11 juillet 2016
Portugal über alles, L’Euro de la sécurité, Macron et l’oligarchie
27
8 juillet
Un jour en France : vendredi 8 juillet 2016
Hollande/Poutine, Hollande/Merkel, et Hollande/Rost
19
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1495599
    le 24/06/2016 par delphin
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    Sans même juger du fond, on est étonnés de l’incroyable alliance de vulgarité et de démagogie qui se dégagent de toutes ces "affirmations".


  • #1495601

    C’est quand même jubilatoire de voir vaciller toute cette engeance mediatico-politique.
    Quand on voit tout le bordel ici rien qu’avec la loi travail, il me semble que UK show us The way.


  • #1495604
    le 24/06/2016 par Lecteur
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    Nadine Morano la diciple de Sarkozy qui fait mine d’être fachée
    avec son mentor , défend aujourd’hui une autre Europe comme lui ,
    et traite les patriotes de populistes , alors qu’elle , pour capter les voix
    du FN parlait de plus en plus comme le FN , voyez la supercherie
    éclate au grand jour mais sans surprise pour FN . Sarkozy est grillé ,
    donc il envoie sa pouliche pour faire une seconde fois le rap des voix
    des populistes comme elle dit si bien .

    Bravo , elle n’a jamais manqué d’audace cette greluche....les
    millions de populistes vous disent allez vous faire f....


  • #1495614
    le 24/06/2016 par Robespierre
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    D’une certaine manière Hidalgo ne déçoit jamais. Avec elle on approche une forme particulière de sublime. Particulièrement lorsqu’elle se pique de répondre en anglais aux journalistes britanniques à propos de la vie politique du monde anglo-saxon.


  • #1495618

    Aussi méprisant et révoltant que puisse être ce florilège de pensée dominante,celui-ci repose sur une base "démocratique",soi la majorité UMPS à l’UE pour la partie française (et cela malgré les bons scores du FN).... !!!

    Le peuple vote pour l’Europe aux élections et contre l’UE aux référendums....y’aurait pas comme un problème,là ?


  • #1495620

    Le twit de E. Albert démontre une chose très intéressante.
    Je suis la liste de licenciement hebdomadaire de M. Jovanovic, et cela fait plusieurs mois que les banques du monde entier licencient à tour de bras, ferme des agences, etc.
    Ce vote sera une bonne excuse pour mettre la faillite des banques sur le dos des peuples qui auront osé sortir de l’EU !


  • #1495621

    Merci à E&R pour cette nouvelle tranche de poilade et de réflexion mêlées. Ma palme perso revient au tweet de l’inénarrable Morano. J’adore ! Il y a trois mots sensés (elle est au taquet !), " Respectons les peuples ", et puis ça part en couilles direct.


  • #1495623

    Je lis un peu les avis ailleurs... et franchement pas besoin d’évoquer nos élites, il suffit d’écouter certains du peuple. C’est navrant de voir toujours les même personnes hautaines prendre de haut le peuple dans lequel ils sont pourtant censés y être et traiter tout ceux qui approuvent le vote d’abrutis populistes et, je vous le donne dans le mille, de racistes et xénophobes. J’ai même vu un site où ça discutait sur la notion de démocratie, alors que eux s’appuient toujours sur des sondages foireux. Comment ils disent déjà ? Ah oui : monde de merde.
    Enfin bon. Il ne faut pas que la fête soit gâchée, et on se contentera de se réjouir tous ensemble dans la dissidence et de féliciter nos voisins d’outre-Manche.


  • #1495628

    “"On sent la baronne qui touche un pauvre pour la première fois de sa vie et qui ne peut réprimer un petit cri"”
    Quelle plume ! Du grand art. Je ne m’en lasse pas.


  • #1495633

    Allez, encore un effort, Trump Président pour complètement renverser la table.

     

  • #1495641

    Ane de Paris, son message veut dire quelque-chose ?

    "Toutefois"... faut éviter les mots compliqués !

    Ane, bel âne !


  • #1495643
    le 24/06/2016 par toto la ciboulette
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    Ah le fils Gluksman avec son #WakeUpEurope, ne serait ce que de les entendre brailler et geindre et éminemment jouissif, c’est pareil au boulot, parmi les collègues, à les entendre, les Anglais vont choper la peste.

    Alors qu’en toute bonne logique, ils devraient se réjouir de ne plus avoir le 51ième état des états unis dans la place, ceci dit ce n’est pas gagné pour eux, tous ces oligarques vont trainer des pieds et ne rien faire pour enterrer doucement le choix du populo anglais.

    Comme Chirac l’avait fait en ne prenant pas Dupont Aignant au sein de son gouvernement (le seul anti constitution de droite sans être fasciste) et comme Nigel Farage le demande.


  • #1495649
    le 24/06/2016 par Crylovitch
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    Et encore vous oubliez Cohn Bendit au journal de fr2 ,qui raconte que de jeunes anglais l’ ont appelé et pleuraient au téléphone...http://pluzz.francetv.fr/videos/jt2...

     

  • #1495651

    C’est comme si l’Europe se faisait violer et que le violeur n’arrivant pas à la faire jouir lui disait qu’il va s’y prendre autrement plutôt que de la laisser s’enfuir.
    Impossible de lire ou écouter cette "élite" de voyoux et de traîtres sans avoir envie de vomir.

     

  • #1495658

    Ca fait rigoler de voir ces "petites gens" s’agiter et pleurnicher dans le bocal du microcosme mondialo-européiste. Une fois qu’il sera devenu bien évident pour tout le monde que le Royaume-Unis n’a pas disparu dans un trou noir populisto-fachiste, en dépit de toutes les malédictions proférées en vain par ces charlatans, et bien on coulera simplement le sujet dans le béton. Le même béton dans lequel sont figés les traités européens.


  • #1495666

    Tous ces gens sont comme leur idéologie, faux et complètement bidon.
    La morale de l’argent, seule chose qu’ils comprennent en ce bas monde.


  • #1495671

    Panique des élites "françaises" avec les mêmes racailles qui montent aux créneaux pour annoncer une nouvelle Europe -
    ils n’ont toujours pas compris que les Français ne veulent plus de ces minables et vauriens -
    enfin on pourra avoir une Justice digne de notre France -


  • #1495672
    le 24/06/2016 par insoumis de la dissidense
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    L’article épingle entre autres « la chute vertigineuse de l’intelligence au PS. »

    Certes, mais le PS reste magistral pour ce qui est de manier la dialectique fallacieuse et donc trompeuse pour le quidam lambda.
    Exemple significatif pris dans ce même article : Manuel Valls dit qu’« il faut créer une nouvelle Europe à l’écoute des peuples ».

    Sans omettre de saluer comme il se doit la répartie de l’auteur de l’article, un modèle de finesse, analysons la phrase de « notre » trembloteur handicapé des glandes sudoripares.

    L’Europe peut toujours écouter le peuple comme tout un chacun ici peut écouter son prochain mais sans l’entendre, sans le comprendre, sans être d’accord, même s’endormir à l’instar de l’attention flottante si chère aux hagiographes d’un certain viennois tourmenté du 19 Berggasse, et pourquoi pas le faire taire lorsque l’on en a assez, quitte à l’embobiner, se mettre en colère, voire même le frapper (cf. les déboires d’un petit patron à La Rochelle). Bref « cause toujours, tu m’intéresses ! ».

    Écouter n’est hélas pas toujours partager, aimer, acquiescer, vouloir aider. Le bureau des pleurs et des doléances ne donnera pas de suites favorables à vos paroles inutiles, envolées et enterrées sitôt prononcées dans les limbes des causes perdues d’avance. Autant cracher dans un violon ou se confier à une baignoire bavaroise.

    Bon peuple de France ou de ce qu’il en reste (de la France, pas du peuple...maudite syntaxe !), ne vous faites plus entuber par la novlangue socialiste ! L’UE vous écoutera mais, au mieux, vous rira au nez puis vous ignorera.

     

  • #1495681
    le 24/06/2016 par gelindo
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    Plutôt philosophe la Hidalgo. J’aime bien les gens qui savent manier le verbe d’une manière exquise et prononcer des phrases qui ont une certaine profondeur et demandent une certaine réflexion pour en saisir pleinement le sens.


  • #1495683

    Un signe qui ne trompe pas : c’est la Bourse de... Londres qui a le moins baissé : -3% . Paris : -8% . Francfort : -6% . Milan : -12% . Cela signifie que les Anglais savent où ils vont .


  • #1495699
    le 24/06/2016 par k’nell de douze
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    toutes les racailles qui adorent la Démocratie sont en train de montrer leur vrai visage


  • #1495802

    Ane Hidalgo : ridiculisée récemment lors de sa visite au Maire de Londres, elle a décidé de se "rattrapper" et de frapper fort cette fois : phrase qui se veut sybilline mais quasi incompréhensible, la grande intello, fine analyste politique a parlé.
    A part Ane H, que de "tweets" jubilatoires, tous les loups sortent du bois et montrent leur vrai visage : arrogance, mépris du peuple, et surtout le frisson prémonitoire avant l’ombre glacée de l’éventuelle perte de "gamelle", my God !


  • #1495813
    le 25/06/2016 par anonyme
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    Miracle ! L’affaire Afflelou-Dreyfus-Courbit-Sarkozy (dite "Air Cocaine") devient l’affaire ... Bouchareb-Colin.
    http://www.europe1.fr/societe/air-c...


  • #1495864
    le 25/06/2016 par Cons tats
    Un jour en France : vendredi 24 juin 2016

    Panique des élites "Françaises" , entre guillemets , heureusement , parce que on a le droit d’avoir des de souches pour gouverner en France , non ?
    C’est d’ailleurs impératif pour qu’un jour nous puissions retrouver la sérénité dans nôtre pays !


  • #1496008

    « Rappelons à Nadine Morano que le Néant est ce qui adviendra lorsque notre Soleil s’éteindra. Si l’Homme n’a pas réussi à se poser ailleurs. Sinon, le néant c’est le sommeil, la nuit, quoi. Après, il y a le matin. »

    Français
    Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois
    0 résultats générés en 0ms
    Cours de français
    J’en profite
    Forum
    Aucun sujet n’est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.
    Poser une question
    Mots proches
    néandertalien
    néandertalien
    néanmoins
    néant
    néanthropien
    néantisation
    néantiser
    néant
    nom masculin
    (latin populaire ne gentem, personne)
    Définitions
    Expressions
    Synonymes
    Citations

    Le non-être, le fait de ne pas être, de ne plus être.
    La non-existence, ce qui précède ou suit l’existence : Retourner au néant.
    Le peu de valeur de quelque chose, de quelqu’un : Le néant de la gloire.
    Absence totale, vide : Le néant total de sa pensée ne vous a pas frappé ?
    En style administratif, absence totale de certains éléments, rien à signaler : Signes particuliers : néant.
    http://www.larousse.fr/dictionnaire...

    Néant
    Nom masculin
    DÉFINITIONS
    SYNONYMES
    néant , nom masculin
    Sens 1 Absence d’existence.
    Traduction anglais : nothingness
    Sens 2 Absence de valeur.
    Traduction anglais : worthlessness
    http://www.linternaute.com/dictionn...

    http://www.cnrtl.fr/definition/n%C3...

    Définition Néant
    Néant
    Nature : s. m.
    Prononciation : né-an
    Etymologie : Provenç. nien, nein, nient ; ital. niente ; du lat. ne ou nec, et ens, entis, l’être (voy. ). Nient a été un monosyllabe au XIVe siècle.
    Voir les citations du mot Néant
    Signification du mot Néant

    Que signifie Néant ?
    Définition du mot Néant : - Le non-être.
    Définition du mot Néant : - Destruction, anéantissement de l’être vivant.
    Définition du mot Néant : - Terme de palais. Mettre une appellation au néant, à néant, refuser de l’admettre.
    Définition du mot Néant : - Par exagération, peu de valeur, infinie petitesse d’une chose.
    Définition du mot Néant : - Néant se dit aussi de l’état d’une âme vide de sentiments et d’affections.
    Définition du mot Néant : - Nullité, obscurité d’une personne.
    Définition du mot Néant : - Pour néant, loc. adv. Inutilement.
    Définition du mot Néant : - Néant s’emploie familièrement dans un sens négatif pour exprimer que la chose dont on pa


  • #1496041

    Je dois être un con mais je ne comprends pas la gestion intellectuelle par certains de ce mot "populiste" . Populiste ça vient bien de peuple ? donc avec ce mépris je dois comprendre que le peuple est un tas de cons ? Pour moi je continue à être un con populiste c’est très démocratique comme mot, "connardiste" là je comprendrais mieux , des arguments "connardistes" seraient pour moi des arguments pour flatter les instincts de gens sans culture ni perspective, bref des blairs à la TF1 ou dans le style, et il y en a beaucoup c’est indiscutable, mais populiste.... je ne sais pas mais j’ai le sentiment que nombre de gens très simples et modestes au niveau du portefeuille se sentent insultés par des élites valets de pisse de ceci ou cela lorsqu’ ils entendent la façon dont est insinué ce mot. Un cadre sup, un ouvrier, un clodo qui tu veux peut-être un populiste, c’est quoi le problème ? C’est ; pour faire simple...et populiste ben voyons ;)... comme si t’habites pas dans le 16 alors t’es un tocard une pompe de la tête et si t’as pas beaucoup de sous ben t’es une merde de la tête... je sais... je sais... je suis souvent brut de fonderie.... pardon.... ;) Rigolo le truc du populisme ! .. ;) ;)...

    salut les gens ... ;)


Commentaires suivants