Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

11 Septembre : l’Arabie saoudite, pigeon de l’empire

« L’Arabie saoudite a-t-elle financé le 11 Septembre ? », titre Le Point de cette semaine, révélant que le Français Zacarias Moussaoui, détenu au Colorado depuis août 2001, aurait « livré à des juges américains des précisions accablantes sur les complicités [saoudiennes] dont aurait bénéficié al-Qaïda en 2001 ».

Le Point tient cette information explosive d’un de ses informateurs, qui s’est procuré l’édition du New York Times révélant toute l’affaire.

Cela faisait longtemps qu’on ne nous avait plus reparlé de Zacarias Moussaoui. Il faut croire qu’ils le gardaient au frais. Or, l’Arabie saoudite vient de changer de souverain. C’est le moment pour les néoconservateurs, dont le New York Times est l’organe majeur de propagande, de se rappeler aux bons souvenirs du nouveau roi, Salman bin Abdulaziz al Saud.

Quoi de mieux qu’une déposition de Moussaoui mettant en cause l’Arabie Saoudite dans les attentats du 11 Septembre ? En plus, c’est la saison des Français ; Moussaoui, Kouachi, ça rime presque. Moussaoui, donc, vient de passer aux aveux, « calmement et de façon parfaitement cohérente ». Tandis qu’il tenait la comptabilité d’Al-Qaïda, il se serait souvenu entre deux waterboarding, qu’il avait « enregistré dans cette base les contributions du prince Turki Al-Fayçal, le chef des services secrets du royaume, du prince Bandar Ben Sultan, l’ambassadeur saoudien à Washington, ou encore du prince Al-Walid Ben Talal, un richissime investisseur, proche lui aussi de la famille royale ». Il aurait aussi, durant les « répétitions des attaques d’août 1998 contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie », rencontré « le responsable des affaires islamiques à l’ambassade d’Arabie saoudite à Washington », qui lui aurait demandé son avis sur le meilleur moyen d’assassiner le Président des États-Unis.

Ces 100 pages s’ajoutent aux fameuses 28 pages du rapport de la Commission sur le 11 Septembre censurées par le président Bush junior pour protéger ses amis saoudiens, selon le sénateur Bob Graham, ancien membre de la Commission.

Il serait ridicule d’accorder le moindre crédit à cette information. Tout cela n’a aucun sens, comme je l’écrivais dans un article récent. Dans la mesure où la culpabilité de Ben Laden est un mensonge, il va de soi que la complicité des Saoud en est un second, emboîté dans le premier, et cela, indépendamment de l’existence ou non des 28 pages censurées [1].

Le 11 Septembre restera dans l’histoire comme l’opération sous faux drapeau la plus ambitieuse de toute l’histoire humaine, une opération d’envergure biblique, dirons-nous. La narration est conçue en poupées russes, avec des mensonges emboîtés pour contrôler aussi bien l’information de masse que la dissidence « libérale » (gauchiste), et jusqu’au milieu complotiste. C’est aussi une opération multifonction, munie d’une batterie de faux drapeaux permettant d’accuser et d’attaquer plusieurs États arabes.

Combien exactement ? Le général Wesley Clark (fils de Benjamin Kanne et petit-fils de Jacob Kanne, d’origine biélorusse) « révéla » que peu après le 11 Septembre, un mémorandum du Pentagone prévoyait d’attaquer sept nations en cinq ans, « en commençant par l’Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et pour finir l’Iran [2] ». Dans son discours du 20 septembre 2001, le président Bush évoque lui aussi sept « États voyous » (rogue states) pour leur soutien au terrorisme mondial : l’Iran, l’Irak, la Syrie, la Libye, le Soudan, Cuba et la Corée du Nord. Si les deux listes ne coïncident pas, c’est qu’il n’y a en réalité que cinq nations dans la liste : Irak, Syrie, Liban, Libye, Iran. Les autres pays n’ont été ajoutés arbitrairement que pour la symbolique du nombre sept. Symbolique biblique, s’entend. Car Israël a sept nations à détruire, selon Deutéronome 7:1 et Josué 24:11. Tous les écoliers israéliens savent cela. Or nous sommes dans la phase finale de l’histoire biblique, celle qui doit accomplir les prophéties : qui n’a pas compris cela n’a pas encore compris le sionisme, ni d’ailleurs le judaïsme.

Mais pourquoi l’Arabie saoudite ne figure-t-elle pas dans la liste ? Elle ne figure pas dans la liste car elle est officiellement alliée des États-Unis ; elle ne peut donc pas être officiellement accusée par les États-Unis. Mais elle est ciblée d’une manière toute particulière car elle est officiellement, jusqu’à preuve du contraire, ennemie d’Israël ; et elle l’est d’autant plus, du point de vue sioniste, précisément parce qu’elle est l’alliée historique des États-Unis au Moyen Orient, le seul pays potentiellement capable de peser sur la politique moyen-orientale américaine. C’est la raison pour laquelle 15 des 19 noms sur la liste des prétendus pirates de l’air sont saoudiens, tout comme le patsy [3] en chef Oussama ben Laden. Cette liste et les 28 pages fantômes du rapport de la Commission ont été conçues par les néoconservateurs (où « néo » veut dire « crypto » et « conservateurs » veut dire « likoudnik ») pour exercer sur l’Arabie saoudite une pression et une menace : dès octobre 2001, soit bien avant la « révélation » des 28 pages, le néoconservateur David Wurmser, du département d’État, avait ouvert les hostilités dans le Weekly Standard (organe de presse néoconservateur), avec un article sur « The Saudi Connection » où il prétendait que « Ousama Ben Laden est bien plus proche de la famille royale des Saoud que vous le pensez », et qu’en définitive, c’est la famille Saoud qui est derrière l’attentat du 11-Septembre [4]. Depuis 15 ans déjà, cette diplomatie mafieuse a eu les effets désirés du point de vue d’Israël, si l’on en juge par les contributions de l’Arabie saoudite au choc des civilisations.

À ne pas manquer, sur E&R :

Sur le 11 Septembre, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tous les chemins du terrorisme amènent à Riad. Le changement de souverain ne donnera pas naissance à un changement de politique. Les anglais, lorsqu’ils ont placé la famille royale au pouvoir, ils se sont bien assurés de sa suprématie en termes de violence et d’ignorance afin de pouvoir exploiter les richesses de ce désert sans s’inquiéter d’une éventuelle concurrence à ces bédouins récupérés du fond fin du désert alors qu’ils se livrait à des piraterie. Tout le monde y gagnait.
    La télévision publique ne rapporte pas des fait. Elle les dissimule. Aucune chaîne ne veut aller au fond des choses.
    Qui est-ce-qui paie dans cette affaire ? C’est toujours les musulmans. Diabolisés de la même façon que le sont Dieudo, Soral, FN, Iran... et bientôt, ou même c’est déjà le cas, Réconciliation Nationale.
    Vive la France unie, indépendante et souveraine. Vivement le retour aux valeurs.

     

    • N’utilisez pas un terme sarkozien : les "valeurs", sans rien derrière, est une expression vidée de tout sens et galvaudée utilisée par cette fouine de sarkozy pour tenter de ce faire réélire. Si vous voulez éviter d’utiliser la novlangue de nos adversaires parlez plutôt de "retour à une moralité déconnectée de l’argent" (ce dont le monde a le plus besoin après 40 ans de néolibéralisme), de "respect des aînés", bref utilisez des expressions qui veulent dire quelque chose ;)


  • Je me réjouis de voir que Laurent Guyénot intervient de plus en plus régulièrement sur Égalité & Réconciliation. Chacun de ses articles me fait entrevoir de nouvelles perspectives géopolitiques : c’est à la fois un plaisir et une éducation à l’humilité que de vous lire. Bravo à vous, et au plaisir de découvrir votre prochaine intervention.


  • a mon humble avis,les médias américains tenus en grande parties par le lobby de l’aipac et l’industrie wasp se menent une guerre d’interets , et les saoud sont les boucs émissaires...


  • L’ arabie saoudite représente par certains aspects une version acceptable de daech pour’’ l’empire ’’ d’où la totale hypocrisie , la complicité des états européen vis à vis de la question du financement du terrorisme. .
    .....


  • #1112551
    le 06/02/2015 par Vincent Martin - Pavaillié
    11 Septembre : l’Arabie saoudite, pigeon de l’empire

    Très intéressant cet article même si je pense que certains saoudiens sont plus pro US qu’on ne le pense et qu’ils ont pu créer dans leur propre pays un Al Quaida bis - ter - etc.... qu’ils sauront manipuler pour sortir un énième rempart à la vérité.

    Après il faudra un jour parler des clowns des services secrets occidentaux et français en particulier qui continuent à chasser du Al Quaida et se ridiculisent lors de toutes leurs interventions en affirmant lutter contre les méchants pipo créés il y a 30 ans par leurs alliés US.

    Que penser de soi disant services secrets qui cherchent à arrêter des membres d’un groupe qui n’existent pas et qui ont "à l’insu de leur plein gré" réussit à mettre simultanément 2 avions dans 2 tours à des vitesses impossible à cette altitude et suite à des manoeuvres impossibles pour des débutants.

    Nos services sont tous idiots ou tous dans la combine (via sexe, drogue, pognon) ?

    Ou c’est un "panaché" blaireaux / escrocs payés par nos impôts et contre l’intérêt fondamental de notre pays et même du monde ?

    Et si la sélection des supers espions et clowns commandos consistaient juste à recruter des types au mieux qui ne posent pas de question, au pire demeurés, comme le laissent supposer la tentative de libération de l’espion de la DGSE Denis Allex dont toute la mission était une pantalonade ou encore l’attaque ayant conduit à la mort de 10 soldats français à Uzbinen Afghanistan à l’occasion de laquelle les officiers de renseignement ont expliqué qu’ils ignoraient le mode de fonctionnement de leurs adversaires notamment parce qu’ils attendaient que les US leur explique où leur prête du matériel... ???


  • Et comme d’habitude, il manque le "mobile" ... Pourquoi les Saoud, dynastie tributaire de la protection américaine pour se maintenir au pouvoir et pour la sécurité de son territoire, fomenterait des attentats et chercherait à tuer le Président ? Le NY Times est l’organe de presse d’une élite US qui désigne le peuple par le sobriquet "the bewildered herd", soit la "horde ahurie". Il est aisé de constater que le NY Times et l’élite américano-sioniste prennent vraiment les gens pour des imbéciles. Espérons qu’ils se trompent.

     

    • ils arriveront certainement a leurs fins , il s’agit bien de Gog et Magog un peuple destructeur et qui sèment la corruption partout dans le monde , personne ne les arrêtera même le retour de issa (jésus) que la paix soit sur lui n’y peut rien y’a que dieu qui peut les détruire , et ca fait parti de son plan ( je vous ferai disparaitre comme vos ancêtres même si votre complot est assez puissant pour faire camoufler une montagne ) .


    • @Fatma Salut,surtout que le "jorj bouche paire" et le "saoud" se claquaient la bise lors des voyages officiels,notamment lors de la première destruction de l’Irak ! avez-vous déjà vu ailleurs un protocole se dérouler avec deux chefs d’états,mâles de surcroît,qui se claquent la bise ?!! il n’y a que chez les mafiosi que l’on agit de la sorte...ma professeur d’histoire n’avait pas su répondre à cette question d’ailleurs (la pauvre était déjà KO de la chute si soudaine de l’URSS,c’était un deuxième uppercut dans son "paradigme" ces étranges bises)...Féthi


  • ça me rappelle cette phrase que j’avais vue chez fernand nathan au collège,dans le bouquin de 4ème ou 3ème : "le pétrole est quelque-chose de trop important pour être laissé aux Arabes",c’était signé...henry kissinger bien-sûr ! il avait droit à sa petite phrase raciste dans nos livres d’école,ça dénotait donc d’un certain pouvoir du monsieur ; si Jean-Ma avait dit la même chose,c’était tribunal correctionnel+manifs républicaines+attentat à domicile+etc...Féthi


  • Pensez cours du petrole
    même si les banques qui financent les forages de schiste sont (un peu ) à l’abri ( produits dérivés ) la politique Arabie saoudite pétrole à 50$ voir moins va encore coûter un œil au $
    pas bien ça !!
    Pour l’Algérie par contre c’est la mort ( prévu .... révolution orange )
    plus de sous pour corrompre généraux et jeunesse ........


  • bonjour monsieur Guyénot et merci pour cette analyse proche du véridique , sachez que votre livre est populaire dans mon quartier du 95 , et on attend avec impatience le prochain qui sera titré ( affaire mérah , fréres kouachi 3 ans de manipulation ) ..cordialement .


  • Et ben dites donc, c’est une vraie partouze là-dedans. Tout le monde se prend dans tous les sens pour arriver à leur fin.


  • Aie !

    Un article qui fout (encore ?) une gifle à la version Canada Dry pour laquelle Reopen911 se bat tous les jours depuis des années, en relayant le mainstream.

    Reopen est-il un organe de "contestation contrôlée" ?


  • #1112687

    A quoi joue le général Wesley Clarck ?!!


  • Je commence à lire l’article et immédiatement je tombe sur cette phrase : " ... Le Point tient cette information explosive d’un de ses informateurs, qui s’est procuré l’édition du New York Times révélant toute l’affaire."

    Ils sont super balèze au Point, ils ont besoin d’un "informateur" pour se procurer :" l’édition du New York Times révélant toute l’affaire".
    Je vais donner un truc pour faire de substantielles économies : Aller acheter le New York Times chez un marchand de journaux !

    Pour vous je ne sais pas mais moi quand je lis une phrase comme ça ... le reste de l’article... Les honneurs du panier !


  • « Le 11 Septembre restera dans l’histoire comme l’opération sous faux drapeau la plus ambitieuse de toute l’histoire humaine, une opération d’envergure biblique, dirons-nous. La narration est conçue en poupées russes, avec des mensonges emboîtés pour contrôler aussi bien l’information de masse que la dissidence « libérale » (gauchiste), et jusqu’au milieu complotiste. C’est aussi une opération multifonction, munie d’une batterie de faux drapeaux permettant d’accuser et d’attaquer plusieurs États arabes. »

    Magnifique, cet homme a synthétisé en une phrase la conclusion à laquelle je suis arrivé après 10 ans de suivi de la dissidence et à la lumière d’évènements "test" factuels...



  • Le général Wesley Clark (fils de Benjamin Kanne et petit-fils de Jacob Kanne, d’origine biélorusse) « révéla » que peu après le 11 Septembre, un mémorandum du Pentagone prévoyait d’attaquer sept nations en cinq ans, « en commençant par l’Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et pour finir l’Iran [2] »



    Très politiquement correcte façon de souligner les origines du général Clark, Simon Peres est donc aussi d’origine biélorusse, Le général Wesley Clark a eu au moins le courage et l’honnêteté de dévoiler les plans mégalomanes de l’administration Buch junior...


  • Bien sur qu’il s’agit d’une guerre d’intérêts !


  • #1112901
    le 06/02/2015 par Quenelle a retardement
    11 Septembre : l’Arabie saoudite, pigeon de l’empire

    Merci Laurant Guyenot. On a gardé ce dossier au frais pour, au moment opportun, le sortir dans le but de demanteler l’arabie saoudite, comme cela est voulu par les sionistes(plan Oded Yinon, Pierre Hillard en a deja parlé)


  • #1112933

    Cela fait plusieurs mois que les contours de cette stratégie accusatoire se dessinent...

    La mise en accusation des Saoudiens en tant que responsables du 911 est le dernier mouvement stratégique de manipulation des opinions publics, auxquels se livrent les mis en cause....et leurs médias, a défaut de pouvoir parler de mis en examen...( pour l’instant).

    Les demandes de declassification des 28 pages secrètes du FBI et les nombreux bruits médiatiques qui les accompagnent, depuis quelques mois, sont le dernier épisode du "story telling", pour tenter d’exonérer ....encore....et pour un temps....le rôle majeur et centrale de l’état Israélien dans la fomentation et l’exécution de ces crimes !

    Malgre bien des efforts , pour relayer et faire sienne, ces accusations contre les saoudiens, l’association ReOpen est devenu totalement inefficace et contreproductive, à poursuivre son travail d’exonération des responsabilités israéliennes dans les crimes du 11 Septembre.

    Bon courage aux reopenistes, ...leurs discours et postures, sont devenus aussi intenables que ceux de Jérôme Quirant qui casse des règles en plastique pour modéliser le comportement .....de l’acier !

    A partir d’un certain niveau , le déni s’appelle de la manipulation pur et simple de ses lecteurs !

    Cher lecteur, sais tu qu’ un réseau de plusieurs dizaines d’agents du Mossad déguises en vendeurs d’arts le jour et transformés en marchands d’ecstasy la nuit, fut démantelé dans les semaines qui précédèrent et celles qui suivirent les attentats du 911 ?

    ReOpen a pris grand soin depuis sa création, de cacher ces faits ...devenus irréfutables ! A l’ensemble de ses lecteurs !

    Les 28 pages classifiées font parties d’un rapport du FBI qui traite précisément de ce démantèlement .... Ce rapport du FBI et les enquêtes du DEA qui l’accompagnaient ont eux même fait l’objet d’un mémorandum.

    Quand on on voit ce qu’on voit ....et qu’on entend ce qu’on entend .....soyons optimistes ! et parions que le dossier 911 ne connaîtra pas le même sort que le dossier JFK.

    L’exposition de la responsabilité israélienne dans les crimes du 911 est un excellent outil pour mettre un terme a l’expérience suprématiste d’apartheid, et enfin transformer l’état juif en république de droits égaux.

    Aucune paix durable ne pourra exister sans rétablissement du principe d’équité et réparation des crimes commis depuis 48 !

    La vérité sur le 911 est un outil puissant pour nous défaire de Goliath.


  • #1112953

    Bizarement, on pourrait tout aussi bien dire que c’est John Wayne ou Elvis Presley qui à financé Al Quaida, preuve à l’appui, que personne n’en aurait rien à foutre. En gros, on peut dire tout, n’importe quoi et son contraire, ça ne changera rien. Plus rien n’a de sens puisque toute rationalité à disparue en occident.
    Rien qu’en France, on finance et on arme des Djihadistes, ce que personne ne nie. Et en même temps on les combats... Et ça ne choque personne.
    Sherif Kouachi part au Yemen alors qu’il est sous contrôle judiciaire : normal.
    Coulibally fait un carnage à Paris alors qu’il aurait dû être en prison : normal.
    Merah passe un appel d’une cabine à 500 m de chez lui alors qu’il est cerné par le gipn : normal.
    Le policier chargé de l’enquête sur la tuerie du 7 janvier se suicide : normal.
    On empêche un humoriste de s’exprimer au nom de la liberté d’expression : normal.

     

  • je pense que c’est une opération pour tester la personnalité et le caractère du nouveau roi sur le plan de la politique étrangère, qui va tombé a l’eau dans quelque jours


  • J’ai pas lu l’article mais n’allez pas me faire croire qu’une famille de Bedoins, royale ou pas, puisse prendre quelques actions comme bombarder les tours sans l’accord des services secrets US....et d’Israels. Ces clowns sont maintenus en place par les USraels....donc c’est clair que ce sont ces derniers qui tirent toutes les ficelles.


  • La liste des états voyous officielle a aussi été modifiée pour ne pas avoir l’air trop arabo-centrée.
    En plus de la symbolique mystico-religieuse qui est sous-jacente dans tous les projets de ces tarés.
    Il y a de toute façon toujours plusieurs niveaux d’interprétation (comme il y a plusieurs niveaux de narration) dans les desseins de ces fossoyeurs de l’humanité sans une once de "Common decency".
    Leur "messianisme" est à vomir.


  • #1113100

    Je trouve que tous ces débats sont inutiles, l’Arabie saoudite n’a jamais été sainte en dehors d’une bref période où le nationalisme arabe était à son sommet et a contraint ou convaincu l’Arabie saoudite à se mettre de la partie lors du fameux embargo pétrolier de 1973. D’ailleurs cette prise de position a été suivie par l’assassinat de celui qui l’avait prise à savoir le Roi Fayçal, le 25 mars 1975. Il faut reconnaitre qu’il avait fait preuve de beaucoup de courage en tenant tête à ses protecteurs. Cet embargo avait comme but de faire pression sur l’occident pour le ramener à être plus raisonnable et à cessez d’apporter son soutien inconditionnel à Israël. L’action fut ce qu’elle fut, mais force est de reconnaitre qu’elle fut désastreuse pour le monde arabe car l’emprise sioniste sur le monde occidental était plus puissante qu’on eût pu l’imaginer. C’est de cette époque que « L’occident » a commencé à investir dans l’islamisme avec force et constance dont l’expérience Anglaise est la plus aboutis allant jusqu’à faire de Londres la Mecque des islamistes, et cela se vérifie jusqu’au jour d’aujourd’hui quoique on n’hésite pas à faire appel à la contribution des autres nations européennes comme l’Allemagne surtout, l’Espagne et la France aussi. La Suisse, quant à elle, se réserve le musc.
    Maintenant chercher à innocenter ou incriminer l’Arabie Saoudite relève tout simplement du ridicule en mot fort et du piège en mot faible. Si comme si elle (Arabie) a une quelconque indépendance réelle particulièrement dans le domaine de la sécurité. D’ailleurs Saddam Hocine l’avait payé de sa vie lorsqu’il a cru que les pays du golf et l’Arabie Saoudite étaient indépendants, et cru à leurs promesses pendant la guerre Iran-Irak et sa suite.


  • En décembre 2001, quand un site internet officiel de l’Arabie saoudite en langue anglaise, Arabia News, a publié un article d’American Free Press posant la question à savoir si les pirates de l’air du 11 septembre (dont plusieurs étaient supposément saoudiens) n’étaient pas vraiment arabes mais possiblement d’origine juive, le département d’État américain est intervenu officiellement auprès du gouvernement saoudien pour exiger que celui-ci se distancie publiquement de toute théorie sur le 11 septembre suggérant que les pirates de l’air aient pu avoir été d’origine autre qu’ "arabe"...


  • Je trouve presque artistique de pouvoir tout broder autour d’une théorie et idéologie ou tout est limpide et coulant comme de l’eau.
    Ce procédé est aussi une expertise chez les possédants de la caste ultra-libéral et du marché roi.

    Pourquoi utiliser les mêmes procédés ? L’expérience et sa dialectique vers la raison donne chaque jour la preuve que la réalité est souvent une question de degrés et de nuances, non ?
    Maintenant je cromprend trés bien que l’accés vers une pratique de la "Sagesse" n’est pas le désir de tous et heureusement et que l’on combat ses meilleurs ennemis avec leurs armes.


  • Les premières saillies d’Alex Jones peu après les attentats furent de dire que les attentats étaient organisés par l’Arabie Saoudite, et il a été jusqu’à dire que les Saoudiens dirigeaient et contrôlaient Hollywood... Inversion accusatoire, pratiquée par un talmudiste entrainé ? Dans les deux cas, c’est Israël et ses agents de toutes nationalités qu’il cherchait à protéger.

    Autre fait, l’enquête n’a été diligentée qu’à la suite d’une action en justice d’un avocat dont Meyssan chantait les louages. Pourtant c’est contre l’Arabie Saoudite qu’il a dirigé ses doutes. Ce qui a aboutit à ce pseudo rapport accusant l’AS, qui permettait de mettre une épée de Damoclès sur ce pays, et de maintenir le peuple US dans l’ignorance.


  • Si l’Arabie Saoudite avait voulu ‘attaquer’ les USA, elle n’aurait pas eu besoin d’un 11/9.

    Il lui aurait tout simplement suffit de retirer et rapatrier tous ses milliards de dollars investis dans l’économie américaine.

    Et l’économie US se serait effondrée aussi vite que les tours du 11/9.
    Tout cela le plus légalement du monde…


  • Rappelons que Phillip Marshall - auteur de The Big Bamboozle - qui s’apprêtait a faire des révélations supplémentaires concernant l’entraînement des pirates du 11 Septembre (sur la base de Pinal Park dans l’Arizona, base utilisée par la CIA pour ses trafics divers, CIA pour laquelle Phillip Marshall a été pilote et qui avait gardé des contacts sur cette base), eh bien Phillip Marshall a été retrouvé suicidé avec ses deux enfants et son chien en février 2013. Wayne Madsen qui a enquêté sur ce "suicide" a subi diverses obstructions de la part du shériff local, et des voisins ont aperçu un véhicule bardé d’antennes aux abords de l’habitation de P. Marshall juste après son "suicide" (un modèle de discrétion, ces cow-boys ...) et a fait un film sur le sujet. Bien sur, de tout cela pas un mot dans la presse-tituée ..


  • Ce qui est rigolo c’est que des Princes milliardaires feraient des dons en nom propres pour une organisation terroriste. Ça c’est vraiment la classe.


  • Les saoudiens y passeront, y compris les egyptiens.
    Cela fait 7


  • #1115713

    Très, très bon papier .... à suivre


  • Je suis d’accord avec la fin de l’article que les mystérieux saoudiens pirate de l’air servent à faire pression sur le royaume saoudien. Car n’oublier pas que quelques semaines avant le 11 septembre George bush avait traiter les palestiniens de terroriste et le roi d’arabie avait répondue qu’il réviserais ces relations avec les etats-unis , george bush s’était excuser oralement et le roi saoudien avait demander des rectifications publics . Quelques jours aprés ce fut le 11 septembre 2001. ( origine , la maison des saoud reportage ).


Afficher les commentaires suivants