Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

11 Septembre : qui est cet "adversaire des États-Unis" résidant à Jérusalem dont l’identité est protégée par le FBI ?

Traduction E&R

Grâce aux efforts inlassables de l’organisation de surveillance Broward Bulldog et à son action contre le gouvernement via le « Freedom of Information Act », davantage d’informations sont diffusées au sujet des Saoudiens de Sarasota [Floride, NdT] qui se sont déplacés subitement hors de leur domicile, laissant derrière eux des vêtements, des bijoux et des voitures, environ deux semaines avant les attaques terroristes du 11 septembre 2001.

Benswann.com suivait cette histoire depuis des mois et ce lundi [30 juin 2014, NdT], le FBI révèle 11 pages fortement censurées, qui comprennent des informations sur un « adversaire » des États-Unis.

D’après un rapport du FBI d’avril 2002 :

« Le bureau du FBI de Tampa a déterminé que [blanc] est un adversaire des États-Unis d’Amérique. [Blanc] réside à Jérusalem. [Blanc] aurait tenu des réunions régulières à sa résidence pour y critiquer les États-Unis d’Amérique et dénoncer ses politiques. [Blanc] est prétendument un homme d’affaires international très riche. En novembre 2001 [blanc] a visité les États-Unis pour la première fois. Il a voyagé à Sarasota, en Floride, a ouvert un compte en banque et rédigé des requêtes nécessaires à l’achat d’une propriété dans la partie sud de la Floride centrale. [Blanc] a l’intention d’établir un complexe musulman en Floride centrale. [Blanc] a révélé que [blanc] a peur de [blanc] et craint que [blanc] ait l’intention de commencer des opérations offensives contre les États-Unis s’il parvient a acquérir des propriétés et à établir un complexe musulman en Floride centrale. »

Malheureusement, ces « blancs » seront censurés jusqu’en 2039, ce qui vous fait vous demander : qui le gouvernement essaie-t-il de protéger ?

Broward Bulldog a intenté des poursuites en 2012, après s’être vu refuser l’accès au dossier du FBI sur l’élément secret de l’enquête, en se concentrant sur les Saoudiens de Sarasota : Abdulaziz al-Hijji, sa femme, Anoud, et son père Esam Ghazzawi, un conseiller d’un prince saoudien.

Les pages révèlent que la famille al-Hijji a quitté les États-Unis à la hâte peu avant le 11 septembre et qu’un « complément d’enquête » a « révélé de nombreuses connexions » entre eux et les personnes associées aux « attaques du 11 septembre 2001 ». Même si, publiquement, le FBI a nié toute connexion.

Une autre partie intéressante des documents comprend l’histoire suivante, qui a eu lieu autour de Halloween [31 octobre, NdT] 2001. Les autorités ont été prévenues après qu’un homme avec un passeport tunisien a été observé déposant des objets dans une benne à ordures derrière une installation de stockage qu’il avait louée à Bradenton. Le nom de l’homme est masqué par un « blanc » mais le rapport affirme que les autorités qui ont cherché la benne ont trouvé un manuel sur le terrorisme et le jihad, une carte de l’intérieur d’un aéroport sans nom, un testament rudimentaire, un nécessaire à calculer le carburant d’un Cessna 172, des informations de formation au pilotage du Flight Training Center de Venice (Floride) et des impressions de cartes des centres commerciaux Publix à Tampa Bay.

Le Flight Training Center est l’endroit où Ziad Jarrah, un pilote du détournement du 11 Septembre, qui était aux commandes du vol 93 de United Airlines quand il s’est écrasé à Shanksville, en Pennsylvanie, a pris des leçons de pilotage.

Lisez les documents ici. Les documents ont été établis par un tribunal ordonnant des recherches et utilisant les noms de al-Hijji et Ghazzawi. Le juge de district William J. Zloch examine actuellement plus de 80.000 pages de documents sur le 11 Septembre.

Le procureur général du First Amendement de Miami, Thomas Julin, qui représente BrowardBulldog.org, affirme :

« Ce communiqué indique que le FBI a couvert une information qui est d’une importance vitale pour la sécurité publique. C’est surprenant que, après avoir commencé par nier qu’ils avaient tous les documents, ils continuent de trouver de nouveaux documents au fil des semaines et des mois. Chaque nouveau lot suggère qu’il y a beaucoup, beaucoup plus de documents. »

Alors, qui est cet adversaire des États-Unis et homme d’affaires international ? Pourquoi le FBI tente-t-il de le protéger ? Pourquoi aucune autorité élue n’exige de réponses concernant cette affaire qui pourrait affecter l’avenir des relations étrangères ?

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • Le Flight Training Center est l’endroit où Ziad Jarrah, un pilote du détournement du 11 Septembre, qui était aux commandes du vol 93 de United Airlines quand il s’est écrasé à Shanksville, en Pennsylvanie, a pris des leçons de pilotage.



    Bonjour,

    IL faudrait savoir !

    IL y’a eu un avions qui s’est écrasé à Shanksville ou pas ?

    Vous avez posté une video qui indique le contraire, et maintenant cet article

     ???

     

    • Soyez attentifs. L’article n’est pas de E&R, seule la traduction l’est. Et le fait de faire des liens entre différentes personnes impliquées ne signifie pas qu’il y ait vraiment eu un avion à Shanksville (ou ailleurs...).


    • Cela s’appelle brouiller les pistes !Ils n’ont plus que ça face à l’ignoble vérité qui se propage sur les réseaux sociaux.La presstituée n’a d’ailleurs pratiquement rien commémorée aujourd’hui.Etonnant nan ?!


    • Je ne crois pas que la mission d’E&R soit de donner une version alternative DÉFINITIVE du 9/11. E&R relaye des vidéos, livres et autres documents qui s’attaquent aux conclusions loufoques de la version officielle. Il n’y a pas UNE vérité, mais plusieurs faits inexpliqués. Ainsi, le fait de relayer les vidéo d’Ace Baker et de faire mieux connaitre sa théorie ne signifie pas qu’E&R privilégie cette approche. C’est avec un portrait global que nous pourrons un jour peut-être tirer des conclusions définitives.

      J’ai été très étonné du travail sérieux de ce type (Ace B.) et ses arguments sont solides et vérifiables. Bien que sa théorie, très audacieuse, laisse des points en suspens (comment et pourquoi autant de gens peuvent-ils garder le secret) il est de notre devoir d’en prendre connaissance.


  • Donc en gros, il n’y a pas d’avion qui s’est écrasé à Shanksville, sauf lorsque ça mouille un saoudien résidant à Jérusalem.

    Faudrait accorder vos violons.

     

    • Le 11 septembre 2001, j’étais devant ma téloche et devant mon ordinateur connecté à Internet.
      Comme j’étais chômeur, j’avais le temps de regarder en boucle les conneries que l’on nous a évoqué sur le sujet, en 2003, j’ai sauvegardé une vidéo de reopen911 qui se trouve sur un de mes disques durs.Pendant 2 ans, j’avais l’impression de mettre fait mettre !!!

      Chaque fois que je vois et que je regarde une vidéo sur le sujet, on est pris pour des imbéciles à tous les niveaux, l’objectif c’est de brouiller les pistes pour ne pas arriver à la vérité, pourtant, il existe pleins de gens qui veulent comprendre, Internet t’y aide, mais il faut choisir de passer du temps pour comprendre l’envers du décors.

      Sur les 3 vidéos d’aujourd’hui, on parle de montage vidéo en live des avions sur les tours jumelles, enfin un avion, parce que personne n’a posté de vidéo sur la première tour avec un avion
      Comme personne n’a posté une vidéo sur le pentagone ou sur la Pennsylvanie, déjà l’histoire sent mauvais, personne ne parle de l’acquisition des tours jumelles 15 jours avant et du contrat colossale d’assurance de 3 milliards de dollars en cas de soucis, personne ne parle des agents de sécurité qui ont quitté les lieux 15 jours avants les attentats, etc...

      Comme dit dieudo, ferme-là et mange, c’est bon
      Comme driait BHL, c’est bon israaelle


  • Si vous commencez à croire les "rapports du FBI" publiés dans la presse , meme caviardés....Les vrais rapports des agences , que ce soit FBI , CIA , DGSE....ne paraissent jamais ! c’est impossible .


  • Comme dit Laurent Guyénot, attention aux fausses informations diffusées sous couvert de "révélations" et autres déclassifications.

     

  • mais c’est du racisme anti [blanc] !


  • Donc récapitulons mon cher Watson :
    Blanc est Musulman :
    Blanc vit a Jérusalem :
    Blanc et un Businessman surement connu a Wall Street et a la City
    Blanc est assez riche pour se payer une villa en Floride et y faire construire un centre islamique.

    Donc, ce ne doit pas être très difficile de retrouver Blanc.

    Oui, mais si Blanc est vraiment un Businessman connu a Wall Street et a la City, assez riche pour se payer une villa en Floride et y faire construire un centre islamique.

    Il est donc intouchable...
    L’enquête est close mon chère Watson.